Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 18:53

Salut,

Vous trouverez en fin de message, l’intro de la causerie libertaire « le développement durable, c’est de la foutaise ! du développement à la décroissance, quelle société voulons-nous ? » et une bibliographie sur le sujet. Cette causerie s’est déroulée hier, jeudi 26 mars, au café Billabong à Auray. On remercie encore Marco et Julien qui s’occupent du bar d’avoir aménagé l’arrière-salle et mis à disposition gratuitement des boissons et des chips !

Prochain rendez-vous avec les groupes libertaires Lochu et Ferrer :

Samedi 28 mars – Café de la Pente (Rochefort en Terre) : 19h00 Projection du film « the take » sur les entreprises récupérées et autogérées d’Argentine en 2003 http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=59126.html . Puis discussion sur l’autogestion, organisée par le Café de la Pente où des membres du groupe Lochu interviendront. Apportez votre pique-nique !

Chouette, un nouveau blog d’infos libertaires sur la Bretagne est né : http://liberterre.wordpress.com/

BLOG ANARS 56 : http://anars56.over-blog.org/
Radio libertaire en direct : http://www.federation-anarchiste.org/rl/
Radio libertaire en podcast : http://media.radio-libertaire.org/php/grille.php
Indymedia Nantes (plein d’infos sur Nantes, Rennes, Angers, St Nazaire, etc…) : https://nantes.indymedia.org/colonne_centrale

Infos en direct sur les universités du Morbihan en lutte : http://sauvonslubs.blogspot.com/
Rapport au blocage des facs, voici un argumentaire pas mal fait contre le vote à bulletin secret / électronique : http://nantes.indymedia.org/article/16715

--------------------------------------------------------------------------

Tout savoir sur l'Otan et le contre sommet http://otan.divergences.be

---------------------------------------------------------------------------------------------------

FESTIVAL MARS M'ENCHANTE LANESTER DU 5 AU 28 MARS 2009
ESPACE JEAN VILAR Place Delaune  56600 Lanester Tél : 02 97 76 01 47
Chansons françaises à textes et/ou humoristiques. http://www.bretagne-en-scenes.org/article.php?sid=976

-----------------------------------------------------------------

PROGRAMMES du café de la Pente
THEATRE - Clovis Cayou Remonte la Pente - à 21h00 - Le 27 Mars 2009. Paf : 5 Euros. Humour Sous¬ Réaliste.
Samedi 28 mars - 19h00 Projection du film « the take » sur les entreprises récupérées et autogérées d’Argentine en 2003 http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=59126.html . Puis discussion sur l’autogestion. Apportez votre pique-nique !
----------------------------------------------------------------------------------------

Arradon, vendredis 27 mars et 3 avril, Projection du film « nos enfants nous accuseront », le film plaidoyer en faveur du bio. http://www.nosenfantsnousaccuseront-lefilm.com/  A la médiathèque. Gratuit.

---------------------------------------------------------------------

Kostiantyn Demianenko, espérantiste ukrainien, fera une tournée de conférences en France, sur « La mer d'Azov », « L'écologie et les poissons », sur « L'Ukraine » et « Le mouvement espérantiste ukrainien ».
Il sera ce vendredi 27 mars 2009 à 20 heures 30 à Agora, Saint-Nazaire

Pour plus de détails cliquer sur: 
http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=14446

-----------------------------------------------------------------------

Samedi 28 mars – Rennes - MANIFESTATION REGIONALE : REGULARISATION DE TOUS LES SANS PAPIERS ! Rdv à 15h, Place de la Mairie. A l’appel d’un collectif d’organisations, dont la fédération anarchiste. Pour avoir le texte d’appel du collectif, le demander à fedeanar56@yahoo.fr

----------------------------------------------------------------------

Samedi 28 mars – Vannes - A l'appel d'un collectif d'organisations, rassemblement anti G20 à 11h00 devant le site de K.P.M.G (un des quatre plus importants cabinets d´audit internationaux, acteurs majeurs de la crise financière actuelle :
- En ayant favorisé le développement des PARADIS FISCAUX,
- En ayant favorisé la réforme des normes comptables internationales), se trouve allée de Tréhornec, Bd de la Résistance (près de la DDASS)... et non Avenue de la Libération, comme j'ai pu l'écrire trop rapidement...

Une des décisions prises au Forum social de Bélem est de faire de la journée du 28 mars une journée internationale de rassemblements à l´occasion de la réunion du G 20.

Le G 20 qui regroupe les gouvernements des 20 pays parmi les plus riches du monde, se réunira le 2 avril à Londres avec la prétention d´apporter des réponses à la crise !!!

En cohérence avec les mobilisations syndicales du 29 janvier et du 19 mars, la journée mondiale d´action organisée le 28 mars en lien avec la réunion du G 20 doit nous permettre de porter ces propositions et revendications au coeur du système néolibéral.

Site consacré à la mobilisation : http://www.stop-g20.org/

 

--------------------------------------------

Samedi 28 mars – Café de la Pente (Rochefort en Terre) : 19h00 Projection du film « the take » sur les entreprises récupérées et autogérées d’Argentine en 2003 http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=59126.html . Puis discussion sur l’autogestion.

---------------------------------------------------------

LUNDI 30 MARS JOURNEE DE LA TERRE
Opération BDS (boycott-désinvestissement-sanction)
Rassemblement proposé par l'AFPS 56 (France-Palestine solidarité 56) à 17h30 sur le parking de la Fnac à Kerlann VANNES pour une action au Carrefour. Distribution de tracts aux différentes entrées du magasin et information des consommateurs. Actuellement de nombreux produits israéliens au rayon fruits et légumes (avocats, pamplemousses, tomates, pomme de terre nouvelles...). Boycott Carmel, Jaffa...de plus carrefour trompe la clientèle en affichant Mexique pour des avocats d'Israël.

------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 Avril 2009, 20h 30 – Rennes – Discussion « Autogestion, Gestion Directe » - local la commune, au 17 rue de Châteaudun. Organisée par le groupe de Rennes de la FA. http://farennes.free.fr/actionetagenda.htm

-------------------------------------------------------

Samedi 4 avril – Lorient – concert de soutien pour les ouvriers et ouvrières de la SBFM, fonderie de la région lorientaise, ancienne filiale de Renault, qui est à vendre et dont 500 personnes viennent de perdre leur emploi. Il y aura K.VELL, J J Mel, Trio Vyanet, LPDQ, Michel TONNERRE à 21H, Bernard Lavilliers à 22h, entrée 5 euros… Parc des expos à Lorient/Lanester.

-------------------------------------------------------------

Assemblée Générale du CAFE DE LA PENTE le Samedi 18 avril

-------------------------------------------------------------

Samedi 19 avril – Vannes – Les pique-niques végétariens recommencent !! RDV à midi, rue Larmor Gwened. Chacun-e apporte un plat végétal et une boisson et on partage. Table de presse. Infos : veg56@voila.fr

-------------------------------------------------------

Dans la semaine du 26 avril, le cinéma l'Iris de Questembert va diffuser "Punishment park" de Peter Watkins. Une oeuvre malheureusement toujours d'actualité... http://iris.cinema.free.fr/

---------------------------------------------------------------------

INTRO CAUSERIE LIBERTAIRE DU 26 MARS 2009 AU BILLABONG A AURAY « LE DEVELOPPEMENT DURABLE C EST DE LA FOUTAISE !! DU DEVELOPPEMENT A LA DECROISSANCE QUELLE SOCIETE VOULONS-NOUS ? »

Nous sommes le groupe libertaire René Lochu, dit aussi groupe de Vannes de la fédération anarchiste. Le groupe s’est constitué en 1996, lors de la venue du Pape à Ste Anne d’Auray mais, bizarrement, pas pour lui souhaiter la bienvenue !
Nous avons pour but de propager les idées libertaires localement. Nous avons choisi de nous regrouper car nous pouvons faire plus de choses collectivement. Nous sommes organisés sur les bases de la libre association autour d’un pacte associatif. Certains d’entre nous sont aussi membres de la fédération anarchiste, ce qui nous permet de disposer d’un hebdomadaire : le monde libertaire, d’un secrétariat aux relations internationales, de matériel militant, etc... Nous intervenons dans le milieu associatif, écologiste, syndical, etc... Nous organisons aussi des réunions publiques en invitant des personnes plus pointues sur un sujet particulier : le 16 janvier, nous avons ainsi accueilli Lou Marin à Lorient autour de « Albert Camus et les libertaires » c’est d’ailleurs le titre de son livre et le 31 janvier, dans le cadre du forum social local de Vannes-Séné, nous avons fait venir Maurice Rajsfus (écrivain historien, fondateur de
l’observatoire des libertés publiques) pour une discussion autour des libertés publiques et de la répression.
Au-delà de l’investissement sur le terrain, dans les manifestations, le groupe entend se donner un temps pour la réflexion, selon un principe d’autoformation par le débat d’idées.
C’est l’objet de cette soirée car nous avons souhaité ouvrir ces échanges. Ce ne sera donc pas une conférence avec un ou une spécialiste mais un moment de discussion libre, une causerie libertaire !
Le thème retenu pour ce soir est « le développement durable, c’est de la foutaise ! Du développement à la décroissance, quelle société voulons-nous ? » Aucun d’entre nous n’a la prétention de détenir la Vérité. Nous réagirons selon notre sensibilité propre car nous n’abordons pas tout à l’identique.

Le titre est certes un peu provocateur mais il a été choisi pourquoi ?
Le développement durable prétend « répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. »
Ce concept flou permet de mêler des industriels, des collectivités locales, des assos de protection de l’environnement…
On ne va pas faire la liste de toutes les farces que ce terme signifie mais 2 exemples sont particulièrement éclairants :
   1. Après son mandat, Chirac, le grand pilier de l’agriculture industrielle, celui qui a relancé les essais nucléaires en 1995, qui a réduit les subventions aux transports en commun a créé… une fondation pour le développement durable et le dialogue des cultures (ce grand prince de la France-Afrique !).
   2. Le Medef a une rubrique sur son site « le développement durable, un accélérateur de croissance pour les entreprises » !

Et on ne dira rien du Gros nul de l’environnement qui maintient les projets d’aéroports, la construction des autoroutes, l’usage légèrement « modéré » des pesticides et non leur suppression… etc, etc…

Or la croissance est-elle possible sur une planète finie aux ressources limitées ?
La liste quasi quotidienne des dégâts écologiques s’allonge : entre la perte de biodiversité, le réchauffement climatique, la montée des eaux, etc… on ne fera pas ici cette liste, la soirée n’y suffirait pas !
Pourtant le principe du développement durable vise essentiellement à culpabiliser les particuliers pour qu’ils fassent des « gestes éco citoyens » : genre prendre une douche au lieu d’un bain (c’est certes toujours mieux) alors que la consommation en eau des ménages est de moins de 10 % tandis que l’agriculture industrielle en engloutit 70 %, spécialement pour les productions animales.
De même il n’est pas si rare qu’une partie des papiers issus du tri sélectif soient quand même incinérés pour 2 raisons : consommer suffisamment de volumes pour maintenir la rentabilité des incinératUeurs et avoir du combustible pour les matières humides.
Bref, n’est-ce pas du pipeau, de la flûte, de la foutaise ??

Face à cela, certains préconisent la décroissance pour ralentir le processus de production et consommation jusqu’à le rendre vivable en rendant notre empreinte écologique compatible avec le renouvellement des ressources de la planète. Or, le système économique, le capitalisme a besoin de la croissance pour s’éviter la question du partage des richesses !
Comment organiser cette décroissance, sachant que l’échelon individuel est trop faible ? Comment partager les richesses ? Qu’est-ce qu’une richesse ? Qui doit décider ? Quel processus pour la prise de décision ? Quid de la propriété des entreprises ? Quid de l’intervention des habitants dans leur commune ou leur ville ? C’est aussi la question de la relocalisation de l’économie…
Quelle société voulons-nous ?




DECROISSANCE : BIBLIOGRAPHIE

Cette liste non exhaustive vous propose de continuer, commencer, approfondir, la réflexion sur la notion de Décroissance.

-    Du Développement à la décroissance : de la nécessité de sortir de l’impasse suicidaire du capitalisme, Jean-Pierre Tertrais, éditions du Monde Libertaire, 2004, 46 p., 3€.
-    Du Développement à la décroissance : de la nécessité de sortir de l’impasse suicidaire du capitalisme,  Jean-Pierre Tertrais, éditions Libertaires, 2006, 228 p.,    12 €.

La planète a longtemps été prodigue de ressources naturelles. L'être humain a atteint un impressionnant niveau de connaissances scientifiques et de réalisations techniques. Mais ce développement compromet maintenant l'avenir des générations futures. Le capitalisme est en train de programmer le désastre qui accablera nos petits-enfants. Alors que beaucoup ne soupçonnent encore ni la nature profonde ni l'ampleur du "développement", cette notion touche déjà à sa fin. La convergence entre les nombreux problèmes (économiques, sociaux, écologiques, culturels, politiques) qui se posent depuis plusieurs décennies a conduit à la naissance d'un courant de pensée qui privilégie la critique de cette notion de développement. En effet, seule une société égalitaire, où les individus décideraient collectivement de ce qu'ils souhaitent en faire, pourrait préserver les chances des générations futures de vivre décemment.

-    La décroissance pour tous, Nicolas Ridoux, éditions Parangon, 2006, 155 p., 8€.

Petit ouvrage simple, clair sur la notion de Décroissance. Une bonne base pour découvrir cette notion, comprendre en quoi elle est indispensable et pourquoi.

-    Petit traité de la Décroissance sereine, Serge Latouche, éditions Mille et une Nuits, 2007, 171 p., 3,50 €
-    Survivre au développement : De la décolonisation de l'imaginaire économique à la construction d'une société alternative, Serge Latouche, éditions Mille et une Nuits, 2004, 126 p., 3€
-    Le pari de la décroissance, Serge Latouche, éditions Fayard, 2006, 302 p., 19€

Pour résumer la pensée de Serge Latouche :

" La décroissance n'est pas la croissance négative. Il conviendrait de parler d " a-croissance ", comme on parle d'athéisme. C'est d'ailleurs très précisément de l'abandon d'une foi ou d'une religion (celle de l'économie, du progrès et du développement) qu'il s'agit. S'il est admis que la poursuite indéfinie de la croissance est incompatible avec une planète finie, les conséquences (produire moins et consommer moins) sont encore loin d'être acceptées. Mais si nous ne changeons pas de trajectoire, la catastrophe écologique et humaine nous guette. Il est encore temps d'imaginer, sereinement, un système reposant sur une autre logique : une "société de décroissance". " S. L.


-    Objectif décroissance : Vers une société harmonieuse, Collectif, éditions Parangon, 2003, 221 p., 13€

Ce livre regroupe différents articles  du magazine Silence !. Des approches différentes du sujet, une base de réflexion.

-    Eloge de la simplicité volontaire, Hervé René Martin, éditions Flammarion, 2007, 275 p., 18€

" Les notions d'évolution et de progrès sont éminemment subjectives, voire anecdotiques, comparées à l'urgence de la seule question qui vaille : Que m'est-il permis de faire sur un territoire donné où j'espère pouvoir vivre durablement ? Ne pas le détruire, ne pas le souiller inutilement, cueillir les fruits nécessaires à ma subsistance sans mettre en péril la vie de l'arbre qui les porte. " L'auteur nous livre le récit de son installation dans la haute vallée de l'Aude, où il construit, avec l'aide d'un jeune charpentier écologiste, sa maison en terre et en paille. Au fil des pages, entre chronique du quotidien et réflexions sur l' " état dans lequel nous avons mis le monde ", s'élève un chant au bonheur et à la simplicité.

-    La décroissance : Entropie-Ecologie-Economie, Nicholas Georgescu-Roegen, éditions Sang de la terre, 2006, 302 p., 23€

La pensée économique occidentale néglige les dimensions biogéophysiques de l'activité humaine et nie l'existence de la biosphère. En rapprochant entropie et économie, l'auteur, éminent professeur de mathématiques et d'économie aux États-Unis, a dévoilé une vérité proprement écologique : le développement ne saurait se poursuivre sans une restructuration et une réorientation radicales de l'économie.

-    Le choc de la décroissance, Vincent Cheynet, éditions du Seuil, 2008, 213 p., 15€

L'auteur, rédacteur en chef du magazine « La Décroissance », fait partager ici son analyse pour une décroissance, certes en rupture radicale avec l'imaginaire de la société de consommation, mais profondément inscrite dans les grands mouvements d'émancipation de cette société.


-    Objecteurs de croissance : Pour sortir de l'impasse, la décroissance, Collectif (sous la direction de Serge Mongeau), éditions Ecosociété, 2008, 11€

A en croire les économistes, rien n'est plus menaçant pour une société humaine qu'un ralentissement de la croissance économique ou un retard de développement économique. Et si, au fond, le pire fléau était justement cette croissance perpétuelle ? Tel est le débat proposé par les auteurs de cet ouvrage.

-    Antiproductivisme, altermondialisme, décroissance, Collectif (sous la direction de Bernard Guibert et Serge Latouche), éditions Parangon, 2006, 137 p., 12€

Sommes-nous prêts à sacrifier la croissance, le productivisme et l'emploi pour la sauvegarde de la planète ? La critique de la mondialisation libérale - l'altermondialisme - peut-elle échapper à ce dilemme ? Existe-t-il une politique économique de l'altermondialisme compatible avec l'écologie politique ?

-    Entropia n°1 : Décroissance et Politique, Collectif, éditions Parangon, 2006, 15€
-    Entropia n°2 : Décroissance et Travail, Collectif, éditions Parangon, 2007, 15€
-    Entropia n°3 : Décroissance et Technique, Collectif, éditions Parangon, 2007, 15€
-    Entropia n° 4 : Décroissance et Utopie, Collectif, éditions Parangon, 2008, 15€
-    Entropia n° 5 : Trop d’utilité ? , Collectif, éditions Parangon, 2008, 15€

Différents spécialistes (sociologues, politologues, universitaires…) s’interrogent sur la Décroissance. Ouvrages très pointus pour aller encore plus loin dans la réflexion.

-    La décroissance : Un nouveau projet politique, Paul Ariès, éditions Golias, 2007, 362 p., 20 €
Entre ceux qui prônent avec Hulot de "polluer un peu moins pour pouvoir polluer plus longtemps" et ceux qui entendent avec Claude Allègre et Florence Parisot "polluer pour pouvoir dépolluer" en augmentant toujours plus la croissance, la production, la consommation et les emplois l'objection de croissance n'est-elle pas la véritable alternative pour les pays riches ?
-    Decrescendo Cantabile : Petit manuel pour une décroissance harmonique, Jean-Claude Besson-Girard, éditions Parangon, 2005, 170 p., 12 €
Jean-Claude Besson-Girard est peintre. Il a théorisé et pratiqué la décroissance en animant une communauté paysanne dans les années soixante-dix. Ce livre fait le point actuel de son combat pour la décroissance.
-    La part du colibri : L'espèce humaine face à son devenir, Pierre Rabhi, éditions de l’Aube, 2006, 54 p., 4,90 €
Ce texte de Pierre Rabhi nous amène à ouvrir les yeux sur le devenir de la planète et de l'espèce humaine, et propose une réflexion sur la " nécessaire décroissance ". Il apporte des solutions concrètes, réalistes, à l'échelle humaine, que chacun peut mettre en œuvre, partager, propager. Une manière de ne pas se sentir impuissant face à demain. La part de chacun, La Part du colibri, comme il le dit avec poésie.
-    Comment les riches détruisent la planète, Hervé Kempf, éditions Points Essais (version poche), 2009, 150 p., 6€
-    Pour sauver la planète, sortez du capitalisme, Hervé Kempf, éditions du Seuil, 2009, 168 p., 14 €
Le capitalisme s'est métamorphosé en entrant dans une phase mortifère : il génère à la fois une crise économique majeure et une crise écologique d'ampleur historique. Pour sauver la planète, il faut sortir du capitalisme, en reconstituant une société où l'économie n'est pas reine mais outil, où la coopération l'emporte sur la compétition, où le bien commun prévaut sur le profit.
-    Catastrophisme, administration du désastre et soumission durable, René Riesel et Jaime Semprun, éditons de l'Encyclopédie des Nuisances, 2008, 130 p., 10€
Pour ceux qui ne veulent pas se laisser duper par le nouveau capitalisme vert.
-    Le paradis à (re)conquérir, Henry-David Thoreau, éditions Mille et une Nuits, 2005, 78 p., 2,50 €
Un texte précurseur publié en … 1842 !!! Visionnaire ?

Par extension et pour le plaisir :
- Œuvres complètes, volumes 1 et 2, Ivan Illich, éditions Fayard, 2004, 792 et 962 p ., 34 et 35 €

Magazines :
-    La Décroissance, mensuel, 2€, vendu dans un kiosque sur trois !
-    Le Monde Libertaire, hebdo, 2€, propose souvent des articles sur le sujet.
Sites internet :
Sites internet :
-    http://www.ladecroissance.net/ : le site du magazine
-    http://www.decroissance.org/
-    http://www.decroissance.info/
-    http://forum.decroissance.info/ : pour causer !
-    http://www.reporterre.net/ site animé, entre autres, par Hervé Kempf
-    http://www.prosperdis.org/fra/accueil.htm

Deux émissions de Radio Libertaire, podcastables une semaine après leur diffusion :
-    Les mangeux d'terre (1er lundi de chaque mois, de 18h à 19h30) : http://backup.radio-libertaire.org//lundi/Agora_%5Bou%5D_mangeux_%5Bou%5D_sante_%5Bou%5D_vivre/Agora_%5Bou%5D_mangeux_%5Bou%5D_sante_%5Bou%5D_vivre.mp3
-     La grenouille noire (1 vendredi sur 2, de 21h à 22h30) :
http://backup.radio-libertaire.org//vendredi/Offensive_%5Bou%5D_la_grenouille_noire/Offensive_%5Bou%5D_la_grenouille_noire.mp3

Partager cet article

Repost0

commentaires

Cédric 31/03/2014 13:35

Comment vous pouvez mélanger écologie libertaire et Pierre Rabhi, ce gourou ésotérique et sectaire?

Renseignez vous sur les colibris et l'université du nous! Ce sont des mouvements sectaires!

anars56 04/04/2014 23:12



Bien reçu ton alerte, Cédric. Que Pierre Rabhi flirte avec l'ésotérisme et le mysticisme, c'est évident. Il est aussi compatible avec l'électoralisme (donc l'étatisme) et bien éloigné de la lutte
des classes. Ce n'est donc pas un camarade libertaire. Pour autant, au moins sur la plan technique, ses réflexions et pratiques sur l'agro-écologie peuvent être utiles. Il y a aussi sans doute
des éléments à prendre dans sa critique de la société productiviste actuelle. Pour le moment, nous n'avons pas d'éléments permettant de le caractériser comme "gourou sectaire" (manipulation,
détournement de fonds, abus sur des adeptes...). Si tu as des liens, nous sommes preneurs pour les étudier.


Je me suis baladé rapidement sur le site de l'Université du nous, je n'ai pas vu la référence à P. Rabhi... J'ai vu des appels à don en revanche.  Bon, ça ne m'a pas paru intéressant et je n'ai pas voulu passer plus de temps. Ce n'est pas un truc pour nous.


Ton commentaire m'a permis de relire notre texte de 2009 que j'avais bien oublié... Et à sa relecture, je m'aperçois que nous avions négligé de signaler que les pistes de lecture proposées ne
valaient pas adhésion de notre part à tout ce qui pouvait y être véhiculé. A chacun-e de faire la part des choses. Plusieurs auteurs de référence de la "décroissance" sont chrétiens, font
référence épisodiquement au "sacré", masqué parfois sous le terme de "spiritualité" : évidemment, ce sont des thèses dont nous nous démarquons et, au besoin, que nous combattons... car elles
s'opposent à tout projet d'émancipation. Pour autant, tout ce qu'ils écrivent n'est pas à jeter... On fait le ... tri !



Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réunion publique ANNULÉE pour cause de couvre-feu étatique : Mardi 27 Octobre - Rennes - 20h. Réunion publique : « Les résistances paysannes : une autre conception du progrès » avec Silvia Pérez-Vitoria (universitaire, auteure de « La riposte des paysans » et « Manifeste pour un XXIème siècle paysan », elle collabore aux revues « L’Ecologiste » et « Nature et Progrès »…). - Salle 12 Maison des associations 6 Cours des Alliés. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Soirée ANNULÉE : Vendredi 30 octobre - Lorient, cité Allende (12 rue Colbert) - 20h Conférence-débat par Pinar SELEK, à propos de l'article de Voltairine de Cleyre « Le mariage est une mauvaise action ». Organisée par les Ami.e.s de Voltairine

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 2 novembre - Rennes - 19h Causerie Populaire : Croissance économique & décroissance globale : de quoi parle-t-on ? Avec François Graner, biophysicien directeur de recherche au CNRS de l’Université de Paris – Diderot. Débat animé par Jean-Pierre Tertrais, auteur d’une centaine d’articles dans le Monde Libertaire, des brochures et livres sur la décroissance. au local la commune, 17 rue de Châteaudun, Rennes. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 5 novembre - Vannes - 14h30 Mobilisation des salarié.e.s du social et du médico-social public et privé "en solde et en grève" contre l'imposture du "Segur" (- 183 euros), à l'appel de la CGT 56 "Santé et action sociale". Rdv Place de la mairie

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 9 novembre - Questembert, cinéma Iris - 20h30 Ciné-débat "Un pays qui se tient sage" de David Dufresnes (sur les violences policières), en présence du réalisateur. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 12 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h45 Ciné-débat "La cravate" (sur le parcours d'un militant d'extrême-droite), en présence du co-réalisateur Etienne Chaillou. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 14 novembre - Belle-Ile, Le Palais, salle Arletty - 20h30 Ciné-débat "Delphine et Carole, insoumuses" (Ce voyage au cœur du « féminisme enchanté » des années 1970 relate la rencontre entre la comédienne Delphine Seyrig et la vidéaste Carole Roussopoulos. Derrière leurs combats menés caméra au poing, surgit un ton empreint d’humour et d’insolence. Réalisé par la petite-fille de Carole). Rencontre avec Josiane Zardoya, monteuse du film.  

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 19 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Mon pays fabrique des armes" (sidérante enquête sur les ventes d'armes françaises), d'Anne POIRET. En partenariat avec Amnesty International, avec Jean Froidefond de la commission "armes" d'Amnesty et Armand Paquereau de la campagne "Silence ! On arme". Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 27 novembre - Lorient, cité Allende (12 rue Colbert) - 20h Conférence-débat « La contraception masculine » par l’association Thomas Bouaoù – avec lectures de textes du livre d’André MOREL « Le Zoïde ». Organisée par les Ami.e.s de Voltairine

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 29 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 18h Ciné-débat "LIP. L'imagination au pouvoir" (sur une entreprise reprise en autogestion par ses employé.e.s au cours d'une grève). Suivi d'une rencontre avec l'équipe de l'Usine Invisible, structure solidaire développée dans le Morbihan dans un souci de juste reconnaissance et rémunération des couturièr.e.s mobilisé.e.s par la crise sanitaire

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements

Au cinéma Ti Hanok à Auray Dim 29 nov