Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 11:39
Article repris au site Osez le féminisme (catégorie )
 

L’avortement est toujours un droit fragile. Les réformes du gouvern e  m ent portent atteinte à notre système de santé solidaire et universel et remettent en cause son accessibilité. Dans le monde, la situation s’avère aussi préoccupante. En Espagne, le projet de loi prévoyant sa légalisation rencontre une vive opposition des ligues ultraconservatrices. Aux Etats-Unis, l’accès à l’avortement a brusquement reculé suite à un amendement à la loi sur la santé.

 

L’avortement toujours considéré comme un tabou, et les femmes comme des irresponsables
Trop souvent encore, et à tort, on pense que l’avortement est une « anormalité » dans la vie contraceptive d’une femme. La culpabilisation des femmes vis-à-vis d’un accident de contraception reste forte, alors qu’en parallèle le nombre d’IVG reste stable. Les campagnes sur la contraception ont été pendan

choix.jpg

t longtemps destinées uniquement aux femmes, et aucune n’est centrée spécifiquement sur l’IVG. Il est absolument nécessaire d’inverser cette tendance, afin que l’avortement ne soit plus considéré comme une grave erreur : l’accident de contraception est permis sur 40 ans de vie contraceptive !

 

Quand la rentabilité prime sur le droit à l’avortement…
L’actualité fait état de nombreuses fermetures de centres d’interruption de grossesse en France, mais il s’agit seulement de la partie émergée de l’iceberg. La rentabilité, alpha et oméga de la politique hospitalière depuis plusieurs années, met en danger le service public d’accès à l’avortement.
Depuis plusieurs années, les médecins militants des années 70 partent à la retraite, et ne sont pas remplacés, notamment pour des raisons économiques. Bien que récemment revalorisé, l’acte d’IVG est très peu rémunérateur pour les structures hospitalières, qui s’en détournent de plus en plus. On peut constater que des hôpitaux refusent d’appliquer la loi et de pratiquer des IVG jusqu’à 12 semaines. Parfois par manque de moyens, mais parfois aussi car les médecins appliquent la « clause de conscience » : une clause qui les autorise tout simplement à ne pas appliquer la loi !

 

Tenon, Avicenne, Jean Rostand, Broussais, Hôtel-Dieu de Lyon ferment : et maintenant, pour avorter, on va où ?
Depuis mai 2009, plusieurs centres d’IVG ont été fermés et leur activité transférée sur d’autres sites. Conséquence principale de la volonté de faire des « économies d’échelle » : les femmes désirant avorter sont redirigées vers des centres déjà débordés, et les délais d’attente pour un premier RDV peuvent atteindre 3 semaines (soit plus de 3 fois le délai recommandé par la Haute Autorité de Santé). Pourtant, la loi Veil oblige tout établissement hospitalier à avoir une structure qui pratique les IVG : quand l’AP-HP hors-la-loi choisit la rentabilité, ce sont les femmes qui trinquent…

 

De signes inquiétants envoyés par l’Espagne et les Etats-Unis
Actuellement encore considéré comme un délit en Espagne, l’avortement deviendra, si le projet de loi de Zapatero est adopté, un droit et ce jusqu’à douze semaines de grossesse. Les ligues catholiques et ultraconservatrices ont organisé des manifestations pour s’opposer à ce projet. Démesurément relayées par les médias, ces manifestations ont pourtant été minoritaires, la loi étant soutenue par la majorité des espagnols. Cette situation nous alerte profondément sur l’absence de recul des opposants anti-IVG en Espagne et plus généralement en Europe, et la nécessité du mouvement féministe d’être constamment vigilant.
Aux Etats-Unis, à la faveur de la loi sur la santé, des députés ont fait passer un amendement interdisant le remboursement de l’IVG par des fonds publics. C’est là un recul sans précédent, alors qu’Obama était considéré comme le candidat le plus favorable à l’avortement depuis longtemps. Encore une fois, on remarque que le droit des femmes à disposer de leur corps est considéré comme subsidiaire…

Partager cet article

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti patriarcat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er jeudi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog. Nous vous recommandons de télécharger adblock qui les neutralisera. Adblock, logiciel gratuit, fonctionne pour Mozilla, Internet explorer, etc...

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 juin - Vannes - 10h30 Rassemblement en mémoire de Clément Méric, antifasciste, tué par des néo-nazis. Clément, Brestois d’origine, militant anti-fasciste, anti-capitaliste et de la cause animale, a été assassiné le 5 juin 2013 par des néo-nazis à Paris. L’actualité nous confirme que ses combats sont toujours nécessaires. Programme : lecture publique de textes et chants de lutte, puis pique-nique. Le Kiosque, esplanade du port, la Rabine. Proposé par le groupe libertaire René Lochu

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 11 juin - Augan (56), café Le champ commun - 17h : 150 années de luttes à travers les chants italiens avec "Le chant des grenouilles", "Senti le rane che cantano…" Dans ce spectacle mêlant récits, chants et musique, nous vous ferons entendre d’autres voix : celles, orgueilleuses et enragées, des brigands méridionaux et de leur guerre désespérée contre le nouvel État ; celles des paysans et des ouvriers agricoles, dont les luttes pour une existence meilleures seront sans relâche ; celles des travailleurs des carrières de marbre de Toscane, des mineurs de soufre de Sicile ; les voix fières et impertinentes des mondines ; celles des émigrés qui, après des décennies de défaites, allaient poursuivre leur rêve de justice dans d’autres terres. Entrée libre. Petite restauration sur place

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 13 juin - Inzinzac-Lochrist (56), cinéma le Vulcain - 20h30 Projection de "Bienvenus", comédie sur un centre d'accueil pour réfugié-e-s en Norvège. Débat avec Amnesty international

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 8 juillet - Hennebont (56) - 12h Pique-nique végétarien et végétalien. Chacun-e apporte un plat et on partage. Table de presse : droit des animaux, impacts sanitaires, sociaux, éthiques, écologiques de l'alimentation, de la production / consommation carnée et ovo lactée. Rdv à la bergerie, le long du Blavet sur le halage. Organisé par le collectif veg@net-c.fr

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 8 et dimanche 9 juillet - Notre-dame-des-landes (44) - De nos terres à la Terre : Résister, agir, vivre... Rassemblement annuel organisé par la Coordination des opposant-e-s. Plus d'infos : http://notredamedeslandes2017.org

--------------------------------------------------------------------------

 

Concerts

 

Caen (14)

Autres événements