Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 22:41

 

Vannes, à partir de 15h, ce samedi 8 janvier, devant les grilles de la Préfecture du Morbihan, dont le gigantesque bâtiment symbolise effrontément la puissance et les ors de la République française, un peu plus de 50 personnes se sont rassemblées pour dénoncer la Loi Loppsi 2, en cours de discussion au Parlement.

 

Aucun élément de cette loi fourre-tout ne trouve grâce aux yeux des manifestantEs. Car derrière ses aspects liberticides, se cache une législation qui cible principalement les pauvres, les miséreux, tous ceux et toutes celles qui galèrent en ce monde de compétition non choisie… ou qui, tout simplement, cherchent à vivre différemment

 

La délinquance en col-blanc, celle des riches et des puissants, est globalement épargnée par ce nouvel arsenal sécuritaire.

 

Le grand public ignore largement ce qui se trame avec cette loi Loppsi 2 et les grands médias sont avares d’information sur le sujet et n’en font guère leur « une »… En soi, ce choix n’est pas innocent. Pourtant, les articles de la Loi sont adoptés par des Parlementaires qui prétendent représenter TOUT le peuple français, que l’on ait ou non voté pour eux et elles. Outre faire obstacle symboliquement à cette loi, ce rassemblement visait aussi à faire entendre que nous refusons ces lois prises en notre nom.

 

Parmi les contestataires, certains et certaines avaient fait le déplacement depuis Lorient, Pontivy ou de communes plus à l’est de Vannes. Des personnes du collectif HALEM (Habitants de Logements Ephémères et Mobiles), très en pointe contre cette loi, nous ont rejoint. Plusieurs avaient réalisé des banderoles, des pancartes dont celle du groupe libertaire Lochu (et fédération anarchiste Vannes), initiateur de ce rassemblement, qui proclamait « Vers la dictature, embarquez sur Loppsi 2 ». Une tente, symbolisant l’habitat « précaire », « hors norme », disons alternatif, pénalement visé par l’article 32 ter a de la Loi, a été montée sur le trottoir longeant la Préfecture.

 

FortEs de notre nombre, à l’improviste, s’est constitué un cortège qui a décidé de parcourir les rues de Vannes. En ce samedi après-midi, les rues commerçantes du centre-ville sont très fréquentées… Aussi était-ce assez détonnant de voir et d’entendre cette troupe dynamique aux slogans rageurs et ravageurs « surveillance partout, libertés nulle part », « mairie sécuritaire, Etat autoritaire, ce sont les réactionnaires qu’il faut passer au karsher », « police partout, justice nulle part »… La manif improvisée a bloqué durant une demie heure une partie du centre commerçant névralgique de Vannes. A noter qu’il n’y a eu aucune échauffourée avec la police qui se tenait à distance.

 

Des membres du collectif organisateur d’un rassemblement sur le même thème à Pontivy le samedi 22 janvier étaient là. Rendez-vous est pris !

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Selon Le Télégramme du lundi 10 janvier 2011 : http://www.letelegramme.com/local/morbihan/vannes-auray/vannes/securite-interieure-le-projet-de-loi-d-orientation-denonce-10-01-2011-1170047.php?xtmc=loppsi%202%20vannes&xtcr=1

(NB : la journaliste n'a pu être présente qu'au tout début du rassemblement, c'est pourquoi elle ne recense qu'une vingtaine de personnes. Les gens se sont agglomérés au fil du temps pour atteindre une bonne cinquantaine de protestataires avant de défiler dans les rues de Vannes)

 

Vannes ville

Sécurité intérieure. Le projet de loi d'orientation dénoncé

Samedi après-midi, une vingtaine de personnes se sont rassemblées, devant la préfecture, pour protester contre la loi Loppsi 2 (Loi d'orientation pour la performance de la sécurité intérieure). Une initiative du groupe libertaire René-Lochu, qui, fort d'une dizaine de membres sur Vannes-Auray, défend la liberté individuelle et sociale. «Pénalisation de l'habitat précaire et alternatif, mouchard informatique, vidéo-surveillance, contrat parental pour prévenir la délinquance: cette loi, en discussion au Parlement, est liberticide», ont dénoncé les membres du groupe. Et de prendre en exemple les personnes vivant dans des yourtes ou des caravanes sur terrains privés qui «seront désormais délogés par les maires». Pour symboliser une «dérive du pouvoir», quelques sympathisants avaient planté une tente devant les grilles de la préfecture. «Un acte symbolique, mais qui témoigne de notre souhait qu'on nous laisse respirer», ont-ils indiqué.

Loppsi-2-vannes-080111.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réunion publique ANNULÉE pour cause de couvre-feu étatique : Mardi 27 Octobre - Rennes - 20h. Réunion publique : « Les résistances paysannes : une autre conception du progrès » avec Silvia Pérez-Vitoria (universitaire, auteure de « La riposte des paysans » et « Manifeste pour un XXIème siècle paysan », elle collabore aux revues « L’Ecologiste » et « Nature et Progrès »…). - Salle 12 Maison des associations 6 Cours des Alliés. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Soirée ANNULÉE : Vendredi 30 octobre - Lorient, cité Allende (12 rue Colbert) - 20h Conférence-débat par Pinar SELEK, à propos de l'article de Voltairine de Cleyre « Le mariage est une mauvaise action ». Organisée par les Ami.e.s de Voltairine

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 2 novembre - Rennes - 19h Causerie Populaire : Croissance économique & décroissance globale : de quoi parle-t-on ? Avec François Graner, biophysicien directeur de recherche au CNRS de l’Université de Paris – Diderot. Débat animé par Jean-Pierre Tertrais, auteur d’une centaine d’articles dans le Monde Libertaire, des brochures et livres sur la décroissance. au local la commune, 17 rue de Châteaudun, Rennes. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 5 novembre - Vannes - 14h30 Mobilisation des salarié.e.s du social et du médico-social public et privé "en solde et en grève" contre l'imposture du "Segur" (- 183 euros), à l'appel de la CGT 56 "Santé et action sociale". Rdv Place de la mairie

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 9 novembre - Questembert, cinéma Iris - 20h30 Ciné-débat "Un pays qui se tient sage" de David Dufresnes (sur les violences policières), en présence du réalisateur. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 12 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h45 Ciné-débat "La cravate" (sur le parcours d'un militant d'extrême-droite), en présence du co-réalisateur Etienne Chaillou. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 14 novembre - Belle-Ile, Le Palais, salle Arletty - 20h30 Ciné-débat "Delphine et Carole, insoumuses" (Ce voyage au cœur du « féminisme enchanté » des années 1970 relate la rencontre entre la comédienne Delphine Seyrig et la vidéaste Carole Roussopoulos. Derrière leurs combats menés caméra au poing, surgit un ton empreint d’humour et d’insolence. Réalisé par la petite-fille de Carole). Rencontre avec Josiane Zardoya, monteuse du film.  

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 19 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Mon pays fabrique des armes" (sidérante enquête sur les ventes d'armes françaises), d'Anne POIRET. En partenariat avec Amnesty International, avec Jean Froidefond de la commission "armes" d'Amnesty et Armand Paquereau de la campagne "Silence ! On arme". Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 27 novembre - Lorient, cité Allende (12 rue Colbert) - 20h Conférence-débat « La contraception masculine » par l’association Thomas Bouaoù – avec lectures de textes du livre d’André MOREL « Le Zoïde ». Organisée par les Ami.e.s de Voltairine

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 29 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 18h Ciné-débat "LIP. L'imagination au pouvoir" (sur une entreprise reprise en autogestion par ses employé.e.s au cours d'une grève). Suivi d'une rencontre avec l'équipe de l'Usine Invisible, structure solidaire développée dans le Morbihan dans un souci de juste reconnaissance et rémunération des couturièr.e.s mobilisé.e.s par la crise sanitaire

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements

Au cinéma Ti Hanok à Auray Dim 29 nov