Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2019 2 11 /06 /juin /2019 22:07

Nous relayons volontiers cet appel que nous a transmis Yannis Youlountas contre l'emprisonnement de 2 militants anarchistes grecs. Le groupe René Lochu soutient volontiers ces 2 compagnons de lutte. Comme bien d'autres (individus et groupes), nous avons versé une contribution au pot commun.

 

Résumé des faits à l'origine des poursuites à l'encontre des 2 copains : ICI

 

Giorgos a été formellement identifié à la suite de l’attaque du parlement le 21 mai dernier (quelques bouteilles de peinture sur la façade de ce bâtiment qui n’a rien d’extraordinaire). Il s’agissait d’une action, parmi d’autres, en solidarité avec Koufontinas, alors en grève de la faim. Sur place, un autre membre de ROUVIKONAS prénommé Nikos, a été arrêté. Tous deux sont poursuivis non pour un délit, mais cette fois pour un crime. En exhumant une vieille loi sur la protection des monuments historiques de grande valeur – loi quasiment jamais utilisée et qui était plus destinée à l’Acropole ou à Delphes – le pouvoir a trouvé le moyen de piéger nos camarades qui faisaient jusqu’ici toujours attention à ne pas franchir cette frontière juridique en matière de qualification. Résultat : Giorgos et Nikos risquent 10 ans de prison fermes et se voient demander un dépôt de garantie gigantesque de 30 000 euros chacun (60 000 euros en tout) à régler avant le 14 juin.

 

(...)

 

C'est une attaque sans précédent contre la résistance en Grèce. Sans doute, la plus frontale depuis l’arrivée au pouvoir de Tsipras. Car nul groupe n’a autant résisté ces dernières années que Rouvikonas : quotidiennement, avec courage et persévérance, tel un sérum contre la résignation. Cette résignation qu’avait justement provoquée Tsipras. Presque tous les jours, on a entendu parler d’anarchie et de résistance dans les JT et dans la presse**. Presque tous les jours, de plus en plus de gens se sont dit que rien n’était terminé. Presque tous les jours, certains en venaient même à scruter les titres pour découvrir ce que Rouvikonas avait encore osé faire pour riposter contre l’injustice.

 

Que des hommes comme Giorgos et Nikos soient bientôt privés de liberté par Tsipras résume le machiavélisme du personnage. Eux, défenseurs infatigables de la justice authentique face à la politique désastreuse du pouvoir, frappés à leur tour par la pseudo Justice d’État qui n’est qu’une mise en scène sombre et grotesque au service de la classe dominante. Eux, increvables anarchistes, embastillés par le gouvernement et l’État, deux des inventions politiques les plus nuisibles dans la marche de l’humanité vers son émancipation.

 

Soutien à Giorgos, Nikos et tous les membres de ROUVIKONAS.

 

Pot Commun (avec toutes les informations) ici : https://www.lepotcommun.fr/pot/mjj83sy2

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
5 juin 2019 3 05 /06 /juin /2019 23:25

Jeudi 6 juin - Vannes - 19h esplanade du port, près du kiosque à musique : Rassemblement en mémoire de Clément Méric et de ses combats : antifasciste, syndicaliste, libertaire, anticolonialiste, anti-homophobie et pour la cause animale.

 

Prise de paroles et chants. Organisé par le groupe René Lochu

 

 

 

 

Noire est notre peine, rouge est notre colère.

 

Nous sommes là en mémoire de Clément Méric, antifasciste, syndicaliste, libertaire, anti-colonialiste, anti-homophobe et militant de la cause animale, mort sous les coups de membres de l'extrême-droite mercredi 5 juin 2013.
 


Nous exprimons haut et fort notre peine et notre colère devant la mort d'un compagnon de lutte, car ses combats sont les nôtres.

 

Nous tenons à rappeler la nécessité de combattre le fascisme, d'où qu'il vienne et quelque soit son apparat : en rangers ou en cravate, armé d'un poing américain ou d'une Rollex.

 

Si nous dénonçons les agressions et discours fascistes, antisémites, racistes, sexistes et homophobes, nous n'oublions pas que ceux-ci trouvent leur source dans l'actuelle réorganisation du capitalisme (dite "crise") qui jette un nombre considérable de personnes dans la misère et la précarité... et dans des réponses simplistes et erronées (replis nationalistes ou religieux). En ce sens, tant en France qu'en Europe, les gouvernements successifs (dont l'actuel) portent une lourde responsabilité :


- en soutenant les logiques capitalistes, qui favorisent les "premiers de cordée" au détriment de la population de plus en plus précarisée,
- en cassant les conquêtes sociales qui se sont inscrites dans le droit du travail au fil des luttes,
- en tenant des discours sécuritaires et démagogiques qui stigmatisent les plus faibles,
- par le recours croissant et massif aux violences policières, dans les quartiers populaires, les ZAD et les manifestations, devant les universités et les lycées, et par une surveillance généralisée,
- en rejetant les migrant.e.s. et en les laissant mourir par milliers en Méditerranée.

 

Nous assistons donc à une orientation de plus en plus autoritaire de l’appareil d’État, notamment contre les mouvements sociaux.


Cette surenchère se distingue de moins en moins des discours et pratiques de l'extrême-droite.

 

Le fascisme est avant tout une idéologie liée à un pouvoir central fort, avec le culte du chef.

 

A sa loi du plus fort, nous opposons l’égalité et l’entraide.
A son autoritarisme, nous opposons la liberté.
A sa morale excluante, nous opposons l’émancipation.

 

Revendiquer l'autogestion généralisée de la société et la réappropriation de sa propre vie nous semblent être la meilleure réponse à l'exploitation capitaliste, à la domination de l’État et du patriarcat... et donc au fascisme.

 

L’opposition au « système » n’est en conséquence pas entre "modernes" et "nationalistes" mais dans la lutte des exploité.e.s contre leurs maîtres (politiques, économiques…).

 

Clément Méric était un militant, il dénonçait le capitalisme car il savait que ce système fondé sur la violence économique n'aboutit qu'à la violence sociale.


Parce que ses luttes sont les nôtres, Clément vivra dans nos combats.

 

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
13 mai 2019 1 13 /05 /mai /2019 12:32

Bonjour !

 

un actu anars 56 tout chaud par le soleil de mai !

 

Rappel : 3 RDV "États-Unis en luttes" préparés par nos soins cette semaine :
https://www.facebook.com/events/511828846016520/

 

- Vendredi 17 mai à Vannes : de 18h à 20h30 au Trussac café, présentation-discussion autour de l'autobiographie d'"Emma Goldman. Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions", avec Laure Batier (co-traductrice). Tarif participation : "boisson de courtoisie" au bar.


- Samedi 18 mai à Auray, à partir de 18h, à la librairie Vent de soleil, présentation discussion avec Laure Batier, une des 2 traductrices de l'autobiographie d'Emma Goldman. Entrée libre


- Dimanche 19 mai à Auray, à partir de 20h ciné-débat au Ti Hanok autour du super "Howard Zinn, une Histoire populaire américaine". Tarifs cinéma habituels.

 

-------------------------

 

Jeudi 6 juin, au port de Vannes, à partir de 19h, notre groupe organise un hommage en mémoire de Clément Méric et de ses combats (plus de détails dans l'agenda ci-dessous). Prises de parole publiques, chants... Chacun.e est bienvenu.e !

 

-------------------------

 

Ce samedi 18 mai est riche de RDV : dès 11h à Lorient, marche contre "Monsanto-Bayer" (pesticides, Ogm...) puis village associatif dans la rue. A Châteaulin (29), à partir de 12h, le syndicat CNT 29 organise au Run Ar Puns sa "Fête de l'autogestion" annuelle et, donc, à 18h l'anarchiste "Emma Goldman" "la femme la plus dangereuse d'Amérique" (en son temps) à Auray ! On peut se faire la "complète" (Lorient, Châteaulin, Auray) ou un panachage au choix. Détails de tous ces RDV ci-dessous avec les liens.

 

-------------------------

 

Concernant le copain poignardé le lendemain du 1er mai à la librairie Publico du Monde libertaire à Paris, l'enquête est toujours en cours (motif politique ou acte d'un déséquilibré ?). Il repasse bientôt à l'hôpital se faire enlever le bout de lame coincé dans son crâne... On pense à lui, à toutes et tous ses proches et à la Fédération anarchiste (FA) ! Infos.

 

Librairie Publico : https://librairie-publico.com/
Le Monde libertaire (en ligne ou "papier" par abonnement ou auprès des militant.e.s) : http://www.monde-libertaire.net/
Éditions du monde libertaire : http://www.editionsmondelibertaire.org/
Radio libertaire : https://www.radio-libertaire.net/

 

-------------------------

 

Le groupe libertaire René Lochu et la liaison Vannes de la FA ne se reconnaissent pas obligatoirement en intégralité dans chacun des RDV annoncés ci-dessous.

Les nouveautés par rapport au précédent "actus anars 56" démarrent par *

 


---------------------------------------------------

 

* Mardi 14 mai - Etel, cinéma associatif la Rivière - 20h30 Projection du documentaire "Les yeux de la parole" en présence de Jean-Marie Montangerand, co-réalisateur. Tarifs habituels

 

---------------------------------------------------

 

Du mercredi 15 mai au mardi 21 mai - Inzinzac-Lochrist (56), cinéma associatif Le Vulcain - Semaine du développement durable : projections et débats

 

---------------------------------------------------

 

* Jeudi 16 mai - Rochefort en Terre, café de la Pente (associatif) - 20h30 "Anarchisme et anarcho-syndicalisme en Espagne (1868 - 1936). De l'émergence du mouvement ouvrier à une révolution libertaire." Exposé, diapos et discussion. Rencontre autour du livre "Les chemins du communisme libertaire en Espagne" avec l'auteure Myrtille, historienne giménologue. Organisée par le collectif libertaire du coin. Entrée libre

 

---------------------------------------------------

 

* Jeudi 16 mai - Auray cinéma Ti Hanok - 20h30 Projection du documentaire "Les yeux de la parole" en présence de Jean-Marie Montangerand, co-réalisateur. Organisée par  avec Amnesty international. Tarifs habituels

 

---------------------------------------------------

 

Vendredi 17 mai - Vannes - 18h au Vieux Trussac Café "Emma Goldman. Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions", présentation avec Laure Batier, l'une des 2 traductrices. Entrée "boisson de courtoisie". Organisée par le groupe René Lochu dans le cadre du cycle États-Unis en luttes

 

---------------------------------------------------

 

Samedi 18 mai - Auray - 18h A la librairie Vent de soleil "Emma Goldman. Vivre ma vie. Une anarchiste au temps des révolutions", présentation avec Laure Batier, l'une des 2 traductrices. Entrée libre. Organisée par le groupe René Lochu dans le cadre du cycle États-Unis en luttes

 

---------------------------------------------------

 

Samedi 18 mai - Lorient - De 11h à 16h Marche contre Monsanto-Bayer (pesticides, Ogm...), village avec restauration & buvette bio, stands associatifs, animations et discours à la suite de la marche

 

---------------------------------------------------

 

Samedi 18 mai - Châteaulin (29) - Au Run ar Puns : Fête de l'Autogestion de la CNT-29 à partir de 12H. Stands, débats, concerts... Thème: Espagne 36-39. Expo commentée d'affiches d'Espagne 36, Libertalia. 13h30 débat : "Le communisme libertaire", Myrtille Giménologue, 15h concert (folk), 16h débat : "Enseignement de l’expérience libertaire", Myrtille, 17h30  concert : Littel Big Moon, rock. 18h30 forum : La violence d’État aujourd'hui, collectifs Désarmons & Nantes Révoltée, 20h concert : Biscuits Rollers, blues. Bar et restauration à prix coûtant ou prix libre

 

 

---------------------------------------------------

 

Dimanche 19 mai - Auray - Cinéma Ti Hanok - 20h Projection "Howard Zinn. Une Histoire populaire américaine" suivie d'une discussion. Organisée par le groupe René Lochu dans le cadre du cycle États-Unis en luttes. Tarifs habituels

 

 

---------------------------------------------------

 

* Dimanche 19 mai - Douarnenez (29) - 20h au Local (5-7 rue Sébastien Velly) Présentation, rencontre, discussion autour du livre "Les chemins du communisme libertaire en Espagne" avec l'auteure Myrtille, historienne giménologue

 

---------------------------------------------------

 

* Vendredi 24 mai - Auray - Mobilisation "climat" pour le futur. 11h Rdv devant la mairie pour une marche revendicative. De 10h à 14h stands associatifs devant le lycée général public Benjamin Franklin. Organisé par Youth for climate Auray, coquelicots, les mains dans le sable...

 

---------------------------------------------------

 

* Mardi 28 mai - Auray, Mamm Douar Kafé (associatif) - L'association Chico Mendès France Accueille Armando Lopez Pocol, le fondateur de l’association, grand défenseur de la cause environnementale au Guatemala, accompagné d’Odilser Perez Yac, jeune militant de la pépinière forestière de la communauté Maya de Pachaj, dans le cadre d'une tournée en Allemagne et en France

 

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 1er juin - Rochefort en Terre (56), parc du château - Festival de chorales "A travers chants" (11ème édition) : 14h30 déambulation chantée avec les chorales. 17h initiation à la danse, radio crochet, grand bal. Restauration sur place. Entrée libre (organisé par l'association Le pot commun)

 

---------------------------------------------------

 

* Jeudi 6 juin - Vannes - 19h esplanade du port : Rassemblement en mémoire de Clément Méric (mort sous les coups de membres de l'extrême-droite mercredi 5 juin 2013) et de ses combats : antifasciste, syndicaliste, libertaire, anticolonialiste, anti-homophobie et pour la cause animale. Prise de paroles et chants. Organisé par le groupe René Lochu

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 8 juin - Auray, cinéma Ti Hanok - 19h Ciné-débat "Les silences de Cuthbert", voyage de Marion Lary au cœur du racisme. Tarifs habituels.

 

---------------------------------------------------

 

* Samedi 22 juin - Rochefort en Terre, café de la Pente (associatif) - 21h Concert de Prince Ringard en soutien au café de la Pente, pour récolter des fonds (campagne d'appel à dons). Prix libre

 

---------------------------------------------------

 

Pour d'autres infos, luttes, rencontres, fêtes et agendas, se reporter auprès des ami-e-s de Rennes Infos, Indymedia Nantes, Bourrasque-infos (Brest), Zad NDDL et Expansive Info (Rennes), L'en-dehors.

 

@narchas salutations.

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
7 mai 2019 2 07 /05 /mai /2019 13:01

 

undefined

 

ÉTATS-UNIS EN LUTTES II

 

(Le chapitre États-Unis en luttes I s'est déroulé à Auray les 25 et 26 avril 2019)

 

EMMA GOLDMAN : VIVRE MA VIE. UNE ANARCHISTE AU TEMPS DES RÉVOLUTIONS

 

Vendredi 17 mai 18h, Vieux Trussac Café, VANNES, 5 Place Anatole France

(participation : boisson de courtoisie)

 

Samedi 18 mai 18h, Librairie Vent de Soleil, AURAY, 17 rue du Château

(entrée libre)

 

Considérée en son temps comme "la femme la plus dangereuse d'Amérique", Emma Goldman, l'anarchiste, la révolutionnaire, l'immigrée russe, la voyageuse, l'internationaliste, la passionnée, pose son regard lucide et sensible sur les bouillonnements sociaux qui ébranlent le monde de la fin du 19ème siècle à la seconde guerre mondiale, bouillonnements auxquels elle participe activement.

 


Guidée par son intégrité politique, son analyse sans concession des rapports de pouvoir, son désir de changer une société profondément injuste, elle nous laisse cette boussole précieuse pour transformer le monde d'aujourd'hui.

 


A l'occasion de la sortie de son autobiographie - enfin traduite en intégralité - aux éditions L’Échappée, présentation avec Laure Batier, l'une des traductrices.

 

 

 

"HOWARD ZINN, UNE HISTOIRE POPULAIRE AMÉRICAINE" (France, 2015)


 

Projection . Discussion . Librairie vagabonde
Dimanche 19 mai 20h, Cinéma Ti Hanok, AURAY, 2 place de l'Europe

(Tarifs cinéma habituels)

 

"Tant que les lapins n'auront pas d'historiens, l'histoire sera racontée par les chasseurs". U.S.A, incarnation suprême du capitalisme, terre de résistances amérindiennes, des combats des esclaves et des femmes pour leur émancipation, origine des manifestations du 1er mai... Ce film parle de toutes et tous les inaperçu.e.s en lutte pour briser leurs chaînes.

 

Projection du film des Mutins de Pangée, d'après le livre éponyme d'Howard Zinn.

 

(Laure Batier, une des traductrices de l'autobiographie d'Emma Goldman, participera à la discussion. Ainsi que, sous réserve, Charles Reeve)

 


Seconde partie du film annoncée pour octobre 2019.

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
4 mai 2019 6 04 /05 /mai /2019 10:20

Nous reprenons le communiqué transmis par Yannis Youlountas. Total soutien de notre part au copain et à toute l'équipe de Publico.

 

"UN ANARCHISTE POIGNARDÉ À PARIS, DANS LA LIBRAIRIE PUBLICO DU MONDE LIBERTAIRE ! 🏴

 

Notre compagnon et ami a survécu mais se trouve à l'hôpital, profondément choqué. Pour le moment, le motif de l'agression reste inconnu. Mais n'étant pas personnel, il est probable que ce motif soit politique.

 

 

 

- - - - - - -

 

COMMUNIQUÉ DE LA FÉDÉRATION ANARCHISTE

 

« Tentative d’assassinat au siège du Monde Libertaire

 

Un compagnon anarchiste a été violemment attaqué à coups de couteau dans la librairie Publico hier après-midi. A priori, rien ne montre qu’il s’agisse de le viser spécifiquement mais plutôt l’organisation dans laquelle il milite : la Fédération Anarchiste.

 

Nous ne nous laisserons pas impunément menacer, intimider ou violenter. Nous continuerons à lutter et à porter, même en ces temps d’obscurantisme, haut et clair, nos messages politiques, qui sans doute dérangent en ces temps de lutte. Nous continuons le combat contre cette société qu’on nous impose.

 


Solidarité avec notre compagnon, Solidarité avec Publico,


Vive l’anarchie !

 

Fédération Anarchiste, le 3 mai 2019 à Paris »

 

- - - - - - -

 

CE SOIR (2 mai 2019), DEPUIS ATHÈNES : MESSAGE DE SOUTIEN DU GROUPE ANARCHISTE ROUVIKONAS

 

« Solidarité avec nos compagnons de la Fédération Anarchiste à Paris.

 

Nous apprenons qu'un compagnon anarchiste vient d'être poignardé, cet après-midi à Paris, dans la librairie Publico du Monde Libertaire. Heureusement, il a survécu à cette agression dont nous ne connaissons pas encore les auteurs.

 

Cette agression au couteau contre un anarchiste s'est déroulée dans une librairie : tout un symbole !

 

Cette librairie nous avait accueilli en septembre dernier pour parler de Rouvikonas et échanger sur nos luttes, de Athènes à Paris, et nous avait permis de faire un peu mieux connaissance.

 

Tous nos vœux de rétablissement à ce compagnon blessé et notre sympathie à son entourage probablement très choqué.

 

Toute notre solidarité à nos compagnons de la Fédération Anarchiste de France, ainsi qu'aux autres libertaires de l'hexagone.

 

Face à nos ennemis, ne nous laissons pas intimider : rapprochons-nous et continuons à résister ensemble, par-delà les frontières.

 

Pas un seul pas en arrière. Anarchie vaincra !

 

Groupe ROUVIKONAS, membre de la Fédération Anarchiste de Grèce, 2 mai 2019 à Athènes »

 

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
28 avril 2019 7 28 /04 /avril /2019 21:21

 

Biographies-autobiographies


Angela Davis, Autobiographie, Aden, 2013


Charles Denby, Cœur indigné, Autobiographie d'un ouvrier noir américain, Plein Chant, 2017


Emma Goldman, Vivre ma vie, une anarchiste au temps des révolutions, L’Echappée, 2018


Ken Knabb, Eloge de Kenneth Rexroth, Atelier de création libertaire, 1997


Sylvie Laurent, Martin Luther King. Une biographie intellectuelle et politique, Seuil, 2015


Rosa Parks, Mon histoire. Une vie de lutte contre la ségrégation raciale, Libertalia, 2018


John Rackham, Lucy Parsons, la révoltée,
 

Aurélien Roulland, Kate Austin, paysanne anarchiste et féministe, Editions du Monde Libertaire, 2019

 


Culture/contre-culture


Paul Buhle et David Berger (coord.), Bohemians, une histoire des avants-gardes artistiques aux Etats-Unis, Nada, 2016 [roman graphique]


Alice Gaillard, Les Diggers. Révolution et contre-culture à San Francisco (1966-1968), L’Echappée, 2014


Peter Guralnick, Sweet soul music, Allia, 2003


LeRoi Jones, Le peuple du blues, La musique noire dans l'Amérique blanche, Folio Gallimard, 1997


Tim Lawrence, Love saves the day. A history of American Dance Music culture. 1970-1979, Duke University Press, 2003 (en anglais)


David Margolick, Strange fruit, Allia, 2009


Nick Tosches, Country : les racines tordues du rock'n'roll, Allia, 2000


Craig Werner, A change is gonna come. Music, race and the soul of America, Canongate Books, 2014 (en anglais)

 


Divers


Noam Chomsky, De l’espoir en l’avenir. Propos sur l’anarchisme et le socialisme, Agone, 2001

 


Histoire


Louis Adamic, Dynamite ! 1830-1930 : un siècle de violence de classe en Amérique, Sao Mai, 2010


Paola Domingo, Alba Lara-Alengrin et Karim Benmiloud (coor.) Amérique(s) anarchiste(s). Expressions libertaires du XIXe au XXIe siècle, Nada, 2015


Collectif, Viva la Social ! Anarchistes et anarcho-syndicalistes en Amérique latine (1860-1930), Nada, 2014


Michel Cordillot, Révolutionnaires du nouveau monde, une brève histoire du mouvement francophone aux États-Unis (1885-1922), Lux, 2009


Flavio Dos Santos Gomes, Quilombos, communauté d'esclaves insoumis au Brésil, L'Echappée, 2018
Eduardo Galeano, Les veines ouvertes de l’Amérique latine, Plon, 1981

 

Frank Harris, La bombe, La dernière goutte, 2015


Howard Zinn, Une histoire populaire des États-Unis. De 1492 à nos jours, Agone, 2002

 


IWW & Wobblies


Joyce Kornbluh, Wobblies & hobos, les Industrial Workers of the World, agitateurs itinérants aux Etats-Unis, 1905-1919,  L'Insomniaque, 2012


Paul Buhle et Nicole Schulman (coor.), Wobblies. Un siècle d'agitation sociale et culturelle aux États-Unis, (Roman graphique), Nada, 2019


Larry Portis, IWW : Le syndicalisme révolutionnaire aux États-Unis, Spartacus, 2003


Franklin Rosemont, Joe Hill, bread roses and songs, la création d'une contre-culture ouvrière et révolutionnaire aux États-Unis, CNT, 2015

 

 

Littérature


Collectif, Street voice, Paroles de l'ombre, Verticales, 2003


Jack London, Le talon de fer, Libretto Phebus, 2003


John Dos Passos, U.S.A, Quarto Gallimard, 2002


Mark Twain, Les aventures de Huckleberry Finn, Flammarion, 1999

 

 

Luttes écologiques

 

Edward Abbey, Le gang de la clef à molette, Gallmeister, 2016


Murray Bookchin, Pouvoir de détruire, pouvoir de créer : vers une écologie sociale et libertaire, L’Echappée, 2019

 

 

Lutte noire-américaine & Latino

 

Elsa Dorlin, Black  feminism Revolution ! Anthologie du féminisme africain-américain, 1975-2000, L’Harmattan, 2007


Hélène Helg, Plus jamais esclaves ! De l’insoumission à la révolte, le grand récit d’une émancipation (1492-1838), La Découverte, 2016


Lorenzo Kom’boa Ervin, Anarchisme et révolution noire, Revue Ballast, 2017 (traduction d'extraits)      

                         Anarchism and the black revolution, 1993, (en anglais)


Charles Reeve, Malcom X à Hollywood, 1993,


Claire Richard, Young Lords : Histoire des Black Panthers latinos (1969-1976), L’Echappée, 2017


Tom Van Eersel, Panthères Noires, histoire du Black Panther Party, L'Echappée, 2006

 


Résistance Amérindienne


Élise Marienstras, La résistance indienne aux États-Unis. Du XVIᵉ au XXIᵉ siècle, Folio histoire, 2014

 

Emma Goldmann, Howard Zinn, auray, Vannes, anarchisme, féminisme, libertaire, syndicalisme, Etats-Unis d'Amérique
Etats-Unis en luttes cycle II

 

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
17 avril 2019 3 17 /04 /avril /2019 20:58

 

U.S.A, incarnation suprême du capitalisme, terre de résistances amérindiennes, des combats des esclaves et des femmes pour leur émancipation, origine des manifestations du 1er mai...
À l'occasion de la sortie de nombreux documents sur des États-Unis en lutte(s), nous proposons deux cycles de rencontres, projections, débats et concert autour de cette terre que nous connaissons si mal.

 

Jeudi 25 avril - 20h00 - Cinéma Ti Hanok

 

Projection de "JOE HILL" (prix spécial du Jury à Cannes en 1971, restauré et ressorti en 2015), inspiré de la vie de cet immigré suédois arrivé aux USA en 1902, qui suivit la route des hobos, travailleurs itinérants, de train en train. Poète trimardeur, figure mythique du syndicat révolutionnaire internationaliste IWW, il a inspiré Woody Guthrie, Pete Seeger, Bob Dylan ou Joan Baez.

 


Suivie d'une discussion sur les luttes et la contre-culture à cette période, et leur écho aujourd'hui, avec aussi une LIBRAIRIE ITINÉRANTE.


Entrée 6€90

 

 

Vendredi 26 avril - Mamm Douar Kafé (Auray)

 

19h00 : Rencontre autour de KATE AUSTIN (1864-1902), paysanne américaine engagée en faveur des pauvres et des opprimés. Penseuse, écrivaine connue pour la cause des femmes et des travailleurs, très grande amie d'Emma Goldman, elle choisit l'anarchisme pour mettre à bas l'oppression.


Présentation par Aurélien Roulland qui remet en lumière aujourd'hui son courage et son audace dans un livre sorti en février (Éditions du Monde Libertaire) + LIBRAIRIE ITINÉRANTE.


Entrée libre

 

20h30 : Salade à prix libre

 

21h30 : Concert avec DÉHO : avec son nouveau projet, le musicien alréen attire l'attention vers les grands song-writers de la musique country-folk, loin de l'image souvent galvaudée de ce style musical. Seul sur scène, il s'accompagne à la guitare, à la mandoline et à l'harmonica, et interprète des chansons signées entre autres Townes Van Zandt, Johnny Cash, Dolly Parton, Woody Guthrie, Hank Williams ou Bill Monroe, accompagnées d'anecdotes sur leurs auteurs.

 

Suivi de LOUISE LC (chant, piano, batterie)

 

Prix libre + 1€ d'adhésion au café associatif

 

[ Cycle II : du 17 au 19 mai : "Emma Goldman, une anarchiste au temps des révolutions" & "Howard Zinn. Une histoire Populaire Américaine" ]

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
31 mars 2019 7 31 /03 /mars /2019 22:14

Lorsque des initiatives écologiques ne défendent pas l'idée de transformation sociale par une organisation de la société basée sur la liberté, l'égalité et la solidarité, nous, en tant qu’anarchistes, devons la critiquer et informer. Ces initiatives détournent le regard sur le véritable problème : une société basée sur la domination, l'injustice et l'inégalité. Elles deviennent ainsi un outil de manipulation aux mains des puissants, qui financent et soutiennent ces initiatives. Quelles que soient les actions de Rabhi, Colibris, and co, elles ne changeront que la situation de la planète... en laissant crever les pauvres, les faibles, les inutiles, les personnes qui ne pensent pas comme eux ! Mais à l'abri de leur oasis, en mangeant leurs légumes bios, en vénérant la planète, protégées par leurs soldats, illes seront en pleine conscience d'eux. Cela n'aura rien changé car ce ne sont même pas des grains de sable. En effet si on ne te laisse pas d'espace pour te nourrir, te loger, etc... comment faire : accepter le viol pour pouvoir te nourrir ? tuer des personnes pour te loger ? Etc.


Lutter contre le réchauffement climatique, en diminuant l'impact de l'activité humaine est indispensable, mais cela ne garantira en aucun cas le bien-être de toutes et tous. Le réchauffement de la planète est inévitable quelle que soit l'activité humaine. La vraie question est comment on s'adapte pour éviter que nous souffrions ? Et la souffrance n'est pas uniquement une question climatique mais aussi une question d'organisation sociale : une société qui garantit le bien-être de chacun, chacune. Le bien-être en tant qu'expression de ce que je suis c'est-à-dire lorsque je suis libre. En tant qu'anarchiste, je suis libre quand tous et toutes le sont. Cette liberté est garantie par moi et les autres donc par une organisation sociale libertaire, égalitaire et solidaire.


« Le colibri fait sa part » : il porte son eau et la verse sur le feu. Le feu ne s'éteindra jamais. Pour autant, il est en paix avec lui-même.

 

Mais si le colibri s'informe, s'éduque, il remarque alors que le feu est provoqué par un pompiste qui l'entretient avec son pistolet d'essence. Il informe, éduque, rassemble. Illes s'organisent. Décident de l'action ensemble. Agissent. Mettent hors d'état de nuire le pompiste : le feu est éteint. Illes sont tous heureux et libres. Si malgré tout illes n'arrivent pas éteindre le feu, cette expérience permettra la prochaine fois d'éviter une autre catastrophe.

 

E. Z.

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 22:43

Notre groupe a reçu ce matin le communiqué suivant avec des photos. Approuvant cette initiative, nous le relayons volontiers.

 

COMMUNIQUE :

 

 

"Ce 18 mars 2019, à Vannes, nous avons renommé la « Rue Thiers. Historien journaliste homme politique 1797 - 1877 » en « Rue des Partageux. Hommage aux Communards fusillés sur l’ordre d’Adolphe Thiers en 1871 » et « Rue des Partageuses. Hommage aux Communardes fusillées sur l’ordre d’Adolphe Thiers en 1871 ».

 

Vous trouverez des photos en pièces jointes.

 

En effet, il y a 118 ans démarrait la Commune de Paris qui s’est déroulée du 18 mars au 28 mai 1871. Mouvement insurrectionnel de luttes ouvrières et d’expérimentations sociales en autogestion, elle est encore aujourd’hui une référence internationale.

Ses ennemis – monarchistes, cléricaux, bourgeois et républicains dits modérés (les « Versaillais ») –  la vivant comme un affront ont qualifié avec haine et mépris les partisans et partisanes de la Commune de « Partageux », parce qu’elles et ils voulaient fonder un nouvel ordre social, une « République universelle » (internationale) de communes fédérées, avec la mise en commun des richesses. Fin des loyers, instruction laïque gratuite et obligatoire, amélioration des conditions de travail, démocratie directe, citoyenneté ouverte aux étrangers… Sur le chemin de l'émancipation des femmes, la Commune a aussi marqué une étape importante…

Chef du Gouvernement, Adolphe Thiers, a ordonné l’écrasement de la Commune de Paris, faisant plus de 20 000 morts, des milliers d’emprisonnés et de déportés, dont l'anarchiste Louise Michel.

 

Même selon Georges Clémenceau, alors maire, puis "Premier flic de France" :  « Thiers », incarne « le type même du bourgeois cruel et borné, qui s’enfonce sans broncher dans le sang ». 

 

Aussi, engagéEs pour la justice sociale et la liberté comme le furent les CommunardEs fédéréEs, nous avons repris le qualificatif de leurs détracteurs comme symbole de fierté à nos yeux et renommé cette rue « Rue des Partageux » et « Rue des Partageuses ».


Des descendants et des descendantes de cœur des CommunardEs"

 

 

Pour aller plus loin, on peut écouter cette émission de Radio libertaire : les Partageux de la Commune.

 

Et les autres émissions : https://lespartageuxdelacommune.blogspot.com/

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
17 mars 2019 7 17 /03 /mars /2019 22:07

Pour les mobilisations écologistes à Auray et Vannes, nous avons distribué le texte suivant.


« TOUTES ET TOUS RESPONSABLES » ? OUI ET NON !


Diminution drastique de la biodiversité, stérilisation des sols, dérèglement climatique, augmentation des maladies liées aux pollutions diverses (pesticides, micro-particules…), conflits armés et déplacements de population pour l’accès aux matières premières, aux terres rares… Il est temps de changer de cap !


Attention aux solutions illusoires


On culpabilise la population avec l’idée que l’humanité dans son ensemble est responsable de la crise écologique. En fait, les classes populaires du Nord et du Sud (surtout celles du Sud !) n’ont pas la même responsabilité que les classes possédantes et les grands décideurs. Cette minorité privilégiée possède le pouvoir de décision et consomme de manière démesurée, ne serait-ce qu’en transport.


Consommer ou produire différemment, à l’échelle individuelle ou en petit collectif, est salutaire, mais ne suffira pas. Le capitalisme peut très bien le tolérer, tout en exploitant le reste de la population et de la planète. Il ne faut pas s’illusionner : c’est à grande échelle qu’une transformation est nécessaire.


Dans une partie du milieu écologiste, il est préconisé d’être zen, de s’adonner à la méditation et d’être bienveillant. Les religions quant à elles misent sur la prière, attendant une intervention divine. Si de telles démarches spirituelles peuvent apporter un confort personnel, comment imaginer qu’elles fassent reculer une grande surface de distribution qui veut s’implanter ou les « grands projets inutiles » d’un État ?


Le nucléaire, avec ses déchets radioactifs en constante augmentation et le vieillissement des réacteurs, ne saurait être une alternative. Il est au contraire une impasse, un gouffre financier et une nuisance déjà irréversible qu’il faut arrêter en urgence. L’anniversaire de la catastrophe de Fukushima nous le rappelle.


Informatique, intelligence artificielle et innovation technologique sont présentées comme des remèdes. Or loin de la prétendue « dématérialisation », elles dépendent de l’extraction de matières premières, de terres et de métaux rares (chassant des populations locales et polluant l’eau et les sols) et consomment une part croissante de la production mondiale d’énergie. De plus les mineurs travaillent souvent dans des conditions épouvantables.


Les partis politiciens n’ont, en matière économique, qu’un mot à la bouche : la sacro-sainte « croissance » pour soit-disant réduire le chômage. Or la croissance, c’est produire toujours plus et (contraindre à) consommer toujours plus (par l’obsolescence programmée, le jetable, le matraquage publicitaire…).


C’est exactement le contraire qui est nécessaire : il faut entamer une réorganisation de la production orientée vers la décroissance et visant à satisfaire les besoins. Et, dans le même élan, procéder à une répartition égalitaire du travail et des richesses. Le capitalisme, reposant sur la croissance, le profit par l’exploitation de tout ce qui fait notre monde, ne peut fondamentalement pas être écologique, ni juste.


De fait nous – anarchistes - soutenons qu'en dehors de la réappropriation des moyens de production et de distribution par les travailleuses, travailleurs et usager.e.s, en autogestion selon le mode qui leur convient (conseil, syndicat, coopérative, communalisme ou autre - donc sans l'appareil de domination et d'oppression qu'est l’État), aucun véritable changement en profondeur n'aura lieu :


- pour l'égalité économique et sociale (sans hiérarchie et sans exploitation),
- pour l'écologie : produire du beau et du durable. La question des besoins collectifs et individuels devant être débattue à l'aune des prélèvements de ressources, de la quantité de travail et des pollutions éventuelles générées qu'ils impliquent. Notre boussole étant de tout réduire pour gagner en temps libre et en émancipation !


Les travailleuses et les travailleurs, du Nord comme du Sud, ont donc la responsabilité de se mobiliser pour imposer leur volonté à la minorité privilégiée. Il appartient à la jeunesse d’y prendre sa part et d’être audacieuse ! Il n’est plus temps de demander. Il faut passer à autre chose.


LES JEUNES GÉNÉRATIONS DOIVENT CONVAINCRE LES TRAVAILLEUSES ET LES TRAVAILLEURS DE FAIRE LA GRÈVE GÉNÉRALE

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements