Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2016 5 27 /05 /mai /2016 22:48

MOBILISATION DU 26 MAI EN MORBIHAN
CONTRE LA LOI TRAVAIL


- De 5h00 à 9h00, la pénétrante de Lorient est bloquée par environ 250 personnes, venues de tout le département. D'horizons très divers, solidaires dans cette action, ces personnes sont notamment : des salarié-e-s des secteurs d'activité privés et publics  - dockers, DIR Ouest (Direction interdépartementale des routes), Transports STEF, Michelin, Conseil général, Éducation, Territoriaux, Santé, Pôle Emploi... syndiqué-e-s ou non -, des privé-e-s d'emploi, des handicapé-e-s, des participant-e-s aux Nuits debout, des militant-e-s d'Alternative libertaire ou du Groupe René Lochu.

 

L'action a consisté à filtrer les voitures rentrant par la pénétrante dans Lorient, puis sortant de la ville et à bloquer les camions. Les compétences des camarades experts de la route (DIR Ouest et routiers de STEF) ont favorisé le succès de l'opération : ralentissement des voitures et arrêt des camions sans aucune mise en danger de qui que ce soit. Globalement, les conducteurs-trices ont exprimé leur soutien au mouvement et/ou un bon accueil. Une dizaine de semi-remorques et bus a été bloquée. Nombre de camions ont été réorientés par les forces de l'ordre en amont, mais le passage par le centre-ville a occasionné des embouteillages.

 

- Pendant ce temps, dès 7h00, au Centre des Impôts de Vannes, un piquet de grève est mis en place par des militant-e-s de Solidaires Finances publiques et de la CGT Impôts. Groupé-e-s à la porte du bâtiment, ils et elles parviennent à dissuader la plupart de leurs collègues de travailler. L'administration ferme pour la matinée.


- À 10h00, environ 2500 manifestant-e-s se sont rassemblé-e-s devant l'Hôtel de ville de Lorient. Contrairement aux habitudes, la prise de parole a eu lieu avant le départ du cortège. Syndiqué-e-s ou non, salarié-e-s, chômeuses et chômeurs, précaires, retraité-e-s, handicapé-e-s partent en direction du port.
Côté syndicats, on note une forte proportion de militant-e-s CGT, mais aussi de FO, Sud-Solidaires, FSU. Sont aussi du cortège des Nuit debout, des adhérents au Parti Communiste Français, à Lutte Ouvrière, à Alternative libertaire (AL), au Groupe Lochu et à la Fédération anarchiste (FA)... Peu de lycéen-ne-s et étudiant-e-s (période d'examens). Le cortège est inter-générationnel.


L'arrivée sur le port (avenue de la Perrière) est bloquée par un premier rang de policiers, armés de tonfas et de bombes lacrymogènes. Pas d'affrontements, mais les policiers se sont trouvés rapidement débordés et séparés par binômes, un peu anxieux. Un deuxième rang de policiers est forcé sans encombre. Les manifestant-e-s ont poursuivi jusqu'au dépôt pétrolier, où les attendaient de jeunes gardes mobiles - en formation ? - venus de la Région Centre. Ceux-ci ont dû aussi se replier et la rue a été occupée par les manifestant-e-s jusqu'à l'entrée du dépôt. Les camions citerne à l'arrêt ont été bloqués. Mais, au bout d'environ 20 minutes, les gardes mobiles remontent  pour chasser les occupant-e-s à l'aide de tirs lacrymogènes : deux personnes sont blessées du fait des retombées des grenades lacrymo, une personne âgée, au bord du malaise, est secourue par un manifestant aide-soignant, des manifestant-e-s se réfugient dans les bars adjacents. Une barricade est mise en place, mais ne tient pas. À la finale, malgré l'encerclement du dépôt par les gardes mobiles, les camions citernes ne peuvent pas être approvisionnés en carburant puisqu'une coupure de courant (action syndicale) bloque le fonctionnement du terminal pétrolier.... La sous-préfecture, le commissariat, le palais de justice, le centre des impôts sont aussi privés d'électricité.


Vers midi, nombre de manifestant-e-s quittent peu à peu l'entrée de la rue du dépôt pétrolier. D'autres demeurent face aux forces de l'ordre et discutent : les gardes mobiles ont quitté leurs masques et casques. À 14h30, nous partons. Une centaine de manifestant-e-s sont encore présent-e-s.

 

Sur Lorient et environs, les opposant-e-s à la casse libérale du Code du travail sont déterminé-e-s à ne rien lâcher. D'autres actions sont en prévision.

 

Vidéo Nuit Debout Lorient : https://www.facebook.com/LorientDebout/videos/236241886754533/?pnref=story.unseen-section


Vidéo Cgt 56

 

Selon Ouest-France :
Loi travail. Environ 200 manifestants bloquent la pénétrante à Lorient
Lorient. Le dépôt libéré. Bilan : deux blessés

 

Selon Le Télégramme :
Loi Travail. 1.900 manifestants et un blocus

 

(Compte rendu par R, A et S)

Partager cet article

Repost 0
Published by anars56

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements