Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 21:47

Dans le supplément gratuit n°23 du Monde Libertaire (20 décembre 2012), page 3, se trouve un article signé par Roger Dadoun "La psychanalyse est une anarchie".

 

Commentaires :

 

Je ne m'arrête qu'au titre, cependant j'ai un peu de bon sens et de logique...
La psychanalyse est, rappelons-le, une technique psychothérapeutique qui vise à réduire des troubles névrotiques, trouvés au travers d'une investigation des processus psychiques de la personne humaine. Elle se dit scientifique et médicale.
C'est donc logiquement qu'elle est utilisée par le système judiciaire et étatique pour étiqueter les individus et leur accorder, ou leur retirer, leur droit d'être responsables de leur vie et de leur choix de vie.
Cela est loin de l'idée de l'anarchie ; et si on pousse le sens des pratiques de la psychanalyse qui étiquette tout ce qui sort d'un normal établi, comme une déviance à soigner... eh bien on doit craindre que la psychanalyse aie tendance à lobotomiser ou électrochoquer tous ces anarchistes déviants de la société....
Quand on met les personnes dans des boites, et qu'on essaye de les remettre dans la norme, quand on décide ce que la vie de l'autre doit être, comment la psychanalyse peut être une anarchie ?

Si l'on voit que la psychanalyse s'est majoritairement faite l'alliée de la classe dominante, il existe pourtant un courant subversif.
A propos du doute cartésien, je rappelle que Descartes (1596 – 1650) disait douter de tout, sauf d'un dieu unique, de la religion et de la nécessité d'un roi ! En outre, il se permettait de douter de ce qui le gênait dans ses raisonnements, y compris les choses les plus réelles, pour leur substituer des idées ; par exemple, ce penseur, lâche devant les puissants, cruel envers les faibles, n'hésite pas à déclarer (sans examen critique) que les animaux ne sont que des machines incapables de souffrir et de penser. Quand on prône la critique radicale, on ne fait pas référence à ce faussaire de la liberté de penser. Le curé Meslier (1664 – 1729) serait mieux venu dans un journal anarchiste. Ce curé en effet, se déclara athée, contre les riches, et critiqua le sort que l'on faisait aux animaux. Il n'hésita pas, lui, à soumettre à l'examen critique les religions et les hiérarchies sociales.
    En passant, je note que l'étymologie de transgression est fausse : ce n'est pas la trans-agression, mais la trans (au travers) gression (marche sur, terme guerrier chez les Romains) ; donc, la transgression est bien le franchissement violent d'une limite...
    Mais, le meilleur du pire arrive : c'est de décider que Eros et Thanatos, deux inventions de Freud, sont anarchistes. Pas-du-tout ! Wilhelm Reich, élève de Freud, a largement montré dans ses écrits que la pulsion de mort permettait à Freud de donner une base biologique, donc naturelle, inévitable, aux luttes des humains, et donc d'écarter les théories de luttes de classes. Dernièrement encore, un petit chef d'Etat en France, prétendait que la criminalité était dans les gènes de certains... Thanatos serait donc dans les gènes des humains !...
    En fait, si l'anarchisme peut détourner la psychanalyse, ce n'est pas aux dernières théories de Freud, mais plutôt au contenu subversif qu'en a dégagé Wilhelm Reich qu'il faut emprunter. C'est ainsi que nous le ressentions en 68, et il est lamentable de voir que un demi-siècle plus tard, une presse anarchiste fasse un tel recul dans la critique radicale de la société de classes.
    Je relève au passage, la référence au rationalisme, qui est à la critique radicale ce que le laïcisme est à l'athéisme...
    Enfin, une attaque masquée contre le livre de Michel Onfray sur Freud, montre que Roger Dadoun défend la psychanalyse officielle, celle même qui a dénoncé Wilhelm Reich aux nazis !

La psychanalyse dominante, érige en principe une fantomatique pulsion de mort appelée Thanatos, afin de réaffirmer son allégeance à la "civilisation". Tout révolutionnaire doit donc savoir que le sadisme (thanatos, pulsion de mort, etc, etc...) n'est qu'une forme réactionnelle à la répression libidinale que la classe dominante impose aux enfants afin d'en faire des esclaves.

 

A et JJ

Partager cet article

Repost 0
Published by anars56 - dans Anarchisme
commenter cet article

commentaires

w. reich 19/01/2013 16:35

Que le texte de je ne sais qui soit une "critique masquée" contre le livre de onfray où est le problème? Masquée ou pas d'ailleurs... Batailler comme des chiens sur la grande vérité de l'histoire,
les laisser il faut... L'anarschisme doit-il plus juger les juges de W. Reich ou psychoter sur les pourfendeurs de michel onfray, that is (not) the question. Que la psychanalyse se prenne pour une
anarchie, ça c'est un scoop!

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements