Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 23:20

CLEMENT-04.jpg

 

Vannes, dimanche 23 juin, esplanade du port. 11h.

 

Noire est notre peine, rouge est notre colère.

Nous sommes là en mémoire de Clément Méric, antifasciste, syndicaliste, libertaire et militant de la cause animale, mort sous les coups de membres de l'extrême-droite mercredi 5 juin.


Nous, groupe libertaire Lochu, clamons haut et fort que nous poursuivrons nos combats qui, de fait, étaient ceux de Clément, ce qui nous paraît être le meilleur hommage que nous puissions lui rendre. Clément vivra dans nos combats.

Si nous dénonçons les agressions et discours fascistes, racistes, sexistes et homophobes, nous n'oublions pas que ceux-ci trouvent leur source dans l'aggravation de la crise du capitalisme qui jette un nombre considérable de personnes dans la misère et la précarité. En ce sens, les gouvernements successifs (dont l'actuel) portent une lourde responsabilité à la fois en soutenant les logiques capitalistes, en tenant des discours sécuritaires avec leur mise en pratique, et en laissant se développer les groupuscules fascistes violents, leur garantissant une relative impunité... Lesquels groupuscules peuvent servir de supplétifs aux forces de police, selon les besoins du pouvoir.

Nous entendons aussi nous démarquer des récupérations de la mort de Clément Méric par les partis politiques à des fins électorales, niant son combat. En effet, le fascisme ne se combat pas dans les urnes mais dans la rue, sur les lieux de travail et plus largement partout où l'on vit.

Derrière le fascisme, il y a le Capital...
et pour servir le Capital, il y a l'Etat-nation, avec ses structures hiérarchiques et son union fictive entre exploités et exploiteurs.


Le fascisme est avant tout une idéologie liée à un pouvoir central fort. Il est donc compatible avec la "démocratie" actuelle.

 

A sa loi du plus fort, nous opposons l’entraide et l’égalité.
A son autoritarisme, nous opposons la liberté.
A sa morale, nous opposons l’émancipation.

 

L'autogestion généralisée de la société nous semble être la meilleure réponse à l'exploitation capitaliste, à la domination de l'Etat et du patriarcat... et donc au fascisme.

 

 

 

 

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
commenter cet article
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 12:25

 

st armel 220613

Repost 0
Published by anars56 - dans écologie
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 20:47

 

« Quand les éboueurs sont en grève, les orduriers sont indignés. » Jacques Prévert

Pour trouver le Monde libertaire près de chez vous, cliquez ici.


ML-1711-recto.jpgML-1711-verso.jpgActualité


Pour quelques millions d’euros, par R. Pino, page 3


Actualité de l’homophobie, par P. Schindler, page 5


Météo syndicale, par J.-P. Germain, page 6


Dialectique du démonte-pneus, par G. Goutte, page 7


La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8

International


Femmes d’Afrique, par P. Sommermeyer, page 9


Retour sur l’Alter-sommet, par J.-F. Aupetitgendre, page 10

Arguments
La gauche comme nouvelle droite, par L. Janover, page 12

Histoire
La CGT face à l’État, par A. Sauvage, page 14

Sciences
Une histoire de gènes (partie II), par L. Magrou, page 16

À lire


Sénac ou le citoyen du volcan, par N. Potkine, page 18


L’État en question, par A. Bernard, page 19

Le mouvement


Naissance de l’Urco, par Urco, page 20
Violence policière à Nantes, par Collectif, page 21

Illustrations
Aurelio, Jahno, Kalem, Krokaga, Manolo Prolo, Riri, Valère

Repost 0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 17:07

Salut,

un premier rendez-vous d'actualité lié à un événement douloureux :
Rassemblement antifasciste à Vannes dimanche 23 juin 11h, esplanade du port : en mémoire de Clément Méric, antifasciste, syndicaliste, libertaire et militant de la cause animale, mort sous les coups de membres de l'extrême-droite mercredi 5 juin.
Le groupe libertaire Lochu (Vannes) organise ce rassemblement pour clamer haute et fort que nous poursuivrons les combats menés par Clément, ce qui nous paraît être le meilleur hommage que nous puissions lui rendre.

Si nous dénonçons les agressions et discours fascistes, nous n'oublions pas que ceux-ci trouvent leur source dans l'aggravation de la crise du capitalisme qui jette un nombre considérable de personnes dans la misère et la précarité. En ce sens, les gouvernements successifs (dont l'actuel) portent une lourde responsabilité à la fois en soutenant les logiques capitalistes, en tenant des discours sécuritaires et en laissant se développer les groupuscules fascistes violents, leur garantissant une relative impunité...

Nous entendons aussi nous démarquer des récupérations de la mort de Clément Méric par les partis politiques à des fins électorales, niant son combat. En effet, le fascisme ne se combat pas dans les urnes mais dans la rue, sur les lieux de travail et plus largement partout où l'on vit.


Ces derniers temps, nous avons produit plusieurs textes : le compte-rendu de notre soirée "Grèce générale" animée par Yannis Youlountas qui s'est bien passée, deux sur des événements religieux avec des liens locaux (ici et ), un sur Mélenchon.
Pour le reste, on vous laisse parcourir le blog !

Programmes de certains bars associatifs ou coopératifs du Morbihan :
- Vannes, l'éloge de la lenteur
- Rochefort en Terre, le café de la Pente
- Augan, le champ commun
Ci-dessous ne sont pas recensés les concerts se déroulant dans ces lieux. A vous de visiter leurs sites pour être au parfum de tout ce qui s'y passe (et il s'en passe !).
Profitez de l'été pour les (re)découvrir !

Le monde libertaire, hebdo édité par la FA, peut être lu ici.
Radio libertaire peut s'écouter à la carte par .

On s'informera aussi par exemple chez Rennes infos et chez Indymedia Nantes, ainsi qu'auprès de Zad nadir.


Retenez bien cette date : dimanche 21 juillet. Pique-nique du groupe Lochu, après-midi festive (chamboule-tout anar, casse boîtes, guitare...), table de presse (avec plein de trucs à prix libre). Lieu pas encore complètement défini. Il fera beau, si si !

Si on ne nous verra probablement pas à tous les événements relayés ci-dessous (dans lesquels le groupe ne se reconnaît pas obligatoirement en intégralité), il sera fort possible de nous croiser à plusieurs et déjà, ce samedi 22 juin, à Saint-Armel (presqu'île de Rhuys)  en soutien à la famille de paludiers.

@narchas salutations.

--------------------------------------------------

* Mercredi 19 juin - Lanester (56) - 20h - Projection du documentaire "Les nouveaux chiens de garde" (critique des grands medias), suivie d'un débat avec Alain Geneste sociologue, membre d'ACRIMED (Action-Critique-Médias) - Médiatèque Elsa Triolet - Participation au droit de diffusion : 2€ - Organisé par l'ASFG5.56

--------------------------------------------------

 

* Jeudi 20 juin - Baud (56) - Cinéma Le celtic : "Enfance clandestine" (Argentine, 1979. Juan, 12 ans, et sa famille reviennent à Buenos Aires sous une fausse identité après des années d’exil. Les parents de Juan et son oncle Beto sont membres de l’organisation Montoneros, en lutte contre la junte militaire au pouvoir qui les traque sans relâche. C’est une histoire de militantisme, de clandestinité et d’amour. L’histoire d’une enfance clandestine.) 20h45
+ lundi 24 juin à 18h30

 

--------------------------------------------------


Samedi 22 juin - Saint-Armel (56) - Rassemblement de soutien aux paludiers. La saline de St-Armel : zone à défendre - 15h place de l'église

--------------------------------------------------

* Samedi 22 juin - Lorient - Rassemblement antifasciste "ni oubli, ni pardon" en mémoire de Clément Méric. Le fascisme tue. Ensemble, combattons-le ! -  14h Place Aristide Briand - A l'appel d'un collectif d'organisations

--------------------------------------------------

* Dimanche 23 juin - Vannes - Rassemblement antifasciste en mémoire de Clément Méric - 11h esplanade du port

--------------------------------------------------

* Dimanche 23 juin - Augan (56) - 20h Conférence gesticulée "une fable atomique" (D'Hiroshima à Fukushima : la fin d'un mythe ou l’invraisemblable histoire du nucléaire civil et militaire, dont la réalité a souvent dépassé la pire fiction. L'industrie du nucléaire prospère sur un tissu de mensonges à détricoter), interprétée par "le Pavé" - Café coopératif le Champ commun - Entrée libre

--------------------------------------------------

* Vendredi 28 et samedi 29 juin - Campénéac (56) - Tapette fest' (concert avec plein de groupes de musiques barrées !), distros, sérigraphie, cantine végan schmruts, boire, camping - Pass 2 jours : 20 euros - Chez Noom, les landes de belleville

--------------------------------------------------

* Samedi 29 juin - Saint-Nolff (56) - Mamm Douar, rassemblement écologique, militant et festif - Concerts, conférences débats (accaparement des terres, OGM), stands d'associations locales et internationales - En soutien aux luttes amérindiennes - Organisé par Ingalan

--------------------------------------------------

* Dimanche 30 juin - Augan (56) - 15h30 : Improvisation clowns (Face Ô Nez est une association vannetaise, qui veut favoriser l’expression, la créativité de chacun dans une ambiance chaleureuse et bienveillante par le clown-théâtre. Pour répondre à ces objectifs Face Ô Nez organise des stages, des ateliers et participe à des manifestations culturelles.)  - Café coopératif le Champ commun -  Participation libre au chapeau

--------------------------------------------------

 

* Samedi 6 juillet - Bubry (56) - Balade radioactive en Bretagne (autour des anciennes mines d'uranium, appartenant à Areva) pour découvrir les points chauds de nos chemins. 14h30 devant l’église - Organisée par la Fédération antinucléaire Bretagne


--------------------------------------------------


* Dimanche 7 juillet - Vannes (Conleau) - Pique-nique végétarien (table de presse : droits des animaux, écologie, rapports nord-sud, recettes végétaliennes...)

--------------------------------------------------

* Samedi 20 juillet - Plougonver (22) - Festival "Punk dans les prés", Expo : Gina et les vilaines en laines, Atelier machines à badges, sérigraphie, bouffe vegan, galettes, buvette, DJ, distros... - Prix libre

--------------------------------------------------

* Samedi 3 et dimanche 4 août - Notre-dame-des-Landes - On ne lâche rien, ni ici, ni ailleurs - Concerts, forums, débats, exposition  - Prix libre en soutien - Au sein de ce RDV, retrouvez le village anticapitaliste et antiautoritaire (dans lequel se trouvera le groupe Lochu ! Plus de détails bientôt sur la programmation)

--------------------------------------------------

Repost 0
Published by anars56 - dans Actus
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 19:01

Professeur de droit et d'économie, Etienne Chouard a eu son heure de gloire lors du référendum sur le Traité de constitution européenne (TCE) en 2005 par son démontage argumenté de ce TCE, relayé notamment dans les réseaux d'Attac. Sa contribution au "non" sur une base anti-libérale est indéniable, semble-t-il. Fort de cette notoriété acquise, il a continué à réfléchir sur ce que pourrait être une "véritable" démocratie, en tout cas meilleure que l'oligarchie actuelle, notamment via l'élection par "tirage au sort" et la révocabilité des élu-e-s...

Mais sa critique du "système" l'amène de plus en plus à échanger avec une autre frange prétendûment "anti système" : une certaine extrême-droite incarnée entre autres par Alain Soral, Thierry Meyssan, etc... S'il prétend ne pas se reconnaître dans les thèses fascistes et antisémistes, il juge bien (trop) souvent "intéressants" certains auteurs.

Voici quelques éléments à charge. A chacun-e de se faire son opinion. La nôtre est faite (par la durée et la fréquence des liens échangés entre ces insupportables personnages).

Echange de mots tendres avec des militants d'extrême-droite :
http://parasite.antifa-net.fr/wp/wp-content/uploads/2013/05/78989_chouard.jpg

A propos du film élogieux consacré au révisionniste et antisémite Faurisson, il s'adresse ainsi au réalisateur "Paul-Éric, vous êtes courageux", commentaire publié en bonne place sur le site du film.

Sur l'immigration, compte tenu de ses propos, on trouve une vidéo de lui sur le site "Français de souche" ainsi que sur le site du FN de l'Indre.

Il fait des conférences en tandem avec l'ultra-réactionnaire Marion Sigaut d'Egalité et Réconciliation (groupe d'Alain Soral).

Au fait, qui est Alain Soral ? Voir ici : http://www.antifabzh.lautre.net/roazhon/?p=138

Parmi beaucoup d'autres déçus, un des anciens "fans" d'Etienne Chouard, un militant antinucléaire, se désolidarise, rapport à cette ambigüité : http://sanurezo.org/spip.php?article141

Etienne Chouard intervenait aussi dans le film "Dédale" sur la situation grecque. D'autres intervenants, dont Yannis Youlountas, en découvrant ses liens et en l'entendant les justifier, ont demandé à ce que sa contribution soit ôtée du film : http://youlountas.net/spip.php?rubrique84&lang=fr

Ce qu'il y a de gênant, c'est que l'aura dont bénéficie Etienne Chouard, notamment au sein de la gauche "critique", due à son travail de fond par ailleurs, apporte du crédit à des militant-e-s et groupes d'extrême-droite lorsqu'il déclare qu'ils sont "intéressants", voire lorsqu'il travaille avec eux. Il accorde même le titre à certains de "résistants nationaux"... dont Marine Le Pen ! Il ne semble pas gêné de discuter avec ces personnes, comme si c'était un simple échange d'arguments, comme si toutes les opinions se valaient : anti-raciste / raciste, égalité femmes-hommes / masculinisme, etc... Or les idées d'extrême-droite, fussent-elles habillées dans un supposé anti-capitalisme, se traduisent dans les faits par des agressions physiques, et si elles étaient érigées en système : par une féroce répression et même par la guerre.

Non, toutes les idées ne se valent pas.

Comment expliquer ces passerelles ? ces dérives ?
Quoiqu'ils s'en défendent, tous les "souverainistes", de droite et de gauche, libéraux ou staliniens, font l'apologie de l'Etat-nation, vision hiérarchique des sociétés humaines et union fictive entre exploités et exploiteurs... (jusqu'au fumeux "gouvernement d'union nationale"). Et donc, parfois, ils se rencontrent et se découvent des atomes crochus...

Une sombre dérive depuis suffisamment longtemps pour que l'on soit particulièrement distant et méfiant.
Sombre Etienne Chouard.

* Nous avons les liens des sites fachos sur lesquels on retrouve les traces d'Etienne Chouard, mais pour ne pas leur faire de publicité, nous ne les publions pas (il ne faut pas exagérer). Ceux, celles qui ne nous croiraient pas sur parole peuvent faire leur recherche...

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
15 juin 2013 6 15 /06 /juin /2013 10:09

Le holyfest est un festival chrétien de rock, pop et variantes de musiques dites actuelles... qui se déroule à Arradon, au sein de l'Université catholique de l'ouest (UCO), près de Vannes fin juin.
La première édition a eu lieu le dernier week-end de juin 2012.


D'emblée constatons qu'il se déroule la semaine qui suit le festival de metal Hellfest basé à Clisson (44) et contre lequel des ligues catholiques, de l'UMP, du MPF (de Villiers) et autres barrés de la même eau bénite, se dressent... au motif d'affront à leur religion, d'apologie du blasphème. Parmi ces gais lurons, on retrouve Riposte catholique, la très à droite AGRIF (Alliance Générale contre le Racisme et pour le respect de l'Identité Française et chrétienne) et, plus surprenant sans doute, le syndicat CFTC habituellement plus modéré... qui se font un film sur les paroles de certains groupes... lesquelles ne sont évidemment pas à prendre au premier degré (même si nous-mêmes ne raffolons pas du délire sataniste)...

Rodés à toutes les manœuvres pour arriver à leurs fins (la soumission de l'ensemble du corps social à leur croyance, à leur Morale, et ... à leur clergé), les cathos militants savent jouer sur tous les fronts : la demande d'interdiction d'un côté, l'élaboration "d'alternative" de l'autre. Ainsi, près de Vannes, de jeunes chrétiens entendent, disent-ils, "dépoussiérer l'image de l'Eglise". Aussi, ont-ils organisé ce holyfest mélangeant, comme son nom l'indique, culte et musique. Ce festival a réuni 1000 participants en 2012. Considéré par ses organisateurs comme un succès, ce nombre est pourtant à mettre en perspective avec celui attendu et déclaré dans la presse les jours précédents : 1500 festivaliers (Ouest-France du 30/6/2012) ! Il leur manque donc un tiers de spectateurs et spectatrices par rapport à l'objectif mais ce serait tout de même un succès... (Télégramme du 2/7/2012). Bizarre... Si Jésus a multiplié les pains, la tendance festivalière actuelle semble être plutôt à la division ou à la soustraction...


Mais cet échec est étonnamment une réussite financière car il n'y a pas eu de déficit malgré une fréquentation espérée surévaluée. Comment l'expliquer ? Non pas par un miracle mais par une subvention de l'évêché (rien à redire) mais aussi... du Conseil général du Morbihan (!), y compris donc de notre part, contribuables morbihannais... (OF du 1/10/2012) Encore une fois, c'est une collectivité publique qui s'assoit sur la laïcité (on ne le répétera jamais assez, la Loi dit "la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte"). Il serait intéressant de savoir si la décision a appartenu à sa seule présidence (l'UMP F. Goulard) ou, s'il y a eu un débat entre conseillers, quelle fut alors la position de "l'opposition de gauche" (1)... Mystère pour le moment. Or avec ses prières, louanges et messes, comment ne pas y voir une entreprise cultuelle, religieuse ? L'Eglise de France ne s'y trompe d'ailleurs pas car elle suit de près ce que Mgr Centène - évêque de Vannes -  estime rejoindre « l'œuvre de la nouvelle évangélisation »... (payée partiellement avec nos impôts donc). (OF du 5/4/2012). Dans cet esprit, il s'agit bien, pour les organisateurs, de "séduire les non initiés" (Télég 01/10/2012).

Nos jeunes font ça bien. Il y a des stands : les très à droite Scouts de France, Scouts d'Europe, les Scouts unitaires de France, mais aussi l'aumônerie du Morbihan et bien d'autres joyeux drilles.
Et même des conférences (sont-elles suivies de débats ?) : «Chrétiens en politique, mission impossible ?» avec l'incontournable Marc Le Fur, député UMP des Côtes d'Armor, (cf. notre article), «Les dérives de la culture jeune... Mythe ou réalité ?» avec un "expert reconnu sur la nouvelle religiosité et les courants magiques" (!?) ; «L'Église doit-elle avoir honte de son passé ?»... (Télég du 29/6/2012) Il serait curieux de voir comment sont traitées guerres, croisades, tortures faites au nom de leur Dieu durant de nombreux siècles, sans compter les condamnations et enfermements...

Si on peut en rire, soyons néanmoins vigilant-e-s : le groupe de pop-louange Glorious (tête d'affiche 2012), interviewé dans OF du 29 juin 2012, déclare "Le Vatican ne nous a pas donné de mission, il nous a juste invités pour nous regarder et mesurer le phénomène. Il faut savoir que la France est très regardée par Rome. Tout le monde croit que la religion est morte mais ce n'est pas vrai, elle mute."
Cette année, la messe du festival sera diffusée en direct sur France 2, qui consacrera 1h30 d'émission au holyfest... A défaut d'une intervention divine, un p'tit coup de pouce du "service public" de télévision ne se refuse pas...

Mais ne nous inquiétons pas outre-mesure, car l'impiété se glisse partout jusque dans les collèges et lycées cathos : «Dans mon lycée (le foyer Jean-Paul-II à Sainte-Anne-d'Auray), il y a très peu de croyants, constate Sylvain Gilardeau. Rares sont ceux qui savent que Sainte-Anne est un lieu de pèlerinage." A Saint-François Xavier de Vannes, une lycéenne constate dépitée "dans ma classe de 30 élèves, nous ne sommes que deux à (...) aller" aux "messes proposées par le lycée" ! Que de brebis égarées jusque dans les réserves catholiques morbihannaises ! (Télég du 29/6/2012)

 
Mais on peut néanmoins se demander si nos jeunes vaticanesques sont aussi assidus qu'ils le prétendent. Ainsi, l'ancien directeur d'une école confessionnelle de Vannes s'indigne (OF du 12/07/2012) : « Les jeunes organisateurs ont répété, comme un leitmotiv, dans leurs interviews, qu'ils voulaient dépoussiérer une image de l'Église « un peu vieillotte, celle du chant grégorien ». « Je ne ferais pas l'injure à ces jeunes de penser qu'ils ne mettent jamais les pieds à l'église le dimanche. « Depuis 50 ans au moins - ils n'étaient donc pas nés - dans nos paroisses, on ne chante plus en grégorien, sauf quelques rares îlots « de résistance » (...). « Immortel grégorien qui porte naturellement à la prière, ce qui ne semble pas être le cas de la musique du concert HolyFest, car les jeunes doivent se réunir dans le silence la nuit pour prier. » Et paf, en plein dans l'auréole !

Heureusement - pour les clergés - que nombre d'élu-e-s des différentes collectivités locales jusqu'à l'appareil d'Etat compensent cette désaffection, contournent la Loi sur la laïcité, en leur attribuant des deniers publics.

"Il n'existe qu'une seule chose au monde plus désuète que l'anticléricalisme : le cléricalisme." Cavanna

(1) On se rappelle qu'en 1996, les conseillers généraux de gauche (PS et PCF) avaient aussi voté les crédits pour la route dite "du Pape", entre Pluneret et Ste Anne d'Auray, à l'occasion de la venue de Jean-Paul 2 à Ste Anne d'Auray...

 

2000ans_pasdequoi.jpg

 

A Voltaire qui déclarait : "Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer",

Bakounine répondait "Et si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser"...

complété récemment par Jean-Marc Raynaud : "Ce n'est pas parce que Dieu n'existe pas qu'il ne faut pas s'en débarrasser" !

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by anars56 - dans anticléricalisme
commenter cet article
14 juin 2013 5 14 /06 /juin /2013 16:27

Où trouver le Monde libertaire près de chez vous ? Cliquer ici.

 

Le Monde Libertaire # 1710 du 13 au 20 Juin 2013


« Le fascisme ne se discute pas. Il se combat…» Buenaventura Durruti


ML-1710-recto.jpgML-1710-verso.jpgActualité

Hommage à Clément, par F. A., page 3

Présence du fascisme, par M. Rasjsfus, page 4

Météo syndicale, par J.-P. Germain, page 6

Allocs : procréez, camarades !, par M. Cailloux, page 7

La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8

International

Un lobby nazi aux États-Unis, par M. Silberstein, page 9

La Turquie se soulève, par Relations internationales, p 10

Arguments

Retour sur le Printemps français, par P. Sommermeyer, page 12

IVG : retour vers le passé, par R. Pélagie, page 14

La drône de guerre, par N. Potkine, page 15

Du pragmatisme et de la révolution, par Gpe Orwell, page 16

Histoire
Condorcet et les conventions nationales, par Erwan, page 17

Sciences
Une histoire de gènes, par L. Magrou, page 19

À lire
Notre-Dame-des-Landes en librairie, par A. Bernard, p 21

Illustrations
Aurelio, FYP, Kalem, Krokaga, La Sala, Jhano, Valère

 

 

 

 

 

 

 

Le Monde Libertaire # 1709 du 6 au 12 Juin 2013

«Servir, c’est la devise de tous ceux qui veulent commander.» Paul Léautaud


ML-1709-recto.jpgML-1709-verso.jpgActualité

Palme d’or pour le capital, par G. Goutte, page 3

Bastions de résistance, par J.-P. Levaray, page 4

Discrimination à la CAF, par Nathan, page 5

Météo syndicale, par J.-P. Germain, page 6

Boutin et son « invasion homosexuelle », par Pat’, p 7

La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8

Le masculinisme à l’assaut du féminisme, par Hélène, page 9

Triste bilan de l’homophobie, par Pathote, page 10

UMP : de la guerre et de la démocratie, par R. Pino, p 11

International
La révolte des Indiens du Canada, par E. Walter, page 12

Arguments

Propriété et possession, par Juanito, page 14

Alternatives militantes, par H. Krief, page 16

Histoire
Pour un syndicalisme révolutionnaire, par Frémont, page 18

À lire

La Torah, c’est pas simple, par N. Potkine, page 19

Un roman subversif, par D. Pinós, page 20

Le mouvement
Un camarade nous a quittés, par H. Lenoir, page 21

Illustrations
Aurelio, FYP, Kalem, Krokaga, La Sala, Manolo-Prolo, Nemo, Riri, Valère


Repost 0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 18:30

Sur Lorient, des partis de gauche (dont le PS 56) et syndicats nous ont convié à la création d'un Collectif de Vigilance Citoyenne contre le racisme, l’homophobie, la transphobie, la xénophobie, le fascisme, les idées réactionnaires et nauséabondes d’extrême-droite, etc... à la suite du meutre politique de Clément Méric.

 

Nous leur avons adressé la réponse suivante :

 

"Nous ne participerons volontairement pas à votre collectif.

D'une part parce que nous sommes déjà impliqué-e-s dans le CVED 56 (comité de vigilance contre l'extrême droite) qui existe depuis + de 3 ans. Le CVED fait ainsi le point et une veille sur les forces fascistes groupusculaires existant en Bretagne et dans le Morbihan. Avant les assises bretonnes sur l'immigration dans un hôtel à Vannes en juin 2012, co-organisées par Jeune Bretagne (identitaires), Adsav, Riposte laïque et un autre groupuscule facho, le CVED a collé affiches et autocollants dans toute la ville, pour leur montrer qu'ils n'étaient pas en terrain conquis (nous ignorions où allait avoir lieu leur meeting).

D'autre part et surtout, parce que le PS, parti au pouvoir, est dans le collectif. Or celui-ci pratique une politique brutale à l'encontre des mouvements sociaux (répressions violentes au Chefresnes (Manche) en 2012 contre des militant-e-s antinucléaires et à NDDL par ex), et relativement douce quand la droite et l'extrême-droite sont dans la rue (lors des "débordements" par les ultras de la droite dans les manifs anti mariage pour tous par ex). Parce que le PS au pouvoir expulse en masse (dont encore et toujours des enfants). Cf. le communiqué de RESF (réseau éducation sans frontières) ci-dessous. Les expulsions, il y a ceux qui en parlent (le FN) et il y a ceux qui les font (UMP, PS) quand ils sont au pouvoir. On peut même parler de "racisme d'Etat".


L'Histoire a montré que les partis, lorsqu'ils sont au Pouvoir, quelle que soit leur couleur, laissent libre-cours aux exactions d'extrême droite car elles contraignent une partie du mouvement social à y faire face et du coup absorbent une partie de la contestation. Les gouvernants ne répriment en général que certains "excès" d'extrême-droite, de plus à fleuret moucheté. C'est cette impunité relative, mais connue des groupuscules nazillons, qui est la porte ouverte aux agressions fascistes. A Lyon, dans la ville du PS Collomb, elles sont récurrentes. Ainsi, c’est la police de l'Etat qui depuis des mois laisse prospérer les groupuscules fascistes, réprime le mouvement anti­fasciste et anti­capitaliste, avec notamment la récente arrestation préventive à Lyon de 25 anti­fascistes venus combattre les néo­nazis, qui eux étaient protégés par la police « républicaine ». Tout se passe comme si les gouvernements de droite et gauche utilisaient les groupes fascistes comme supplétifs de la police pour reconquérir la rue.

Enfin, il nous est difficile de ne pas voir une tendance chez beaucoup à récupérer le combat antifasciste de Clément Méric qui, lui, ne le dissociait pas du combat contre le Capital et contre les partis et syndicats "d'accompagnement" qui s'y associent. En effet, la montée des violences d’extrême-droite a tout à voir avec l’aggravation de la crise du capitalisme...

Nous ne nous associerons donc pas à vos initiatives.

Il appartient au parti au pouvoir de s'expliquer... ainsi qu'à ceux qui le suivent de près ou de plus ou moins loin."

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
commenter cet article
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 13:23


Nos 2 derniers rendez-vous publics furent la projection de "la servitude moderne" de J-F Brient et "les escadrons de la mort" de M-M Robin, désossant l'un et l'autre, chacun à leur manière, le système capitaliste et étatiste. Système qui développe, pour perdurer, une énorme et terrible répression, dans les têtes par le conditionnement et dans les corps par l'emprisonnement, la torture ou l'élimination physique.


Après ces constats et analyses, desquels il peut être difficile de se relever, il nous a paru opportun de redonner un peu d'espoir, de confiance en "la capacité politique de la classe ouvrière" (pour reprendre la formule de P-J Proudhon qui voyait déjà à son époque, milieu du XIXème, que le mouvement social pouvait autogérer la société dans son ensemble, sans Etat, ni patronat... pour peu qu'il le veuille et en sente la faisabilité).


A nous, militantes et militants libertaires, de contribuer à transmettre cette force, cette volonté de changer radicalement la société.


Tout internationalistes (ou anationalistes) que nous souhaitons être, pour autant, il faut bien admettre que nous ne connaissons des mouvements sociaux, révolutionnaires et alternatifs de beaucoup de pays, que la surface de ce qui est réalisé aujourd'hui.


C'était le cas de la Grèce. L'un d'entre nous avait rencontré Yannis Youlountas l'été 2012 au cours des bien nommées Rencontres internationales anarchistes de St-Imier en Suisse. Contact était pris. Très au fait de la situation grecque, qui plus est branché "écologie" et "décroissance", une tendance importante dans notre groupe anarchiste sur Vannes, c'est donc sans hésitation que nous avons invité Yannis pour intervenir par ici.


Plus de soixante personnes étaient présentes à cette soirée que nous avons dédiée à Clément Méric, en hommage au jeune militant antifasciste et libertaire, sensible comme plusieurs d'entre nous à la cause animale, qui a été tué par un néo-nazi à Paris mercredi soir.


Après la projection d'extraits de son film en cours de montage "Ne vivons plus comme des esclaves", en rapport avec cette douloureuse actualité, Yannis Youlountas a démarré son intervention sur la genèse et le relatif développement d'une force fasciste en Grèce depuis le début des années 2000, sur ses mutations mais aussi sur les ripostes sociales qui sont organisées pour la repousser. Il nous a brossé l'évolution politique de la Grèce depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, dont la "dictature des colonels", jusqu'à la crise économique et sociale actuelle, plongeant une bonne part de la population dans la pauvreté. Il a ensuite mis l'accent sur le quartier autogéré d'Exarchia, au fonctionnement horizontal, qui est un des grands lieux de résistance, qui plus est très créatif (tous les murs sont décorés...), où l'écrit compte énormément (nombre considérable de librairies, d'imprimeries, de structures d'édition). Il a été question de dispensaires de santé gratuits, d'équivalents d'AMAP, des SEL (système d'échanges locaux), de "banques de temps", de magasins de produits gratuits (vêtements, livres, disques...), que la population organise pour faire face à la crise... etc. Mais aussi d'une résistance écologique, à la manière de la Zad, avec occupations des terres, contre des projets miniers gigantesques.


Des questions ou interventions du public ont porté sur cette montée du fascisme, de manière presque spontanée (comme pour l'opposition au "mariage pour tous" en France et lors de la laïcisation en Grèce), sur la situation des migrants en Grèce, sur les comparaisons et différences par rapport à la crise en Argentine au début des années 2000 et aux formes autogestionnaires qui ont été développées là-bas, sur les alternatives développées en milieu rural (en France et en Grèce), sur le rôle que pourrait jouer le parti politique grec Syriza (l'équivalent du Front de gauche) avec ses limites, sur les possibilités d'extension des pratiques autogestionnaires à toute la Grèce... etc.


Anecdote : nous avons pu apprendre que la Grèce était le premier pays européen importateur de yourtes, lesquelles sont destinées aux communautés agricoles tendant à vivre en autogestion !


Ce fut une soirée fort instructive qui redonne espoir et courage. Nous remercions Yannis Youlountas pour son intervention et sa sympathie mais également l'ensemble des personnes qui ont participé à cette soirée.

Repost 0
Published by anars56 - dans anticapitalisme
commenter cet article
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 09:38

YY 070613

 

"Ne vivons plus comme des esclaves" (un slogan que la résistance grecque nous invite à reprendre) est le titre du documentaire de Yannis Youlountas, réalisé en 2013.

Repost 0
Published by anars56 - dans anticapitalisme
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements