Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 22:50
Ecopunk – les punks, de la cause animale à l’écologie radicale

Ecopunk – les punks, de la cause animale à l’écologie radicale, de Fabien Hein et Dom Blake (éd. Le passager clandestin)

 

Voilà un petit livre fort intéressant qui permet de retracer l’histoire de l’activisme punk sur les questions de notre rapport aux animaux, à l’environnement. En 2012 un des auteurs, Fabien Hein, avait déjà publié aux mêmes éditions Do It Yourself ! – autodétermination et culture punk. J’en étais sorti un peu déçu ; mais ici, pas du tout !

 

Les auteurs ont fait le pari de rassembler divers courants issus du punk et de détailler les différents débats politiques qui les ont traversés. Au premier abord, il peut paraître déroutant de voir se côtoyer sur un même niveau Crass, Cro-mags ou Vegan Reich, et d’associer l’antispécisme à une lutte écologiste. Mais, ça se tient. Et l’analyse qui est faite est susceptible de nous donner des clés pour comprendre l’histoire mouvementée de la scène et les orientations qui ont pu prévaloir à certaines périodes.

 

Les auteurs mettent en évidence l’argumentaire punk en faveur de la libération animale, de la permaculture, des bikepunx, de l’anti-bagnolisme, etc., tout ça avec de nombreuses traductions de zines (Profane existence, Maximum R’n’R, …) ou de paroles de groupes (Oi Polloi, MDC, Earthcrisis, …). Ces extraits permettent aux auteurs d’exposer les différentes approches de la critique punk, avec aussi son corollaire : la mise en pratique – manifs, DIY / DIO, occupations, vies collectives, sabotages de chasse, menace de représailles, destructions de matériel.

 

Je retiens particulièrement la synthèse suivante qui résume les difficultés de l’activisme : « Contradiction entre la capacité à faire émerger des thèmes et des pratiques « alternatives » et le défaut de vigilance face à leur réappropriation par l’idéologie néolibérale ; tension entre la volonté individuelle d’adopter un style de vie conforme à une « éthique du renoncement » et la nécessité d’inscrire ce choix dans des dynamiques collectives de lutte ; opposition entre la tentation du retrait visant à éviter tout impact sur le milieu naturel et le souci de mettre en œuvre des pratiques de coexistence avec ce milieu en rupture avec les logiques dominantes » (page 149).

 

On pourra certes regretter que l’ouvrage relate quasi-exclusivement l’engagement punk américain ou anglais, qui plus est un engagement « ancien ».

 

A chacun-e de trouver les exemples pour la scène française ou européenne. Ou mieux encore, à chacun-e d’écrire aussi cette histoire, faite de vélorutions, de concerts sauvages, de Roller derby, de manif’ anti-McDo, antinucléaire, anti-guerre, faite aussi avec Nabate, Maloka, Tromatism, Parkaj mental, Nagasaki by night, Scraps, Kochise, Pariapunk, et des zines comme Réagir, Désidérata, Est-ce bien raisonnable ?, Bruit, Mort aux vaches, Snack attack, Honoré patrie, …

 

En France et en Europe, le punk est bien plus qu’un « cadavre [qui] bouge encore ». Mais, à moins qu’on se satisfasse d’une survie chiante à mourir, nous n’avons pas d’autres choix que celui de sortir de nos terriers secrets et isolés et de populariser nos dynamiques.

 

Dans Ecopunk, les novices comme les expert-es en histoire du punk trouveront leur compte, car c’est un livre bien ficelé et très bien documenté.

 

Et pour aller plus loin sur les questions qu’il soulève et approfondir la réflexion des auteurs, on peut se plonger dans Quelle écologie radicale ? de Murray Bookchin et Dave Foreman (éd. Atelier de création libertaire) et se référer aux Cahiers antispécistes pour la libération animale.

 

Yly

Fabien Hein et Dom Blake : Ecopunk – les punks, de la cause animale à l’écologie radicale (éd. Le passager clandestin), 12€.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by anars56

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er jeudi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog. Nous vous recommandons de télécharger adblock qui les neutralisera. Adblock, logiciel gratuit, fonctionne pour Mozilla, Internet explorer, etc...

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 juin - Vannes - 10h30 Rassemblement en mémoire de Clément Méric, antifasciste, tué par des néo-nazis. Clément, Brestois d’origine, militant anti-fasciste, anti-capitaliste et de la cause animale, a été assassiné le 5 juin 2013 par des néo-nazis à Paris. L’actualité nous confirme que ses combats sont toujours nécessaires. Programme : lecture publique de textes et chants de lutte, puis pique-nique. Le Kiosque, esplanade du port, la Rabine. Proposé par le groupe libertaire René Lochu

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 11 juin - Augan (56), café Le champ commun - 17h : 150 années de luttes à travers les chants italiens avec "Le chant des grenouilles", "Senti le rane che cantano…" Dans ce spectacle mêlant récits, chants et musique, nous vous ferons entendre d’autres voix : celles, orgueilleuses et enragées, des brigands méridionaux et de leur guerre désespérée contre le nouvel État ; celles des paysans et des ouvriers agricoles, dont les luttes pour une existence meilleures seront sans relâche ; celles des travailleurs des carrières de marbre de Toscane, des mineurs de soufre de Sicile ; les voix fières et impertinentes des mondines ; celles des émigrés qui, après des décennies de défaites, allaient poursuivre leur rêve de justice dans d’autres terres. Entrée libre. Petite restauration sur place

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 13 juin - Inzinzac-Lochrist (56), cinéma le Vulcain - 20h30 Projection de "Bienvenus", comédie sur un centre d'accueil pour réfugié-e-s en Norvège. Débat avec Amnesty international

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 8 juillet - Hennebont (56) - 12h Pique-nique végétarien et végétalien. Chacun-e apporte un plat et on partage. Table de presse : droit des animaux, impacts sanitaires, sociaux, éthiques, écologiques de l'alimentation, de la production / consommation carnée et ovo lactée. Rdv à la bergerie, le long du Blavet sur le halage. Organisé par le collectif veg@net-c.fr

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 8 et dimanche 9 juillet - Notre-dame-des-landes (44) - De nos terres à la Terre : Résister, agir, vivre... Rassemblement annuel organisé par la Coordination des opposant-e-s. Plus d'infos : http://notredamedeslandes2017.org

--------------------------------------------------------------------------

 

Concerts

Autres événements