Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 20:39

VERS UNE BANALISATION.....

 

« DES HOMMES EN VRAI » 

 

 

Tout mouvement d'émancipation contre l'exploitation et la domination doit non seulement critiquer l'évidence de l'ordre existant mais aussi contrer les éléments réactionnaires qui font obstacle à la révolte.

 

Le féminisme n'échappe pas à la règle ; en plus de combattre les rapports inégalitaires entre les hommes et les femmes, il doit aussi contrer des courants politiques  « masculinistes », composés d’hommes anti-féministes qui s'attachent hystériquement à leurs privilèges, type SOS papa, Réseau Hommes, etc. Dans le seul but de s'opposer aux aspirations féministes pour la justice et l'égalité, ces courants reproduisent ou développent des logiques teintées de haine et de mépris à l'égard des femmes. Le documentaire Des hommes en vrai, diffusé dans le cadre des manifestations proposées par la ville de Rennes autour du 8 mars, laisse une  visibilité importante à des discours qui rappellent curieusement les procédés utilisés par les « masculinistes », à l’instar de ce premier homme interviewé qui déclare sans vergogne : « J’en veux vraiment à la féminité […] j’en veux vraiment à ces femmes, là, qui sont vraiment… elles sont ignobles, ignobles ».

 

Les stratégies déployées par ces mouvements anti-féministes se retrouvent à de nombreuses reprises dans les propos des hommes filmés dans le documentaire, dont nous reproduisons ici des passages (en gras) :

 

*Les solidarités entre femmes contre l'oppression masculine sont dénoncées et caricaturées comme des « petits arrangements ». Tandis que la solidarité et la complicité masculine permettrait de résister aux femmes malfaisantes : « Un par un, ils m’ont pris à part et ils m’ont dit : “On t’a vu avec cette femme ; on en a beaucoup entendu parler, maintenant on l’a vue […] t’es en train de te ruiner la tête, on ne te reconnaît pas quand t’es avec elle. Quand tu rentres à Paris […] lâche-la, qu’on n’en parle plus et que tu redeviennes toi-même’’. »

 

*Une stratégie anti-féministe bien connue consiste à rendre les femmes responsables de la violence masculine qu’elles subissent. Par exemple, alors qu'il vient de mimer le début d'étranglement fait contre sa compagne, et bien qu’il nous dise regretter ce geste, un homme s'explique: « Il y avait quelque chose en elle qui me disait: “alors tu es un mec, allez, vas-y montre le !’’ »  Ailleurs, la violence physique exercée contre les femmes est banalisée : « parfois infidèle, quelque fois agressif, blablabla ».

 

*Le contrôle de la maternité est vue comme la « nouvelle puissance des femmes », qui se servent de leur pouvoir pour faire des enfants dans le dos des hommes et les priver de leur droit à la paternité ! La contraception est une affaire de femmes et la responsabilité des hommes est complètement éludée, comme semble le penser cet homme « victime » d’une de ses conquêtes lui ayant « caché » quelques temps sa paternité : « Elle m’avait dit furtivement qu’elle prenait pas la pilule,  mais je l’ai pas relevé. » Ben voyons…

 

*Les mères sont stigmatisées comme des : « lionnes », « petit caporal », ou « grande figure qui manipule ». Et comme le clame sans relâche SOS papa, les femmes ont la mainmise sur les enfants, privant les pères de leur présence dans les cas de litige. Ces derniers n’ont aucun moyen de se défendre puisque la justice familiale est entièrement entre les mains des femmes : « c’est une femme qui est juge, c’est une femme qui fait l’enquête sociale ordonnée par le juge, c’est une femme qui est psychologue pour faire l’enquête psychologique de la femme, de l’homme et des enfants, et c’est une femme que l’on juge. Contre un homme. »

 

*Et, bien que toutes les statistiques sérieuses démontrent l'étendue des privilèges masculins et l'assignation des femmes à des tâches particulières, certains osent s'épancher sur leur « difficulté d'être un homme ». D'autres inventent même des piètres douleurs et des énormités du genre : les hommes sont « sommés d'éjaculer en permanence ».

 

Contrairement au message implicite du documentaire, les féministes et les mères en général ont toujours souhaité un investissement effectif des hommes dans les soins aux enfants. Elles travaillent politiquement pour une répartition égalitaire des tâches. Elles n'ont jamais stigmatisé les pères en soi, elles signalent davantage leurs incompétences et leur manques, et elles pointent le fait que des femmes doivent y pallier.

 

Des hommes en vrai cherche à  affirmer une communauté d'intérêt des hommes et croit parler au nom de tous. A travers la défense des droits des pères, et en feignant de se préoccuper du bien-être des enfants, certains des hommes du documentaire, comme les masculinistes en général, cherchent à reconduire leur contrôle sur le(ur)s femmes. Et, derrière une supposée banale « quête identitaire », ils souhaitent une réaffirmation de leur position de dominant.

 

Dans les années 70, un travail important a permis de dénoncer la supposée nature des femmes comme outil d'oppression et d'assignation à un rôle féminin. Et c'est pourquoi, grâce à un long travail de conscientisation, on ne parle plus à Rennes de la journée de LA femme mais de la journée DES femmes. La guerre est loin d’être gagnée et il est primordial, non seulement de repérer mais aussi de s’opposer clairement aux ennemis des féministes et des femmes que sont les antiféministes et les misogynes. Ces « loups déguisés en agneaux », pour reprendre les mots de Christine Delphy (sociologue et militante féministe) à propos des « masculinistes », sont bel et bien dangereux, et ne devraient bénéficier d’aucune publicité dans le cadre des journées DES femmes.

 

Le fait que la Ville de Rennes, le Comptoir du doc et les Champs Libres aient programmé un tel documentaire dans l'espace des « documentaires au féminin » et des « enjeux du féminisme au XXIème siècle » demeure pour nous, en plus d'une énigme, une erreur très grave.

 

..... DE L'ANTIFEMINISME ??

 

Des féministes et pro-féministes de Rennes.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

yly 14/08/2011 19:37


pour clovis: abracadabra, amen !!!


clovis simard 05/08/2011 13:43


Bonjour,

Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

La Page No-25, SOLJÉNITSYNE; UN HOMME VÉRITABLE !

C'EST MATHÉMATIQUES ?

Cordialement

Clovis Simard


yly 11/05/2011 23:53


pour simplement préciser: la personne bousculée n'était pas une trans mais seulement un gars "ironique" sur le contenu (le vide) des propos du réalisateur.


yly 08/05/2011 21:01


merci beaucoup pour le retour !!!


Paule 07/05/2011 12:04


Anti-masculinistes à l'alcazar de marseille : face à de vrai loups, qui montrent vite leurs crocs ?

comme vous savez peut être, samedi 30 avril 2011 dernier, il y avait une bonne poignée de personnes anti-masculinistes et féministes dans la salle,
lors de la projection de l'ignoble et pernicieux "des hommes en vrai" à l'alcazar (bibliothèque municipale de marseille).
un trac est distribué. l'annonce par des militants et les
réactions préalables sont là : http://www.millebabords.org/spip.php?article17232.
pour l'anecdote, une personne du public, venue semble-t'il suite à l'annonce, ayant des attributs physiques masculins se dit "choquée par le ton essentialiste, pernicieux et les propos mysogynes du
film", dans le cadre d'une projection organisée par des féministes

NB : SOS femmes qui est d'ailleurs étonnement mentionnée sous :
http://1libertaire.free.fr/CidemViolenceConjugale.html.
cette personne du public s'est fait interpeller verbalement par le réalisateur (que ce dernier l'associant à la distribution du tract un tract qu'il considère calomnieux) avec du "monsieur..."
la personne du public lui rétorque alors qu'elle n'est pas un "monsieur" mais plutôt "une mère d'un enfant".
silence d'abord, puis le flot habituel de soporifiques mielleux, saupoudrés de dénégations hallucinantes (dont des rapprochements avec la shoah !).
à la sortie, le même réalisateur, oubliant sa façade doucereuse et marketing (c'est en fait un "baroudeur" ayant passé des mois sur des navires ou autres "aventures" bien "musclées....voir bio sous
: http://www.francois-chilowicz.com/), bouscule de l'épaule violemment cette personne du public, semblant de ne pas l'avoir vue.
à croire qu'en ces faux repentis, "la bête au ventre ignoble" --pour jouer avec leur humour macabre-- ne sommeille donc que d'un oeuil !

P


Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 2 octobre - Angers - 14h Rassemblement de soutien à Vincenzo devant la Cour d'appel (rue Waldeck Rousseau). Pour sa totale liberté. Pour des covoiturages, contactez le comité de soutien.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 3 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 19h Ciné-débat "Numéro 387" de Madeleine Royer suivi d'un échange avec SOS Méditerranée. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 3 octobre - Lorient, café Komment ksé ? - 19h30-22h00 Conférence gesticulée "Burnout.com Le management à contresens" par Arthur MOLVEAU – 19h30 – 22h

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 5 octobre - Etel, cinéma la Rivière - 20h30 Ciné-rencontre "Je veux vivre avec vous" (sur l'immigration) avec la réalisatrice Kristell Menez.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 6 octobre - Vannes, cinéma La Garenne - 20h Ciné-rencontre "Le char et l'olivier. Une autre histoire de la Palestine", documentaire de Roland Nurier. Projection en sa présence. Organisé par l'AFPS Vannes (Association France Palestine Solidarité)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 7 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Le char et l'olivier. Une autre histoire de la Palestine", documentaire de Roland Nurier. Projection en sa présence. Organisé par l'AFPS Vannes (Association France Palestine Solidarité). Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 octobre - Rochefort en Terre, café de la Pente - 20h30 Soirée concert du Planning familial. Dans le cadre de son week-end annuel la Fédération de Bretagne du Planning Familial vous propose une soirée festive avec des artistes militantes ! Rouge Feu (Slam), Ratur (Rap), DJ Set Lysistrata (set féministe). L’entrée est à prix libre pour financer la caisse IVG hors délai du Planning 35

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 et dimanche 11 octobre - Melrand - Week-end festif et solidaire sur la question des exilé.e.s, Organisé par HAPAX, RESF Pontivy - Soutien aux familles exilées et KerOchap. Conférences gesticulées, spectacles, concerts, tables rondes, repas... Réservation obligatoire : 07 66 09 06 90. Prix libre

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 11 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-rencontre "Je veux vivre avec vous" (sur l'immigration) avec la réalisatrice Kristell Menez. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 13 octobre - Questembert, cinéma Iris - 20h30 En partenariat avec Cinéphare, ciné-rencontre "La nuit venue" (polar social, quasi documentaire) avec le co-scénariste Frédéric Farrucci

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 15 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Un pays qui se tient sage" de David Dufresnes (sur les violences policières), avec Gwendal Le Roy, éborgné lors d'une manifestation à Rennes. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 17 octobre - Lorient - 14h30 Place de la Mairie - Rassemblement "Notre assiette pour demain" organisé par le collectif lorientais contre Bayer Monsanto

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 17 Octobre - Rennes - 14h : Débat - Animation et exposition sur l’amiante, avec Virginie Dupeyroux, auteure et animatrice de http://amiante-et-mensonge-notre-perpetuite.com/ au local la commune, 17 rue de Châteaudun, Rennes. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 19 octobre - Quimperlé (29), cinéma la Bobine. - 20h30 Proposé par l'association Chlorofilm, ciné-rencontre "Antigone" (sur une famille d'immigré.e.s algérien.ne.s au Canada) de Sophie Deraspe, en présence du producteur Marc Daigle

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 27 Octobre - Rennes - 20h. Réunion publique : « Les résistances paysannes : une autre conception du progrès » avec Silvia Pérez-Vitoria (universitaire, auteure de « La riposte des paysans » et « Manifeste pour un XXIème siècle paysan », elle collabore aux revues « L’Ecologiste » et « Nature et Progrès »…). - Salle 12 Maison des associations 6 Cours des Alliés. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 12 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h45 Ciné-débat "La cravate" (sur le parcours d'un militant d'extrême-droite), en présence du co-réalisateur Etienne Chaillou. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements