Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2010 1 25 /10 /octobre /2010 17:11

Aux Larmes Citoyens !

aux-larmes-citoyens.jpg

L'intersyndicale du département a décidé d'appeler à un rassemblement le 23 octobre 2010 suite aux violences policières que nous avons connues mardi dernier dans le département et plus particulièrement à Lorient.

 

Elle n'accepte pas ce geste inadmissible qui a consisté à tirer des grenades lacrymogènes sur une manifestation constituée de salariés, de jeunes, de familles et de retraités.

 

Elle a décidé, dans cette période pourtant très chargée pour tous, d'appeler à ce rassemblement pour permettre l'expression populaire de l'émotion, du choc et de la révolte de celles et ceux qui venus entre copains ou avec les enfants se sont trouvés plongés sous un feu nourri de tir qui ont duré plus de trente minutes.

 

C'est inadmissible et scandaleux.

 

Après plusieurs semaines de mobilisation, face à un climat de rupture devant l'attitude des forces de l'ordre, l'ensemble des organisations syndicales décident de porter le cortège vers le pont du Carnel, lieu de dislocation de la manifestation.

 

Ce parcours a été annoncé lors de la prise de parole. Le cortège a calmement emprunté l'itinéraire entre slogans, broncas et fanfares diverses pour se trouver confronter à un premier barrage policier.

 

Arrivés à 100 mètres du pont, les camarades de la CFDT ont essuyé les tirs de lacrymos. S'en sont suivis des moments de grande indécision où le moindre mouvement de foule était immédiatement suivis de tirs. Il n'y avait pas moyen d'évacuer par les rues sur les côtés et le reste de la manifestation ne cessait d'arriver.

 

Grâce à son sang froid, elle a évité le pire face à une décision d'Etat qui visait d'abord à garantir la sécurité des dépôts de pétroliers et faisait fi de la sécurité des populations.

 

Le pétrole d'abord.

 

Ce sont aux interviews du sous-préfet de Lorient qu'elle comprend mieux les mécanismes qui ont conduit à ces erreurs d'appréciations et à ces fautes de commandement des forces de l'ordre.

 

Les « honnêtes citoyens » auraient été instrumentalisés, dit le sous-préfet.

 

Qui sont les honnêtes citoyens selon ce digne représentant de l'Etat : des femmes crédules ou imbéciles de se balader dans une manifestation avec une poussette ou des vieillards à moitié gâteux qui n'arrivent pas à comprendre qu'une manifestation sur les retraites n'est pas une sortie vers la supérette ?

 

Quand il y a des honnêtes citoyens, il y en a aussi des malhonnêtes. Et cela aussi le sous préfet les désigne : les professionnels de la casse. 300 même, cagoulés et armés de barres de fer.

 

Mais où étaient-ils ces casseurs, ces professionnels ?

 

Interrogé hier à la préfecture, à le demande de l'intersyndicale, le même sous-préfet a été incapable de les désigner.

 

Instrumentalisés pourquoi ?

 

Quel était le dessein caché de l'intersyndicale ? Prendre le dépôt pétrolier.

 

Monsieur le Sous-Préfet défend le fantasme de l'ennemi de l'intérieur qui manipule les vrais Français dans des buts inavoués.

 

Halte au sketch et revenons dans le vrai

 

Par cette démonstration injustifiable, le pouvoir a révélé sa brutalité, son refus de tout dialogue, son apriori de traiter les salariés et leurs organisations syndicales en adversaires voire en ennemis de l'intérieur.

 

Cette situation illustre jusqu'à la caricature le blocage de ce gouvernement, sa volonté du passage en force.

Eh bien, nous le disons calmement, fermement.

 

Nous disons ce matin , comme nous le redirons le 28 octobre :

 

Ce projet de réforme nous n'en voulons pas.


Nous ne les laisserons pas nous piquer deux années de notre vie.


Nous serons dans la rue, calmes, sereins, confiants et déterminés.


Monsieur le Sous-Préfet, gardez bien votre pétrole.


Nous nous garderons notre droit au bonheur social.


Au 28, tous ensemble, jusqu'au bout pour gagner.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 17 septembre - Partout en France - Mobilisation sociale et intersyndicale (grève et manifestations...) pour les salaires, la réduction du temps de travail, pour une autre production de biens et services, etc...Appel de syndicats et d'organisations étudiantes et lycéennes. Vannes (10h30 Rond-point Le Poulfanc), Pontivy (10h30, la Plaine), Lorient (10h30 Place Glottin), Belle-Ile (11h port Le Palais)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 17 septembre - Rochefort en Terre, Café de la Pente - 19h30 Théâtre clownesque, poésie dénonciatrice "Punctum Diaboli" par la Compagnie des Oubliettes. Pot pourri historique sur la persécution des femmes. Prix libre, durée : 1h30

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 19 septembre - Port-Louis - 20h : rencontre avec Isabelle Attard autour de son essai "Comment je suis devenue anarchiste", animée par Roger Le Vilain. Entrée libre mais réservation indispensable. "La Dame Blanche" Librairie, Café, Salon de thé

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 20 septembre - Concarneau - 15h Appel de la CNT Quimper à un cordon libertaire "REFUSONS CE MONDE, PRENONS NOS VIES EN MAIN". Sur les quais entre la ville close et le port de plaisance

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 20 septembre - Etel, cinéma la Rivière - 17h Projection-débat "Plogoff, des pierres contre des fusils". Plogoff, février 1980. Toute une population refuse l’installation d’une centrale nucléaire à deux pas de la Pointe du Raz, en Bretagne. Six semaines de luttes quotidiennes menées par les femmes, les enfants, les pêcheurs, les paysans de cette terre finistérienne, désireux de conserver leur âme. Six semaines de drames et de joies, de violences et de tendresse:  le témoignage d’une lutte devenue historique. Projection suivie d’un débat avec la réalisatrice Nicole Le Garrec ainsi que l’association Les Lucioles - Ria en  transition. Sur Erdeven a eu lieu en 1975 une bataille moins violente contre un projet de centrale nucléaire. Et maintenant quelle est notre capacité à être autonome énergétiquement ?

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 23 septembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h45 Projection de "Plogoff. Des pierres contre des fusils" en présence d'Erwan Moalic, président des "ami.e.s de Nicole et Félix Le Garrec"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 25 septembre - Concarneau - Rassemblement festif et populaire ouvert à tous pour dénoncer le modèle des chalutiers géants, scandaleux sur le plan social et environnemental, à l'occasion du baptême d'un nouveau chalutier de pêche industrielle (le SCOMBRUS). A l'appel de l'association Pleine Mer (pêcheurs-artisans...). 11h, face au bureau de France Pélagique, dans la zone du Moros

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 3 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 19h Ciné-débat "Numéro 387" de Madeleine Royer suivi d'un échange avec SOS Méditerranée

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 12 octobre - Angers - 9h Rassemblement de soutien à Vincenzo devant la Cour d'appel. Pour sa totale liberté

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Concerts

Autres événements

Ciné concert "Rock against racism" au Ti Hanok à Auray

 

 

 

Ciné débat "Plogoff. Des pierres contre les fusils"