Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 23:09

Extrait du Monde libertaire gratuit n°3

 

Voici qu'aujourd'hui le quinquennat se mesure en deux cents jours. Il y a les cent premiers, au cours desquels un ex-avocat d'affaires, que la naïveté populaire a mis sur le trône, gesticule qui mieux mieux, s’agite et court çà et là, les manches retroussées, le menton haut, le geste large.

Et puis les cent derniers, temps du come back qui voit l’agitation reprendre un Président pas encore détrôné, lequel multiplie les annonces fracassantes, les décisions « nouvelles » bientôt caduques et les voeux de bonne année.

Entre ces deux périodes censées nous éblouir, la clique gouvernementale s’est donnée les moyens que lui permettait le chèque en blanc laissé par quelques millions de naïfs. Des milliards distribués aux banques. Des cadeaux mirifiques aux patrons. Le silence autour des entreprises qui jettent les salariés sur le carreau après les avoir pressés comme des oranges. Une philosophie de la compétition assise sur le dieu Fric, qui envoie les pauvres diables se faire pendre ailleurs quand ils ne végètent pas de dépression et dépression.

Un fossé qui se creuse entre les riches et les pauvres, et une distance qui se réduit entre toi, moi, nous, et les huissiers.

Car nous n’avons pas eu de répit ! Que l’on sue au travail ou que l’on s’épuise au chômage, combien sommes-nous, ici, au XXIe siècle, à envisager la fin du mois avec angoisse, à nous résoudre à cette malbouffe à prix discount qui nous tue à petit feu, à tenir des comptes toujours sur la corde raide ? Combien sommes-nous, devant notre portefeuille, à hésiter pour un livre, une place de cinéma, un spectacle vivant ? Combien à renoncer aux sorties, aux vacances, aux extras qui, autrefois, rendaient notre condition un peu plus supportable ?

La politique menée depuis cinq ans par celui qui a consacré une droite décomplexée, stupide et vulgaire, rendrait hautement progressiste la moindre proposition émise sans conviction par un candidat rosâtre. Ne nous y trompons pas ! L’absence remarquée des forces dites « socialistes » de tous les conflits sociaux de ces dernières années – et ils ne furent pas rares ! –, leur mollesse sur tous les terrains, leurs éternelles luttes intestines et leur absence totale de propositions émancipatrices, doivent nous les faire tenir pour ce qu’ils n'ont jamais cessé d'être : des opportunistes que les sinécures ne satisfont plus, qui furent tenus trop longtemps à l'écart du trône et qui voudraient bien se rapprocher de la caisse !

Il se pourrait bien qu'un « socialiste» attrape le pompon si le pouvoir capitaliste estime qu'il sera plus avantageux de laisser à la gauche le soin d'accomplir le sale boulot, pendant que la droite récupère, à l'ombre d'une opposition bien commode.

Il se pourrait aussi que l'ex-avocat d'affaires rempile, pour peu que ses adversaires soient vraiment trop nuls, ou qu'on nous refasse le coup du fascisme entre les deux tours.

Quelle différence ?

On continuera de te faire les poches, citoyen ! Tu continueras à suer sous le burnous pour des clopinettes, avant de te faire mettre à la porte parce que d'autres, encore plus aux abois, auront accepté de travailler à meilleur marché, plus longtemps, plus docilement.

Méfie-toi : tu travailleras bientôt à crédit. La peine maintenant, la paye à la Saint Glinglin !

L'esclavage va revenir à la mode ! Eh, pourquoi pas ? quand la misère devient une habitude…

On va bientôt nous demander de « faire notre devoir civique ». D'aller voter. D'aller choisir notre futur maître. Celui qui… N'y allons pas ! Faisons passer le mot ! Cette grève du vote est simple, elle est à la portée de n'importe qui et ne réclame aucun effort particulier.

Et, selon le résultat, poussons un peu plus loin. La grève du travail. Faisons passer le mot ! L'arrêt de la machine à produire du désespoir, puisque nos mains fabriquent ce que le cerveau des nantis conçoit pour nous asservir.

Et, selon le résultat, poussons un peu plus loin. Reprenons l'outil de travail pour le faire fonctionner avec la seule chose dont un cerveau de nantis est dénué : l'intelligence. Autogérons les services, les usines, les ateliers et produisons ce qui sera utile et bénéfique à tous, sans nous tuer à la tâche !

Faisons passer les mots !

Et, comme d'autres de nos frères qui étaient privés de tout et qui se sont révoltés, hier et aujourd'hui, partons à l'assaut de ce vieux monde pourri qui ne tient debout que grâce à notre résignation !

 

 

S (Groupe Claaaaaash de la Fédération anarchiste)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 2 octobre - Angers - 14h Rassemblement de soutien à Vincenzo devant la Cour d'appel (rue Waldeck Rousseau). Pour sa totale liberté. Pour des covoiturages, contactez le comité de soutien.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 3 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 19h Ciné-débat "Numéro 387" de Madeleine Royer suivi d'un échange avec SOS Méditerranée. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 3 octobre - Lorient, café Komment ksé ? - 19h30-22h00 Conférence gesticulée "Burnout.com Le management à contresens" par Arthur MOLVEAU – 19h30 – 22h

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 5 octobre - Etel, cinéma la Rivière - 20h30 Ciné-rencontre "Je veux vivre avec vous" (sur l'immigration) avec la réalisatrice Kristell Menez.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 6 octobre - Vannes, cinéma La Garenne - 20h Ciné-rencontre "Le char et l'olivier. Une autre histoire de la Palestine", documentaire de Roland Nurier. Projection en sa présence. Organisé par l'AFPS Vannes (Association France Palestine Solidarité)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 7 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Le char et l'olivier. Une autre histoire de la Palestine", documentaire de Roland Nurier. Projection en sa présence. Organisé par l'AFPS Vannes (Association France Palestine Solidarité). Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 octobre - Rochefort en Terre, café de la Pente - 20h30 Soirée concert du Planning familial. Dans le cadre de son week-end annuel la Fédération de Bretagne du Planning Familial vous propose une soirée festive avec des artistes militantes ! Rouge Feu (Slam), Ratur (Rap), DJ Set Lysistrata (set féministe). L’entrée est à prix libre pour financer la caisse IVG hors délai du Planning 35

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 et dimanche 11 octobre - Melrand - Week-end festif et solidaire sur la question des exilé.e.s, Organisé par HAPAX, RESF Pontivy - Soutien aux familles exilées et KerOchap. Conférences gesticulées, spectacles, concerts, tables rondes, repas... Réservation obligatoire : 07 66 09 06 90. Prix libre

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 11 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-rencontre "Je veux vivre avec vous" (sur l'immigration) avec la réalisatrice Kristell Menez. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 13 octobre - Questembert, cinéma Iris - 20h30 En partenariat avec Cinéphare, ciné-rencontre "La nuit venue" (polar social, quasi documentaire) avec le co-scénariste Frédéric Farrucci

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 15 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Un pays qui se tient sage" de David Dufresnes (sur les violences policières), avec Gwendal Le Roy, éborgné lors d'une manifestation à Rennes. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 17 octobre - Lorient - 14h30 Place de la Mairie - Rassemblement "Notre assiette pour demain" organisé par le collectif lorientais contre Bayer Monsanto

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 17 Octobre - Rennes - 14h : Débat - Animation et exposition sur l’amiante, avec Virginie Dupeyroux, auteure et animatrice de http://amiante-et-mensonge-notre-perpetuite.com/ au local la commune, 17 rue de Châteaudun, Rennes. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 19 octobre - Quimperlé (29), cinéma la Bobine. - 20h30 Proposé par l'association Chlorofilm, ciné-rencontre "Antigone" (sur une famille d'immigré.e.s algérien.ne.s au Canada) de Sophie Deraspe, en présence du producteur Marc Daigle

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 27 Octobre - Rennes - 20h. Réunion publique : « Les résistances paysannes : une autre conception du progrès » avec Silvia Pérez-Vitoria (universitaire, auteure de « La riposte des paysans » et « Manifeste pour un XXIème siècle paysan », elle collabore aux revues « L’Ecologiste » et « Nature et Progrès »…). - Salle 12 Maison des associations 6 Cours des Alliés. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 12 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h45 Ciné-débat "La cravate" (sur le parcours d'un militant d'extrême-droite), en présence du co-réalisateur Etienne Chaillou. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements