Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 21:57

 

Depuis le 11 mars dernier, le Japon est victime, en plus d’une catastrophe naturelle, de la plus grosse catastrophe nucléaire de l’histoire avec Tchernobyl. La radioactivité s’est répandue à des centaines de kilomètres, polluant des régions entières du pays et l’océan pacifique. Même si elle ne pourra jamais être suffisante, la protection des populations face aux risques de contamination est, encore à ce jour, à peine mise en place par les autorités.

Depuis la mobilisation citoyenne dans le monde ne faiblit pas. Dernièrement, 60 000 personnes ont manifesté à Tokyo pour l’arrêt du nucléaire.

Alors que nos voisins européens, tirant la seule leçon possible de la catastrophe de Fukushima, décident un à un de sortir du nucléaire, le gouvernement français persiste dans l'impasse de l'atome. Cet immobilisme est inacceptable.

Le 15 octobre 2011, des manifestations auront lieu à Avignon, Bordeaux, Bugey, Dunkerque, Rennes, Strasbourg et Toulouse pour dire stop au nucléaire, c'est-à-dire exiger l’arrêt immédiat des chantiers EPR/THT et de tous les autres projets (Bure, ITER, Mégajoule …) ainsi que la fermeture rapide de toutes les installations nucléaires actuellement en service.

-----------------------------------------------------------------------------------------------

Attention, pour Rennes, nouveau lieu de rendez-vous : ce n'est plus l'Esplanade Charles de Gaulle mais le Mail François Mitterrand

 

affiche_mail.jpg

 


Repost 0
Published by anars56 - dans écologie
commenter cet article
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 20:09

Où trouver le Monde libertaire près de chez vous ? Cliquez ici !


ML-1644-recto.jpgML-1644-verso.jpgSommaire

Actualité

À la une : Troy Davis assassiné, par A. Sulfide, page 3

Serment aux armes, par M. Rajsfus, page 4

Météo syndicale, par T. Impétueux, page 5

Chronique néphrétique, page 5

Des brèves, un strip, page 6

Procès AZF, par J.-P. Levaray, page 4

Georges Fillioud est mort, champagne ! E. Vanhecke, p. 8

International

Extrême droite autrichienne, par J. Segal, page 9

Arguments

Le futur est à venir, par A. Bernard & P. Sommermeyer, page 10

Affaire du Sofitel, par R. Dadoun, page 14

Dézombifions-nous, par G. Goutte, page 16

Histoire

17 octobre 1961: vers la mémoire ?, par E. Garnier, p. 18

Musique

Blues et politique, par Pascal, page 19

À voir

Quelques sorties, par H. Hurst, page 21

Mouvement

Soutenons le Jargon libre, page 22

Agenda, page 23

Repost 0
29 septembre 2011 4 29 /09 /septembre /2011 17:17

 

Jean-Jacques, militant au groupe libertaire Lochu (Vannes), tu as participé pour la deuxième année consécutive à deux événements liés au "militantisme cycliste", lequel englobe des problématiques sociales comme les moyens de transport, l'aménagement des villes et de la voirie, le rapport à la vitesse, à l'environnement, à autrui et même à sa propre santé. Peux-tu nous présenter rapidement chacun de ces événements et leurs objectifs respectifs ?

Jean-Jacques :

En fait, j'ai participé à trois mobilisations de ce type.
J'ai commencé par "le détour" en Bretagne en 2007. "Le détour", c'était un tour cycliste décroissant qui a eu lieu en même temps que le tour de France. C'était un anti tour ou plutôt un alter tour avant la lettre, initié par de jeunes décroissants de Nantes. Les participants venaient de toute la France. Ce "détour" visait à rencontrer des pratiques alternatives (agriculture, maisons écolos, lieux de vie). "Tour et détour" selon le rapport entre les mots "faire et défaire".
Sur ce modèle a été créé, de manière complètement indépendante, le "cyclo foncier" devenu "cyclo paysan". J'étais le seul à avoir fait les deux. Au début, le cyclo foncier se focalisait sur l'accès à la terre, d'où son nom. Mais, très vite, il est apparu que l'accès à la terre devait être lié à un mode de vie paysan et non pas d'exploitations agricoles. Par l'accaparement (Marx disait "appropriation privative") des terres par une minorité d'anciens paysans transformés en exploitants agricoles, l'ensemble de la population française a été exclue du territoire que l'Etat est censé lui attribuer. Cet accaparement se fait au bénéfice des seules grandes sociétés capitalistes (chimie, semenciers, grande distribution). Le cyclo paysan a donc pour but de porter cette thématique de l'accaparement auprès des institutions agricoles (Chambres d'agriculture, Mutualité Sociale Agricole, Safer, Crédit agricole, services de l'Etat et administrations locales). Nous avons presque toujours été accueillis et soutenus par des paysans de la confédération paysanne en agriculture biologique et quelques communes qui voulaient revivifier la vie rurale et développer l'autonomie alimentair tract-AT2011e. Le cyclo paysan promeut l'installation de petits paysans en poly-activités (travail partiel dans le tertiaire ou le secondaire). Plusieurs participants étaient des jeunes urbains, installés ou en recherche de terres.
"L'alter tour" est né en 2008, sans lien organique avec le détour, bien que quelques participants du détour aient pris part à l'alter tour. L'alter tour "pour une planète sans dopage", "vers la sobriété énergétique" est réellement l'anti Tour de France et cherche à relier et aider par des manifestations (vélorution) des pratiques alternatives diverses (agriculture biologique, constructions écologiques, énergies indépendantes, opposition à l'urbanisation, lieux alternatifs...). L'alter tour est un projet plus vaste et plus général.  
 
 

Détaille nous l'organisation du "détour", du "cyclo paysan" et celui de "l'alter tour", leurs points communs, leurs différences.

Jean-Jacques :
Pour le « détour », un noyau de décroissants avaient pris des contacts et préparé le trajet. Nous étions en autonomie complète : gamelles, camping sur le terrain des accueillants. Il n'y avait pas de caisse commune, chacun achetait sa nourriture. Nous étions une vingtaine de cyclistes à rouler. La participation était à la carte. Ce détour a eu lieu pendant le tour de France durant 3 semaines. La pratique cycliste était en autogestion. Les soirées étaient organisées autour de débats et de conférences.
Pour le cyclo paysan, qui a lieu en avril, nous étions en autonomie : couchages, gamelles, mais cuisine et caisse communes, et, en raison de la saison, pas de tentes. Tout ce qu'on achetait était en bio. Sinon, nous faisions beaucoup de récupération pour la nourriture, surtout la première année, en Bretagne. La deuxième année, elle, s'est faite dans le Nord. Les cyclos durent deux semaines. Le cyclo paysan réunit une vingtaine de cyclistes en permanence mais trois fois plus de participants à la carte. Une poignée a fait tout le parcours.
L'alter tour change de région chaque année. Il s'étale sur plus d'un mois. La date de départ est calée sur celle de Tour de France. Il a des véhicules pour porter les bagages et les cyclistes fatigués (!). Ceux-ci ne sont donc pas en autonomie complète. L'alter tour est parrainé par des entreprises et associations écologistes. Contrairement au détour et au cyclo paysan, l'alter tour est payant : nourriture et hébergement. Car l'alter tour indemnise les accueillants : agriculteurs ou associations. Il en coûte à peu près 26 euros par jour. Je n'ai participé qu'aux alter tours de 2010 et 2011 (pas 2008, ni 2009). La participation est à la carte : nous commencions à 20 mais nous finissions à plus de 50 à rouler tous les jours, avec un pic de 100 en 2010 à Saint-Malo et Jersey. Jersey, paradis fiscal, où nous sommes allés en ferry + vélo pour dénoncer le dopage financier. L'alter tour a deux salariés à l'année, avec des assemblées générales de bénévoles, plusieurs fois par an, qui organisent le trajet.
Le détour en Bretagne et les cyclo-paysans faisaient autour de 800 km ; l'alter tour 1500 (ouest et centre de la France en 2010 ; pour 2011 : Genève, Alpes, Camargue, Cévennes, Larzac).
Dans le cadre d'un canevas organisé à l'avance, ces trois activités se faisaient en autogestion. Le cadre lui-même est réalisé en autogestion. Une autogestion assumée et revendiquée, même si les libertaires y sont en très petite minorité ! C'est important de noter cela : l'air du temps est à l'auto-gestion des luttes et même de simples pratiques alternatives. Le mode d'organisation hiérarchisé de la bourgeoisie et de ses appendices léninistes est spontanément écarté !

 

Y a-t-il un portait type de participant-e-s à l'alter tour, au cyclo foncier tour ? Rencontre-t-on le même type de personnes ? Age, sexe, classe sociale, urbains/ruraux... etc...

Jean-Jacques :
Il y a quelques rares enragés qui ont fait les 3 (dont moi, rires !). Le public détour et cyclo paysan est très proche, avec cette différence que le cyclo paysan est axé sur une problématique d'accès à la terre.
L'alter tour a un public plus large : de par la contrainte financière et l'aide motorisée au trajet. Mais si beaucoup de participant-e-s ne sont pas des cyclo touristes, dès le troisième jour, tout le monde a le même rythme. Ce n'est pas une activité très difficile. On n'a pas vu de démission. C'est pour ça que je pense que ces différentes manifestations sont complémentaires et non concurrentes : chacune a de bonnes raisons d'être.
Dans chacune des expériences, il y avait mixité complète avec la parité hommes / femmes.
L'âge des participant-e-s en moyenne court de 20 à 45 ans même s'il y a eu des pré adolescents et quelques vieux.
Il n'y a presque que des urbains.

 

Tu as croisé des individus engagés sur d'autres thématiques, quelles sont-elles ? Qui dit engagé-e-s, dit débats démarrant spontanément ! As-tu souvenir de discussions qui t'ont particulièrement marqué ?

Jean-Jacques :
Il y a à chaque fois un noyau de libertaires : j'ai rencontré un militant de la Coordination des groupes anarchistes (CGA) de Toulouse.
La composition politique des participants est majoritairement décroissante et écologiste. Les apolitiques (présents uniquement dans l'alter tour) étaient les moins nombreux et se sont très bien intégrés.
L'alimentation est surtout biologique, dès que possible, avec des menus végétariens et des menus omnivores. L'alter tour, par décroissance, fait un effort particulier pour l'alimentation végétarienne (bien qu'elle ne soit pas exclusive). Il y a eu quelques débats houleux entre des végétariens et des omnivores, lors du détour et de l'alter tour (mais pas au cyclo paysan). Les végétariens ont eu un très bon rendement sportif... contrairement à ce que d'autres voulaient penser.
L'autogestion était unanimement pratiquée et acceptée... sauf par un trotskiste sur l'alter tour, avec qui j'ai eu une confrontation très dure, sur ce sujet : ces gens-là n'acceptent toujours pas l'autogestion, l'autonomie ouvrière !
J'ai eu une discussion très courtoise avec un camarade de la CGA sur la prise de décision à la majorité, ou à l'unanimité... Nous avons gardé chacun nos opinions respectives (rires).
 

Sur Vannes, y a-t-il un militantisme pro vélo dans ses dimensions sociales et écologiques ?

Jean-Jacques :

Vélorution a disparu, vélomotive l'a remplacé. Mais vélomotive n'a rien fait avec l'altertour, ni avec le cyclo paysan en Bretagne. Vélomotive, accaparée par les discussions en commission avec les administrations, s'étiole, alors que se développe la pratique spontanée du vélo en ville...

Repost 0
Published by anars56 - dans écologie
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 22:15

Alain Soral à Rennes ?
Hors de question !




Contre toutes les extrême-droites
Manifestation unitaire
Le samedi 1er octobre
à 17h00 place de la mairie à Rennes



Le 1er octobre, l'association d'extrême-droite Égalité & Réconciliation organise une conférence conjointe d’Alain Soral et Hassan Iquioussen à Rennes.
Ancien membre important du FN, au comité central duquel il a siégé en 2007, Alain Soral s'est lancé dans une quête qui pourrait faire sourire tant elle paraît incroyable : amener la population française d'origine immigrée à voter Front National.

Cet apparent mélange des genres masque un propos qui, s'il est à la fois brumeux et fluctuant, conserve l'essentiel des caractéristiques de l'extrême-droite française classique. Quelques simples citations du personnage devraient suffire à le positionner politiquement une bonne fois pour toutes.
Raciste : quand Soral n’est pas en train de s’en prendre aux maghrébins et aux africains (« on ne dira jamais assez à quel point la maghrébisation, l’africanisation […] de la France ont fait baisser vertigineusement le niveau de civisme et de civilité de la population française ») ou de s’attaquer aux gens du voyage (« le pittoresque voleur de poules [s’est transformé] en braqueur surarmé réputé pour son goût du sang »), c’est parce qu’il est trop occupé à expliquer à qui veut l’entendre que les juifs veulent dominer le monde.

Sexiste : dans Sociologie du dragueur, Alain Soral se complait au fil des pages dans la plus écoeurante misogynie, quand il ne qualifie pas tout simplement les violeurs de « malheureux » ayant échoué par manque de technique à faire dire « oui » à sa victime du sexe opposé.
Un sexe qu'il inventorie ainsi dans son ouvrage : mères, jeunes filles, pétasses, bonniches, bourgeoises, folles (mystiques et salopes), femmes de trente ans, dragueuse, flippées, travailleuses et autres féministes.
Histoire d'être bien clair : « [p]uisque vous savez maintenant que pour l'amener au plaisir il fallait la forcer un peu, pourquoi changer de méthode à deux doigts du bonheur ? [...] plus vous entrerez sèchement, plus votre sentiment de la pénétrer sera fort […] quant à elle, son plaisir étant parent de la douleur, croyez qu'elle appréciera aussi ce surcroît de virilité. ».

Homophobe : au « macho » qu’il réhabilite, en tant qu’« homme qui respecte sa mère, qui protège sa femme et se sent responsable de ses enfants », Alain Soral oppose « les demi-fiottes d’aujourd’hui » véhiculant « le sida, maladie d'enculés ». Plus enclin à taper sur les homosexuels hommes, il n'oublie cependant pas les lesbiennes en parlant d' « [h]ommasse névrosée qui passe son temps à reprocher aux hommes le peu de féminité qui leur reste ».

Néo-libéral : dans Comprendre l’Empire, Soral se lance dans une violente charge contre les chômeurs, qu’il qualifie de « parasites » et de « rentiers du bas » vivant dans l’oisiveté au détriment de « la classe moyenne productive, la plus ponctionnée par l’État ».


Alors quoi ? On s'embrasse ?
Soral et sa clique appellent de leurs voeux une ridicule « réconciliation nationale » entre population d'origine immigrée et FN, mais donnent en parallèle dans leurs écrits la liste des victimes réelles de ce petit jeu : Juif ou Arabe, lesbienne ou homosexuel, femme, pauvre, immigré …
À l'heure où les idées du Front National paradent déjà largement à l'Élysée, il est plus que jamais nécessaire de dénoncer systématiquement l'extrême-droite. La « réconciliation » qu'elle propose n'est qu'une division des classes populaires : face aux attaques du gouvernement et du patronat, c'est collectivement et par la solidarité internationale que nous devons répondre.

Parce que nous sommes antiracistes, parce que nous sommes antisexistes, parce que nous croyons que chacun est libre de son orientation sexuelle et, surtout, car nous sommes contre le projet de société proposé par l’extrême droite, nous nous opposons à la venue d'Alain Soral à Rennes.
Parce que nous refusons que racisme et xénophobie soient utilisés pour détourner notre attention du terrain des luttes sociales, nous appelons à un large rassemblement antifasciste, au-delà de ce simple événement ponctuel.
Parce que nous savons que seul le mouvement social permet de lutter efficacement contre les racines de la xénophobie nous appelons tous ses acteurs à nous rejoindre pour ne céder ni ici, ni ailleurs, le moindre pouce de terrain à l'extrême-droite.

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 09:36

Pour trouver le Monde libertaire près de chez vous, cliquez ici !

Il est aussi disponible à prix libre lors de notre permanence le 1er lundi de chaque mois, à la maison des associations, 6 rue Tannerie, Vannes. De 18h15 à 20h. Possibilité d'avoir des anciens numéros en bonus !

 

 

ML-1643-recto.jpgML-1643-verso.jpgSommaire

Actualité

La Tunisie, état des lieux, par Mohamed, page 3

Météo syndicale : été indien, par L. Barbesois, page 4

Salon du livre anarchiste de Merlieux, par Paco, page 4

Sida, points sur les «i », page 5

Chronique néphrétique, page 5

Des brèves, un strip, page 6

Procès Maixol à Bordeaux, J.-M. Raynaud, page 7

International

Rentrée syndicale unitaire en Espagne, par R. Pino, page 8

Café zapatiste, par Daniel, p. 9

Bac populaire en Argentine, par Romain et Jessica, page 10

Arguments

De la profitation, par A. Zurvan, page 12

Histoire

Kropotkine et la Grande Révolution, par P. Sommermeyer, page 16

À lire

La geste des sans-papiers, par Silfax, page 19

À voir

Prudhommes, par M.-C. Calmus, page 20

Mouvement

Salon du livre anarchiste de Merlieux – le programme, page 21

Radio libertaire, page 22

Agenda, page 23

Repost 0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 22:44

aaaaa-anne-methane.jpg Vendredi 23 septembre, l'association "Sous le vent, les pieds sur terre" organise un méga giga FEST NOZ avec en tête d'affiche les RAMONEURS de MENHIRS.

Pourquoi ? Toujours pour la même raison. Soutenir la lutte contre les dégâts causés par l'agro bizness et ses relais. Soutenir les associations qui se battent contre ce fléau qu'est la pollution générée par l'agro bizness.

De la porcherie industrielle de Trébrivan aux algues vertes qui souillent les plages, il suffit de suivre la rivière dans laquelle ton marchand de flotte (non choisi) pompe l'eau qu'il te facture. Les antibios et autres salopries sont compris dans le tarif.

L'agro bizness nous empoisonne par la nourriture, par l'eau, par l'air. Il n'est jamais trop tard pour foutre en l'air ce système absurde et nihiliste imposé par les industriels et les financiers... avec l'appui de l'Etat qui a légiféré en leur faveur.


Le dessin est piqué au blog de Alain Goutal

et cet article est largement inspiré du blog lateteocarhaix.

Repost 0
Published by anars56 - dans écologie
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 22:24

May Picqueray, petite Bretonne, née à Savenay (44) en 1898, a contracté très tôt le virus de l'anarchie qu'elle n'a cessé par la suite de répandre. Une vie de lutte contre les oppressions, contre le militarisme...

Elle a publié son autobiographie en 1979 "May la réfractaire - Pour mes 81 ans d'anarchie". Laquelle a été remarquée, car elle fut l'invitée de Bernard Pivot dans sa célèbre émission Apostrophes du 22/02/1980.

Elle a aussi été reçue dans l'émission de Jacques Chancel sur France Inter : et elle ne mâche pas ses mots !

 

Cet entretien peut être écouté ici :

http://bit.ly/nRUIHG
ou là :
http://www.mediafire.com/?z34i42898bi3yyl

 

 

"Vienne ton jour, déesse aux yeux si beaux
Dans un matin vermeil de Salamine !
Frappe nos coeurs en allés en lambeaux.
Anarchie ! ô porteuse de flambeaux.
Chasse la nuit, écrase la vermine,
Et dresse au ciel, fût-ce avec nos tombeaux,
La claire Tour qui sur les flots domine !"
-> Laurent Tailhade


"Pour l'Amour, la Fraternité, la Liberté !"
May...

Repost 0
Published by anars56 - dans Anarchisme
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 18:47

"La mesure n'est pas le contraire de la révolte. C'est la révolte qui est la mesure, qui l'ordonne, la défend, la recrée à travers l'histoire et ses désordres."
-> Albert Camus


"Vous croyez qu'il vous faut de la discipline... de la discipline... toujours de la discipline ! Mais c'est l'indiscipline qui est l'âme des combats du peuple... Ah ! bourgeois..."
-> Jules Vallès

Enregistrement d'une conférence donnée à une date non déterminée (il y a quelques dizaines d'années tout de même). Elle dure un peu plus de 18 minutes. On y cause philosophie, révolte, égalité, socialisme, liberté, révolution, etc...

 

Disponible à l'écoute en mp3, par là (le téléchargement prend juste quelques minutes) :

http://bit.ly/o99kAJ
ou
http://www.mediafire.com/?c5eg1jlwdk6108x

Repost 0
Published by anars56 - dans Anarchisme
commenter cet article
17 septembre 2011 6 17 /09 /septembre /2011 19:56

Salut,

voici donc un nouvel agenda mis à jour.a

Pour dimanche prochain, sachez que pour la manif (anti) algues vertes, au Cap Coz à Fouesnant (29), vous avez le choix : soit celle initiée par les associations écologistes pour dénoncer l'agriculture intensive et le système qui l'a générée (hé, c'est simple finalement, ce sont le capitalisme et l'Etat !!), soit la contre-manif organisée au même endroit, au même moment, par le syndicat agricole FDSEA 29 qui prétend défendre l'emploi en Bretagne (alors que la concentration et le gigantisme des exploitations a vidé les campagnes provoquant du chômage compensé juste partiellement par des emplois à la chaîne dans l'agro alimentaire, lesquels emplois génèrent couramment des troubles musculo-squelettiques... Sympa le modèle !!). Et on ne dira rien du sort fait aux animaux. Rappelons aussi que le donneur d'ordres aux agriculteurs, c'est la grande distribution... C'est bien un système qui est à revoir...
Le plan de lutte contre les algues vertes lancé en février 2010 coûte 134 millions d'euros d'argent public... Aussi, même si vous boycottez les produits issus de l'agriculture industrielle, que vous mangez bio, local et végétarien, vous passez quand même à la caisse indirectement... On a à faire à des malins ! et "ils" prétendent qu'on est libres... et "ils" s'étonnent qu'on a la rage et qu'on veuille une révolution sociale et libertaire...

Rappel : Manifestation « Nucléaire Stop » à Rennes le 15 octobre 2011
Dans le Morbihan, des départs en cars sont organisés au départ de Lorient (8h45), Auray (9h30), Vannes et Pontivy (10h), Ploermel (11h),… avec une participation de 20 € ou 10 € (non imposables, enfants,…).
Inscriptions au 06 67 67 27 74 ou par mail stop-nucleaire56@laposte.net
Si la lutte antinucléaire vous intéresse, contactez stop nucléaire 56 qui se prononce pour la sortie immédiate du nucléaire civil et militaire ! Y'a pas mal d'activités en ce moment :-)

Pour les départs en car depuis Quimper, voir le site de nos amis du groupe anarchiste Crabes : http://crabes.webnode.com/

Le monde libertaire de "rentrée" est paru ce jeudi 15/9, sommaire et couverture peuvent être consultés ici : http://anars56.over-blog.org/article-le-monde-libertaire-1642-du-15-au-21-septembre-2011-84424945.html
Radio libertaire offre toujours un chouette programme, téléchargeable : http://media.radio-libertaire.org/php/grille.php

Les nouveautés débutent par *

Le groupe libertaire (René) Lochu - (Francisco) Ferrer et la fédération anarchiste Vannes - Lorient ne se reconnaissent pas obligatoirement et intégralement dans tout ce qui est présenté dans cet agenda.

Anarchas salutations.

-------------------------------------------------------------

* Samedi 17 septembre - Baden (56) - Pique-nique végétarien à partir de midi : chacunE apporte un plat végétal et/ou une boisson et on partage - Table de presse : droits des animaux, écologie, rapports nord-sud, aspects sanitaires des alimentations carnées et végétariennes, recettes végétaliennes... - Rdv : aire de pique-nique route de Port Jakez - Infos : veg56@voila.fr

-------------------------------------------------------------

* Samedi 17 Septembre- Concarneau - Douzième Velorution (manif à vélo), organisée par le Crade - 14h, place de la Mairie. Départ 14h30

-------------------------------------------------------------

Samedi 17 septembre - Rennes - Chanson rock libertaire avec Fred Alpi www.fredalpi.com - Bar Le Papier Timbré - Prix libre - 19h30

-------------------------------------------------------------

Dimanche 18 septembre - Fouesnant (29) - Manif' régionale Algues Vertes au Cap Coz - dès 11h pour une rando et/ou un coup de main au montage - 15h00 pour les temps forts de la journée. Infos : http://anars56.over-blog.org/article-fouesnant-29-manif-regionale-anti-algues-vertes-dimanche-18-septembre-2011-83696764.html

-------------------------------------------------------------

* Lundi 19 Septembre - Rennes - Projection-débat "ZOOS l'enfer du décor", proposée par l'asso Animaliste, au BAR SCOP "La vie enchantiée". 19h30. Restauration végétarienne (s'inscrire). Infos : http://www.la-vie-enchantiee.coop/index.php?option=com_jevents&task=icalrepeat.detail&evid=445&Itemid=20&year=2011&month=09&day=19&title=projection-debat-qzoos-lenfer-du-decorq&uid=ed6b77f87ba81abee3eefdb5e171e705

-------------------------------------------------------------

Mardi 20 septembre - Inzinzac-Lochrist (56) - Cinéma le Vulcain : projection débat autour du film "PRECIOUS LIFE" (1h40 – documentaire de Shlomi Eldar «Toute la complexité du conflit israélo-palestinien dans le combat d’une famille palestinienne et de médecins israéliens pour sauver la vie de Mohammad, 4 mois, atteint d’une maladie génétique... »), animée par Le comité de Jumelage Palestine et Le Mouvement de la Paix - 20h30

-------------------------------------------------------------

* Mardi 20 septembre - Lorient -  Spectacle de Nicolas Lambert "Avenir Radieux, une fission Française" (Après « ELF, la pompe Afrique » qui à travers le procès des dirigeants d’ELF éclairait la politique néo-coloniale de la France et ses logiques de corruption, il s’agit ici d’explorer, concernant le nucléaire, le discours officiel du pouvoir et la confiscation de la possibilité de débattre) - 20h30 - Plateau des Quatre Vents - Participation libre

-------------------------------------------------------------

* Mardi 20 septembre - Nantes - Circuit court art et culture (Sur le principe d'une AMAP (association pour le maintien de l'agriculture paysanne), un « bouquet culture » est sur le point d'éclore : les adhérents versent une contribution annuelle, permettant de garantir aux artistes des revenus et une trésorerie régulière. En contrepartie, tous les trimestres, les adhérents viennent chercher leur « panier culture » lors d'un temps convivial. Ce panier peut contenir disques, place de spectacle ou de concerts, BD, bon pour des ateliers de création partagée... Tous, artistes et adhérents, contribuent ainsi à maintenir des formes de créations locales diverses.) - De 18h30 à 20h30, à la Maison des Hommes et des Techniques – ile de Nantes (à côté des Machines de l’Ile)

-------------------------------------------------------------  

Vendredi 23 septembre - Lorient - Soirée débat à partir du film "Brennilis : la centrale qui ne voulait pas mourir" avec la Criirad et Stop nucléaire 56 - Restaurant bio les 7 épis - 20h30 Entrée libre (au chapeau)

-------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Foire Biologique à Muzillac (56) - Animations : 14h Groupement d'achat solidaire et éthique // 15h30 Quest-ce que la décroissance ? avec Paul Ariès // 18h30 Apéro concert avec Tarf Do // 20h30 Spectacles Graines de soupe - Infos : http://terreenvie.com/

-------------------------------------------------------------

* Samedi 24 septembre - Augan (56) au café coopératif le champ commun - 21h Los Tabayos en concert (groupe folklorique officiel de la République Libertaire du Tabaystan) - Infos : http://www.lechampcommun.fr/

-------------------------------------------------------------

Dimanche 25 septembre - Foire Biologique à Muzillac (56) - Animations : 11h Forum la recyclerie / ressourcerie // 14h Forum acheter bio et local // 15h30 Conférence Nucléaire et radioactivité, quels dangers, comment en sortir ? Avec la Crirrad et Stop nucléaire 56 - Infos : http://terreenvie.com/

-------------------------------------------------------------

* Mardi 27 septembre - Vannes - Claude Léostic, qui était sur le bateau français de la flottille pour Gaza, viendra répondre aux questions sur le déroulement de la campagne - 20h30 Palais des arts - Organisé par l'AFPS 56 (Association France Palestine Solidarité)

-------------------------------------------------------------

* Vendredi 30 septembre - Rennes - Concert de Christian Leduc, chansons artisanales et rebelles, au BAR SCOP "La vie enchantiée" http://www.la-vie-enchantiee.coop/index.php?option=com_jevents&task=icalrepeat.detail&evid=431&Itemid=20&year=2011&month=09&day=30&title=christian-leduc--chansons-artisanales-et-rebelles&uid=ac95ced6a15ad679237d3b7ee724cc0d - 20h30 - Prix libre

-------------------------------------------------------------

* Vendredi 30 septembre - Noyal-Chatillon (35) -Conférence-débat sur les OGM avec Christian Vélot - Salle polyvalente - 20h30

-------------------------------------------------------------

* Du vendredi 30 septembre au mardi 4 octobre - Nantes - Festival Ciné alternatif (films de l'Amérique indienne) au cinéma La concorde - Infos et programme : http://www.delaplumealecran.org/

-------------------------------------------------------------

Samedi 1er octobre - Arzano (29) - Concert "Indignez-vous !" Anarcho punk avec Chas Gourlen, Sparkrow, Antibiotic, Gwalldaol, & Bakounine - Prix Libre - 18h

-------------------------------------------------------------

Jeudi 6 octobre - Trégunc (29) - Conférence "De l’amiante aux algues vertes" avec le Docteur Claude LESNE et Jean Paul GUYOMARCH - Salle Sterenn - 20h30

-------------------------------------------------------------

* Du vendredi 7 au dimanche 9 octobre - Guichen (35) - Salon Ille et bio sur le thème "métamorphoser l'économie" (ateliers, conférences débat, table ronde...) On notera un débat avec Marie-Monique Robin (Le monde selon Monsanto, Notre poison quotidien), des débats sur le nucléaire, les ogm... Programme complet ici en pdf (tout est loin d'être intéressant, d'un point de vue @nar, il faut faire le tri...) : http://www.illeetbio.org/wp-content/uploads/2011/09/programme_WEB-1.pdf

-------------------------------------------------------------

* Vendredi 14 octobre - Quimperlé (29) - Conférence débat sur la notion de Droits de l'Homme et l'union européenne avec Michel Tubiana (Avocat à la Cour d’appel de Paris, membre de la Ligue des droits de l’Homme en 1978) - Coat-Kaër - 20h

-------------------------------------------------------------

Samedi 15 octobre - Rennes - Manifestation Contre le Nucléaire et pour l'arrêt immédiat des chantiers EPR et THT, organisée par la Coordination Antinucléaire Ouest - Rejoignez le cortège "le nucléaire, c'est le capitalisme : arrêt immédiat" et sa composante libertaire, dans laquelle vous trouverez le cortège de la fédération anarchiste - 12h - Esplanade Charles de Gaulle

-------------------------------------------------------------

Vendredi 28 octobre - Trégunc (29) - Concert antifasciste avec WASHINGTON DEAD CATS, BRIXTON CATS, SPANNER IN THE WORKS et HEAVEN SUCKS. Tables de presse, distros et labels indépendants

-------------------------------------------------------------

Samedi 29 octobre - Augan (56) - Spectacle clowns "(P)latitudes, clownerie sur l'incontournable contemporain" : dans la lignée de Sarkophonie, Rafaële Arditti s’appuie sur de vrais textes pour révéler l'aspect fumeux, élitiste des discours conceptuels sur l’Art, elle s’amuse avec la langue de bois politicienne qui caractérise un certain milieu culturel, manipulatrice-lénifiante et esbroufatice-aphrodisante - Au café associatif le champ commun - 21h

-------------------------------------------------------------

Vendredi 4 novembre - Vannes - Projection du film documentaire A posteriori, de Mickaël Foucault et Maëlle Maugendre : "Parcours de deux anciens réfugiés espagnols, depuis leur passage de la frontière en février 1939 jusqu’à leur installation définitive sur le territoire français. Revenant sur les lieux marquants de leur exil – ou ce qu’il en reste –, A posteriori donne à entendre deux voix, parfois discordantes, aborder leur internement dans les camps, leurs engagements et leur intégration en France." Soirée organisée par l'association Amigos de Espana

-------------------------------------------------------------

* Jeudi 17 novembre - Vannes - Soirée conférence-débat, dans le cadre de la semaine de solidarité internationale, sur le thème des réfugiés Palestiniens "Histoire d'un Exode" avec : Bernard Ravenel historien, président d'honneur de l'AFPS et président de la plateforme des ONG pour la Palestine, et Sylviane de Wangen, présidente de l'AFPS Paris 14éme, co-fondatrice de l'association "France Terre d'Asile" - 20h Palais des arts

-------------------------------------------------------------

Repost 0
Published by anars56
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 17:14

Le rassemblement de mercredi soir (18h) a débuté par du théâtre de rue dénonçant les aberrations du système, sur un ton humoristique. Une centaine de personnes, sans drapeaux comme demandé par le collectif, dont une "délégation" du groupe libertaire Lochu - Ferrer, étaient présentes en soutien aux campeurs. Une "allocution" reproduite ci-dessous a été lue devant l'assemblée. Les habitants du camping concernés ont pu exprimer leur situation dans le mégaphone.

Extrait du Télégramme :

"Les derniers habitants sont intervenus également, expliquant quel enjeu ce camping représentait dans leur vie : «Je ne pourrai pas recevoir mes enfants si l'eau et l'électricité sont coupées vendredi», «J'ai fait une demande de logement à la mairie, mais on me l'a refusée, je n'ai pas assez d'argent», «Pour loger mes enfants, il me faut trois chambres, mais c'est trop cher, j'ai que ça, la caravane», «Moi j'me plais ici», «Je suis retraité et j'ai de quoi me payer un logement, seulement, les propriétaires privés refusent mon dossier car j'ai des gros chiens, alors je n'ai trouvé que cette solution, le camping»."

(Lire l'article intégral du Télégramme)

Les manifestants ont ensuite bloqué symboliquement la circulation automobile, donnant un peu de travail aux 2 gendarmes...

 

Voici le discours porté par "les habitants du camping" et "le collectif pour la vie du camping". On l'a trouvé pas mal. Il est révélateur du fonctionnement des politiciens du cru, de droite et de gauche...

 

Notre combat pour la dignité du logement n’est malheureusement pas le seul.


Après notre allocution, nous passerons la parole au collectif « un toit pour tous » qui se bat depuis des semaines pour ne pas laisser des familles dormir dans la rue, ou dans leur voiture, comme cela se passe actuellement sur Lorient.

En janvier dernier, 41 personnes vivaient ici, au camping municipal de Locmiquélic :

Une bonne vingtaine d’ouvriers du grand ouest, en déplacement pour des chantiers à la DCNS de Lorient et une quinzaine d’habitants, qui étaient arrivés là car sans autre solution de logement.

Ce camping était devenu un lieu de vie où fraternité et solidarité n’étaient pas que des mots. Des familles, des étudiants, des retraités, des personnes seules, y trouvaient refuge, le temps de se reconstruire une dignité et de tisser des liens pour rebondir vers des solutions de logement plus pérennes.

Les enfants du quartier venaient y jouer, les habitants du quartier s’y rencontraient aussi depuis 7 ans, notamment lors de la fête des voisins, même en 2011 où celle-ci était ouverte à tous les habitants de Locmiquélic. C’était la fête des voisins de toute la commune, où ce fut encore l’occasion de rencontres. C’était un exemple de solidarité de proximité. C’était aussi un exemple de responsabilité collective qui s’impose pourtant chaque jour un peu plus à notre société.

Notre collectif est composé d’habitants qui se retrouvent au sein des valeurs humanistes que nous défendons, où le principal reste la place de l'humain dans notre commune (ce que certains appellent le vivre ensemble) et où l'individu (avant l'électeur) reste notre priorité quelle que soit sa confession, sa couleur de peau, son niveau social, ses origines géographiques et même ses opinions politiques...

Malheureusement, lorsque la municipalité a pris cette excellente initiative en 2003, d’ouvrir à l’année un camping touristique pouvant servir de marchepied, elle n’a pas saisi les enjeux d’un choix politique majeur dans notre société qui doit pourtant aujourd’hui redéfinir son contrat social.

Malgré notre rencontre en février avec une partie de l’équipe municipale et la demande du maire de faire une proposition de projet pour notre camping, le dialogue a été rompu sans que nous ne comprenions pourquoi.

Nous déplorons donc le refus de dialogue de la municipalité, alors même qu’elle s’est fait élire autour de valeurs qui auraient pu nous rassembler : télégramme du 26 février 2008. Je cite le maire monsieur le roux:

·         La solidarité est au cœur de notre projet : cette solidarité s’annonce d’abord dans le domaine du logement.

·         Améliorer le cadre de vie tout en respectant l’environnement, apporter des réponses aux citoyens à travers des services et équipements publics adaptés.

·         Renforcer la démocratie locale.

Face à l’absence de dialogue, nous avons décidé de nous adresser aux institutions et hommes politiques en charge des questions de logement et de solidarité.

Monsieur Métairie, président de l’agglomération lorientaise estime que ça ne le concerne pas, même si la commune de Locmiquélic maintient sa décision de se mettre dans l’illégalité en coupant l’eau et l’électricité dès vendredi prochain. L’intercommunalité n’est-elle qu’un outil comptable ?

Aucune réponse de la part de M. Goulard, président du conseil général, ni de M. le Ludec, fraîchement élu conseiller général du canton, ni de M. Le Drian, président de la région Bretagne, ni de M. Rouillard, député de Lorient, ni de M. Grall, député de la circonscription. Aucune réponse des services de l’Etat malgré nos multiples appels à l’aide : aucun contact de la part du préfet et sous préfet.

Pour nos élus, la dynamique citoyenne n’est-elle qu’un argument pré-electoral ?

Face à ce mutisme, nous nous sommes adressés aux habitants de Locmiquélic grâce à un référendum populaire (à raison d’un bulletin par famille) pour connaître leur avis sur le maintien de l’ouverture cet hiver pour enfin prendre le temps de réfléchir au sort des 7 habitants qui restent sans solution aujourd’hui.

Résultats : (à raison d’un bulletin par famille) 242 familles se sont exprimées. 213 Locmiquélic, 25 Port louis, 4 Riantec Lorient…

A la question suivante : « la mairie doit-elle maintenir ouvert le camping municipal cet hiver pour enfin prendre le temps de réfléchir à son avenir avec les habitants citoyens de Locmiquélic ? »

Sur 242 familles, 234 ont voté oui, 8 non. Le résultat est sans appel mais c’est surtout le nombre de familles qui se sont exprimées qui est important. 2500 foyers sur la commune, 10 % sont intéressés par notre démarche.

Vous êtes aussi venus en nombre pour nous soutenir, preuve que notre utopie de croire à une véritable démocratie locale, intéresse les citoyens qui ne supportent plus cette société de l’indifférence, de l’argent et de l’individualisme.

Aujourd’hui, la municipalité a malheureusement réussi son pari : chasser les habitants de ce lieu de vie : ils ne sont plus que 7 habitants et 1 ouvrier.

Face à l’urgence de la situation, nous demandons maintenant une nouvelle fois à la municipalité et aux institutions, encore capable d’un minimum d’humanité, d’humilité et de courage politique, d’ouvrir une table ronde sur le devenir des personnes qui habitent ici et qui n’auront ni eau, ni électricité dès vendredi.

Nous irons dans ce sens, déposé vendredi le résultat du référendum en mairie, avec les pétitions qui sont à votre disposition ici même.

D’autre part, nous vous informons que depuis hier, des actions sont engagées avec une association Morbihannaise et nous avons l’espoir de permettre que les habitants aient encore accès au minimum vital (eau et électricité). Mais tous les soutiens sont les bienvenus (moraux, logistiques, de communication, financiers, des contacts…)

Alors oui, nous les avons fait rêver, car des projets de ce type, cela existe, mais il faut des élus à l'écoute de leurs administrés et non dans la défense de leur territoire.
Alors oui, c'est peut-être pour cela qu'il faut continuer à se battre, pour réécrire notre rôle de citoyen prêt à défendre des valeurs auxquelles nous croyons : fraternité, égalité, liberté.

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er jeudi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog. Nous vous recommandons de télécharger adblock qui les neutralisera. Adblock, logiciel gratuit, fonctionne pour Mozilla, Internet explorer, etc...

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

--------------------------------------------------------------------------

Lundi 27 mars - Vannes - Projection du documentaire "Aube dorée, une affaire personnelle" (90 min - sur le parti néo-nazi grec), de la journaliste-réalisatrice grecque Angélique Kourounis, primé et récompensé dans de nombreux festivals. Débat avec la réalisatrice. Au Palais des arts à 20h00. Organisé par Bretagne Grèce Solidarité Santé

--------------------------------------------------------------------------

Du lundi 27 au jeudi 30 mars - Rézé (44) - Forum du film documentaire d'intervention sociale, proposé par l'association Visages. Cinéma St Paul

--------------------------------------------------------------------------

Jeudi 30 mars - Ciné Roch à Guéméné sur Scorff (56) - 20h Soirée ciné-débat "Zéro phyyo, 100 % bio. Des cantines bio et des villes sans pesticides" (87 min), avant-première avec le réalisateur Guillaume Bodin. Entrée gratuite

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 4 avril - Rennes (35) - 19h30 "Pourquoi nous n'irons pas voter", réunion publique du groupe la Sociale de la Fédération anarchiste. Campagne pour l’abstention active, contre la résignation et pour la lutte des classes. La campagne présidentielle actuelle démontre l’état avancé de pourrissement de ce système de représentation politique pour le seul bénéfice des classes possédantes. Intervention de Paul Boino, universitaire (prof d'urbanisme et d'aménagement) de Lyon. M.I.R. Maison Internationale de Rennes, 7 Quai Chateaubriand. M° République

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 4 Avril - Rennes - 19h « Animaux aquatiques, le grand carnage », conférence organisée par Sentience Rennes (étudiant-e-s pour les animaux), présentée Par Yves Bonnardel. Campus Villejean, amphi L1. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Mercredi 5 avril - Rennes - 19h « L'humanisme, idéologie d'égalité ou idéologie de domination ? », conférence organisée par le CRPEA (Collectif rennais pour l'égalité animale), présentée par Yves Bonnardel. Campus Villejean, bâtiment L. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 7 avril - Cléguérec (56) - Fest-noz contre les projets miniers en centre-Bretagne, par le collectif Attention mines (Silfiac). Avec plusieurs groupes. Ouverture des portes de la Salle des fêtes : 19h00. 6 euros (gratuit moins de 12 ans). Restauration crêpes et galettes

--------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 7 au samedi 15 avril - Trégunc, Douarnenez, Quimper, Châteaulin, Brest (29) - Festival féministe Clito'rik 2 de l'association GAST. Concerts, théâtre, ateliers consentement, auto-défense, auto-gynéco, lesbobus, moments d'échanges, sexualités invisibilisées des personnes en situation de handicap et des vieillEUx, performances...

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 9 avril - Ploemel (56) - 12h. Pique-nique végétarien et vegan. Chacun apporte un plat végétal, une boisson et partage. Ce pique-nique est ouvert aux curieux et aux personnes déjà végétariennes ou veganes. Table de presse sur les droits des animaux, les dimensions sociales, éthiques et écologiques de l'alimentation. Parc de Mané Bogad. Infos : veg56@net-c.fr

--------------------------------------------------------------------------

Vendredi 21 avril - Rochefort en Terre (56), café de la Pente - 20h30 Discussions autour des contraceptions testiculaires avec le collectif finistérien Thomas Bouloù : projection, discussions en groupes, présentation technique, fin de soirée « sauvage et informelle »

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 23 avril - Rochefort en Terre (56), café de la Pente - 16h Ciné-débat autour de l'éducation populaire. Avec plusieurs courts-métrages ou extraits de conférences autour de la thématique de l'éducation populaire : définition(s ?), enjeux, expérimentations puis goûter popote. Avec le soutien des Cemea Bretagne

--------------------------------------------------------------------------

Jeudi 27 avril - Ciné Roch à Guéméné sur Scorff (56) -19h45 Projection du documentaire sur la transition écologique "Qu'est-ce qu'on attend ?" de Marie-Monique Robin

--------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 28 au dimanche 30 avril - Lorient et Ploemeur (56) - Rencontres internationales des résistances aux OGM, avec des représentant-e-s des 5 continents. Ateliers (sur inscription), conférences... Organisées par Ingalan

--------------------------------------------------------------------------

Vendredi 28 avril - Rennes - 19h « La parole des femmes sur la question animale », conférence organisée par Sentience Rennes et le CRPEA (Collectif rennais pour l'égalité animale), présentée par Élise Désaulniers. Campus Villejean, bâtiment L. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 20 Mai - Lorient - Mobilisation contre Bayer-Monsanto de 10h à 21h. Animations, marché de producteurs, stands, pique-nique, restauration bio, marche (départ 14h), prises de paroles, buvettes, musiques. Rdv Quai des Indes

--------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements