Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juin 2019 3 05 /06 /juin /2019 23:25

Jeudi 6 juin - Vannes - 19h esplanade du port, près du kiosque à musique : Rassemblement en mémoire de Clément Méric et de ses combats : antifasciste, syndicaliste, libertaire, anticolonialiste, anti-homophobie et pour la cause animale.

 

Prise de paroles et chants. Organisé par le groupe René Lochu

 

 

 

 

Noire est notre peine, rouge est notre colère.

 

Nous sommes là en mémoire de Clément Méric, antifasciste, syndicaliste, libertaire, anti-colonialiste, anti-homophobe et militant de la cause animale, mort sous les coups de membres de l'extrême-droite mercredi 5 juin 2013.
 


Nous exprimons haut et fort notre peine et notre colère devant la mort d'un compagnon de lutte, car ses combats sont les nôtres.

 

Nous tenons à rappeler la nécessité de combattre le fascisme, d'où qu'il vienne et quelque soit son apparat : en rangers ou en cravate, armé d'un poing américain ou d'une Rollex.

 

Si nous dénonçons les agressions et discours fascistes, antisémites, racistes, sexistes et homophobes, nous n'oublions pas que ceux-ci trouvent leur source dans l'actuelle réorganisation du capitalisme (dite "crise") qui jette un nombre considérable de personnes dans la misère et la précarité... et dans des réponses simplistes et erronées (replis nationalistes ou religieux). En ce sens, tant en France qu'en Europe, les gouvernements successifs (dont l'actuel) portent une lourde responsabilité :


- en soutenant les logiques capitalistes, qui favorisent les "premiers de cordée" au détriment de la population de plus en plus précarisée,
- en cassant les conquêtes sociales qui se sont inscrites dans le droit du travail au fil des luttes,
- en tenant des discours sécuritaires et démagogiques qui stigmatisent les plus faibles,
- par le recours croissant et massif aux violences policières, dans les quartiers populaires, les ZAD et les manifestations, devant les universités et les lycées, et par une surveillance généralisée,
- en rejetant les migrant.e.s. et en les laissant mourir par milliers en Méditerranée.

 

Nous assistons donc à une orientation de plus en plus autoritaire de l’appareil d’État, notamment contre les mouvements sociaux.


Cette surenchère se distingue de moins en moins des discours et pratiques de l'extrême-droite.

 

Le fascisme est avant tout une idéologie liée à un pouvoir central fort, avec le culte du chef.

 

A sa loi du plus fort, nous opposons l’égalité et l’entraide.
A son autoritarisme, nous opposons la liberté.
A sa morale excluante, nous opposons l’émancipation.

 

Revendiquer l'autogestion généralisée de la société et la réappropriation de sa propre vie nous semblent être la meilleure réponse à l'exploitation capitaliste, à la domination de l’État et du patriarcat... et donc au fascisme.

 

L’opposition au « système » n’est en conséquence pas entre "modernes" et "nationalistes" mais dans la lutte des exploité.e.s contre leurs maîtres (politiques, économiques…).

 

Clément Méric était un militant, il dénonçait le capitalisme car il savait que ce système fondé sur la violence économique n'aboutit qu'à la violence sociale.


Parce que ses luttes sont les nôtres, Clément vivra dans nos combats.

 

Partager cet article

Repost0
Published by anars56

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 17 septembre - Partout en France - Mobilisation sociale et intersyndicale (grève et manifestations...) pour les salaires, la réduction du temps de travail, pour une autre production de biens et services, etc...Appel de syndicats et d'organisations étudiantes et lycéennes. Vannes (10h30 Rond-point Le Poulfanc), Pontivy (10h30, la Plaine), Lorient (10h30 Place Glottin), Belle-Ile (11h port Le Palais)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 17 septembre - Rochefort en Terre, Café de la Pente - 19h30 Théâtre clownesque, poésie dénonciatrice "Punctum Diaboli" par la Compagnie des Oubliettes. Pot pourri historique sur la persécution des femmes. Prix libre, durée : 1h30

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 19 septembre - Port-Louis - 20h : rencontre avec Isabelle Attard autour de son essai "Comment je suis devenue anarchiste", animée par Roger Le Vilain. Entrée libre mais réservation indispensable. "La Dame Blanche" Librairie, Café, Salon de thé

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 20 septembre - Concarneau - 15h Appel de la CNT Quimper à un cordon libertaire "REFUSONS CE MONDE, PRENONS NOS VIES EN MAIN". Sur les quais entre la ville close et le port de plaisance

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 20 septembre - Etel, cinéma la Rivière - 17h Projection-débat "Plogoff, des pierres contre des fusils". Plogoff, février 1980. Toute une population refuse l’installation d’une centrale nucléaire à deux pas de la Pointe du Raz, en Bretagne. Six semaines de luttes quotidiennes menées par les femmes, les enfants, les pêcheurs, les paysans de cette terre finistérienne, désireux de conserver leur âme. Six semaines de drames et de joies, de violences et de tendresse:  le témoignage d’une lutte devenue historique. Projection suivie d’un débat avec la réalisatrice Nicole Le Garrec ainsi que l’association Les Lucioles - Ria en  transition. Sur Erdeven a eu lieu en 1975 une bataille moins violente contre un projet de centrale nucléaire. Et maintenant quelle est notre capacité à être autonome énergétiquement ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 23 septembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h45 Projection de "Plogoff. Des pierres contre des fusils" en présence d'Erwan Moalic, président des "ami.e.s de Nicole et Félix Le Garrec"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 25 septembre - Concarneau - Rassemblement festif et populaire ouvert à tous pour dénoncer le modèle des chalutiers géants, scandaleux sur le plan social et environnemental, à l'occasion du baptême d'un nouveau chalutier de pêche industrielle (le SCOMBRUS). A l'appel de l'association Pleine Mer (pêcheurs-artisans...). 11h, face au bureau de France Pélagique, dans la zone du Moros

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 3 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 19h Ciné-débat "Numéro 387" de Madeleine Royer suivi d'un échange avec SOS Méditerranée

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 12 octobre - Angers - 9h Rassemblement de soutien à Vincenzo devant la Cour d'appel. Pour sa totale liberté

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Concerts

Autres événements

Ciné concert "Rock against racism" au Ti Hanok à Auray

 

 

 

Ciné débat "Plogoff. Des pierres contre les fusils"