Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 19:55

Nous publions cette lettre reçue de Annick, une sympathisante.

 

 

"C'est le pouvoir socialiste qui a tué Rémi.


Ce n'est pas une bavure policière ou un enchaînement de circonstances.

J'ai participé aux manifestations dans le Tarn du 1er au 7 septembre et je voudrais témoigner.

Dès le 1er septembre, les forces de l'ordre se sont montrées violentes envers les manifestants pacifiques.

Les gendarmes mobiles entraient sur le site du déboisement en mode commando et ne respectaient aucunement les manifestants Non Violents rassemblés devant les arbres. Dès le 2 septembre, je les ai vu viser la tête d'un jeune et tirer, à environ 20 m, une grenade lacrymogène, le militant a juste eu le temps de s'abriter derrière sa pancarte.
Certains militants grimpaient aux arbres pour les protéger mais les bûcherons et les machines coupaient les arbres à proximité, à moins d'un mètre de celui où se tenait l'opposant au barrage, le mettant en danger.
Moi même, j'ai été jetée par terre 2 fois par les gendarmes mobiles et traîinée sur plusieurs mètres.
Les militants locaux, mélangés aux Zadistes, étaient effarés devant de telles violences.

Après mon départ, la violence n'a cessé d'augmenter jusqu'à la mort de Rémi.


Pour moi, il est clair que le pouvoir socialiste est responsable de cette mort.

  • Les gendarmes nous répétaient : "Nous obéissons aux ordres, nous avons des consignes", d'où viennent les ordres?
  • Le Ministre de l'Intérieur ne pouvait pas ignorer qu'il laissait depuis 2 mois à disposition du préfet du Tarn 150 gendarmes en permanence dans la petite vallée du Testet.
  • Le pouvoir socialiste (Carcenac, président socialiste du conseil général du Tarn et Cazeneuve, ministre de l'intérieur) ne voulait par d'un nouveau Notre Dame des Landes et dès le début, les gendarmes avaient la consigne de casser le mouvement et de réprimer fortement toutes formes de contestation. De nombreuses vidéos disponibles sur le site de "tant qu'il y aura des bouilles" le prouvent.



Qu'est ce qui fait ainsi peur au pouvoir ?
Des citoyens jouent les grains de sable et veulent enrayer la grande machine politico-financière qui détruit la planète et  enrichis les riches.
Ces grains de sable sont-ils en effet suffisamment dangereux pour faire perdre son sang froid au pouvoir ?
Ces éclats de contestations sont-ils traités comme des terroristes parce qu'ils terrorisent nos gouvernants ?


Je terminerais par cette phrase :
Messieurs Cazeneuve, Ayrault Carcenac et les autres... malheureusement, nous sommes toujours là !

Annick"

 

legitimedefense.jpg

 

Lire aussi le texte de Mathieu Rigouste, publié sur Mediapart.

 

Mathieu Rigouste : « La mort de Rémi Fraisse n’est pas une bavure, c’est un meurtre d’Etat »

Mathieu Rigouste, militant, chercheur en sciences sociales, travaille à disloquer les mécanismes de domination. Dans La Domination policière (2013), il avance que "la violence policière est rationnellement produite et régulée par l'Etat". Selon lui, les zadistes du Testet sont face à une "contre-insurrection policière", qui peut dériver en "guerre de basse intensité". Il distille une lecture iconoclaste des événements qui ont conduit à la mort de Rémi Fraisse.

Lire l'entretien.


Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements