Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 18:54
A la foire bio de Muzillac (Morbihan), les 29 et 30 septembre 2012, était invitée la courageuse pourfendeuse de la multinationale Monsanto, Marie-Monique Robin, pour son excellent documentaire "Notre poison quotidien". Dans ce film, elle questionne et dénonce l'industrie des pesticides et du plastique pour la dangerosité de ces produits sur notre santé. Elle ne manque pas non plus de mettre en lumière les institutions internationales, européennes et françaises pour leur connivence avec les industriels de la chimie. A la tribune, elle était accompagnée par Joël Labbé, sénateur du Morbihan affilié à Europe Ecologie Les Verts (EELV), ancien Conseiller général du Canton d'Elven, et toujours maire de Saint-Nolff.

Connu pour certains engagements écologistes (anti OGM, Parc naturel régional...), notre sénateur EELV a fait part des difficultés qu'il rencontrait à convaincre les sénateurs adhérents d'autres partis politiques de l'intérêt de combattre les pesticides. C'est que les lobbies (les capitalistes) sont actifs et tous les politicards qui pioncent au Sénat n'oublient pas pour autant, lors de leur période d'éveil, de défendre les intérêts du Capital. Au cours de ce débat, Marie-Monique Robin et lui-même nous ont fait part d'un autre dossier à l'étude au Sénat : celui de l'interdiction (ou non) du bisphénol A... substance particulièrement dangereuse pour les humains, mais plus spécialement pour les nourrissons et enfants. Notre sénateur EELV était bien sûr déterminé sur ce dossier.

Or le Canard Enchaîné du 17 octobre 2012 nous apprend dans son article "Bons baisers des écolos" :

"Onze des douze sénateurs écologistes sont-ils encore... écologistes ? Le 4 octobre, lors de la discussion du projet de loi sur l'interdiction de la mise sur le marché de tout conditionnement à vocation alimentaire contenant du bisphénol A, certains sénateurs présents en commission des affaires sociales ont eu la surprise de voir leurs collègues écologistes soutenir un drôle d'amendement.
Cet amendement défendu par le gouvernement spécifie que l'interdiction du bisphénol A n'entrera en vigueur que le 1er janvier 2015. Rappelons que l'Assemblée de droite avait voté, en 2011, un retrait total du bisphénol A pour le... 1er janvier 2014. Le Sénat a donc décidé d'accorder un sursis supplémentaire d'un an aux entreprises françaises. Et ce avec la bénédiction des écolos...
Explication : soucieux de faire oublier leur défection sur le vote du traité budgétaire, les bouillants Verts se sont montrés bien dociles avec leur grand allié PS sur un sujet qu'ils défendent pourtant bec et ongles dans d'autres occasions (...)."

Naïvement, après l'avoir entendu à Muzillac, nous nous attendions à ce que le sénateur morbihannais Joël Labbé serait celui qui n'a pas voté ce sursis au bisphénol A et donc aux industriels de la chimie qui nous bousillent la santé. Or, le Canard enchaîné finit de nous enlever toutes nos illusions (ironie) :

"Seule la sénatrice verte Leila Aïchi, saisie par les ONG, s'est insurgée contre ce vote en défendant en séance, le 9 octobre, un amendement rétablissant la date de 2014. Son texte a été repoussé."

Mais, ce n'est pas fini, les sénateurs EELV se roulent littéralement dans une boue chargée de perturbateurs endocriniens : "Vilipendée pas ses collègues sénateurs, Leila Aïchi a été accusée par le président du groupe, Jean-Vincent Placé, d'avoir provoqué des "cafouillages qui n'ont pas grandi (notre) image.""
 
La discipline de Parti, c'est-à-dire le renoncement à ses propres convictions, est une caractéristique fort commune à tous les partis politiques, organisations hiérarchiques. Les institutions mises en place par la société de classes et son Etat, c'est-à-dire la pseudo démocratie, ne sont pas les lieux où vont s'épanouir les idées neuves et émancipatrices mais au contraire où vont s'échouer les plus sincères (à de très rares exceptions qui ne changent pas la face de l'oppression de classe). Ainsi sont-elles faites !
 
"Le Pouvoir est maudit, c'est pour cela que je suis anarchiste", constatait déjà Louise Michel après la dérive autoritaire et l'échec du Comité de salut public de la Commune de Paris (1871).
 
Remarquons aussi que lorsqu’ils sont « marqués à la culotte » par les associations militantes, les élu-e-s ont moins tendance à déraper… A méditer peut-être ?!
 
Concernant EELV, nous citerons pour conclure un connaisseur à la fois de ce parti et du fourvoiement... qu'il a pratiqué lui-même en quittant l'anarchisme de ses jeunes années pour s'avachir rapidement et de plus en plus profondément dans le libéralisme bourgeois.

Ainsi, Daniel Cohn-Bendit, dans un entretien paru vendredi 22 juin 2012 dans Libération et cité par Le Monde, constate : "On existe à l'Assemblée, au Sénat et au gouvernement, mais plus dans la société. Nos succès institutionnels ne sont pas accompagnés, bien au contraire, d'une dynamique citoyenne. Notre image est devenue détestable. Nous avons échoué là où on voulait redonner espoir en faisant de la politique autrement. Aujourd'hui, nous incarnons souvent l'insoutenable légèreté de l'arrivisme."

Partager cet article

Repost 0
Published by anars56 - dans écologie
commenter cet article

commentaires

Joel LABBE 30/10/2012 17:59

A toutes les lectrices et à tous les lecteurs de ce blog,

La proposition de Loi visant à la suspension de la fabrication, de l'importation, de l'exportation et de la mise sur le marché de tout conditionnement à vocation alimentaire contenant du bisphénol
A avait été adoptée par l'Assemblée Nationale en juin 2011,le Sénat n'a malheureusement pas pu l'examiner avant octobre 2012.

C'était une loi très attendue et personne n'aurait compris que le Sénat la rejette, néanmoins ce risque était bien réel.

Sur la question de la date à laquelle cette loi devait entrer en application, le projet de l'assemblée nationale proposait en effet le 1er janvier 2014.
On connait les immenses enjeux sanitaires et il aurait été bien sûr préférable de maintenir à minima cette date. Aline Archimbaud, sénatrice de Seine Saint-Denis, qui était chef de file sur ce
texte pour le groupe écologiste l'a d'ailleurs affirmé à plusieurs reprises.

Seulement, le groupe socialiste du Sénat voulait revenir sur cette date du 1er janvier 2014 en proposant le 1er janvier 2015. Leur argument était que les petites PME (contrairement aux
multinationales) avaient besoin de ce temps pour investir dans les mutations technologiques et les formations des personnels nécessaires. Ils étaient intransigeants sur ce point.


Parallèlement,la droite manifestait une très forte hostilité sur ce texte et affichait une volonté de tout faire échouer. Quant aux parlementaires du groupe RDSE (les radicaux de gauche),leur
positionnement était ambigüe. Il faut savoir que la gauche dans sa pluralité est majoritaire au Sénat de seulement 5 voix.

Le groupe écologiste a donc pris la décision de ne pas faire échouer cette loi nécessaire en participant à la dispersion des voix.
Notre objectif ne pouvait plus être malheureusement de faire adopter la meilleure loi mais la moins mauvaise possible. Nous avons jugé qu'il valait mieux une loi imparfaite que pas de loi
excellente du tout.

Malheureusement en séance,les parlementaires radicaux de gauche ont proposé, avec le soutien de la droite et des centristes, la date du 1er juillet 2015. Cet amendement est passé puisque la gauche
rassemblée n'est majoritaire que de 5 voix...

Quant au Groupe Ecologiste, au Groupe Socialiste et au Groupe Communiste, ils ont voté contre cet amendement repoussant l'application de la loi au 1er juillet 2015 et pour la date du 1er janvier
2015.

La sénatrice EELV Leila Aïchi a effectivement souhaité procéder avec une approche différente de celle du groupe écologiste, en proposant un amendement pour que cette loi entre en application
immédiatement. Sur le fond, nous étions bien sûr d'accord avec cet amendement, mais il n'aurait été voté que par les 12 parlementaires écologistes et le risque était réel que les crispations se
renforcent et que le texte ne soit tout simplement pas adopté.

Je veux conclure en réaffirmant que l'adoption de cette loi reste une avancée importante. Il reste par ailleurs un dernier passage du texte à l'Assemblée Nationale et nous ferons tout pour faire
avancer cette date de mise en application.

Joël Labbé
Sénateur EELV du Morbihan

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er jeudi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog. Nous vous recommandons de télécharger adblock qui les neutralisera. Adblock, logiciel gratuit, fonctionne pour Mozilla, Internet explorer, etc...

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

--------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 26 au dimanche 28 mai - Lorient - Festival Unies sont nos cultures (contre-culture autogérée). 8ème édition. Jam Graffiti, concerts, sound-systems, sk8board, tables de presse, expos, performances... Rue Florian Laporte

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 27 mai - Quimper (29) - 4ème fête de l'autogestion (par la CNT) - De 10h à 20h concerts, discussions, marché gratuit, stands, tables de presse. Entrée libre (sur donation). Esplanade F. Mitterrand

--------------------------------------------------------------------------

Jeudi 1er Juin - Rennes (35) - 20h30 Causerie populaire "idéologies et archéologie préhistorique" (en quoi les interprétations des faits archéologiques sont, depuis la naissance de la Préhistoire (concept né au milieu du 19ème siècle), tributaire des idéologies dans lesquelles baignent les archéologues qui les proposent. On parlera de racisme, de patriarcalisme et des grandes idéologies politiques du 20ème siècle qui s'exercent en filigrane dans les interprétations archéologiques). Organisée par le groupe la sociale de la F.A. Local la Commune

--------------------------------------------------------------------------

Vendredi 2 juin - Caen (14) - Concert de solidarité internationale pour des camarades anarchistes tchèques. avec Sid et Enfants de la lutte. A la Pétroleuse. 20h. Prix libre. Info : groupesanguin@laposte.net

--------------------------------------------------------------------------

Concerts

 

Caen (14)

Autres événements