Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 20:32

Par intervalles réguliers, le public français s'émeut des conditions de détention imposées aux prisonnier-es. Pour y remédier, le gouvernement produit généralement un miracle apaisant : un Rapport. Aujourd'hui, le rapport est déjà là, c'est celui du député UMP Eric Ciotti.


Des murs de souffrances déjà connus.

En France, les 191 centres pénitenciers disposent de 56 000 places. Ils accueillent en fait plus de 64 000 détenu-es. La séropositivité y est sept fois supérieure à celle de « l'extérieur », près de la moitié des détenu-es sont sujets à la dépression et près d'un quart seraient atteints de troubles psychotiques graves. Et au-delà des régulières automutilations, le taux de suicide y est cinq à six fois supérieur à la moyenne nationale (l'un des plus élevés d'Europe). Sans même parler des violences sexuelles, qui ont l'avantage de garantir un certain ordre souhaité par l'administration pénitentiaire.

Amnesty international et l'ONU ont déjà dénoncé cet État de faits. Dernièrement encore, SOS racisme portait plainte contre la politique communautariste d'un centre particulier. Mais rien n'y fait, le gouvernement continue sa torture en toute quiétude.

 

Incarcérer plus, pour emprisonner plus.

Dans ce nouveau rapport, on est évidement loin d'une analyse abolitionniste à la Angela Davis (Les goulags de la démocratie, 2006). Le problème n'étant pas l'enfermement mais la surpopulation galopante, l'évidence s'impose : il nous faut construire davantage de prisons. Pour Ciotti, il s'agit de réaménager la détention afin d'éviter certaines dérives. Son objectif pour 2018 : des nouvelles « Machines à fabriquer les délinquants »1 acceptant 80 000 places. « Et on pourra bien les tasser un peu plus si besoin ; y compris dans des immeubles privés loués à cet effet ».

Inutile pour lui de se questionner sur ce que produit la prison. Inutile d'aborder la question des « infractions » sous l'angle des conditions sociales qui les créent. Que l'immense majorité soit incarcérée pour des délits mineurs (vols, etc) en lien avec les nombreuses inégalités : une fausse corrélation ! Le député, payé plusieurs milliers d'euro, semble incapable de saisir l'affront quotidien que représentent les vitrines clinquantes pour les pauvres aux poches vides.

 

Retour aux vivant-es.

prison-yly.jpg

La taule produit une somme de souffrances explosive ; les propos des emmuré-es, accessibles par exemple grâce à la revue L'envolée 2, en témoignent dans la douleur et la détermination. Quiconque entend cette parole rageuse rejette « l'objectif Ciotti ».

Mais encore faut-il accéder à cette parole, qui peine à s'évader. Et, surtout, encore faut-il la considérer pleinement.

On n'est décidément pas sorti de l'auberge... carcérale.

Yly

 



1 Titre d'un vieux livre, de l'anarchiste Jacques Lesage de la Haye

2 La revue peut être téléchargée sur le site: http://lejournalenvolee.free.fr/

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements