Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 17:27

Communiqué de la Fédération antinucléaire de Bretagne : 


Rassemblement à Brennilis le 28 avril pour exiger l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire avant la catastrophe.

La Fédération anti-nucléaire Bretagne appelle à un grand rassemblement à Brennilis, le dimanche 28 avril, à l’occasion du 27ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986), pour exiger l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire avant la catastrophe.

 avril 12h : pique-nique au camping de Nestavel, 14h : rassemblement devant la centrale

 Au départ du Morbihan, des covoiturages sont organisés à : 
 Vannes : 10h place de la Libération 
 Auray : 10h15 parking Leclerc 
 Lorient : 11h Bld Cosmao-Dumanoir 

 

Le nucléaire, une énergie d’avenir ?

Indépendance énergétique de la France ?


FAUX, l’uranium vient principalement du Niger, pays gravement contaminé pour notre confort électrique.

Une énergie d’avenir ?


FAUX, les réserves mondiales d’uranium exploitables sont estimées à 40 ans, et ce sous réserve d’une acceptation politique de son exploitation dans les pays exportateurs, sans parler de l’héritage empoisonné que laisse leur extraction comme les 200 anciennes mines en France (plus de 20 en Bretagne). Les investissements sont très lourds, et rien qu’en France, il faudrait trouver plus de 200 milliards d’Euros pour renouveler le parc nucléaire (coût de 30 EPR). Les Etats-Unis viennent de refuser ce pari au vu des risques industriels et financiers.

Lutte contre les gaz à effet de serre ?

FAUX, la production d’énergie représente 13% des émissions de GES et l’énergie nucléaire 2% de la consommation d’énergie dans le monde. Si l’on remplaçait les réacteurs nucléaires (435 dans le monde en 2011) par des centrales thermiques à gaz, les émissions de gaz à effet de serre n’augmenteraient que de moins de 1%.

Mais les déchets s’accumulent depuis 60 ans et aucune solution n’a été trouvée. Entre 250.000 et 300 000 tonnes de déchets radioactifs dans le monde que nous léguons sans scrupules aux générations à venir ; plus de 50.000 tonnes en France (environ 1.400 tonnes par an) auxquelles s’ajoutent les centaines de millions de tonnes de résidus et de rebuts radioactifs de l’extraction de l’uranium.


Et les catastrophes sont là, et le risque grandit toujours. En 2013, 27 des 58 réacteurs français vont atteindre ou ont dépassé leur limite d’âge de 30 ans de fonctionnement. Les échangeurs, les bétons,… sont fragilisés, peuvent céder ou ne pas résister dans une situation critique : séisme, inondation, erreur humaine, attentat,… Le recours à l’énergie nucléaire s’accompagne inévitablement de désastres et de victimes. Cancers, leucémies, dégénérescence de la moelle osseuse, brûlures atroces qui rongent la chair jusqu’à l’os, mutations génétiques, abandon de son lieu de vie à tout jamais, perte de ses racines.


Une seule solution : l’arrêt immédiat du nucléaire avant la catastrophe !

Au Japon, 52 réacteurs sur 54 ont été arrêtés en 14 mois après Fukushima. En France, dès demain, il est possible d’arrêter les 2/3 des réacteurs en suspendant les exportations, en faisant fonctionner les centrales thermiques et éoliennes sous-utilisées à leur potentiel réel, en réduisant de 5% la consommation électrique (éclairage urbain, chauffage électrique nocturne des entreprises,…). Le tiers restant peut être arrêté très rapidement par l’abandon du chauffage électrique, la sobriété énergétique, la mise en service massive de sources d’énergie renouvelables décentralisées et créatrices d’emplois."

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article
Repost0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 16:17

(article repris au Collectif NDDL Pays de Lorient)

Soutien aux opposants au projet d’aéroport

Retrouvons-nous Samedi 27 avril 2013 à 10H place de l’hôtel de ville de Lorient, pour une balade à vélo, festive, joyeuse, colorée et non-violente. Venez dire non à l’aéroport à Notre-dame-des-landes !

Après la vélorution, la restauration : retour sur la place de l’hôtel de ville pour un pique-nique partagé « des légumes ! Pas du bitume ! » Discussions, animations sur place et soleil garanti…

Suivez Vélorution sur « Facebook », la police de proximité à l’instar de la carte Korrigo.

  

« Faites un cadeau aux générations futures, abandonnez votre voiture ! ».

Revendiquons les transports doux, et notamment le vélo pour une ville plus conviviale. La Vélorution (jeu de mot mêlant vélo et révolution) est un mouvement dont l’un des buts est de promouvoir l’utilisation des moyens de transports personnels non polluants (bicyclettes, patins à roulettes, planches à roulettes).

Si les revendications centrales du mouvement sont liées à la défense et à la promotion du vélo, Vélorution entend par ce biais ouvrir le débat sur toute la problématique environnementale induite par les transports et leurs conséquences sur le changement climatique. Le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes n’est pas seulement une absurdité économique, il montre combien nombre d’élus expriment leur mépris à l’égard des luttes écologistes. Loin d’être de doux rêveurs, les militants dénoncent depuis des années le bétonnage de terres agricoles, la destruction de la zone humide et du bocage.


« Le climat change, et toi ? »

Sans prendre en considération le réchauffement climatique, le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes sonne comme l’ultime fuite en avant  d’un monde qui court à sa perte. Toujours plus vite, toujours plus loin : du béton pour des avions et des parkings pour des autos.  Certaines villes refusent cette course insensée et ne « rêvent » ni d’aéroport ni de LGV (Ligne à grande vitesse), et se déclarent « villes lentes ».

velo-cariole_ouaibCes villes refusent cette logique du « toujours plus vite »  et décident de tout ralentir avec pour objectifs : augmenter la qualité de vie et réduire son empreinte écologique. Relocaliser l’économie, créer de nouveaux espaces propices aux relations humaines.

logomegaphoneSi la voiture nous éloigne les uns des autres, ralentissons la ville, créons de nouveaux liens sociaux ! Vélorution prône une action non violente mais soutenue, qui prendra fin lorsque l’automobile aura perdu une place significative dans la société en général et dans le paysage urbain en particulier.

images_velorutionLa balade s’effectue sous la responsabilité des participants.

Durant la manifestation : s’ autogérer !

- Ne pas rouler en file indienne mais occuper toute la voie de droite
- Respecter les feux et la signalétique
- Ne pas se séparer du groupe
- Il est moins dangereux de rouler à plusieurs que seul ! La sécurité est liée à la notion de « masse critique » . Plus on est nombreux, plus on diminue les risques.
 

 

Balade manifestive :

- Il faut se déguiser pour bien montrer aux automobilistes que nous, cyclistes, sommes dans une démarche militante (et non pour bloquer la rue de manière inutile).
- Décorez vos vélos et accrochez des drapeaux avec des slogans comme :  « 0 litre aux 100 ! » «on avance, on avance, on n’a pas besoin d’essence ! ».
- N’oubliez pas vos sonnettes et «pouëts pouëts !»

 

A voir : Un film de propagande et de vélosophie from Laurent Védrine on Vimeo.

Partager cet article
Repost0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 21:36


«L’athéisme m’assure que je n’ai point, comme Jeanne d’Arc, à redouter la sainte grillade.» Olympe de Gouges

Pour trouver le Monde libertaire près de chez vous, cliquez ici. Il est en kiosque pour 3 semaines !

ML-1704-recto.jpgML-1704-verso.jpgActualité

De l’inutilité sociale des riches, par J.-P. Levaray, p 3

Un rouage administratif de plus, par P. Schindler, page 4

Une sorcière nous a quittés, par E. Vanhecke, page 5

La météo syndicale, par J.-P. Germain, page 6

Faut se remuer, par G. Goutte, page 7

Arguments

La Chronique néphrétique de Rodkol, page 8

Des camarades qui n’en sont pas, par M. Rajsfus, page 9

L’incontournable anarchie sociale, page 11

L’enfer sur mer, par N. Potkine, page 15

International
Des Slovènes se rebiffent, p 16

Expressions

Sévices capitalistes en Amazonie, par M. Gutel, p 17

Le mal, ce vide de la pensée, par M. Topé, page 18

Barbarie en Algérie, par T. Guilabert, page 19

Le martyr des tribus indiennes aux États-Unis, par Franck, p 20

La musique qui fait penser d’Hervé Krief, par Pascal, p 21

Mouvement

Radio et mouvement, page 22

L’agenda noir, page 23

Illustrations
Aurelio, Kalem, Krokaga, La Sala, Manolo Prolo, Nemo

Partager cet article
Repost0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 17:56

Selon le Télégramme du 21 avril 2013

Indignés. Coup de force à l'agence de la BNP

Envoyer l'article à un ami

Ils voulaient célébrer « les un an de non changement ». Un groupe d'« indignés » de Vannes s'en est pris, sans violence, à l'agence bancaire de la BNP d'Auray hier matin. Celle-ci a dû fermer. Et va porter plainte.


Pourquoi Auray ? « Pour décentraliser nos actions ». Après en avoir mené plusieurs à Vannes et Lorient, le groupe des « indignés » de Vannes avait choisi Auray hier matin pour célébrer, avec quelques jours d'avance, « les un an de non-changement et de non-réforme bancaire ». Les « indignés » morbihannais s'étaient donné rendez-vous à 9 h 30 devant le Monoprix de la rue Maréchal-Foch. Mais leur véritable objectif se situait 300 mètres plus haut, à l'agence bancaire de la BNP de la rue Aristide-Briand. Les treize militants ayant répondu à l'appel ont investi le lieu à 10 h. En costumes, souvent datés, et pour trois d'entre eux le visage masqué, ils se sont alors mis à psalmodier en boucle un « Je vous salue Marie » on ne peut plus païen. Le texte n'était pas d'eux. Quoi que moins connu que l'« Ave Maria », il avait pourtant eu son heure de gloire le 20 janvier 2012 lorsque François Hollande l'avait prononcé au Bourget à l'occasion de son premier grand meeting de campagne.

« Appeler les flics »

indignes-20130421.jpg« Mon véritable adversaire, il n'a pas de nom, pas de visage (...) Cet adversaire, c'est le monde de la finance. Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l'économie, de la société et même de nos vies ». La scène n'a pas amusé les employés de la banque plus de 30 secondes. Le ton est rapidement monté : « Sortez ! On va appeler les flics ! ». Rien n'y a fait, ni les mises en demeure, ni une première tentative avortée de baisser le rideau métallique séparant l'espace réservé aux machines et celui où évolue le personnel. Les militants ont continué leur mise en scène, s'allongeant même sur le sol comme pour figurer la mort du peuple, victime de la finance. L'arrivée rapide de la gendarmerie puis de la police municipale n'a pas fondamentalement changé la donne. Sinon qu'à 10 h 30 tout le monde s'est retrouvé dehors, devant une banque fermée. Elle ne rouvrira plus de la matinée. À l'extérieur, les indignés ont distribué des tracts aux passants et automobilistes, et dénoncé au porte-voix aussi bien Sarkozy (« Il n'y a plus de paradis fiscaux, on a tout moralisé ») que Hollande (non-réforme bancaire, affaire Cahuzac) et la BNP, accusée d'avoir « 360 filiales dans les paradis fiscaux ».

Plainte de la banque

Le tout se voulait festif (gâteau d'anniversaire géant, cotillons, aspersion au cidre) et se conclut en tout cas sans incident vers 12 h, les manifestants prenant même le soin d'effacer les inscriptions sur les surfaces vitrées de la banque. Après cette matinée de fermeture forcée, le responsable des agences du Pays d'Auray, qui déplorait « la forme de l'action et le fait de ne pas pouvoir travailler », affichait l'intention de porter plainte.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Selon Ouest-France du 20 avril 2013

Auray. Le collectif Les indignés manifeste dans une banque

À Auray, le collectif Les indignés de Vannes a investi les locaux de la banque BNP Paribas ce samedi matin vers 10 h. Une dizaine de membres du collectif a réalisé une saynète dénonçant le milieu de la finance. Le collectif a ensuite monté un gâteau géant devant la banque. L’action a duré environ une heure. La banque a été fermée.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Discours intégral de François Hollande au Bourget en 2012 qui a été lu pendant l'action :

 

"Mon véritable adversaire, il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti. Il ne présentera pas sa candidature. Il ne sera donc pas élu. Et pourtant il gouverne.

Cet adversaire, c'est le monde de la finance. Sous nos yeux, en vingt ans, la finance a pris le contrôle de l'économie, de la société et même de nos vies."


Note anars 56 : Aveu d'impuissance et de lucidité selon lequel un Chef d'Etat n'est qu'un administrateur des intérêts de la finance et plus largement du capitalisme, ses véritables donneurs d'ordre...

Et pourtant il se trouve toujours des gens pour voter, donnant à l'élu-e une légitimité imméritée... et souvent en se privant d'agir directement soi-même (ou fédéré-e à d'autres), de s'impliquer dans les luttes et la construction d'alternatives autogérées...

Partager cet article
Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 12:46

Auray 200413 indignees

 

"Tout au long de cette année, nous avons vu les promesses du gouvernement s’émietter les unes après les autres, notamment celles de s’attaquer aux responsables de la crise, bénéficiaires des rentes versées par l’État : les Banques.

 

Le renoncement du gouvernement à transformer le modèle de banques universelles vient, non pas satisfaire le bien commun ou une demande de la société, mais bien les banques les plus importantes, qui sont, en France : BNP-Paribas, Société générale, Crédit agricole et BPCE.

De plus, pendant que les politiques d’austérité se généralisent, le poids fiscal des sociétés du CAC 40 à taux moyen de 8 %, est quatre fois inférieur à celui de la PME soumise au régime commun d’imposition à 34,3 %.

 

Si on retire les plus gros contributeurs composés d’EDF, France Télécom, GDF et Renault dont L’Etat est actionnaire, les 36 groupes (avant remboursement du crédit impôt recherche) ont acquitté en moyenne en impôts 0,4 % de leurs 500 milliards d’euros de chiffre d’affaires réalisés en France !

 

Notre destin nous appartient, ne les laissons pas décider à notre place.

 

Par une action non-violente et festive, à l’occasion de la 1ère année de quinquennat, rendons hommage à la très grande témérité du gouvernement face à son amie, heu, non son « ennemie », la finance.

 

Code vestimentaire : costumes, cravate, tailleur, attaché case, cigares, cotillons…

RDV devant le Monoprix d’Auray (56) le samedi 20 avril 2013, à 9h30 !

 

Événement FB → https://www.facebook.com/events/156293494532358/

Contact → lesindignesdevannes@riseup.net"

Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 19:07

 

Communiqué du 14 avril 2013 de la Fédération anti-nucléaire Bretagne : 


"Brennilis : Mobilisation des anti-nucléaires bretons.

 

Samedi 13 avril 2013, les anti-nucléaires bretons se sont mobilisés contre l’amateurisme dans le démantèlement et le transport des déchets radioactifs issus de la centrale nucléaire de Brennilis (29). Préparé par l’association Vivre dans les Monts d’Arrée, un pickup portant les trèfles radioactifs et transportant un bidon de déchets est parti de Brennilis à 10h. Il a été bloqué par une vingtaine de militant-e-s de Sortir du nucléaire Cornouaille à Quimper place de la Résistance, puis par une dizaine de militant-e-s à 13h à Lorient et enfin par une vingtaine de militant-e-s de Stop nucléaire 56 à Vannes entre 15 et 16h devant la porte St Vincent, tout cela dans des conditions météo très difficiles (1).

  • Quimper1
  • Lorient2

Photos et vidéos libres de droit sur : https://skydrive.live.com/redir?resid=5998D7CEA10BF3C1!139&authkey=!AGQDw98l3ygptMU

 

Le 1er mars 2013, le Conseil d’Etat a permis à EDF de reprendre le démantèlement partiel de la centrale nucléaire de Brennilis, et de commencer celui des échangeurs thermiques très contaminés. EDF effectue des transports de déchets radioactifs par camion, déchets constitués des équipements des travailleurs, des filtrations, des matériaux, des terres du chenal. Pour rejoindre Soulaines et Morvilliers, dans l’Aube, les déchets traversent la Bretagne et la France, d’ouest en est. Ces transports sont à la merci des risques d’accident, d’attentat,… ou de catastrophe naturelle !

Ce déplacement de déchets radioactifs n’a aucun sens, car il ne règle ni le problème du démantèlement, ni le problème de déchets nucléaires dont on ne sait que faire. Ce déplacement fait prendre des risques inconsidérés aux travailleurs du nucléaire, aux populations riveraines, à l’environnement ainsi qu’à l’économie des régions traversées.

 

Afin de pouvoir établir une carte de la circulation des transports radioactifs en Bretagne, qu’ils proviennent de Brennilis comme de la base de sous-marins nucléaires de l’Ile Longue, la Fédération anti-nucléaire Bretagne appelle tous les citoyens à l’informer de ces transports en envoyant un mail à info-rad@fan-bretagne.org

La Fédération anti-nucléaire Bretagne appelle à un grand rassemblement à Brennilis, le dimanche 28 avril, à l’occasion du 27ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, pour exiger l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire avant la catastrophe.

12h : pique-nique au camping de Nestavel, 14h : rassemblement devant la centrale"

 

(1) Note anars 56 : Pendant que nous étions ainsi sous la pluie, nous pensions aussi aux copines et aux copains qui étaient à la manif de mise en culture Sème ta ZAD, laquelle se déroulait au même moment... Pas de jaloux, tout le monde fut trempé !

Partager cet article
Repost0
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 18:39

« Combien faut-il d’électeurs pour changer une ampoule ?

   Aucun. Les électeurs ne peuvent rien changer. »

   David Graeber

 

Pour trouver le monde libertaire près de chez vous, cliquer ici.

 

 

ML-1703-recto.jpgML 1703 versoActualité

Les anars face à l’ANI, par Fabrice, page 3

La valse des rabots, par Justhom, page 5

Vous avez dit « indigne ! », par R. Duffour., page 5

La météo syndicale de J.-P. Germain, page 6

Clin d’oeil coréen, par N. Potkine, page 7

La chronique frénétique de Rodkol, page 8

International
Le mur des Brics, par J. Bedeau, page 9

Histoire
Ça bardait le 19 juillet 36, par R. Pino, page 11

Arguments

Saleté numérique, par le groupe de Martigues, page 15

Des ânes et des fauves, par E. Zaporija, page 18

Expressions

Saprés luddites, par A. Bernard, page 19

Sapré Léo, par P. Salcedo, page 21

Mouvement

Radio et vie du mouvement, page 22

L’agenda anar, page 23

Illustrations
Aurelio, Jhano, Kalem, Krokaga, La Sala, Nemo, Riri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En bonus, la couverture du ML précédent (1702). Un chef d'Etat dans toute sa splendeur...

 

ML-1702-recto.jpg

 


 


Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 10:06

Communiqué du collectif NDDL de la Presqu'île de Rhuys

 

presqu-ile-de-rhuys-nddl.JPG

 

Aujourd'hui (11 avril 2013), après deux jours de pluie et de tempête, quelques membres du collectif ont décidé d'aller remettre en place les panneaux.


Panneaux bien placés, sur l'axe principal de la Presqu'île que certains d'entre nous ont vu couchés lundi (et qu'on croyait être l'oeuvre de vandales pro-aéroport). Quelle n'a pas été notre mauvaise surprise de constater qu'ils ont été embarqués depuis, à l'aide d'un gros tracteur qui s'est un peu embourbé d'ailleurs, et qui a laissé de grosses traces sur ce terrain privé jouxtant la route (où nous avons eu bien sûr l'autorisation de planter les panneaux !).

Nous sommes alors allés dans un des autres endroits. Là, les panneaux étaient simplement couchés. Nous les avons donc redressés et cloués.


presqu ile de rhuys nddl 2En allant au troisième endroit, on a retrouvé à terre un panneau. Nous avons alors décidé d'aller le planter là où les 2 consécutifs (chaine humaine + panneau texte) ont été enlevés radicalement. Alors que nous finissions de planter le panneau solidement, on a aperçu au loin un policier municipal qui relevait nos plaques d'immatriculation. Pas besoin de faire le guet et chercher qui étaient les cow-boys qui avaient soustrait de la vue les informations concernant la chaine humaine et l'aberration de ce projet ;- ) , on tenait la réponse ! En effet, il nous a alors renseigné(e)s : les 2 panneaux ont été enlevés sur ordre de la Préfecture !!! Ce qui nous semble totalement dénué de sens. Il paraitrait que cela relève de trouble à l'ordre public ?! Le policier municipal (sympa au demeurant), nous a dit que la Préfecture avait le droit d'intervenir même sur les terrains privés. Là, en l'occurrence, les panneaux seraient incitatifs à la rebellion ! Un deuxième est alors arrivé après que le premier l'ait appelé en renfort (puisqu'il n'était pas question qu'on l'enlève nous-même malgré la demande !). Ce dernier, nous a demandé "pourquoi vous faites de la propagande pour une chaine humaine qui se passe à Notre dame des Landes" ? on lui a alors rétorqué que dans toutes la France fleurissent de tels panneaux (reste à espérer qu'ils n'aient pas le même sort que sur la Presqu'île).


presqu ile de rhuys nddl 3  Le Collectif se demande si la Préfecture ne dépasse pas ses prérogatives ? * On aimerait bien connaître les recours possibles. Entre le contrôle au marché (avec de nombreux policiers) plus ces enlèvements de panneaux, nous constatons que notre Collectif dérange en haut lieu... Bien entendu, il doit y avoir un lien avec le fait que M. Ayrault possède une résidence secondaire ici, avec son sympatique combi garé devant chez lui ;- ), garant d'une légende "love peace" non ? Il ne semble pas que les panneaux "chaine humaine", à la connotation si pacifiste pourtant, suscitent ce type d'élan :- )) (le deuxième policier en s'en prenant à notre panneau à coups de pieds l'a démontré ).

 

Les membres du collectif présents, suite à une "réunion" impromptue, ont decidé  d'en remettre dans le même champ,  mais en carton !!! (concernant la chaine humaine),  parce qu'une majorité des panneaux est confisquée pour le moment, et vue  leur vie éphémère ! "On lâche rien !""

 

------------------------------------------------------------------------------


* Notamment,  l'article 431-1 du code pénal : "Le fait d'entraver, d'une manière concertée et à l'aide de [...] destructions ou dégradations au sens du présent code, l'exercice de la liberté d'expression [...] ou de manifestation est puni de trois ans d'emprisonnement et de 45000 euros d'amende." 


Note anars 56 :

 

Deux hypothèses pourraient expliquer cette décision arbitraire démesurée, qui ne peut que avoir eu l'aval en haut lieu, c'est-à-dire du cabinet du Premier ministre... :

   - On peut le voir comme un aveu de faiblesse du Pouvoir, une peur de la contagion de la "rébellion"... ce qui est particulièrement encourageant !

   - On peut le voir aussi comme la position d'un baron de retour sur ses terres n'acceptant aucune contestation. Que tout soit lisse pour Monseigneur Ayrault...


Partager cet article
Repost0
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 01:05

Salut,

Si nous avons pu savourer les journées artistiques et libertaires "Unies sont nos cultures" les 30 et 31 mars à Lorient, et d'autres moments aussi, reconnaissons que la mobilisation sociale et syndicale (Cgt-Fo-Fsu-Sud) contre le très régressif ANI de mardi 9 avril n'était guère à la hauteur des enjeux : un recul considérable des droits du travail... voté allègrement par les parlementeurs... avec l'aval du gouvernement et de son "opposition", du patronat et des syndicats signataires complices (Cfdt, Cftc, Cgc)... et conforté par le système me(r)diatique. Et pourtant, en avril, ne te démobilise pas d'un fil !
Voilà ci-dessous de quoi se rattraper un peu... avec tout plein de RDV bien chouettes pour faire bouger le vieux monde ! Dont une palanquée dès demain (Sème ta ZAD !).

Photo d'un tag bien inspiré, découvert sur un banc de Vannes.

Les petites filles

Le groupe Lochu reçoit le 6 ou le 7 juin (date à confirmer) à Vannes, le philosophe libertaire Yannis Youlountas qui viendra nous parler de la Grèce, de l'austérité qui frappe là-bas, mais surtout des résistances sociales qui s'y mènent et des nombreuses alternatives autogérées qui se mettent en place.

Nos ami-e-s du groupe Crabes (No pasaran Quimper) nous informe que tous les samedis matins, à Quimper, place Terre aux Ducs, le collectif Nddl construit une cabane en soutien à la lutte contre l'aéroport de NDDL. Ils et elles en sont quasiment à la 20ème cabane érigée ainsi sur la place publique !

Un collectif libertaire s'est monté récemment sur Lorient. Il est joignable à cette adresse : collectiflibertaire.lorient(a)riseup.net

Actuellement, à l'affiche des cinémas, tournent 2 documentaires sortis en partenariat avec le Monde libertaire : "5 caméras brisées" (sur la guerre Palestine / Israël) et "La saga des Contis, au coeur d'une révolte ouvrière" (sur la lutte ouvrière chez Continental) :

Voici une vidéo biographique sur l'anarcho syndicaliste suisse "André Bösiger" dont voici la fiche wikipedia. Personnage assez étonnant, dynamique, que le groupe libertaire Francisco Ferrer avait reçu à Lorient en 1994 (ou 1995), à l'occasion de la sortie de ses "mémoires d'un rebelle". Il est clair que le vocable "résignation" lui était étranger. Et pourtant il affichait bien 80 balais au compteur ! Il est décédé en 2005. C'est quelqu'un de chouette à (re)découvrir. On doit cette vidéo au cinéaste pacifiste Bernard Baissat : http://bbernard.canalblog.com/archives/2013/01/04/26064833.html

Plein d'autres infos sur Rennes infos et sur Indymedia Nantes.

 
Plein d'initiatives aussi au Café le champ commun à Augan, au Café de la Pente à Rochefort en Terre et à l'Eloge de la lenteur à Vannes.

Même s'il est possible et parfois même très probable de nous croiser à l'un au l'autre des événements relayés ci-dessous (et pour certains où nous sommes impliqué-e-s dans l'organisation), cela ne signifie pas pour autant que le groupe s'y reconnaît obligatoirement intégralement.


Les nouveautés débutent par *


@narchas salutations.

--------------------------------------------------

* Samedi 13 avril - Campénéac (56) - Festival "Bienvenue chez les Fous" (concerts et films décalés/barrés) - 20h - 4 euros - Chez Noom - Les landes de Belleville, route de Néant-sur-Yvel

--------------------------------------------------

* Samedi 13 avril - Saint Nolff (56) - Théâtre "Montserrat" (A l'époque des indépendances sud-américaines, "Montserrat" dénonce la sauvagerie de la répression espagnole. Mais au-delà des massacres, cette œuvre poignante est un questionnement sur l'engagement personnel, collectif, politique. Comment la folie de quelques-uns peut pousser l'être humain dans ses retranchements. Que se donne-t-on comme limites lorsque d'autres n'en ont plus ?) d'Emmanuel Roblès, par la troupe oZon le théâtre - 20h30 - Salle Kervel -  Entrée : 5 € au profit de l'association France Palestine solidarité.

--------------------------------------------------

Samedi 13 avril - de Brennilis à Vannes - Transport symbolique de déchets radioactifs provenant de la centrale de Brennilis (29) et à destination du Bugey (01) - Etapes à Lorient : 13h place Aristide Briand et à Vannes : 15h esplanade du port - Organisé par la Fédération antinucléaire de Bretagne

--------------------------------------------------

Samedi 13 avril - Gurunhuel (22) - Concert anarcho punk (5 groupes de Bretagne : Urban attack, 22 Longs riffs, Dezes, Caldeira + 1 autre) de soutien au local autogéré PK2 - Rétroprojection - Prix libre 20h - Orga : PK2 + DZP

--------------------------------------------------

Samedi 13 avril - Notre-dame-des-Landes (44) - Sème ta ZAD ! Manif et plantations en tous genres (mais en autogestion !) contre l'aéroport et son monde et pour l'accès à la terre - 10h - Amène ta fourche ! Rdv dans les bourgs alentours de NDDL

--------------------------------------------------

* Lundi 15 avril - Vannes - 18h15-20h15 - Réunion interne du groupe Lochu (actualités, préparation des prochains événements...) - Maison des assos, rue Tannerie

--------------------------------------------------

* Lundi 15 avril - Vannes - 20h30 - Réunion du collectif Vannes NDDL - Eloge de la lenteur (16 rue Chateaubriand)

--------------------------------------------------

* Mardi 16 avril - Baud (56) - Cinéma le Celtic : projection débat "Des abeilles et des hommes" - 20h30 - Coorganisé par l'Amap Evel, Chemins équitables, le syndicat de la vallée du Blavet - En présence d'apiculteurs professionnels

--------------------------------------------------

Mercredi 17 avril - Rennes - Conférence-débat "Sexisme, racisme : même combat ?" avec Rokhaya Diallo, militante féministe et antiraciste. Elle est fondatrice de l'association antiraciste Les indivisibles et auteure de l'ouvrage Racisme, mode d'emploi. 20h / Maison de Quartier Villejean. Organisée par l'association Questions d'égalité. Entrée libre

--------------------------------------------------

* Jeudi 18 avril - Locminé (56) - Cinéma le Club : projection débat "Des abeilles et des hommes" - 20h30 - Coorganisé par l'Amap Evel, Chemins équitables, le syndicat de la vallée du Blavet - En présence d'apiculteurs professionnels

--------------------------------------------------

* Samedi 20 avril - Auray (56) - Action directe non violente et festive : Venez fêter 1 an de NON changement et de non réforme bancaire - 9h30 devant le Monoprix (11 rue Foch) - Organisée par les Indigné-e-s

--------------------------------------------------

* Samedi 20 avril - Tréméven (29) - Concert de soutien (rock + chanson) aux opposant-e-s à l'aéroport de NDDL, organisé par le collectif Nddl de Quimperlé et par le collectif Tomahak, avec 39°9, Zilou, Stonebirds - 20h30 salle municipale - Participation libre, restauration - Apéro offert

--------------------------------------------------

* Samedi 27 avril - Lorient - Vélorution (balade festive à vélo) contre l'aéroport Nddl, pour un monde sans avions mais également contre les puces Rfid (Korrigo) dans les transports en commun - 10h Place de l'Hôtel de ville - Midi : pique-nique festif à partager - Apportez des légumes pour la confection d'une soupe sur place. organisé par le collectif Nddl de Lorient

--------------------------------------------------

* Dimanche 28 avril - Brennilis (29) - A l’occasion du 27ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, pour exiger l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire avant la catastrophe. 12h : pique-nique au camping de Nestavel, 14h : rassemblement devant la centrale. Organisé par la fédération anti nucléaire de Bretagne - Covoiturages possibles depuis le Morbihan -

--------------------------------------------------

* Mercredi 1er mai - St Gildas de Rhuys (56) - Journée bio de 9h à 17h avec des stands associatifs et militants

--------------------------------------------------

* Mercredi 1er mai - Etel (56) - Cinéma la Rivière - Documentaire "la saga des Contis (lutte ouvrière chez Continental) - 20h30

--------------------------------------------------

* Vendredi 3 mai - Sarzeau (56) - Le Mor Braz, Un territoire marin sous pression : Yves Lebahy, Président des Géographes de Bretagne, les plongeurs de l'association Estuaire Loire Vilaine et de l'association subaquatique de Rhuys, viennent nous présenter en images et nous démontrer les dommages (pollutions marines à 80% issue des activité humaines terrestres), déjà avérés dans notre baie - 19h - Espace culturel l'Hermine - Entrée gratuite

--------------------------------------------------

* Samedi 4 et dimanche 5 mai - Trégunc (29) - Festival grains de sable, 5ème édition de la foire alternative et bio - Avec un super programme de conférences (nucléaire, semences paysannes, objection de croissance, Ogm...), des films (Sentiers de l'utopie...), du théâtre, des ateliers pour enfants et adultes. organisé par l'asso PARESSE. Programme complet.

--------------------------------------------------

* Dimanche 5 mai - Vannes - Pique-nique végétarien (chacun-e apporte un plat), avec table de presse (droits des animaux, écologie, aspects sociaux, nutritionnels, recettes...) - Midi - Rue Larmor Gwened (dans l'anse près du pont de Kérino)

--------------------------------------------------

Samedi 11 mai - NDDL - Chaîne humaine autour de la ZAD, contre le projet d'aéroport - 14h30

--------------------------------------------------

* Vendredi 31 mai - Inzinzac Lochrist (56) - Cinéma le Vulcain - projection du documentaire de Michael Moore "Sicko" (sur le système de santé américain) - en partenariat avec l'UD CGT du Morbihan pour ses 100 ans

--------------------------------------------------

Partager cet article
Repost0
11 avril 2013 4 11 /04 /avril /2013 23:10

Fédération Anti-nucléaire Bretagne

6 rue de la Tannerie – 56000 VANNES

Email- Tel : 06 65 72 31 66

Communiqué du 8 avril 2013 : 


Le 1er mars 2013, le Conseil d’Etat a rejeté les deux recours déposés concernant, d’une part, le démantèlement de la centrale nucléaire de Brennilis et, d’autre part, l’entreposage des déchets radioactifs issus notamment des démantèlements, appelé ICEDA, au Bugey (Ain). EDF va ainsi pouvoir reprendre prochainement le démantèlement des échangeurs de Brennilis et leur transport vers le site du Bugey.


Les échangeurs sont au contact du fluide de refroidissement radioactif et permettent de transférer la chaleur provenant de la réaction nucléaire à la turbine vapeur qui elle-même entraîne l’alternateur produisant l’électricité. Le métal de la multitude de tubes et des parois des échangeurs était en contact direct avec les produits radioactifs et a été fortement irradié. Des radioéléments, et notamment du plutonium, s’y sont déposés. A l’origine, le démantèlement de ces échangeurs aurait dû attendre une période de décroissance radioactive de 40 ans, mais pour des raisons politiques et économiques, celui-ci a été avancé par décret en 2011. Les échangeurs de Brennilis sont au nombre de 16, pèsent 37 tonnes, soit une masse brute de 600 tonnes et, une fois conditionnée pour son transport, de plusieurs milliers de tonnes ! Et ce n’est qu’un début car il va rester ensuite à démanteler le bloc réacteur et le bâtiment du réacteur proprement dit…


Pour rejoindre le centre ICEDA du Bugey, les déchets nucléaires issus du démantèlement vont devoir traverser la Bretagne, probablement les départements du Finistère, du Morbihan et de Loire-Atlantique, puis le centre de la France et la vallée du Rhône, mettant en péril, et pour une très longue durée, toutes les zones traversées en cas d’accident, d’attentat,… ou de catastrophe naturelle !


Ce déplacement de déchets radioactifs n’a aucun sens, car il ne règle ni le problème du démantèlement, ni le problème de déchets nucléaires dont on ne sait que faire.


La moins mauvaise solution consiste à laisser le réacteur en l’état et à se donner les moyens de le surveiller durant de nombreuses décennies, jusqu’à ce qu’une solution aux déchets radioactifs soit trouvée, ou que la décroissance naturelle de la radioactivité les rendent moins nocifs (10 périodes, soit pour le cobalt 60, majoritaire dans la cuve, 50 ans).


Parce que le démantèlement et le transport des déchets radioactifs mettent en danger toutes les populations des régions traversées, la Fédération anti-nucléaire Bretagne appelle tous les citoyens à se rassembler le samedi 13 avril pour bloquer symboliquement un transport de déchets issus de Brennilis à :

 

Brennilis : 9h 30, devant la centrale,

Quimper : 11h, place de la Résistance

Lorient : 13h, place Aristide Briand

Vannes : 15h, esplanade du Port.

 

La Fédération anti-nucléaire Bretagne appelle également à un grand rassemblement à Brennilis, le dimanche 28 avril, à l’occasion du 27ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, pour exiger l’arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire avant la catastrophe.

12h : pique-nique au camping de Nestavel, 14h : rassemblement devant la centrale

 

(Le groupe Lochu est partie prenante de cette mobilisation).

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements