Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2019 1 21 /10 /octobre /2019 20:41

Violences policières : ni oubli ni pardon

Le groupe René Lochu appelle à un rassemblement à Vannes, 11h, Porte St Vincent, le samedi 26 octobre.

 


Rassemblement contre les violences policières, à l’occasion des 5 ans de la mort du militant écologiste Rémi Fraisse.

 


Le 25 octobre cela fait 5 ans que Rémi Fraisse, jeune botaniste de 21 ans, a été tué par une grenade offensive de la gendarmerie sur la ZAD de Sivens, dans le Tarn.

La mort de Rémi faisait suite à une journée de rassemblement festif durant laquelle les opposant.e.s à la construction d’un barrage destiné à l’agriculture intensive protestaient contre la destruction de 48 hectares d’espaces naturels, dont 29 hectares de zone humide.

Depuis, la Justice a déclaré les travaux du barrage illégaux, donnant raison aux militant.e.s et à Rémi...

Bernard Cazeneuve, alors Ministre de l’Intérieur, déclara qu’il ne s’agissait pas d’une bavure et les gendarmes bénéficiaient d’un non-lieu.

La France est le seul pays européen à utiliser des munitions explosives lors de la répression des manifestations. Des fabricants de telles armes mutilantes et parfois mortelles destinées à la répression intérieure ont pignon sur rue en Bretagne ; notamment Redcore à Lanester (avec ces lanceurs de balles dites de défense LBD) et Nobelsport à Pont-de-Buis (29) pour les grenades.

Les manifestations sociales (de la Loi travail aux gilets jaunes... en passant par les pompiers !), écologistes et les quartiers populaires sont les principales cibles de leur usage par la police. Parfois même les fêtes populaires, comme celle de la musique à Nantes en juin dernier ! Tout ce qui dérange le Pouvoir d’une manière ou d’une autre. Cette utilisation massive a aussi une dimension mercantile : le « maintien de l’ordre à la française » (méthodes, logistique et... matériel !) est exporté, même vers des pays peu vertueux en matière de « Droits de l’Homme »...

L’État s’acharne sur les militant.e.s des luttes contre les projets écocides et inutiles, comme sur tous les fronts qui représentent une menace au système capitaliste, bafouant tout ce qui pourrait faire obstacle au marché, y compris lois et démocratie.

Les militant.e.s sont criminalisé.e.s et les violences policières banalisées. Au niveau européen, les États s’entraident pour poursuivre les contestataires. Ainsi, Vincenzo Vecchi, peintre en bâtiment, militant anticapitaliste et anti-fasciste italien, a été arrêté à Rochefort en Terre, là où il vit depuis plusieurs années, en août dernier à la demande de l’État italien (et de son ministre de l’Intérieur, M. Salvini, d’extrême-droite) pour participation à des manifestations en 2001 (Gênes) et 2006 (Milan). Il est depuis emprisonné près de Rennes. Soutien à Vincenzo !

 

La peur est une arme que le pouvoir agite pour diviser, démobiliser, annihiler critiques ou questionnements et désactiver toute aspiration à un monde meilleur...

N’oublions pas Rémi ni les autres ! Ne cédons pas aux intimidations !


Résistance et solidarité.

Groupe libertaire René Lochu

Partager cet article

Repost0
Published by anars56
28 septembre 2019 6 28 /09 /septembre /2019 13:12

Une naissance vient d'arriver à son terme au bout d'un an de gestation : le tout nouveau, tout beau local libertaire de Saint-Nazaire "Local libertaire Fernand Pelloutier / Les Ami.e.s de May" au 25 Boulevard de la Renaissance !

 

Un week-end de découverte et soutien est organisé du vendredi 27 septembre au dimanche 29 septembre.

Rencontres, repas, débats, concerts...


Longue vie à ce nouveau-né !

 

Local libertaire, saint-nazaire, loire-atlantique, pays de la Loire, anarchiste, may picqueray, fernand pelloutier


 

Partager cet article

Repost0
Published by anars56
20 septembre 2019 5 20 /09 /septembre /2019 22:43

Bonjour,

 

l'agenda concernant la venue du Sinistre de l'Intérieur à Vannes cette fin de semaine au congrès national des Pompiers a été fluctuant à telle enseigne que la mobilisation syndicale vannetaise (Cgt) a été avancée à ce vendredi midi, alors que le Sinistre était à Lorient ! Résultat : plus rien à notre connaissance n'est organisé officiellement à Vannes ce samedi, bien que sa venue soit finalement confirmée... Grrr.

 

Sur le "maintien de l'ordre à la française" et sur la participation d'une petite entreprise de Lanester à sa façon, on lira avec intérêt ce texte : http://anars56.over-blog.org/2019/08/red-core-rouge-sang.html

 

--------------------------------------------

 

En ces temps de manifestations "climat", Reporterre nous offre ce chouette texte de Matthieu Amiech, qui se démarque des accusations "d'inaction climatique" des gouvernements : "Les gouvernements font partie du problème écologique, pas de la solution"

 

Si en 2011, nous pouvions écrire qu'il y avait eu des luttes victorieuses dans le Morbihan au cours des 40 années précédentes, force est de constater qu'il y a encore par ici du "pain" pour le moins industrialisé sur la planche :


- projet d'usine de 120 000 poulets à Langoëlan (co-financé par... la Région Bretagne) https://www.eau-et-rivieres.org/stop-poulailler-geant-langoelan


- à Néant-sur-Yvel, près de Ploërmel, un exploitant avicole a le projet d’agrandir ses poulaillers. Il passerait alors de 40 000 à 192 500 poulets https://www.ouest-france.fr/bretagne/ploermel-56800/morbihan-le-projet-de-ferme-usine-de-192-500-poulets-fait-polemique-6525912


- à Séglien, il y a un projet de circuit auto-moto sur des terres agricoles...

 

Alors que 2 kékés se sont crashés avec leur avion de guerre (F16) sur une maison à Pluvigner, rappelons qu'un avion de ce type consomme des dizaines de litres de carburant à la minute ! Le complexe militaro-industriel est bien trop souvent l'oublié des cibles écologistes. Écoutons Ben Cramer (3 min) Guerre, paix et écologie

 

--------------------------------------------

 

Voici un agenda pour faire face à tout ce merdier ou pour un pas de côté !

 

Les nouveautés par rapport au précédent envoi débutent par *

 

Le groupe René Lochu et la liaison Vannes de la Fédération anarchiste ne se reconnaissent pas obligatoirement en intégralité dans chacun des rendez-vous ci-dessous.

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 21 septembre - Vannes 18h au Dédale café Réunion et constitution d'un groupe local #NousToutes et organisation de la Marche nationale contre les violences sexistes et sexuelles du 23/11 prochain

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 21 septembre - Vannes - 14h Mobilisation "climat" par Extinction rébellion Vannes et le collectif citoyen "marche pour le climat" Vannes. Depuis le Port

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 21 septembre - Hennebont - A partir de 14h30, « Action climatique, action pour la paix » (marche, prises de parole, chorales, pot...). Au Square de la Paix. Par le comité morbihannais du Mouvement de la Paix

 

---------------------------------------------------

 

Dimanche 22 septembre - Saint-Nolff - 12h30 Pique-nique végétalien (chacun.e apporte un plat et une boisson qui seront mis en commun), stands d'infos sur les impacts de la production / consommation de chair animale. Infos : veg56@net-c.fr

 

---------------------------------------------------

 

* Mardi 24 septembre - Mobilisation syndicale (Cgt, Solidaires...) pour les retraites, contre la casse des hôpitaux, contre la nouvelle réglementation de l'Assurance chômage... 10h Vannes, départ la Rabine (port), 10h30 Lorient, départ Bld cosmao Dumanoir, 11h Pontivy (la Plaine), 11h Belle-île, port de Le Palais

 

---------------------------------------------------

 

* Mercredi 25 septembre - Vannes - 19h esplanade du port. Rassemblement de soutien à Vincenzo (veille du délibéré concernant sa liberté conditionnelle)

 

---------------------------------------------------

 

Du vendredi 27 au dimanche 29 septembre - Saint-Nazaire (44) - Week-end de soutien au tout nouveau local libertaire Fernand Pelloutier / Les ami.e.s de May  : Repas, débats, concerts...

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 28 septembre - Rochefort en Terre, café de la Pente - 20h30 Concerts Rap, tram, slam, électro en soutien à Vincenzo (poursuivi pour avoir participé à la manifestation de Gênes (Italie) contre le G8 en 2001). Prix libre

 

---------------------------------------------------

 

Samedi 28 et dimanche 29 septembre - Muzillac (56) - La bio en fête 2019 (24ème édition) : Marché, animations, conférences, concerts, spectacles... de 10h à 18h. 3 euros. Organisé par l'association Terre en vie

 

---------------------------------------------------

 

* Mercredi 2 octobre - Augan (56), café coopératif Le champ commun - 19h30 Conférence gesticulée sur le pouvoir d'agir, l'autonomie collective... Retour vers le no futur. Entrée prix libre

 

---------------------------------------------------

 

*Jeudi 3 Octobre - Douarnenez (29) - 19h Laure Batier présentera Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions d'Emma Goldman à partir de 19h au Local (rue Velly)

 

---------------------------------------------------

 

* Vendredi 4 octobre - Brest - 19h Présentation du livre Les En-dehors. Anarchistes individualistes et illégalistes à la Belle-Epoque par son auteure Anne Steiner, à L'Avenir (Place Guérin)

 

---------------------------------------------------

 

Vendredi 4 et samedi 5 octobre - Campénéac (56) - Festival punk "Peur sur la ville 2" en soutien à RESF 56 (Réseau éducation sans frontière). Pass 2 jours : 14 euros. Au collectif Noom

 

---------------------------------------------------

 

Samedi 5 et dimanche 6 octobre - Camors (56) - Festival des alternatives "Le cri du coquelicot" : marché paysans/artisans, conférences, cirque, animations, scène ouverte, balades, restauration locale, zone de gratuité, troc de graines, concerts...

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 5 Octobre - Brest - 18h Laure Batier présentera Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions d'Emma Goldman à L'Avenir (Place Guérin) + cantine + 21h Charles Reeve présentera Le socialisme sauvage. Essai sur l'auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours

 

---------------------------------------------------


* Dimanche 6 Octobre - Sizun (29) - 18h Laure Batier présentera Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions d'Emma Goldman à partir de 18h au Hangar, dit Kadhangar (de Saint Cadou)

---------------------------------------------------


* Dimanche 6 Octobre - Douarnenez (29) - De 13h à 16h Présentation du livre Les En-dehors. Anarchistes individualistes et illégalistes à la Belle-Epoque par son auteure Anne Steiner au Local (rue Velly)

---------------------------------------------------


Jeudi 17 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Projection de "Black is Beltza" en présence de son réalisateur Fermin Muguruza, co-organisé par le cinéma et Mamm Douar Kafé. Tarifs habituels

---------------------------------------------------

 

Samedi 19 octobre - Rochefort en Terre - Spectacle Histoires d'Elles. Sexisme et violences faites aux femmes. Organisé par l'association Planning Familial 56 (stand d'info, bibliothèque...). A l'Etang moderne.

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 19 octobre - Concoret (56) à la Maison d'Ernestine - Grand bazar gratuit d'automne de 14h à 17h

 

---------------------------------------------------

 

* Jeudi 24 octobre - Quimperlé, cinéma La Bobine -  20h30 – CONGO LUCHA (sur la lutte de citoyens pour la liberté, à Goma dans l'est du pays, entre 2016 et 2018...). Film documentaire belge, 2018, durée 61mn. Organisé par Chlorofilm en partenariat  avec  "Label citron ", en présence de la réalisatrice reporter Marlène Rabaud. Tarif unique 4,40 €

 

---------------------------------------------------

 

* Du vendredi 25 au dimanche 27 octobre - Quimperlé (29) - Dour fest, la grande fête de l'eau à l'occasion des 50 ans d'Eaux et rivières de Bretagne. Balades, village associatif, spectacles, conférences...

 

---------------------------------------------------

 

Pour d'autres infos, luttes, rencontres, fêtes et agendas, se reporter auprès des ami-e-s de Rennes Infos, Indymedia Nantes, Bourrasque-infos (Brest), Zad NDDL, Expansive Info (Rennes), Démosphère Rennes, L'en-dehors, Le monde libertaire


@narchas salutations.

 

Emma Goldman dans le Nord Finistère les 3, 5 et 6 octobre

 

Partager cet article

Repost0
Published by anars56
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 11:29

Dimanche 8 septembre, à partir de 18h, au café de la Pente à Rochefort en Terre, Charles Reeve présentera son livre "Le socialisme sauvage. Essai sur l'auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours".

 

Mouvement des gilets jaunes, mobilisations sociales et écologistes dans un nombre croissant de pays, création de ZAD (Zones à défendre) s'organisant en autogestion, rejet des partis politiques, remettent en cause les démocraties dites représentatives.


Cette soirée, proposée par le groupe libertaire du coin (Questembert...) et le groupe René Lochu (Vannes), sera l'occasion de réfléchir avec l'auteur sur l'auto-organisation des mouvements sociaux dans le monde, d'hier et d'aujourd'hui, pour un projet de société émancipateur.

Entrée libre. Stands avec livres et revues.

 


 

 

Essai sur l'auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours

Charles Reeve

 

Désastre généralisé et crise de la représentation nous incitent à penser au présent le vieux principe de la démocratie directe, qui prit forme en 1789, traversa les époques révolutionnaires, pour se trouver à nouveau dans les mouvements de contestation. Le principe d’autogouvernement s’y est toujours heurté aux principes autoritaires de représentation permanente.


Les soviets des révolutions russes et les conseils de la révolution allemande des années 1920 ont été deux expressions puissantes de cette promesse pour l’avenir, et se trouvent au cœur des réflexions développées dans ce livre. Car si le dénouement de la révolution russe a glacé pour un siècle le mouvement ouvrier, liant l’idée de socialisme à celle du totalitarisme de parti unique, l’expérience, courte mais riche, de la révolution allemande s’est révélée proche des mouvements contemporains, de Mai 68 au mouvement assembléiste du 15M en Espagne, en passant par Occupy aux États-Unis et par les Printemps arabes. Les courants spontanés, autonomes et émancipateurs des mouvements sociaux ont toujours été rejetés par les chefs du socialisme avant-gardiste et qualifiés de « sauvages », car leur échappant.


Même s’il n’est pas stricto sensu une histoire du mouvement socialiste, ce livre en revisite de grands moments. Il les étudie et les discute à travers le prisme de conceptions hérétiques et « sauvages », et garde à l’esprit la perspective de l’émancipation, encore et toujours.

 

Partager cet article

Repost0
Published by anars56
23 août 2019 5 23 /08 /août /2019 22:26

En soutien à Vincenzo, 35 personnes se sont retrouvées sur l’esplanade du port de Vannes, ce jeudi soir du 22 août. Banderole déployée « Libérez Vincenzo », pancarte « Ni prison, ni extradition » et tracts ont permis à la fois :

 

- d’interpeller les passant.e.s plutôt réceptifs et déjà au fait, au moins partiellement, de son histoire. La pétition a reçu de nombreuses signatures.

 

- de faire savoir à l’État français et à sa « justice » que Vincenzo n’était pas seul et qu’on ne le laisserait pas livrer tranquillement un camarade à l’État italien.

 

Un copain de Rochefort en Terre et ami de Vincenzo a fait le point sur la situation.

 

Les partis politiques France insoumise et Parti communiste français ont pris la parole. De notre côté, nous étions 7 du groupe René Lochu à avoir participé (impression et diffusion de tracts, confection d'une pancarte, table avec feuilles de pétition à signer, banderole de Rochefort en Terre apportée par l'un d'entre nous...). D’autres camarades libertaires étaient présent.e.s et actif.ve.s. Un comité de soutien s’est créé comme dans de nombreuses villes de Bretagne et d’ailleurs.

 

Ce vendredi nous apprenons que Vincenzo pourrait peut-être bénéficier d’une liberté conditionnelle et que des informations complémentaires sont demandées à l’Italie (1). Pour ses ami.e.s de Rochefort en Terre et ses avocat.e.s, cette position du Tribunal de Rennes est vue plutôt positivement. Cette respiration permet de reprendre la force pour la suite du combat car il s'agit d'obtenir sa libération.

 

Compte-rendu de Ouest-France sur le jeudi 22 août à Vannes

 

Compte-rendu du Télégramme

 

Partager cet article

Repost0
Published by anars56
12 août 2019 1 12 /08 /août /2019 21:20

Rassemblement de soutien à RENNES, mercredi 14 août, à partir de 11h, devant la Cour d'appel (Place du Parlement) : pacifique et déterminé, sans banderole, ni parti politique

 

Soutien à Vincenzo Vecchi - rassemblement mercredi 14 août à Rennes

 

Jeudi 8 Août, Vincenzo qui vit à Rochefort en Terre (Morbihan) depuis 8 ans, sans aucune histoire et complètement intégré à la vie locale, est arrêté par la police. Son arrestation a lieu sous mandat d’arrêt européen. Il est emmené au centre de détention de Vézin le Coquet, pour une procédure d’extradition.

 

Militant italien, Vincenzo a été arrêté par la police après une cavale de plus de 10 ans suite à une condamnation à 12 ans de prison pour avoir participé aux manifestations anti-G8 à Gênes en 2001 et à une manifestation anti-fasciste à Milan en 2006 ! Il risque l’extradition vers l’Italie pour ensuite y purger sa peine !


Nous nous organisons en comité de soutien pour empêcher son extradition !!
Pour ce faire nous appelons toutes les personnes qui le souhaitent à manifester leur soutien à Vincenzo à rennes et ailleurs ce mercredi 14 Août !


Liberté pour Vincenzo - Halte à la répression des mouvements sociaux !!!

 

L’origine des faits :


Vincenzo a participé tout d’abord en 2001 à Gênes à la manifestation contre le G8 et en second lieu en 2006 à Milan à une manifestation anti-fasciste non autorisée.


Ce sont ces 2 faits qui lui sont reprochés par la justice italienne.


De nombreux militants avaient été arrêtés à Gênes et une quinzaine de personnes avaient été condamnées à des peines lourdes (8 à 15 ans fermes) sous le chef d’inculpation officielle de « Dévastation et saccage ». Vincenzo en faisait partie. Devant cette inculpation injuste et disproportionnée, il décide d’échapper à la prison et arrive alors à Rochefort en terre.

 

Un comité de soutien pourquoi ?

 

Pour de multiples raisons :

 

Parce qu’avant tout Vincenzo est notre ami, notre voisin, notre camarade.

 

1/ La légitimité de la condamnation à 2 niveaux :

 

- Par rapport à la manifestation de Gênes, la répression policière a été condamnée par différentes instances internationales, dont l’une des dernières en 2015 par la Cour Européenne des droits de l’homme. L’Italie a été condamnée pour n’avoir jamais poursuivi en justice, ni même identifié, les auteurs de violences policières contre des militants altermondialistes, en marge du sommet du G8 à Gênes en 2001. Des mauvais traitements pourtant assimilables à des « actes de torture » selon la CEDH. Ce qui bien évidemment peut questionner la légitimité du jugement.

 

- Le chef d’accusation sur lequel est basé le jugement « Dévastation et saccage », considéré comme un crime contre l’ordre public. Ce crime a été introduit par le code Rocco de 1930 (donc en période fascisante) et est encore en vigueur aujourd’hui pour réprimer les révoltes de rue. Ce code permet de condamner à des peines de prison de 8 à 15 ans, sans avoir à prouver la culpabilité des inculpés. Il est suffisant de se trouver à un endroit où a lieu le désordre… Le contexte de création de ce chef d’inculpation questionne là-encore la légitimité de cette condamnation.

 

2/ Le caractère éminemment politique de cette arrestation et extradition. En effet, l’extrême droite participe de plus en plus fortement au gouvernement italien. Vincenzo ayant été fortement engagé dans la lutte antifasciste, et les accusations prononcées contre lui étant liées à des actions anti-fascistes, il semble plus qu’évident qu’il servira d’exemple dans cette affaire.

 

Un comité de soutien pour quoi faire concrètement :


Notre 1er objectif est d’empêcher l’extradition et de retarder la procédure afin de donner le temps pour assurer une vraie défense.


Nous espérons qu’il reste en France et ne soit pas « livré » à la justice italienne.

 

P.-S.

Si vous voulez vous joindre ou soutenir, différents moyens possibles :


- Vous informer sur les actions en cours via le site :
Site internet : www.comite-soutien-vincenzo.org
page Facebook : @soutienvincenzo


- Nous contacter pour participer au comité de soutien : comite.soutien.vincenzo@gmail.com


- Soutenir financièrement : sur le site

 

-------------------------------------------------------------------------------

 

Communiqué de presse


Comité de soutien « Vincenzo » : contre son extradition vers l’Italie

 

Vincenzo, ressortissant italien, a été arrêté le jeudi 8 Août.

 

Il avait été condamné en Italie à 12 ans d’emprisonnement avec comme chef d’accusation « dévastation et saccage ».

 

Les griefs qui lui étaient reprochés :

 

- participation à la manifestation contre le G8 à Gênes en 2001,
- participation à une manifestation anti-fasciste, non autorisée, à Milan en mars 2006.
Il n’était membre d’aucune organisation politique.


Vincenzo avait choisi de fuir cette condamnation injuste et disproportionnée.
Il vit depuis 8 ans sur notre territoire (Pays de Questembert) et s’est complètement intégré à la vie locale.


Nous nous opposons à ce que l’État français livre « Vincenzo »aux autorités italiennes, qui ne manqueront pas l’opportunité d’en faire un exemple.


Étant donné le contexte actuel en Italie, cette affaire nous apparaît éminemment politique et urgente. Il doit passer devant le juge le mercredi 14 Août. Il est actuellement incarcéré au centre de rétention de Vezin le Coquet, près de Rennes.


Nous sommes un collectif citoyen qui souhaitons rendre publique et se mobiliser contre une procédure d’extradition en cours.


Il serait inadmissible que notre gouvernement, se prévalant d’être le défenseur Européen de l’humanisme et des Droits Humains, cautionne cette discrimination
politique.


Nous tenons à votre disposition des documents plus complets.


Nos contacts : comite.soutien.vincenzo(a)gmail.com


 

-----------------------------------------------------------------------

 

Articles Ouest-France :

 

L’activiste italien, arrêté près de Rochefort-en-Terre, soutenu par ses amis bretons

 

Morbihan. Les amis de l’activiste italien Vincenzo Vecchi plus mobilisés que jamais

 

Articles Le Télégramme :

 

Justice. Un activiste italien en cavale arrêté dans le Morbihan et incarcéré à Rennes

 

Rochefort-en-Terre. Activiste italien arrêté : ses amis se mobilisent

Partager cet article

Repost0
Published by anars56
11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 16:20

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes contre les mesures profondément anti-sociales, la répression s’abat de plus en plus férocement sur les manifestant.e.s, et le gouvernement continue de nier toute forme de violence policière, allant même jusqu'à récompenser d'une médaille les éborgneurs en uniforme. 

 

 

Dernier rempart entre les élites hors sol et la colère du peuple, les forces de l’ordre ont carte blanche et une totale impunité pour museler et réprimer la contestation. 

 

Chaque manifestation donne lieu à son lot d’arrestations, de blessures sévères et de mutilations. 

 

En 8 mois, on dénombre une femme décédée, 5 mains arrachées, une trentaine de personnes éborgnées, près de 3000 blessé.e.s et des centaines de peines de prison. 

 

La brutalité policière fait rage partout : lors de la fête de la musique à Nantes, suite à charge de police, 14 personnes ont été repêchées dans la Loire. Le corps de Steve, 24 ans, a été retrouvé dans le fleuve un mois plus tard. 

 

Ce « maintien de l’ordre à la française », est une spécificité hexagonale, tout comme l’utilisation décriée du lanceur de balle de défense et des grenades explosives, à l’origine de ces nombreuses blessures et mutilations. 

 

Malgré les mises en garde d’organismes internationaux, et les appels d’avocats et de familles des blessé..es, le gouvernement garde un cap ultra répressif. Et il semble que rien ne peut l’arrêter. 

 

Pourtant, n’oublions jamais ceci : Les responsables de ces pratiques de terreur ont un nom et une adresse.

 

Parmi eux, il y a bien sûr les donneurs d’ordres et des exécutants. Mais aussi les fournisseurs et sous-traitants du carnage. En France,  il existe une quinzaine d’entreprises produisant les armes et munitions achetées en masse par le ministère de l’intérieur et/ou vendues à d’autres États. 

 

La Bretagne n’est pas en reste et abrite la fameuse usine Nobel Sport dans le Finistère. Ainsi qu’une jeune start-up tenue par un ancien gendarme et un ingénieur : l’entreprise Redore SAS, située à Lanester dans le Morbihan.

 

Cette entreprise produit et vend depuis 2014 des LBD pour la police municipale et des munitions « made in Breizh » soi disant semi létales, ainsi que son expertise en matière de sécurité et de défense. 

 

Ce tract a pour vocation de faire connaître à tous et toutes l’existence de cette entreprise, et c’est aussi et surtout un appel à ne plus laisser en paix les marchands de morts. 

 

A bon entendeur, Redcore est située 165 Rue de la montagne du salut, 56600 LANESTER

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by anars56
8 août 2019 4 08 /08 /août /2019 19:17
Portes ouvertes sur l'Anarchie

 

10h00 La ruche*

11h00 Débat mouvant *

12h30 Repas (Prix libre)

14h00 La ruche*

15h00 Jeux des axes*

17h00 Conférence gesticulée (spectacle)

"Une autre histoire des classes sociales", par Anthony Pouliquen (Lien Vidéo)

19h00 Repas (Prix Libre)

21h00 La Compagnie Punk & tradition présente Grand JⒶcques, Théâtre d'objets (Lien Vidéo)


*(Atelier d'éducations populaires autour de l'Anarchie)


Mais aussi, toute la journée, de nombreux stands et points de rencontres thématiques.

 

Si vous êtes intéressé pour animer un stand ou vous investir en tant que bénévole, n'hésitez pas à nous contacter !

 

Plus d'infos : https://fermeintention22.wixsite.com/anarchie

 

Événement facebook

 

Partager cet article

Repost0
11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 22:07

Nous relayons volontiers cet appel que nous a transmis Yannis Youlountas contre l'emprisonnement de 2 militants anarchistes grecs. Le groupe René Lochu soutient volontiers ces 2 compagnons de lutte. Comme bien d'autres (individus et groupes), nous avons versé une contribution au pot commun.

 

Résumé des faits à l'origine des poursuites à l'encontre des 2 copains : ICI

 

Giorgos a été formellement identifié à la suite de l’attaque du parlement le 21 mai dernier (quelques bouteilles de peinture sur la façade de ce bâtiment qui n’a rien d’extraordinaire). Il s’agissait d’une action, parmi d’autres, en solidarité avec Koufontinas, alors en grève de la faim. Sur place, un autre membre de ROUVIKONAS prénommé Nikos, a été arrêté. Tous deux sont poursuivis non pour un délit, mais cette fois pour un crime. En exhumant une vieille loi sur la protection des monuments historiques de grande valeur – loi quasiment jamais utilisée et qui était plus destinée à l’Acropole ou à Delphes – le pouvoir a trouvé le moyen de piéger nos camarades qui faisaient jusqu’ici toujours attention à ne pas franchir cette frontière juridique en matière de qualification. Résultat : Giorgos et Nikos risquent 10 ans de prison fermes et se voient demander un dépôt de garantie gigantesque de 30 000 euros chacun (60 000 euros en tout) à régler avant le 14 juin.

 

(...)

 

C'est une attaque sans précédent contre la résistance en Grèce. Sans doute, la plus frontale depuis l’arrivée au pouvoir de Tsipras. Car nul groupe n’a autant résisté ces dernières années que Rouvikonas : quotidiennement, avec courage et persévérance, tel un sérum contre la résignation. Cette résignation qu’avait justement provoquée Tsipras. Presque tous les jours, on a entendu parler d’anarchie et de résistance dans les JT et dans la presse**. Presque tous les jours, de plus en plus de gens se sont dit que rien n’était terminé. Presque tous les jours, certains en venaient même à scruter les titres pour découvrir ce que Rouvikonas avait encore osé faire pour riposter contre l’injustice.

 

Que des hommes comme Giorgos et Nikos soient bientôt privés de liberté par Tsipras résume le machiavélisme du personnage. Eux, défenseurs infatigables de la justice authentique face à la politique désastreuse du pouvoir, frappés à leur tour par la pseudo Justice d’État qui n’est qu’une mise en scène sombre et grotesque au service de la classe dominante. Eux, increvables anarchistes, embastillés par le gouvernement et l’État, deux des inventions politiques les plus nuisibles dans la marche de l’humanité vers son émancipation.

 

Soutien à Giorgos, Nikos et tous les membres de ROUVIKONAS.

 

Pot Commun (avec toutes les informations) ici : https://www.lepotcommun.fr/pot/mjj83sy2

Partager cet article

Repost0
Published by anars56
5 juin 2019 3 05 /06 /juin /2019 23:25

Jeudi 6 juin - Vannes - 19h esplanade du port, près du kiosque à musique : Rassemblement en mémoire de Clément Méric et de ses combats : antifasciste, syndicaliste, libertaire, anticolonialiste, anti-homophobie et pour la cause animale.

 

Prise de paroles et chants. Organisé par le groupe René Lochu

 

 

 

 

Noire est notre peine, rouge est notre colère.

 

Nous sommes là en mémoire de Clément Méric, antifasciste, syndicaliste, libertaire, anti-colonialiste, anti-homophobe et militant de la cause animale, mort sous les coups de membres de l'extrême-droite mercredi 5 juin 2013.
 


Nous exprimons haut et fort notre peine et notre colère devant la mort d'un compagnon de lutte, car ses combats sont les nôtres.

 

Nous tenons à rappeler la nécessité de combattre le fascisme, d'où qu'il vienne et quelque soit son apparat : en rangers ou en cravate, armé d'un poing américain ou d'une Rollex.

 

Si nous dénonçons les agressions et discours fascistes, antisémites, racistes, sexistes et homophobes, nous n'oublions pas que ceux-ci trouvent leur source dans l'actuelle réorganisation du capitalisme (dite "crise") qui jette un nombre considérable de personnes dans la misère et la précarité... et dans des réponses simplistes et erronées (replis nationalistes ou religieux). En ce sens, tant en France qu'en Europe, les gouvernements successifs (dont l'actuel) portent une lourde responsabilité :


- en soutenant les logiques capitalistes, qui favorisent les "premiers de cordée" au détriment de la population de plus en plus précarisée,
- en cassant les conquêtes sociales qui se sont inscrites dans le droit du travail au fil des luttes,
- en tenant des discours sécuritaires et démagogiques qui stigmatisent les plus faibles,
- par le recours croissant et massif aux violences policières, dans les quartiers populaires, les ZAD et les manifestations, devant les universités et les lycées, et par une surveillance généralisée,
- en rejetant les migrant.e.s. et en les laissant mourir par milliers en Méditerranée.

 

Nous assistons donc à une orientation de plus en plus autoritaire de l’appareil d’État, notamment contre les mouvements sociaux.


Cette surenchère se distingue de moins en moins des discours et pratiques de l'extrême-droite.

 

Le fascisme est avant tout une idéologie liée à un pouvoir central fort, avec le culte du chef.

 

A sa loi du plus fort, nous opposons l’égalité et l’entraide.
A son autoritarisme, nous opposons la liberté.
A sa morale excluante, nous opposons l’émancipation.

 

Revendiquer l'autogestion généralisée de la société et la réappropriation de sa propre vie nous semblent être la meilleure réponse à l'exploitation capitaliste, à la domination de l’État et du patriarcat... et donc au fascisme.

 

L’opposition au « système » n’est en conséquence pas entre "modernes" et "nationalistes" mais dans la lutte des exploité.e.s contre leurs maîtres (politiques, économiques…).

 

Clément Méric était un militant, il dénonçait le capitalisme car il savait que ce système fondé sur la violence économique n'aboutit qu'à la violence sociale.


Parce que ses luttes sont les nôtres, Clément vivra dans nos combats.

 

Partager cet article

Repost0
Published by anars56

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements