Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 13:23


Nos 2 derniers rendez-vous publics furent la projection de "la servitude moderne" de J-F Brient et "les escadrons de la mort" de M-M Robin, désossant l'un et l'autre, chacun à leur manière, le système capitaliste et étatiste. Système qui développe, pour perdurer, une énorme et terrible répression, dans les têtes par le conditionnement et dans les corps par l'emprisonnement, la torture ou l'élimination physique.


Après ces constats et analyses, desquels il peut être difficile de se relever, il nous a paru opportun de redonner un peu d'espoir, de confiance en "la capacité politique de la classe ouvrière" (pour reprendre la formule de P-J Proudhon qui voyait déjà à son époque, milieu du XIXème, que le mouvement social pouvait autogérer la société dans son ensemble, sans Etat, ni patronat... pour peu qu'il le veuille et en sente la faisabilité).


A nous, militantes et militants libertaires, de contribuer à transmettre cette force, cette volonté de changer radicalement la société.


Tout internationalistes (ou anationalistes) que nous souhaitons être, pour autant, il faut bien admettre que nous ne connaissons des mouvements sociaux, révolutionnaires et alternatifs de beaucoup de pays, que la surface de ce qui est réalisé aujourd'hui.


C'était le cas de la Grèce. L'un d'entre nous avait rencontré Yannis Youlountas l'été 2012 au cours des bien nommées Rencontres internationales anarchistes de St-Imier en Suisse. Contact était pris. Très au fait de la situation grecque, qui plus est branché "écologie" et "décroissance", une tendance importante dans notre groupe anarchiste sur Vannes, c'est donc sans hésitation que nous avons invité Yannis pour intervenir par ici.


Plus de soixante personnes étaient présentes à cette soirée que nous avons dédiée à Clément Méric, en hommage au jeune militant antifasciste et libertaire, sensible comme plusieurs d'entre nous à la cause animale, qui a été tué par un néo-nazi à Paris mercredi soir.


Après la projection d'extraits de son film en cours de montage "Ne vivons plus comme des esclaves", en rapport avec cette douloureuse actualité, Yannis Youlountas a démarré son intervention sur la genèse et le relatif développement d'une force fasciste en Grèce depuis le début des années 2000, sur ses mutations mais aussi sur les ripostes sociales qui sont organisées pour la repousser. Il nous a brossé l'évolution politique de la Grèce depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, dont la "dictature des colonels", jusqu'à la crise économique et sociale actuelle, plongeant une bonne part de la population dans la pauvreté. Il a ensuite mis l'accent sur le quartier autogéré d'Exarchia, au fonctionnement horizontal, qui est un des grands lieux de résistance, qui plus est très créatif (tous les murs sont décorés...), où l'écrit compte énormément (nombre considérable de librairies, d'imprimeries, de structures d'édition). Il a été question de dispensaires de santé gratuits, d'équivalents d'AMAP, des SEL (système d'échanges locaux), de "banques de temps", de magasins de produits gratuits (vêtements, livres, disques...), que la population organise pour faire face à la crise... etc. Mais aussi d'une résistance écologique, à la manière de la Zad, avec occupations des terres, contre des projets miniers gigantesques.


Des questions ou interventions du public ont porté sur cette montée du fascisme, de manière presque spontanée (comme pour l'opposition au "mariage pour tous" en France et lors de la laïcisation en Grèce), sur la situation des migrants en Grèce, sur les comparaisons et différences par rapport à la crise en Argentine au début des années 2000 et aux formes autogestionnaires qui ont été développées là-bas, sur les alternatives développées en milieu rural (en France et en Grèce), sur le rôle que pourrait jouer le parti politique grec Syriza (l'équivalent du Front de gauche) avec ses limites, sur les possibilités d'extension des pratiques autogestionnaires à toute la Grèce... etc.


Anecdote : nous avons pu apprendre que la Grèce était le premier pays européen importateur de yourtes, lesquelles sont destinées aux communautés agricoles tendant à vivre en autogestion !


Ce fut une soirée fort instructive qui redonne espoir et courage. Nous remercions Yannis Youlountas pour son intervention et sa sympathie mais également l'ensemble des personnes qui ont participé à cette soirée.

Partager cet article
Repost0
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 09:38

YY 070613

 

"Ne vivons plus comme des esclaves" (un slogan que la résistance grecque nous invite à reprendre) est le titre du documentaire de Yannis Youlountas, réalisé en 2013.

Partager cet article
Repost0
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 22:00

YY-St-Naz.png

Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 21:42

Quel candidat à la présidentielle française de 2012 a pu déclarer : "Je ne peux m’engager à ne jamais utiliser d’arme nucléaire contre quelque peuple que ce soit" ?

 

Avant de répondre, examinons le sens de cette formule.
Ce type (puisque c'est un homme) assume d'avance qu'il serait prêt à éradiquer un peuple tout entier : le gouvernement qui lui a déclaré la guerre et ses militaires évidemment mais aussi la population dans son ensemble (les pro-gouvernement mais également les opposants, les indécis, les enfants, les vieillards, les prisonniers...), l'infrastructure civile du pays visé, son architecture et ses oeuvres d'art...
Les animaux, forêts et lacs seraient aussi emportés par le feu nucléaire.
Les survivants - humains, animaux, plantes - et leurs descendants auraient à se débattre avec la radioactivité qui en résulterait... laquelle se répartirait petit à petit aux pays voisins... puis à tout le globe.

Ce fou qui revendique la dissuasion nucléaire, au nom de la paix évidemment mais aussi pour "conforter la puissance de la France"... c'est Jean-Luc Mélenchon !

Lire la Réponse de Jean-Luc Mélenchon à l’Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire (ACDN) (janvier 2012)

Evidemment, sa formule peut être reprise par toutes les autres composantes politiques favorables à la folie de la soit-disant "dissuasion" nucléaire (PS, UMP, MPF, FN...). Laquelle est complètement inadaptée aux "nouvelles menaces" auxquelles on prétend que le pays serait exposé... Même un ancien ministre de la Défense français (de 1985 à 1986), Paul Quilès, déclare avec un général de l'Armée de l'air, Bernard Norlain, "Arrêtez la bombe !" titre d'un ouvrage qui vient de sortir... après avoir déjà écrit l'an passé "Nucléaire, un mensonge français : réflexions sur le désarmement nucléaire".

Comment expliquer qu'un individu comme Mélenchon soit prêt à assumer le feu nucléaire si ce n'est le goût du pouvoir ?
Et c'est derrière ce fêlé que se fédère la gauche de la gauche ? Qu'en pensent ses militant-e-s, ses électrices et électeurs ?


Décidément et définitivement, nous n'en sommes pas !

 

Lire également Le parti du peuple en marche (Monde libertaire 1706, 16-22 mai 2013) qui analyse le phénomène JLMélenchon...

 


Voyage sur un missile - Une scène de Docteur Folamour (ici le film en entier)
Partager cet article
Repost0
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 11:07


Pour trouver le Monde libertaire près de chez vous, cliquer ici.

Il est aussi disponible lors de nos permanences le 1er lundi de chaque mois, de 18h15 à 20h15, à la maison des assos (rue Tannerie) de Vannes ainsi que vendredi 7 juin, pour la rencontre-débat que nous organisons avec Yannis Youlountas sur les résistances sociales et alternatives autogées en Grèce.


ML-1708-recto.jpgML-1708-verso.jpgActualité

Fin de grève à PSA, par Nathan, page 3

Comprendre pour agir, par la CSFA, page 5

Météo syndicale, par J.-P. Germain, page 6

D’Atenco à Notre-Dame-des-Landes, par V. Benito, page 7

La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8

International

L’affaire Bandera Negra, par R. Pino, page 9

Les émeutes de Stockholm, par Nico, page 10

Arguments

Mediator : quand le profit tue, par Moriel, page 12

De la nécessité d’un féminisme anarchiste, par Marine, page 14

La tentation du bitume, par N. Potkine, page 15

Histoire
Gustave Lefrançais, par C. Frejaville, page 16

À lire, à voir, à écouter

Créationnisme versus Darwin, par M. Silberstein, page 19

Géographie et anarchie, par T. Guilabert, page 20

La valise mexicaine, par R. Pélagie, page 21

Au revoir, Moustaki, par G. Goutte, page 21

Illustrations
Aurelio, Kalem, Krokaga, Nemo, Valère

Partager cet article
Repost0
31 mai 2013 5 31 /05 /mai /2013 18:58

D’abord, une piqûre de rappel :

- Vannes, vendredi 7 juin :

Rencontre débat "Face à l’austérité : les résistances sociales et alternatives autogérées en Grèce peuvent-elles nous inspirer en France ?" avec Yannis Youlountas, animateur dans l’éducation populaire (philosophie pour enfants et publics en rupture sociale), réalisateur du documentaire « Ne vivons plus comme des esclaves » (2013) http://nevivonspluscommedesesclaves... (un slogan que la résistance grecque nous invite à reprendre), chroniqueur à Siné Mensuel et écrivain (Derrière les mots, Paroles de murs athéniens, Exarcheia la noire) sur la situation sociale en Grèce. Organisée par le groupe libertaire Lochu (Vannes). Palais des Arts (Théâtre Anne de Bretagne) - 20h30 - Entrée libre - Table de presse. Infos : groupe.lochu@riseup.net

Site de Yannis Youlountas : http://youlountas.net/

Une interview de Yannis Youlountas réalisée en août 2012 à St-Imier (Suisse), lors des rencontres internationales de l’@narchisme, peut être écoutée ici http://www.youtube.com/playlist?lis... Elle dure 1h30.

- Le lendemain, samedi 8 juin, Yannis Youlountas sera à Saint-Nazaire :

Projection-débat du film Khaos, Les visages humains de la crise grecque de Ana Dumitrescu. http://khaoslefilm.wordpress.com/ 20h30, au cinéma Le Tati Grèce 2012. La vie quotidienne du peuple grec, avec Panagiotis Grigoriou – historien et blogueur de guerre économique – pour fil conducteur. C’est un road-movie au rythme du jazz et du rap qui nous mène de Trikala à l’île de Kea, en passant par Athènes, à la rencontre du citoyen grec, du marin pêcheur au tagueur politique.

 

Par ailleurs, vient d’apparaître une nouvelle ZAD (Zone à défendre) à Saint-Armel (presqu’île de Rhuys) contre l’expulsion d’une famille de paludiers qui fait vivre le marais salant et protège sa biodiversité. Le président du Conseil général du Morbihan, François Goulard (UMP), leur a donné 6 mois pour partir. Il semble qu’un projet de « Saline land » avec grillages et entrées payantes soit en cours. Pétition et info sont accessibles ici : https://www.facebook.com/pages/Sali... Une manifestation est organisée samedi 22 juin à St-Armel à 15h. Un projet de « menhirs land » avait déjà été conçu par l’Etat français pour les alignements de Carnac... et repoussé par l’opiniâtre association "menhirs libres" http://menhirslibres.org/ dans un combat qui a duré plus de 20 ans.

D’autres informations et rendez-vous « alternatifs » sont disponibles sur les incontournables Indymedia Nantes http://nantes.indymedia.org/colonne... et Rennes infos http://www.rennes-info.org/ et pour ce qui est de la Zad à NDDL, voir : https://zad.nadir.org/?lang=fr Nos ami-e-s de Groix continuent à produire des films sur la lutte contre l’aéroport et son monde : http://groix.revolublog.com/

Toute l’actualité locale antinucléaire, c’est sur Stop nucléaire 56 trawalc’h (asso dans laquelle nous sommes investi-e-s) : http://www.stop-nucleaire56.org/

Le Monde libertaire peut être lu en grande partie ici : http://www.monde-libertaire.fr/ et Radio libertaire peut être écoutée à la carte (podcast) à partir de ce lien : http://media.radio-libertaire.org/p...

 

Les nouveautés débutent par *

Le groupe libertaire Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement à 100 % dans ces RDV.

@narchas salutations

 


 

Vendredi 31 mai - Inzinzac Lochrist (56) - Cinéma le Vulcain http://www.cinemalevulcain.com/cine... - projection du documentaire de Michael Moore « Sicko » http://www.allocine.fr/video/player... (sur le système de santé américain et ses dérives) - en partenariat avec l’UD CGT du Morbihan pour ses 100 ans

 


 

* Vendredi 31 mai et samedi 1er juin - Malansac (56) - Fête de l’Arz, les Arzticots 2013 http://arzticots.wordpress.com/ dans le (bon) esprit du Café de la Pente (Ateliers chant-danse-lecture-sport-jeux, animations nature, chorales, chansons, ovni musical...) pour parents et enfants - Restauration - le Gué de l’Épine - Prix libre

 


 

* Samedi 1er juin - Arradon (56) - 12h - Pique-nique végétarien (Chacun-e apporte à boire et à manger végétal puis nous partageons) - Table de presse : droits des animaux, aspects sociaux et environnementaux, livrets de recettes végétaliennes, tracts... - 14h30 Découverte des plantes locales comestibles, s’inscrire auprès de pom’lalibellule@netc.fr (limitée à 20 personnes) - Organisé par le collectif veg 56 http://fsl56.org/membres/veg56/ - Allée de Truhélin sur l’aire de pique-nique face au golfe

 


 

* Samedi 1er juin - Gaël (35) - Rassemblement de soutien à l’asso Sauvegarde de Brocéliande qui lutte contre le projet de décharge industrielle à Concoret - Site de Point-Clos 14h00 http://www.sauvegarde-broceliande.org/

 


 

* Samedi 1er juin - Landivisiau (29) - Rassemblement et manifestation contre le projet de centrale au gaz -  14h30 – Place du champ de foire

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


* Dimanche 2 juin - Séné (56) - Fête du vélo de 8h30 à 18h : bourse aux vélos, balades, stands, ateliers... - Au centre bourg - Organisée par l’asso Vélomotive http://www.velomotive.fr/public/pub...

 


 

* Lundi 3 juin - Ploërmel (56) - « Les algues vertes », Conférence par le Dr Claude Lesne, CNRS, Département Santé Publique, Rennes - 16h30, à la Loupiotte 24, place de la Mairie - Organisée par l’asso Pollen http://www.polen.asso.fr/

 


 

* Mercredi 5 juin - Lanester - Conférence débat "Y a t-il trop d’immigrés en France ? État des lieux", avec Catherine Wihtol de Venden, Directrice de recherche au CNRS et professeur à Sciences Po Paris. Organisée par La Cimade, le Crisla et la librairie Quand les livres s’ouvrent (Lorient). 20h30 - Médiatèque Elsa Triolet - Entrée libre http://fsl56.org/agenda/debut?id=ag...

 


 

Vendredi 7 juin - Vannes - Face à l’austérité : les résistances sociales et alternatives autogérées en Grèce peuvent-elles nous inspirer en France  ? Rencontre débat avec Yannis Youlountas, réalisateur de documentaires, chroniqueur à Siné Mensuel et écrivain sur la situation sociale en Grèce.

 


 

* Samedi 8 (19h) et dimanche 9 juin (14h) - Rochefort-en-Terre (56) - Manifestation « À Travers Chants » : Radio Crochet, rencontre de chorales
- Par l’asso le pot commun (Café de la Pente) http://www.lepotcommun.com/

 


 

* Dimanche 9 juin - Crozon (29) - Festival pour le désarmement nucléaire « Debout tout le monde ! » (débats, musique, restauration) de 10h à 18h - Organisé par le Mouvement de la paix - Infos, covoiturage et cars : http://culturedelapaix.org/festival... La Fédération antinucléaire Bretagne y participera sur ses propres bases : arrêt immédiat des nucléaires militaire ET civil

 


 

* Jeudi 13 juin - Rennes - Conférence débat "Que nous dit la chanson française des rapports entre les sexes ?" avec Natasha Le Roux (créatrice du groupe les Zamazones, elle enseigne aussi le chant...) - 20h30 Maison de Quartier Villejean - Organisée par l’asso féministe Questions d’égalité http://questionsdegalite.blogspot.f...

 


 

* Samedi 22 juin - Saint-Armel (56) - Rassemblement de soutien aux paludiers. La saline de St-Armel : zone à défendre

Partager cet article
Repost0
23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 21:17

Saint-Yves, financement public de lieux de culte et drôle de député.

Ouest-France du 19 mai 2013 nous apprend :

 

"A l’issue de deux ans de travaux, l’église de Saint-Yves-des-Bretons de Rome a été rouverte à la faveur de la célébration du pardon de Saint-Yves, patron des Bretons et des hommes de loi." (...) Ont pris part à cette cérémonie "l'ambassadeur de France près du Saint-Siège, le recteur de l’église Saint-Yves-des-Bretons et Marc Le Fur, député des Côtes-d’Armor." (...)

"Les travaux ont été financés dans le cadre de la convention entre les Pieux Établissements et le ministère français de la Culture et de la Communication prévoyant un programme de restauration des cinq églises françaises de Rome. Le Conseil Régional de Bretagne, la Fondation du patrimoine et un donateur anonyme ont également apporté une importante contribution à la prise en charge du coût des travaux. L’église de Saint-Yves-des-Bretons fut attribuée par le Vatican, en 1513, à l’importante colonie bretonne vivant à Rome au XVe siècle (...)."

Si on peut imaginer que la colonie bretonne à Rome au XVème siècle était pieuse, force est de reconnaître que même en Bretagne la croyance en une divinité heureusement recule. Il semble que des élus (de droite et de gauche) oublient un peu la Loi dont ils sont censés être les garants : par exemple, celle de 1905 sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat, dont l'article 2 prévoit que « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte [...] ». Mais, prétextant soutenir la culture (ajoutons "de l'obscurantisme"), nos chers élus dilapident les deniers publics au profit d'une religion...

Penchons-nous un peu sur le cas de ce député UMP des Côtes d'Armor, Marc Le Fur qui était présent. Qu'il y aille en son nom propre cela le regarde, mais en tant que représentant du "peuple" d'une République encore (un peu) laïque, cela pose problème. Or c'est bien le député qui a fait le déplacement et a assisté à la cérémonie religieuse...

Il prétend beaucoup aimer la Bretagne et oeuvrer pour cette cause. En ce sens, il a déposé un amendement visant à sa réunification. Soit. Même si on s'en fout un peu, pourquoi pas ? Toujours est-il que s'il s'est déplacé à Rome pour la cérémonie religieuse à l'occasion du pardon de Saint-Yves, c'est sans doute en s'imaginant représentant des Bretons. Mais quels Bretons et quelles Bretonnes peut-il représenter ? Pour le comprendre, regardons une partie de ses actions des 3 dernières années. Début 2013, il a proposé d'autoriser la célébration de mariages religieux sans qu'ils soient précédés de mariages civils. Il participe également aux manifestations des opposant-e-s homophobes au mariage pour tous.
Devant l'Assemblée nationale, lors d'une de ces manifestations réactionnaires, il a même fait un geste brusque et volontaire à l'encontre d'un gendarme projetant son calot à terre. Pas de poursuites judiciaires. Il a aussi participé à la bousculade violente à l'Assemblée nationale le 18 avril 2013 lors de la discussion de la Loi sur le mariage pour tous. A ce titre, il a juste eu un "rappel à l'ordre" (sans incidence financière) par ses pairs député-e-s, soit la plus petite sanction... On est magnanime dans le monde de l'élite.
Bref, c'est un activiste pro-religieux qui nous prépare une Bretagne de curés.


affiche-fne.jpgMais, il a d'autres cordes à son chapelet. En février 2011, il a dénoncé publiquement une "affiche anti bretonne". Quelle était l'offense ? Il s'agissait de la campagne d'affichage de l'association écologiste France nature environnement (FNE) qui mettait à l'index l'élevage industriel à l'origine des algues vertes. Il ne fut pas le seul dans cette entreprise de déni, puisque le Conseil régional de Bretagne (à l'époque piloté par le très catholique (et PS) J-Y Le Drian, devenu depuis Ministre de la guerre) a porté plainte contre FNE avant de la retirer un peu plus tard, la veille du procès, devant les évidences.


Auparavant, notre bon député avait réussi à faire adopter en juin 2010 par le Parlement, un amendement permettant le relèvement des seuils d’autorisation pour les élevages porcins et de volailles. Il est ainsi devenu plus facile de créer ou d'accroître un élevage industriel... avec toutes les conséquences écologiques, sanitaires, sociales et de souffrances animales que cela génère. Ce ne fut pas sans réaction : le 26 juin 2010, des militant-e-s écologistes ont déposé des algues vertes devant sa permanence de député, à Lamballe.
 

Ainsi, en plus de baigner dans l'eau bénite, la Bretagne du député Marc Le Fur sera verte... verte d'algues, mais aussi sombre pour ces millions d'animaux enfermés. Un amour étrange et envahissant, mais bien peu excitant, que ce député (agent de lobbies dont il partage la vision du monde) porte aux habitants et habitantes de ce coin de Terre.

De notre part, il n'y a pas réciprocité...

Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 11:12

Relaxe totale pour Christian
Non à la criminalisation des opposants à Notre Dame des Landes


Le mardi 21 mai un camarade paysan est convoqué au tribunal de Saint Nazaire à 14h pour y répondre des inculpations de refus d'obtempérer et refus d'ADN. En effet le soir de la journée d'action «Sème ta zad», alors qu'il rentrait chez lui en tracteur, il ne se serait pas arrêté à un contrôle de police. Alors qu'il avait reçu une convocation classique  qui a suscité un appel à rassemblement, il a été arrêté chez lui (donc son identité était bien connue !) avec un déploiement de forces policières incroyable  -dix cars de gardes mobiles – , placé en garde à vue au nord est du département comme pour le mettre hors d'atteinte de toute solidarité venant de celles et ceux avec qui il vit et lutte, et enfin  après une nuit de cellule il a été retransporté à l'ouest du département à toute allure sous escorte pour y être inculpé ! Cela n'a pas stoppé la solidarité puisque nous avons tenu un rassemblement déterminé et joyeux devant la gendarmerie de Châteaubriand toute la journée jusqu'au milieu de la nuit avec musique et messages de solidarité pour contrer la manœuvre d'isolement tentée par la préfecture contre l'un des nôtres.

Ce procès constitue une preuve de plus du déploiement de tout l'arsenal juridico-policier et de la politique de harcèlement menée actuellement par les autorités contre les militants  et militantes qui osent s'exprimer et s'opposer à la politique d'aménagement du territoire de NDDL et qui sont quasi automatiquement mis hors la loi par l'acharnement de la police et des tribunaux.
Depuis le début de la lutte les contrôles d'identité se multiplient accompagnés d'arrestations et de gardes à vue. Ce sont environ 200 interpellations recensées par l'Equipe Légale depuis octobre 2012 avec pas moins de 46 procès dont 1/3 en comparutions immédiates. Il en va de même pour les contrôles routiers sur la ZAD et alentour, véritables harcèlements répétés des flics qui agissent sur ordre préfectoral contre la population avec pour résultat des amendes diverses et variées et la tentative de fichage généralisé.

Il s'agit de faire peur, de dissuader tous ceux et celles qui expriment une opinion opposée aux pouvoirs politiques en place. Il s'agit de criminaliser les individus qui osent dire non à ceux qui trônent dans les palais de la république et de la région, du département ou de la métropole !!! Plus largement, le nombre des prisonniers et prisonnières en France est passé de 35 000 au début des années 80 à 65 000 aujourd'hui. Ce sont les classes populaires qui sont frappées par cette logique du tout répressif.

Alors que les lois sécuritaires s'étendent de plus en plus au nom de l'anti terrorisme pour endiguer la révolte face à ce monde où règne le profit pour les uns et la misère pour les autres, tout mouvement social se heurte à une répression implacable de la part des fondés de pouvoir de la classe dominante. Un appareil répressif monstrueux se développe, depuis le sur- armement des policiers et le développement de brigades préposées à la provocation jusqu'aux fichages multipliés par le nombre de services policiers, sociaux, fiscaux ,médicaux, financiers, militaires et de plus en plus privés au service des multinationales. Si à l'origine, les criminels sexuels étaient la justification du fichage ADN, aujourd'hui il s'étend à tous les militantEs. Le nombre de personnes fichées augmente de manière exponentielle : au total il y avait 717 000 personnes fichées en 2008, nous en sommes à près de 3 millions à l 'heure actuelle. Il est possible de refuser le prélèvement ADN : d'après la loi sur l'inviolabilité du corps, le consentement de la personne est nécessaire. Mais ce droit est aussi un délit et un délit infini, car après une condamnation pour avoir refusé le prélèvement ADN la police peut vous redemander de nouveau de vous soumettre au prélèvement, et si vous refusez encore une fois vous êtes en situation de récidive, ce qui aggrave vos peines, et ainsi de suite tant qu'il y a refus.

Le champ juridique est un espace de lutte qu'il faut donc réinvestir. Aujourd'hui de nombreuses personnes se laissent condamner sans même chercher à contrecarrer ce dispositif de répression qui ne dit pas son nom... La justice rendue au nom de la république sert en fait les puissants et légitime leurs intérêts. Dans la lutte contre le projet d'aéroport, cette justice qui prétend défendre l'égalité, la liberté et la fraternité, sert systématiquement Vinci, Ayrault et autres politiciens nantais, à coups de condamnations, d'expulsions et d'expropriations. Ce n'est qu'au prix d'une mobilisation collective que la population réussira à inverser cette instrumentalisation des tribunaux. A la fois sur le terrain, en résistant pied à pied aux pelleteuses protégées par les flics, mais aussi en investissant l'anti-repression comme un aspect incontournable de la lutte.

Par notre mobilisation la plus massive possible en faveur de Christian aujourd'hui et des prochains inculpéEs de nos luttes demain, réaffirmons la légitimité de notre combat ! Ne laissons pas les camarades seulEs face aux juges et à l'empilement des lois plus répressives les unes que les autres !


Faisons nous entendre !

Solidarité avec Christian ! 
Solidarité avec les inculpéEs de Notre Dames des Landes et avec tous les résistantEs d'ici et d'ailleurs !

Soyons nombreux-ses au tribunal de Saint-Nazaire

Mardi 21 mai 2013 - 14H00

Comité Anti Répression Issue de la Lutte Anti Aéroport

Partager cet article
Repost0
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 16:17


« Heureusement que le peuple ne comprend pas notre système monétaire et bancaire, car s’il le comprenait, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin.» Henry Ford

Pour trouver le Monde libertaire hebdo près de chez vous, cliquer ici.


ML-1705-recto.jpgActualité

La presse crucifiée, par R. Pino, page 3

L’amnistie trahie, par J.-M. Destruhaut, page 5

La météo syndicale, de J.-P. Germain, page 6

Les PSA sont encore debout, par S. Larios, page 7

La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8

L’usure programmée sur la sellette, par J.-P. Tertrais, p 9

Arguments

Tromperies et manipulations mondiales, par J. Langlois, p 11

Espionnage économique, par N. Potkine, page 14
ML-1705-verso.jpg
International

Pour un syndicalisme de rupture, appel, page 15

Festival ciné à Barcelone, p 16

Histoire

La Commune et la Banque de France, par C. Fréjaville, p 17

La Commune s’en est sortie, par C. A., page 19

Expressions
Paraire et Onfray, par F. Mintz, page 20

Mouvement

La radio et la vie du mouvement, page 22

L’agenda noir et rouge, p 23

Illustrations
Aurelio, Kalem, Krokaga, Manolo Prolo, Nemo

Partager cet article
Repost0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 17:09

ZAD enchaînée ?

 

Nous sommes ici pour la lutte contre l’aéroport et son monde mais nous ne participons pas à la chaîne humaine.

Grand rassemblement de solidarité et d’affirmation du refus de l’aéroport, cette chaîne n’échappe pourtant pas à la politique du spectacle et du coup ne tranche pas d’avec la société qui a conçu cet aéroport : celle du toujours plus.

 

Toujours plus de monde certes ! Mais qui, pour exister, doivent passer à la télé. D’où la location de l’hélicoptère à destination des grands médias, moyen de transport le moins écologique qui existe. Outre le problème éthique et le coût de location de cet appareil, deux questions se posent quant à ce choix :

1.   Choix fixé lors d’une assemblée inter-comités, alors que cette question n’était pas à l’ordre du jour. Impossible dans ce cas de mandater nos délégué-e-s. Impossible ensuite d’invalider ce choix. La base est de fait exclue du pouvoir de décision. Quelle forme de démocratie est alors défendue ?

2.  Pourquoi payer aux grands médias (ceux dont les images pourront êtres vues par la grande masse de la population) quelque chose qu’ils ont les moyens de s’offrir ? Sans garantie en plus que les images ne soient validées par les directions des chaînes.

Il a été argumenté qu’il n’existait pas d’images pour la chaîne humaine antinucléaire de 1997 contre un projet de centrale au Carnet (44). Certes, cela n’a pourtant pas empêché la victoire !

Comme si nous n’existions plus sans les médias, comme si nous n’étions plus faits de chair, d’os et de sang, comme si nos mémoires et témoignages (oraux et écrits, avec nos propres photos) ne valaient plus rien…

Toujours plus de fric aussi : 80 000 euros estimés. Pourquoi avoir acheté tant de matériels neufs pour la confection des panneaux… alors que l’esprit insufflé depuis la grande manifestation du 17 novembre, c’est la résistance à partir de produits de récupération, pour entretenir le moins possible la société de consommation capitaliste ?

 

Sans négliger le travail patient et constant des institutionnels de la lutte (associations, syndicats, partis…), notamment, sur le plan juridique, mais aussi sur l’argumentaire ;

sans idéaliser non plus la Zad, composée de groupes et individus très divers ;

ce qui a séduit dans la résistance à la répression policière est clairement l’expérimentation sociale, en autogestion à la Zad. Evidemment, compte tenu du contexte d’occupation policière et militaire durant plusieurs mois, ce choix de vie autogestionnaire n’a rien d’évident… d’autant que les individus qui la vivent sont, comme nous, les produits formatés par la société capitaliste et hiérarchique actuelle, et son esprit de consommation. Mais au-delà du mode de vie, qui n’est pas que l’autogestion de la misère, il montre aussi la volonté d’une société plus frugale, prenant en compte l’ensemble des êtres qui vivent sur Terre, dans laquelle l’individu s’affranchit et s’épanouit, par l’effacement des hiérarchies et par sa contribution volontaire à la collectivité. Ainsi, dans la tête et dans le corps, s’effacent les oppresseurs et exploiteurs : l’Etat et le Capital.


 Que la ZAD soit partout ! Autogestion maintenant !

 

Groupe libertaire Lochu, 6 rue Tannerie, 56000 Vannes

groupe.lochu@riseup.net   http://anars56.over-blog.org/

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Planguenoual (22) - De 11h à 22h, festival "Dérivages", "algues vertes en mots et en images" : militant, festif et culturel. Conférences, scène musicale, auteurs, dessinateurs, concours photos, vente aux enchères... Organisé par le collectif Halte aux marées vertes

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Liffré (35) - 11h Seconde marche Climat "Bridor dehors", à l'appel du Comité Local pour l'Environnement et la Résilience Ecologique à Liffré-Cormier. Grand projet inutile : Sevailles 2, tête de bassin versant (Le CHEVRE affluent de la VILAINE) menacé par le plus gros projet d’usine de surgelés au monde (30m de haut sur 25ha). Par Louis Le Duff, milliardaire Breton et PDG du groupe Le Duff. La Préfecture d'Ille-et-Vilaine a donné son autorisation...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Nantes - 12h Manifestation en soutien à Vincenzo Vecchi et contre la criminalisation des mouvements sociaux. Rdv au Miroir d'eau (face au château). Pour la défense de nos droits fondamentaux, contre l'application d'une loi fasciste en France, pour la liberté définitive de notre ami. Pique-nique à midi,prises de paroles à partir de 14h, batucada, chorales, fest deiz...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Hennebont - 16h Mobilisation du Mouvement de la Paix "Rendez-vous de la paix" entre autres pour le désarmement nucléaire total. Musiques, marche et pot de la paix. Rdv au Square de la Paix

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 28 septembre - Josselin, cinéma Le Beaumanoir - 20h15 Ciné-débat autour du documentaire « Un monde sous vide »,  Prix Jouvence au Festival du Film Vert 2022. Organisé par Josselin en transition

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 29 septembre - Grève et manifestations interprofessionnelles et intersyndicales (Cgt, Fsu et Solidaires) "Augmentez les salaires pas les profits" pour la hausse des salaires, des pensions, allocations et minimas sociaux, etc. 10h30 Lorient (L'Orientis), Pontivy (la Plaine), Vannes (le port) et 11h Belle-Ile (le port du Palais)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 30 septembre - Lorient - 20h30 Conférence-débat "L’extrême-droite à l’Assemblée nationale" présentée par VISA (Vigilance et Initiatives syndicales antifascistes), organisée par le Collectif antifasciste du Morbihan (dont le groupe René Lochu est membre). Entrée libre

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 1er octobre - Josselin, centre culturel l'Ecusson - De 14h à 18h, 9éme édition de la « Journée de la Transition » (atelier, conférence "Objection de croissance, bien vivre et gratuité" par Paul Ariès, exposition, buvette...). Organisé par Josselin en transition

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 8 octobre - Vannes - Nouvelle mobilisation du comité vannetais de soutien à Vincenzo Vecci, juste avant son passage à la Cour de Cassation de Paris, mardi 11 octobre

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 14 au samedi 15 octobre - Melrand (56) - 5ème week-end festif et solidaire à Kerochap, au profit de RESF (Réseau éducation sans frontière) Pontivy. Cabaret, diner, spectacle (vendredi 20h, 20 euros) / Spectacles, concerts, animations enfants, marché de producteurs (samedi dès 14h), et 19h Fest noz. Prix libre

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements

Sam 17 septembre à Corcoué sur Logne (44)

 

 

Sam 24 septembre à Planguenoual (22)

 

 

Sam 24 septembre à Liffré (35)

 

 

Sam 1er octobre - Josselin en transition