Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 23:29

Pour en savoir plus : rendez-vous au Palais des arts à Vannes, jeudi 26 mars, à partir de 20h00.

Soirée "Tout pour tous ! L'expérience zapatiste, une alternative concrète au capitalisme" avec Guillaume Goutte.

Partager cet article
Repost0
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 23:19
Vannes. Jeudi 26 mars. L'expérience zapatiste, une alternative concrète au capitalisme

Tout pour tous ! L'expérience zapatiste, une alternative concrète au capitalisme

Le 1er janvier 1994, date d'entrée en vigueur du traité de libre-échange entre le Mexique et les États-Unis (Alena), les zapatistes se sont soulevés et se sont emparés de plusieurs grandes villes de l'État du Chiapas, dans le sud du Mexique, pour réclamer leur droit à vivre dignement et pour remettre en cause toute la logique capitaliste.

Dépossédés de leurs terres, délaissés par les programmes publics de santé et d'éducation, victimes d'une répression implacable quand ils revendiquent leurs droits, les peuples indiens font partie des laissés-pour-compte du libéralisme.

Au-delà de la figure emblématique du Sous-commandant Marcos, ces dizaines de milliers de rebelles indiens construisent depuis maintenant plus de vingt ans une société authentiquement révolutionnaire dans les territoires qu'ils ont libérés, en rupture avec le capitalisme et l'État.

Après un bref rappel historique des luttes indigènes au Mexique, Guillaume Goutte (auteur du livre "L'expérience zapatiste...") présentera les réalisations concrètes de ce projet de société que les zapatistes appellent « autonomie » : fonctionnement et coordination entre les villages, agriculture, justice, éducation...

Son intervention sera précédée d'un court-métrage sur les luttes zapatistes dans les années 2000 et elle sera suivie d'un débat.

On vous attend nombreuses et nombreux au Palais des arts de Vannes, jeudi 26 mars, à partir de 20h. Soirée organisée par le groupe libertaire Lochu !

Entrée libre.

Guillaume Goutte anime les Éditions de l’Escargot (pour l'autonomie individuelle et collective), spécialisée dans l'édition d'ouvrages sur le mouvement zapatiste actuel : http://editionsdelescargot.e-monsite.com/

Blog quotidien de Guillaume, tenu durant le festival mondial des résistances (Mexique), décembre 2014 et janvier 2015 : http://ceuxdenbas.blogspot.fr/

4 émissions de Radio libertaire, la radio de la fédération anarchiste, dans lesquelles est intervenu Guillaume sur le mouvement zapatiste :

2 mars 2015 - Guillaume Goutte sur le Festival mondial des résistances et des rébellions contre le capitalisme, organisé au Mexique par l'EZLN et le Congrès national indigène. http://trousnoirs-radio-libertaire.org/sons/210_2mars2015.mp3

29 septembre 2014 : Reclusiennes : Paysannerie, terre et zapatisme (Guillaume Goutte) ; les luttes des sans terre (Silvia Perez Vitoria). http://trousnoirs-radio-libertaire.org/sons/189_29sept2014.mp3

13 janvier 2014 : Histoire de l'anarchisme au Mexique et proximité avec les luttes indigènes et les zapatistes : avec Guillaume Goutte et David Doillon. http://trousnoirs-radio-libertaire.org/sons/155_13janv2014.mp3

28 octobre 2013 : Mexique : Carnets de voyage au Chiapas racontés par notre compagnon Guillaume Goutte, après son séjour estival à la « Petite école zapatiste ». http://trousnoirs-radio-libertaire.org/sons/146_28oct2013.mp3

Vidéo de 6 min sur les combats et valeurs des zapatistes :

http://www.dailymotion.com/video/x1ycmfi_le-zapatisme-en-15-questions-zad-partout_webcam

Partager cet article
Repost0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 20:38

Salut,

 

quelques nouvelles !

 

Hééé, c'est jeudi prochain, 26 mars, la prochaine soirée du groupe Lochu à Vannes : "Tout pour tous ! L'expérience zapatiste, une alternative concrète au capitalisme". Projection, conférence et débat avec Guillaume Goutte. Les articles de Guillaume et les émissions radios dans lesquelles il est intervenu peuvent être consultés à partir de ce lien.


Le Blog anars 56 bat de l'aile. Overblog a modifié la configuration et les moyens de publication sans nous avertir et en limitant certaines fonctions. En plus, si vous n'avez pas un bloqueur de pubs, style Adblock, nos pages sont infestées de publicités (insupportables par définition) ! Grrrrr... On va donc changer d'hébergeur très prochainement, en espérant pouvoir transférer les archives. C'est qu'il y a (déjà !) un peu plus de 6 ans (d'une partie) de nos aventures et de notre mémoire militante là-dedans.

 

Notre dernier article concerne les prouesses des agriculteurs de la FDSEA 56 devant la préfecture de Vannes la semaine dernière contre... les "normes sociales et environnementales" qui "entravent leur liberté d'entreprendre"... On n'est jamais déçus avec ces zigotos. http://anars56.over-blog.org/2015/03/surenchere-de-normes-sociales-et-environnementales.html

 

Un peu de dérision sur la collusion FNSEA - gendarmerie devant le barrage de Sivens (Tarn) et leur chasse aux zadistes : https://lejournaldetarne.wordpress.com/2015/03/07/le-meilleur-chasseur-de-zadiste-recompense-par-la-gendarmerie/

 

Double copinage spécial dans cette feuille d'infos : pour nos ami-e-s des Monts d'Arrée et leur très chouette Feuille mutine (anare, écolo, antispéciste...) et pour le Labo de Nautilus, à St-Nolff déjà riche d'activités multiples et d'1 million de projets (au moins !). Coucou ! :-)

N'hésitez pas non plus à soutenir le projet de café associatif sur Auray, porté par l'association "Ca vaut le détour" : http://www.helloasso.com/associations/ca-vaut-le-detour/collectes/lancement-du-cafe

 

Le groupe de Rennes "la Sociale" de la fédération anarchiste nous a appris que son local (librairie, bibliothèque), situé au 17 rue Châteaudun, a reçu des pavés lancés par deux individus qui se sont enfuis à vélo la semaine passée, alors qu'un camarade tenait la permanence seul. La vitrine a été brisée. Total soutien aux copains et copines rennais-es donc !

 

Toujours tout plein d'infos et rendez-vous avec Rennes infos, Indymedia Nantes, luttes à Brest et la Zad de NDDL.

 

Les émissions de Radio libertaire peuvent être réécoutées ici : http://media.radio-libertaire.org/
Le journal le Monde libertaire peut être lu là : http://www.monde-libertaire.fr/

 

Liste de brochures et de contacts anars très variés sur Infokiosques.net

 

Si vous ne savez pas quoi faire, rejoignez-nous (chacun-e peut s'impliquer à son rythme, de très peu à intensément) ou créez votre propre groupe anarchiste !
Nous serons dans la rue le 9 avril à l'occasion de la grève interprofessionnelle contre l'austérité et le week-end précédent, plusieurs d'entre nous seront au rendez-vous antinucléaire d'Etel.

 

Et sans doute un petit rappel nécessaire à propos de l'expression "des gens qui sont morts pour le droit de vote".
En 1968, le 22 mars... débutait en France le mouvement du même nom, annonciateur du beau mois de mai !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mouvement_du_22-Mars (contrairement à ce que dit wikipedia, il n'y avait aucun situationniste dans le Mouvement du 22 mars. Mais une fraction des étudiant-e-s proches des situationnistes ont formé le groupe des enragés hors du 22 mars).
On citera volontiers cet extrait de Renaud, tiré d'"
Hexagone" :

"Ils se souviennent, au mois de mai,
d'un sang qui coula rouge et noir,
d'une révolution manquée
qui faillit renverser l'histoire.
J'me souviens surtout d'ces moutons,
effrayés par la liberté, s'en allant voter par millions
pour l'ordre et la sécurité.
"

Ce qui montre, s'il en était encore besoin, que ce type de vote est une arme agressive et destructrice de la démocratie directe.

 

Ci-dessous un agenda.
Comme d'habitude, le groupe ne se reconnaît pas obligatoirement en intégralité dans ce qui est proposé.

@narchas salutations.

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Vendredi 20 mars - Lorient - Projection du documentaire  « Are Vah ou ça alors ! » sur la lutte de pêcheurs indiens contre les projets de construction d’EPR en Inde - 20h30. Salle Paul Ricoeur, Lycée Dupuy de Lôme. http://www.stop-nucleaire56.org/2015/02/are-vah-ou-ca-alors-documentaire-de-michel-patault-vendredi-20-mars-a-lorient/

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Vendredi 20 mars - Brest (29) - Concert punk hardcore avec 5 groupes, en soutien à un projet d'imprimerie collective. 19h30. Prix libre. La fausse commune (53 rue Robespierre). Organisé par l'asso Crazy Youth. http://crazyyouth.eklablog.fr/concert-le-vendredi-20-mars-a114853926

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Samedi 21 mars - Rennes (35) - De 13h30 à 17h30 : Vegan place, place de la République. Dégustations 100 % végétales, tracts, vidéos sur le vrai visage de la production de viande. Par un collectif d'associations. http://www.l214.com/action/2015-03-21-vegan-place-0

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Dimanche 22 mars - France - De 8h00 à 20h00 - Donner sa voix, c'est la perdre. Voter, c'est abdiquer. Lutter, c'est vivre et ça ne s'arrête pas ce jour-là...

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Mardi 24 mars - Lorient - Distribution de tracts contre la vente d'oeufs issus de poules d'élevage en batterie (l'une des pires formes d'élevage industriel), devant le magasin U Utile (rue Rondeaux), de 10h à 12h. Par l'asso animaliste L214 et sa campagne "Secouez Super U !". http://www.l214.com/poules-pondeuses-oeufs

--------------------------------------------------------------------------

 

Jeudi 26  mars - Lorient - Distribution de tracts contre la vente d'oeufs issus de poules d'élevage en batterie (l'une des pires formes d'élevage industriel), devant le magasin U Express (rue M. Thorez), de 10h à 12h. Par l'asso animaliste L214 et sa campagne "Secouez Super U !". http://www.l214.com/poules-pondeuses-oeufs

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Samedi 28 mars - Lorient - Mobilisation "Un toit, c'est un droit" dans le cadre de la journée nationale du Droit au Logement : arrêt des expulsions, des coupures d'eau, d'électricité, de gaz. Baisse des loyers. Construction de logements sociaux et économes, réhabilitation des quartiers en concertation avec les habitants... 14h30 Place Jules Ferry. Par le collectif lorientais "Un toit pour tous".

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Dimanche 29 mars - France - De 8h00 à 20h00 - Refrain : donner sa voix, c'est la perdre. Voter, c'est abdiquer. Lutter, c'est vivre et ça ne s'arrête pas ce jour-là...

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Mardi 31 mars - St Allouestre (56) - Soirée débat "Vers un nouveau modèle agricole breton : Des hommes ou des robots ? Quelles luttes syndicale et citoyenne ?", organisée par la confédération paysanne du Morbihan, avec Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération Paysanne et fortement impliqué dans la lutte contre la ferme des 1000 vaches. 20h30. Accès fléché à partir du bourg. Ouverte à toutes et tous, participation libre.

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Du vendredi 3 au dimanche 5 Avril - Etel (56) - 40ème anniversaire de la victoire contre le projet de centrale nucléaire d’Erdeven (fête, conférences, projections, ateliers, concerts...). Co-organisé par Stop nucléaire 56 trawalc'h et les Lucioles (ria d'Etel en transition). Infos et programme détaillé : http://www.stop-nucleaire56.org/

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Du vendredi 3 au lundi 6 avril - Gourin (56) - Rassemblement contre une expulsion et le projet d'enfouissement de déchets toxiques. Réunion festive et manifeste de convergence des arts, des luttes et des populations. Concerts multiples. Organisé par le Collectif second souffle. Infos : https://nantes.indymedia.org/articles/31225

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Du vendredi 3 au dimanche 5 Avril - Trégunc (29) - Festival féministe Clito'Rik ! sur les questions du plaisir et des sexualités (conférences gesticulées : "Qu'est-ce qu'un homme, qu'est ce qu'une femme, histoire du sexisme" et "Le Clito, un petit nom qui en dit long" - Ateliers mixtes ou non-mixtes, coin bibliothèque, saynettes, films et émission radio...), organisé par le collectif féministe GAST ! Plaisir et sexualités. Infos : https://www.facebook.com/events/820021378053476/

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Jeudi 9 avril - Dans toute la France - Mobilisation sociale et grève interprofessionnelle (privé, public) contre l'austérité et la "loi Macron" (anti sociale et anti écologique), à l'appel de l'intersyndicale Cgt, Fo, Fsu, Sud-Solidaires et de la Cnt. Et pour ce qui nous concerne : contre l'exploitation, pour une société autogérée sans classes, ni État, ni patriarcat, ni xénophobie car telle est notre boussole :-)

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Jeudi 9 avril - Quimper (29) - Projection du film :« On a grévé », en présence du réalisateur Denis Gheerbrant. Présentation : Elles s’appellent Oulimata, Mariam, Géraldine, Fatoumata… elles sont une petite vingtaine de femmes de chambres et pendant un mois elles vont affronter le deuxième groupe hôtelier d’Europe. Pour la première fois, elles n’acceptent plus la manière dont elles sont traitées. Et elles tiendront jusqu’au bout, avec force musique et danse. 20h30. Cinéma Quai Dupleix. Organisée par la Cnt 29 (après la manif donc !). http://www.cnt-f.org/staf/1393-jeudi-9-avril-on-va-greve

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Vendredi 10 avril - Quimper (29) - Soirée ciné-débat : projection du film-documentaire « L’arbre et le requin blanc », en présence de Rafaéle Layani la réalisatrice. Film qui remet en cause nos certitudes sur l’enfance, l’éducation et la liberté. Sorti en janvier 2015, il a été tourné pendant un an dans une école alternative : la Freie Schule de Berlin. 20h30 aux halles St François. Entrée libre. Organisée par la CNT 29 : http://www.cnt-f.org/staf/1401-vendredi-10-avril-%C2%AB%C2%A0l%E2%80%99arbre-et-le-requin-blanc%C2%A0%C2%BB

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Mardi 21 avril - Malestroit (56) - Projection du documentaire "Spartacus et Cassandra" sur la vie de 2 jeunes Rroms de Seine-Saint-Denis, suivie d'un échange avec Jean Olive, membre de l'équipe de la campagne “ lutte contre les discriminations ” d'Amnesty International - 20h30 - Cinéma Armoric. 4,50 euros. Organisé par les Passeurs. http://fsl56.org/agenda/debut?id=agenda:z-nos-amis:spartacus_et_cassandra

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Vendredi 22 mai - Au Puits (35) - Concert anarcho punk ska dub avec 4 groupes. Tables de presse (revues militantes DIY et musique). 20h. Prix libre. Infos : keeptherage(a)mailoo.org

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Samedi 23 mai - Au Puits (35) - Festival de musiques extrêmes (grindcore), dit "shitnoise festival". Toute la nuit ! Prix libre. Tables de presse (revues militantes DIY et musique). Info : lepuit(a)riseup.net

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Dimanche 24 mai - Lorient (56) - Festival "Unies sont nos cultures", antifasciste et anticapitaliste avec stands, projection débat, arts de rue, graffs et concerts (anarcho punk...)

 

--------------------------------------------------------------------------

 

Samedi 30 mai - Quimper (29) - Foire à l'autogestion, deuxième édition. Organisée par la Cnt 29. Esplanade F. Mitterrand. Programme (stands, débats, concerts, restauration...) à venir.

 

--------------------------------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0
15 mars 2015 7 15 /03 /mars /2015 22:30

Les syndicats patronaux agricoles FDSEA 56 et JA (Jeunes agriculteurs) ont mené une action coup de poing devant la Préfecture de Vannes ce jeudi 11 mars.

Selon Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/manifestation-vannes-les-agriculteurs-deversent-de-la-terre-3248559
Selon Le Télégramme : http://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes-les-agriculteurs-dans-la-rue-13-03-2015-10555737.php


Que veulent-ils ?
Dénoncer "les lois sociales et le compte pénibilité", rappelons que le compte pénibilité est ce qui permettrait à trop peu de salarié-e-s de partir un peu plus tôt à la retraite à cause d'un travail nuisible à leur santé, réduisant leur espérance de vie. S'il est une "usine à gaz" comme le nomment leurs détracteurs patronaux (Medef en tête) pour s'y soustraire, c'est en réalité à cause des restrictions et des exceptions qui permettent aux employeurs d'échapper à la mise en place du dit compte pénibilité, pourtant aux avantages bien maigres pour ceux et celles qui subissent une vie de labeur. Mais c'est encore trop pour le patronat, agricole ou non. Or la réduction du temps de travail (en intensité hebdomadaire et en durée de vie travaillée) est une revendication ouvrière qui devrait au contraire être beaucoup plus mise en avant...

Le patronat agricole entend aussi dénoncer la "protection de l'environnement avec le projet de Sdage (Schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux)". Nos productivistes locaux ont le mérite d'une certaine cohérence et constance pour mépriser tout ce qui touche à l'environnement. Et leur label "agriculture raisonnée", celle qui voudrait qu'on ne dépasse pas la dose de pesticides, pratique trop longtemps habituelle, n'est qu'un trompe l’œil, de la novlangue, pour continuer à en utiliser.

Les manifestants ont déversé plusieurs tonnes de terre devant les grilles de la préfecture pour symboliser « un rempart contre l’accumulation des contraintes administratives et environnementales de plus en plus lourdes ». Ils déplorent « le toujours plus de normes qui paralysent la liberté d’entreprendre » nous rapporte la presse locale.
On veut continuer à exploiter les travailleurs, les animaux et les ressources, tel est l'objet de leur mouvement. Mais si on leur facturait tous les dégâts sociaux, sanitaires et environnementaux que leurs pratiques génèrent, leurs produits seraient invendables, hors de prix... sans compter les subventions, donc les impôts. Tout ceci au bénéfice du capitalisme agro-alimentaire et chimique, avec la complicité d'une pseudo-gauche. Le résultat est un empoisonnement assassin généralisé.

Contrairement à Nantes, quand il y a une manifestation contre l'aéroport de NDDL, ou contre la répression violente de la police, où ce sont des compagnies de Crs, de gardes mobiles, de la Bac, dangereusement armés (tasers, flash balls, grenades diverses...), qui sont déployées, ici, la police rigole avec les manifestants patronaux qui pourtant troublent ce qu'ils appellent "l'ordre public" (1) sans commune mesure.

Leur liberté d'entreprendre, c'est la revendication de pouvoir exploiter qui et quoi ils veulent. En plus, combien d'entre eux sont des exploitants agricoles dits "intégrés", c'est-à-dire dépendants par contrat de groupes agroalimentaires qui leur fournissent les poussins, la nourriture industrielle qui leur est destinée, et qui rachètent par lots toute la "production" à l'échéance convenue à un prix aléatoire, concurrence oblige. Bonjour l'indépendance et la liberté ! Beaucoup subissent le lien de subordination imposé aux salariés, sans la contrepartie en Code du Travail et en protection sociale (assurance maladie, allocations familiales, chômage, retraite...) que les luttes ouvrières ont réussi à arracher au patronat.

Ils râlent, alors que l'agriculture industrielle est gâtée par le gouvernement, avec du soutien par millions d'euros pour les filières, et l'allègement des normes pour les extensions de porcheries et les élevages d'oiseaux, dits "volailles", qui subissent une vie d'enfermement aux conditions lamentables.

Vous l'avez compris : le groupe libertaire Lochu n'apporte pas son soutien à ces manifestants adeptes tant de l'action que du lobbying dans des bureaux feutrés. Et c'est un euphémisme...


(1) Cette manifestation a été annoncée et autorisée par le préfet de 16h à 22h, dont une rencontre avec lui à 20h. Par voie de presse, la veille, il était demandé à ce qu'il n'y ait pas de véhicules garés sur le parking devant la préfecture sous peine d'enlèvement...
Les exploitants (exploiteurs) agricoles se sont déplacés avec de gros engins, ont scié des palettes avec des tronçonneuses au nez et à la barbe des policiers et de leurs supérieur
s...


Partager cet article
Repost0
7 mars 2015 6 07 /03 /mars /2015 08:51

Devant la pression et la violence du syndicat agricole patronal FDSEA et des Jeunes Agriculteurs du Tarn exercées toute la semaine autour de la Zad du Testet, opposée au barrage de Sivens, auxquelles s'ajoute le laisser-faire des gendarmes (avec indubitablement l'appui des différentes autorités de l'Etat jusqu'en haut lieu), des individus ont estimé jeudi dernier qu'il fallait soutenir les copains et copines de la Zad et ont proposé qu'au minimum un rassemblement soit organisé rapidement. Nous avons donc rebondi sur l'idée et un appel à été lancé à l'arrachée pour se rassembler devant la Préfecture de Vannes ce vendredi 6 mars en soirée.

 

Une bonne quinzaine de personnes se sont donc positionnées devant les grilles de la Préfecture pour exprimer leur solidarité avec les opposant-e-s au barrage de Sivens, qui ont été expulsé-e-s dans l'après-midi. Une pancarte avait été réalisée à partir d'une affiche détournée de la Zad de Notre-dame-des-landes, une autre avait été confectionnée avec une photo d'une banderole de la FDSEA du Morbihan, posée sur la Presqu'île de Rhuys la semaine passée, avec le très fin slogan "Non aux sangliers, oui à la cochonne"...  Décidément, du Tarn au Morbihan, en passant par la Somme (ferme-usine des 1000 vaches), la FNSEA ne fait rien pour infirmer sa réputation de beaufs productivistes.

 

Quoiqu'il en soit, nous continuerons à exprimer notre soutien à tous et toutes les zadistes et à dénoncer l'agriculture industrielle, modèle agricole capitaliste et donc destructeur.

 

Compte rendu du Télégramme (du 7 mars 2015) : http://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/barrage-de-sivens-une-quinzaine-de-militants-en-soutien-aux-zadistes-07-03-2015-10549581.php

 

A noter que le compte-rendu de Ouest-France "Manifestation de solidarité aux zadistes du Tarn" (lien non disponible) recèle une erreur : il n'y avait pas que des membres du groupe Lochu car il y avait aussi des individus, des membres du Collectif de Vannes anti aéroport de Notre-dame-des-landes et d'autres organisations.

 

Le texte ci-dessous a été distribué au rassemblement hier soir :

EN SOLIDARITE AVEC LA ZAD DU TESTET
VOILA LE VRAI VISAGE DE LA FNSEA ET DE SES ADHERENTS

C'est à cause d'eux que nous devons rembourser des pénalités pour ne pas être aux normes européennes (nitrates) sur l'eau du robinet.
Entre 2007 et 2012, les pollueurs ont été  les plus avantagés : 15 milliards d'euros (taxes perçues par les agences de l'eau), c'est la part des redevances payées par les usagers domestiques soit 87% de la part du gâteau ; 6% par l'agriculture industrielle, 7% par les industriels. Expertise faite par la Cour des comptes.

Donc ils nous polluent, ils empoisonnent et réduisent en esclavage les animaux.
Depuis une semaine Ils organisent des blocus de routes, violent en toute impunité la loi avec la complicité des pouvoirs publics et des forces de l'ordre.

Dans la forêt de SIVENS où il y a déjà eu un mort, Rémi FRAISSE, ils maltraitent les zadistes, les personnes venues les soutenir ainsi que des agriculteurs militants pour des projets plus respectueux de l'environnement.

Ce projet n'est pas viable et n'est pas transparent au niveau montage financier :
L'agence de l'eau Adour-Garonne qui devait financer la moitié du barrage de Sivens, sous forme de subvention de plus de 4 millions d'euros versées à la CACG (compagnie chargée de construire l'ouvrage), et devinez  qui préside la commission d'attribution des aides le vice président en charge de l'eau du Conseil général du Tarn (commanditaire du barrage) et qui est dans le même temps administrateur de la CACG.
Et ce barrage selon les experts du ministère de l'écologie ne bénéficierait qu'à une trentaine de gros irriguants, or la FNSEA est le seul syndicat agricole représenté au sein de l'agence de l'eau.

Résistons face aux lobbyistes et capitalistes de tous bords

 

 

Zad du Testet. Rassemblement de soutien à Vannes hier.
Partager cet article
Repost0
5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 21:04

Ce vendredi 6 mars, 18h30, devant la Préfecture de Vannes (Place du Général de Gaulle) :

rassemblement pour dénoncer la brutalité des milices de la FDSEA du Tarn, la complaisance de la gendarmerie... et pour continuer à revendiquer l'arrêt du projet de barrage de Sivens, et non sa simple réduction, contre l'agro-industrie productiviste, pour soutenir les zadistes et autres opposants au barrage.

Appel du groupe Lochu et d'individus

 

Informations :

https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/

http://www.reporterre.net/A-Sivens-les-milices-de-la-FDSEA

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 21:32

On ne cachera pas notre satisfaction même si, à nos yeux, elle et il n'auraient jamais dû être poursuivi-e-s. On constate qu'on permet à la police des choses sans commune mesure avec ce qu'on essaie d'interdire aux manifestants.

 

Selon le site Kamyapoil :

 

VERDICT : Camille à couettes et Camille à barbe sont RELAXEES !!!


Mercredi 7 janvier à Rennes, deux événements indissociables ont eu lieu. Dans les deux cas, il s’agit de défendre la Liberté d’expression. Dans les deux cas, le sang versé émeut. Mais un de ces événements mobilise énormément, et l’autre beaucoup moins.

Ce jour là, l’attaque terroriste du Charlie Hebdo bouleverse et trouve rapidement un écho bien au delà du pays. Très vite, on entend parler de la Liberté d’expression qui doit absolument être respectée, qu’il faut absolument défendre. Déclaration présidentielle de circonstance et pourtant tellement cynique : moins de trois mois se sont écoulés depuis la mort de Rémi Fraisse à Sivens, et moins d’un an après que trois personnes soient éborgnées à Nantes lors d’une manifestation contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. L’état français réprime durement les mouvements qui s’opposent à ces projets motivés par l’appât du gain en prétextant l’intérêt général. L’abus de pouvoir et l’incohérence sont évidents, mais pas pour tout le monde. (Lire la suite)

 

Selon Ouest-France : Aéroport NDDL. Relaxe pour les deux zadistes dénudés

Ils s'étaient mis nus face aux forces de l'ordre en 2012, à Notre-Dame-des-Landes. Ils ont été relaxés ce mercredi matin.

Un premier jugement du tribunal de Saint-Nazaire les avait condamnés à quinze jours de prison avec sursis, pour « outrage à personne dépositaire de l'autorité publique »

 

Partager cet article
Repost0
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 21:51

Ce mercredi 18 février, la Cour d'Appel de Rennes rendra son verdict quant à l'appel d'Erwan (Camille à barbe) et Elise (Camille à couettes). Cf. détails ci-dessous. Nous portons une attention particulière à cette affaire de criminalisation militante (une de plus !) car Erwan est venu à plusieurs reprises à Vannes où nous l'avons rencontré : lors de son tour à vélo il y a 2 ans pour faire part de son procès, de ce qui l'avait conduit à agir ainsi de manière pacifiste, et le 8 novembre dernier pour notre rassemblement suite à la mort de Rémi Fraisse (tué par la grenade d'un gendarme sur la Zad de Sivens). La veille, il était à Lorient, invité par le Collectif lorientais contre l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, avec d'autres "lanceurs d'alerte" et militants syndicalistes poursuivis. Certains d'entre nous avaient aussi été au tribunal de St-Nazaire lors du jugement en première instance.

Voici le site qui relate leur lutte : kamyapoil.

Que nos camarades soient relaxéEs !

 

Merci à Reporterre et à Isabelle R. pour la reproduction de l'article ci-dessous.

 

Isabelle Rimbert (Reporterre)

samedi 10 janvier 2015

 

Condamnés en 2013 à quinze jours de prison avec sursis pour s’être promenés nus devant les forces de l’ordre, deux militants anti-aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont comparu en appel. « Il y a un problème de liberté d’expression par rapport à un acte symbolique », martèle leur avocat. « Outrage », ou « geste poétique » ?


 

- Rennes, reportage


Soutenus par une centaine de militants bravant le froid matinal, Erwan et Elise, les « Camille à poil », comparaissaient mercredi 7 janvier devant la cour d’appel de Rennes. En mars 2013, le tribunal de Saint Nazaire les avait condamnés à quinze jours de prison avec sursis pour s’être dénudés devant les gendarmes en novembre 2012, lors de la vaine tentative d’évacuation de la Zad de Notre-Dame-des-Landes.

 

"Problème de liberté d’expression"


L’avocat des prévenus a axé sa plaidoirie sur la définition, imprécise selon lui, de l’outrage par l’article 433.5 du code pénal, et le fait que cet article n’a jamais été soumis au contrôle du conseil constitutionnel. « Un outrage qui est mal défini vient sanctionner un délit d’opinion », a plaidé l’avocat. « Les éléments constitutifs de l’outrage par geste sont flous, la définition légale du délit n’est pas claire. De plus, l’outrage est-il dans le geste ou dans le ressenti de la personne qui se sent outragée ? »


- Erwan et Elise avec leur avocat -

 

Selon la jurisprudence, le lancer d’œufs, le renvoi de bombes lacrymogènes ou les crachats ont été qualifiés d’outrage. Pas la nudité, a ajouté l’avocat qui met en avant la portée symbolique du geste, évoquant au passage le célèbre tableau de Delacroix, dans lequel la Liberté guidant le peuple avance dépoitraillée.

 

« Il s’agit d’une condamnation pour l’exemple, et il y a un problème de liberté d’expression par rapport à un acte symbolique », a-t-il martelé. Pour lui, il y a là matière à une QPC, question prioritaire de constitutionnalité, procédure juridique de contrôle de constitutionnalité sur une loi promulguée.

 

Procès politique


Ces arguments ont été jugés « de faible portée » par l’avocat général, pour qui l’article en question est « conforme à la constitution », et ne donne pas lieu à une QPC. Au terme du délibéré, le président de la cour a donné raison au parquet, refusant de soumettre la question à la cour de cassation « faute de caractère sérieux ».

 

Interrogés à la barre, Erwan et Elise ont réfuté le caractère outrageant de leur geste, renvoyant la cour aux vidéos dans lesquelles on les voit déambuler tranquillement, « sans provocation, sans intention d’outrager ni attitude irrespectueuse ».

 

Elise a réaffirmé le fait que, si elle « ne se sent pas capable de porter des banderoles, ou de lancer des projectiles », la nudité est pour elle un moyen d’expression poétique qui lui permet de représenter la fragilité de la nature. Erwan, en larmes, a également asséné à la cour : « J’ai énormément de mal à comprendre que nous soyons traités comme des criminels pour avoir simplement enlevé nos vêtements, alors que d’autres n’auront pas à répondre d’actes bien plus graves », évoquant les mutilations par flashball et la mort de Rémi Fraisse.

 


 

 

- Erwan entouré de clowns -


L’avocat général a demandé la confirmation de la peine prononcée par le tribunal de Saint-Nazaire, et l’avocat des prévenus a requis la relaxe.

 

A la sortie du tribunal, Elise s’est dite « agréablement surprise par le fait d’avoir été écoutée, contrairement à la première audience, mais un peu déçue que la question de constitutionnalité n’ait pas été retenue ». Erwan, lui, ne se sent « pas naïf sur le caractère très politique de cette affaire », et regrette « que l’on n’ait pas saisi l’occasion de ce procès pour reparler de la criminalisation des militants ».

 

Un procès politique de plus dans le dossier de Notre-Dame-des-Landes ? Rendez-vous le 18 février, date du rendu de la décision de la cour d’appel de Rennes.


 

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 17:42

Ernestine

 

"LE PROJET

 

Concoret est une petite commune étonnante par son dynamisme associatif, l'implication des habitants dans la vie de la commune et l'existence de nombreux collectifs - de vie et d'activités - .  Pourtant, les espaces de lien social dans le bourg que sont les commerces et les bars disparaissent progressivement.

C'est face à ce constat que l'envie de créer une maison d'activités ouverte à tous dans le bourg est apparue : un lieu convivial, de rencontre et d'échange... Ainsi, nous imaginons la création d'un bar associatif mais aussi un espace qui puisse accueillir des spectacles, des rencontres, des réunions, une sorte de foyer pour petits, moyens et grands, un espace modulable aux envies des uns et des autres. Un collectif d'une vingtaine de personnes se réunit depuis quelques mois pour mettre en œuvre cette idée.

De son temps, Ernestine, conteuse musicienne a fait résonner sa maison de paroles et de chants. Située place du patis vert, au centre du bourg, cette maison est actuellement en vente au prix de 50 000 € et nous semble idéale pour accueillir cette dynamique.

Nous souhaitons que ce lieu construit et géré collectivement reste indépendant des banques et des institutions, que l'investissement de départ soit le fruit d'un soutien citoyen pour permettre un fonctionnement au quotidien autofinancé sans une trop grande pression financière.

Par soutien citoyen nous entendons aussi bien l'achat de parts, les dons en numéraire ou en nature, que le bénévolat durant les travaux.

Notre collectif fonctionne de manière horizontale : tout le monde peut s'exprimer dans le respect et l'écoute des autres et les décisions sont prises au consensus. Des commissions de travail sont chargées d'étudier divers aspects du projet (juridique, financier, associatif...) dans le but de faciliter les prises de décision en assemblée plénière.

Une  association a été créée le 17 juin 2014.

Si vous êtes intéressé-e, si vous souhaitez participer à l'organisation, aux travaux, au financement ou de quelque manière que ce soit,

contactez nous !

 

maison_ernestine@riseup.net

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2015 1 19 /01 /janvier /2015 23:41
Jeudi 22 janvier à 20h00.

Palais des Arts et des congrès, théâtre Anne de Bretagne. Place de Bretagne. Vannes.

Affiche_soir_e_22_janvier-medium
 


Projection débat autour du documentaire « Vivre l'utopie » (*) https://www.youtube.com/watch?v=Smle6ZBFG6E ou comment l'expérience de 1936 en Espagne nous donne à réfléchir sur notre autogestion et émancipation aujourd'hui.

 

Organisée par le groupe libertaire Lochu et la fédération anarchiste Vannes.

20h00. Entrée libre.


Si nous avons choisi ce très bon documentaire qui présente l'œuvre constructive de la révolution espagnole de 1936-39 et les grandes idées-force de l'anarchisme, c'est pour deux raisons :

 

- le très beau roman de Lydie Salvayre « Pas pleurer » qui a eu le Prix Goncourt 2014 relate la vie de la mère de l'auteure qui, à 15 ans, en 1936, dans un petit village d'Espagne, découvre les idées libertaires face au soulèvement franquiste. Si l'anarchisme y est présenté de manière sympathique et généreuse (ce qu'il est !), il paraît bien malgré tout idéaliste. Le documentaire montre au contraire les réalisations autogestionnaires, la prise en main collective des terres et usines, la soif de culture et d'émancipation qui animaient les exploité-e-s d'alors.

 

- La seconde raison, c'est que c'est l'occasion de reparler de révolution sociale, d'autogestion à grande échelle et de nous interroger sur les alternatives aujourd'hui, ce que sont émancipation et autogestion aujourd'hui et ce qu'elles pourraient être. Au plaisir de vous retrouver ce soir là peut-être.

 

(*) « Vivre l'utopie »

Réalisateur : Juan Gamero
Genre documentaire
Durée : 1h36
Année : 1997


Titre original : Vivir la utopía


Le 19 juillet 1936, les tra­vailleurs espa­gnols des­cen­daient dans la rue, pre­naient les armes et pro­vo­quaient la grève géné­rale dans de nom­breu­ses régions d'Espagne pour répon­dre à la ten­ta­tive de coup d'Etat natio­na­liste à carac­tère fas­ciste déclen­ché la veille. Cette réac­tion, qui peut appa­raî­tre comme spon­ta­née, fut l'œuvre des orga­ni­sa­tions syndicales (CNT et dans une moindre mesure UGT) et politiques telles que la FAI (d'inspiration anarchiste) et du POUM (Parti marxiste anti-stalinien).

Link_go

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements