Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 12:39
Les groupes libertaires Lochu et Ferrer (fédération anarchiste Vannes Lorient) tiennent à exprimer leur point de vue à la suite de l’annulation du festival « le rock du bagne » par la Mairie de Pontivy, quelques jours avant l’événement.

La Mairie de Pontivy avait donné son accord pour une salle au collectif organisateur d’un festival rock le 5 septembre, il y a déjà plus de deux mois.

Le collectif  organisateur avait prévu de dédier les bénéfices éventuels de ce festival, de tendance rock punk, auprès d’un collectif de soutien à des prisonniers politiques. Pour donner une dimension artistique plus large à l’événement, le collectif a choisi d’exposer dessins et peintures sur le thème « 1984 c’est déjà passé » en référence à l’ouvrage de George Orwell, critique d’une forme de totalitarisme et de son fameux Etat « big brother » qui espionne la population.

Pour apporter un peu de réflexion et permettre le débat d’idées, le collectif organisateur a fait appel aux groupes libertaires Ferrer et Lochu (fédération anarchiste de Vannes-Lorient) pour une conférence-débat sur le thème des prisons et de la justice.

L’affiche finale annonçant les détails de cet événement circule depuis fin juillet au vu et au su de tout un chacun et a même été adressée immédiatement à la mairie. De plus, l’organisateur déclare avoir eu un accord oral avec un correspondant de la mairie quant à l’exposition et au débat qui s’ajoutaient…

Or, à peine une semaine avant la date du festival, alors que les membres du collectif organisateur se sont dépensés en dehors de leurs heures de travail salarié pour la promotion, que les groupes ont calé cette date et peut-être refusé d’autres concerts, la Mairie estime que le projet de départ a changé au point de rompre le contrat.

Qu’est-ce qu’il y a de changé en réalité : la caisse de soutien, une exposition contre le totalitarisme et un débat… Sûrement de quoi entraîner un trouble à l’ordre public et de déchaîner des violences ??? Sans doute la ville de Pontivy sature-t-elle déjà d’activités diversifiées en faveur de la jeunesse pour brider une telle initiative ?
Soyons sérieux, c’est la dimension politique collée à ce festival qui choque les bien-pensants de la mairie de Pontivy. On ne voit pourtant pas le péril qui pourrait résulter d’un débat et d’une exposition !

Toute expression politique est-elle pour autant bannie à Pontivy ? Non, car le collectif anti libéral de Pontivy se réunit ce même samedi au Palais des Congrès pour préparer les élections régionales de 2010… Nous avons ainsi deux poids, deux mesures. C’est donc bien la liberté d’expression d’une jeunesse qui se cherche, qui organise ses propres concerts, qui se donne les moyens de faire vivre une certaine culture, qui a des convictions et entend en discuter… qui est finalement victime des préjugés de la Mairie de Pontivy. Il y a là manifestement un procès d’intention pour ne pas dire une volonté de nuire, en reniant son engagement au dernier moment, au nom de ce qui n’est qu’un prétexte, il faut bien le dire. Clivage de générations ? Peur des initiatives de la jeunesse ?

Mais, plus largement, en Bretagne, cet été 2009 aura été celui des attaques contre la jeunesse qui développe des événements culturels diversifiés et qui fait vivre ses musiques. Ainsi, le festival de metal Hellfest qui se déroule à Clisson (44) en juin est l’objet d’une cabale de la part d’une frange catholique intégriste et de membres de l’UMP qui y voient un prétendu repaire pour le satanisme ! Une redoutable pression est menée invitant les sponsors à se désengager. C’est encore le festival metal Motocultor prévu de se dérouler à Arradon (56) fin août qui a vu la mairie faire volte-face un mois et demi avant la date, empêchant les organisateurs d’aller au bout de leur projet. A la Chapelle Neuve (22), la rave party a également essuyé un tir de barrages de la part des élus. C’est aujourd’hui le tour de Pontivy. Demain à qui le tour ?

Qu’en déduire si ce n’est que le fossé se creuse entre une jeunesse et certains représentants élus (de droite et de gauche) ? On assiste de plus en plus au retour d’un certain Ordre Moral guère rassurant.

La fédération anarchiste invite donc ces élus à recouvrer la raison et à respecter ce qui est écrit au fronton des mairies : liberté, égalité et fraternité, en prêtant des salles aux jeunes qui organisent des événements culturels, fussent-ils en dehors des circuits commerciaux traditionnels et en permettant le débat d'idées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dan29000 07/09/2009 18:55

Soutien total, je vais mettre l'info sur mon blog demain matin, si vous avez d'autres infos à faire passer dans ce genre ne pas hésiter (je sens que je vais me spécialiser dans les posts sur les mairies débiles bretonnes, pontivy après loudéac et morlaix...)
dan pour le site :
danactu-resistance

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements