Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 00:02

« Il n'y a pas longtemps, c'était les mauvaises actions qui demandaient à être justifiées, aujourd'hui ce sont les bonnes. »
Albert Camus

 

Pour trouver le Monde libertraire, près de chez vous, cliquez ici !

ML-1652-recto.jpgML-1652-verso.jpg

Sommaire

Actualité

Pâle emploi, par J.-P. Germain, p.3

Hélio Corbeil, acte II, par Jean-Louis, page 4

Météo syndicale, par T. Impétueux, page 4

Chronique néphrétique, page 5

Des brèves, un strip, page 6

Du nouveau dans les prisons, par Stéphane, page 7

Douze ans de Pacs, par P. Schindler, page 8

De l’austérité… et du reste, par E. Vilain, page 9

Entretien
Rencontre avec l’indignation américaine, page 12

International

L’austère santé des Grecs, par Moriel, page 14

Football et anarchisme, par Wally, page 15

Histoire
Il y a 75 ans... Durruti passait l’arme à gauche, par F. Aisa, p.16

Culture

Brassens, hors du temps, par L. Gharibian, page 17

Films iraniens, par H. Hurst, page 18

Des news de Munch, par P. Salcedo, page 19

Un nouveau polar exquis, par Paco, page 20

Mouvement

Louise Michel à l’honneur, page 21
Radio libertaire, page 22
Agenda, page 23

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 23:54

 

Dépoussiérage et fondamentaux.

 

une idée utile est rarement perdue ;

elle tombe toujours dans quelques esprits féconds

où elle fermente en silence et se développe tôt ou tard.

Fanny Raoul (1801)

 

 

La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d'Olympes de Gouges est un texte de référence dans l'historiographie féministe. Et pourtant, dans le même pays à la même période, une autre voix méconnue crie une révolte identique.

Opinion d une femmeEn 1801, Fanny Raoul, une Bretonne dont on ne sait aujourd'hui quasiment rien, publie un pamphlet radical contre la domination masculine : Opinion d'une femme sur les femmes. Ce petit essai, imprégné des Lumières, reste d'une actualité étonnante. Il s'insurge contre la double morale, les violences masculines, la dépendance économique imposée aux femmes, l'éducation et les droits sexué-es dont bénéficient les hommes. Et il s'attache à briser divers discours toujours actuels : les blabla classiques sur les différences de force physique ou sur la nature des femmes.

Comme la déclaration d'Olympes de Gouges, l'essai de Fanny Raoul doit être appréhendé comme un texte fondateur du féminisme. Sa force tient au fait que, plutôt que de retenir l'idée déprimante que rien n'a changé, on en sort avec une conviction affermie. Et – malgré des débordements chauvins – il méritait bien une republication, dotée d'une préface de Geneviève Fraisse et d'un texte satirique final de Marie Desplechin. On peut remercier ici le travail de dépoussiérage, effectué par les éditions Le passager clandestin, pour rendre accessible ce texte – trop – méconnu.

 

Autre époque, autre ton

Dernièrement, la Petite encyclopédie critique des éditions Textuel a publié un recueil d'articles : Le féminisme change-t-il nos vies ?

À partir de cette question somme toute naïve, reformulée et déclinée sur 6 thèmes, l'ouvrage illustre l'évidence d'une réponse positive.

le-feminisme-change-t-il-nos-vies.pngRéuni sous la direction de Delphine Gardey, le groupe d'universitaires a cherché à montrer la diversité et la pertinence des approches féministes, sans traiter la question de manière intimiste. Les résultats sont plutôt stimulants. Six articles résument les grandes étapes du féminisme et dressent un tableau accessible des différentes démarches et revendications. Qu'il s'agisse du travail, de la politique ou des sexualités, ils dénoncent aussi de manière convaincante les reformulations patriarcales et les backlash.Le féminisme change nos vies, certes et bien sûr, mais l'égalité est loin d'être acquise.

Deux parties ont été traitées de manière vraiment enthousiasmante. Celle qui répond à la question Le féminisme émancipera-t-il les hommes ? est assurément bien menée – tout en montrant implicitementl'intégration du regard féministe par certains hommes. Et l'article de Lulia Hasdeu sur la décolonisation est particulièrement intéressant. Elle y analyse la restitution par la France du corps de Saartjie Baartman, plus connue sous le nom de « Vénus hottentote ».

Alors, en tant qu'introduction aux théories féministes, ce livre est à conseiller ou à offrir aux personnes désireuses de découvrir le mouvement politique de libération des femmes. Un court glossaire en fin d'ouvrage viendra faciliter la compréhension des textes et des arguments avancés, en définissant, entre autres : genre, hétéronormé, naturalisation.

À l'heure où certains cherchent à dénigrer le mouvement féministe en le taxant de « culturel »1, ce petit recueil permet grâce à des applications concrètes de réactualiser les fondamentaux : le personnel est politique  et mon corps m'appartient.

 

-----------------------------------------------

1Par exemple, dans l'introduction du livre : En catimini...Histoire et communiqués des Rote Zora

 

Yly

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 20:37

Ce mercredi 23 novembre, un train chargé de déchets radioactifs partira depuis Valognes, dans le Cotentin, vers l'Allemagne. Parce que ce transport est à hauts risques, les populations et les élus des villes et bourgs qui vont être traversés ne sont pas informés, même la majeure partie du personnel Sncf n'est pas tenue au courant. Alors que le débat politique fait rage autour de la question nucléaire, des déchets très dangereux continuent à s'accumuler... et à circuler. Aussi, pour mettre à jour ce trafic, mais aussi en écho aux luttes allemandes contre le nucléaire, une journée d'actions et manifestation est organisée à Valognes pour bloquer symboliquement le train. (cf : http://valognesstopcastor.noblogs.org/) Stop nucléaire 56 trawalc'h organise un rassemblement de soutien à cette initiative dans la gare de Auray, mercredi 23 novembre, à partir de 18h. Banderole, tracts... etc...

 

--------------------------------------------------------------------
Alors que se tient à proximité un camp antinucléaire et autogéré, la ville de Valognes voit une partie de ses rues bouclées par la mairie et la Préfecture toute la journée de mercredi... Pressentant une forte mobilisation, Areva a avancé d'un jour le départ du train de déchets radioactifs. Le départ était prévu jeudi 24, ce sera donc ce mercredi 23 ! (Cf ce communiqué)
Liste de slogans antinucléaires : cliquez ici !

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 23:23

Dans le cadre des Journées d'Orientation et d'Information pour une Economie Solidaire (JOIES) du pays de Lorient,  une série de conférences débats et animations ont lieu du 14 au 26 novembre. Il s'y passe des choses très intéressantes (conférences gesticulées sur les services publics, sur l'eau, projection sur la condition des femmes et les discriminations au travail, des ateliers autour de l'habitat durable et solidaire, sur la fin du pétrole, etc...).  Ces initiatives sont stimulantes et correspondent à l'objet auquel prétend se destiner ces journées : "Vous voulez transformer la société ? vous pouvez vous former pour le faire." Certes, l'économie "sociale", "solidaire", "éthique" est regardée avec circonspection par les anticapitalistes (les rapports de classes et hiérarchiques n'ont pas obligatoirement disparu au sein de ces entreprises), mais il ne s'agit pas de juger et condamner par avance. Ainsi, la Scop Le pavé et son éducation populaire est partie prenante de ces événements, ce qui, en soi, est un gage de qualité...
Mais, il y a un "mais" et il est de taille !

Dans le cadre de ces JOIES, ce lundi 21 novembre, est organisée une soirée-débat «L'entreprise éthique et socialement responsable, quels enjeux pour quelle(s)performance(s) ?» par le Centre des Jeunes Dirigeants de Lorient et le cabinet de conseil Ligos : "La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), on en parle, mais qu’est-ce que cela veut dire ? Des chefs d’entreprise et des cadres témoignent sur les raisons et les enjeux des démarches RSE mises en oeuvre leur entreprise." Interviennent Loïc Hénaff (Directeur Général, HENAFF SA), Louis Rémi Pinault (Direction du marché des entreprises, Grand Ouest, GENERALI FRANCE) et Olivier Laudrain (PDG AQUASTREAM)...
 
Hénaff SA ? Ce sont les pâtés dont seule une faible part de la production est bio. Si l'entreprise prétend éviter les Ogm, elle reconnaît sur son site internet qu'elle ne peut avoir toutes les garanties. De fait, le soja importé, destiné à l'alimentation animale, qui transite par les ports bretons est à plus des deux tiers ogm. (Cf. cette action à St-Gérand (56) des anti-Ogm jeudi 17 novembre 2011). Elle admet aussi que les antibiotiques peuvent être utilisés mais uniquement "à titre curatif"... Si ses fournisseurs sont effectivement bretons, ce sont ceux de la production porcine intensive... Et, soudain, une petite odeur d'algues vertes vient frôler nos narines...
Le président de Henaff SA, père de l'actuel directeur Loic H (au fait, la transmission d'une usine par héritage est-ce bien éthique et solidaire ?), est membre fondateur du centre de réflexions ultra-libéral et régionaliste, Institut de Locarn. Cet institut ouvre bientôt une "école des futurs dirigeants bretons", appelée "Diorren", pour former des "décideurs aguerris, pour ne pas dire des guerriers prêts à affronter une guerre économique." (Ouest France Emploi Lorient du 8 novembre 2011). Sans doute est-ce une telle ambition qui est éthique, solidaire et sociale ?
 
Le groupe Generali est une société d'assurances avec tout ce que cela implique : spéculation sur les marchés financiers pour ces contrats d'assurance-vie et autres "produits". Et, évidemment, elle propose des plans épargne-retraite, c'est-à-dire la retraite par capitalisation !! En effet, selon Generali, "les réformes menées sont nécessaires" car "le système  de retraite par répartition" (...) "montre ses limites". Vieille scie libérale alors que tout un chacun, qui s'est un peu intéressé au dossier, sait qu'avec une autre répartition de la valeur ajoutée, entre autres l'arrêt des exonérations de cotisations patronales, il n'y a aucun péril !
De quel côté est le "social" : celui de cette société d'assurances ou celui des millions de manifestants & manifestantes grévistes de l'automne 2010 qui ne se sont pas laissés bercer par les pseudos arguments du gouvernement Fillon (et des financiers et assureurs qui poussaient derrière) ?
 
Aquastream, basée à Ploemeur, est une entreprise d'élevages de poissons (bars), nourris... aux farines animales de poissons (pour produire 1 kg de poissons il faut à peu près 4 kg de telles farines... une des causes de la surpêche dans le monde) ! Cette pisciculture industrielle pratique la vaccination des larves par immersion...http://aquastream.net/nurserie Il est donc probable que des résidus de vaccins se retrouvent dans la chair de ces animaux aquatiques.
 
Enfin, participerait également, selon le cabinet Ligos, co-organisateur de la soirée, Christian Falck (Directeur Gestion de Site, Relais Ethique, DCNS à Lorient). DCNS, c'est cette entreprise qui conçoit et qui fabrique, entre autres, de l'armement naval... c'est-à-dire des bateaux et sous-marins destinés à faire la guerre ! Faut-il commenter au delà pour savourer combien cette production est "éthique" ? Outre ce secteur d'activités particulier, DCNS a recours régulièrement à l'intérim et à la sous-traitance... ce que dénoncent les organisations syndicales. Sans compter toute la polémique à propos des boues de la rivière Scorff, chargées en métaux lourds générés par cette entreprise... et qu'elle rejette au large de Groix (cf. les actions du collectif contre l'immersion des boues de dragage).
 
Nous avons donc là un panel d'intervenants très bien placés pour débattre "social", "solidarité" et "éthique". Une belle aubaine pour eux, qu'ils vont ensuite pouvoir valoriser !
A leur corps défendant, on peut l'espérer, les initiateurs et initiatrices de ces JOIES (Journées d'Orientation et d'Information pour une Economie Solidaire) participent donc au greenwashing (écoblanchiment et social blanchiment) de ces entreprises capitalistes... dont l'éthique est, il ne faut pas se raconter d'histoires, le profit...*
 
Il n'est pas sûr que le monde soit alors beaucoup transformé vers plus de justice et de fraternité.
 
----------------------------------------

prix-pinocchio-nomines-2
* Contre cette mascarade de l'écoblanchiment, les Amis de la Terre et le CRID délivrent chaque année le "Prix Pinocchio du développement durable".


Partager cet article
Repost0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 21:02

http://valognesstopcastor.noblogs.org/?p=621

Les "CASTOR" sont ces containers de déchets nucléaires qui sont la cible et le symbole d'une opposition déterminée et féroce contre le nucléaire et la société qui le faire vivre.

Nous rentrons dans une semaine importante. En Allemagne, des dizaines de milliers de militant-e-s se préparent à rentrer à nouveau en "confrontation" avec le nucléaire et donc à s'opposer à la circulation de ce train chargé de "CASTOR" et surtout à son arrivée à Gorleben dans le Wendland.

En Normandie, à Valognes (nord-Manche) un camp et une action d'interposition et "d'interférence" avec le convoi sont prévus. Sentant la menace, Areva avance la date de départ du train : il partira mercredi 23 nov à la mi-journée.

Nous serons au rendez-vous !

Nous ne sommes pas surpris-es de la décision de Areva et de la SNCF optant pour un départ anticipé du train CASTOR en partance pour Gorleben. Nous signifions il y a quelques semaines : concrètement, ces trois jours de camp visent tout autant à nous permettre d’anticiper un départ avancé du train qu’à se donner le temps de penser collectivement la suite, de penser les différentes pratiques et de les mettre en musique.

Le camp de Valognes commence donc dès demain lundi à 10h. Notez le numéro de tel de l'infoline pour connaître le lieu dès demain à 8h : 06 28 98 43 83

Enfin, si vous ne pouvez venir qu'un jour, c'est bien mercredi 23 nov, dès 10h, qu'il faut venir !

--------------------

Infos pratiques : http://valognesstopcastor.noblogs.org/?page_id=316

S’organiser pour venir : transport, covoiturage : http://valognesstopcastor.noblogs.org/post/2011/11/08/venir-a-valognes/

LE TRAIN DE DECHETS NUCLEAIRES CASTOR NE PASSERA PAS COMME CA !

Amplifions la lutte et terrassons le nucléaire, ici comme dans tous les
pays !

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 13:55

L'alimentation des animaux issus de l'élevage industriel contient une part non négligeable de graines OGM. Les consommateurs et consommatrices de la chair de ces animaux, de leur lait ou de leurs oeufs ne sont pas informés.

anti Ogm Glon 171111Pour le dénoncer et réclamer l'arrêt de l'importation d'OGM, une centaine de militantes et militants anti-OGM ont bloqué hier (jeudi 17 novembre) et la nuit dernière l'usine du groupe Glon-Sanders * basé à St-Gérand (56), près de Pontivy... La direction de Glon-Sanders a porté plainte pour "dégradations" et "violation de propriété privée". Après décision du Tribunal, 120 forces de "leur ordre" (gendarmes et CRS) ont évacué les militant-e-s ce matin.

 

On peut tirer déjà une première conclusion sur comment fonctionne notre cher (très cher !) système : alors que des personnes tentent d'agir pour des raisons sanitaires, sociales et environnementales, le Capital fait valoir son titre de "propriété privée" (pilier du capitalisme) pour demander à l'Etat (à son service...) et à sa "Justice" d'intervenir et faire refonctionner "leur ordre" anti social et anti écologique. Ainsi est la Loi : au service des puissants.

Il est juste de s'attaquer aux OGM et il faut saluer le courage et l'audace de ces militant-e-s. Ceci dit, les OGM, le nucléaire, les gaz de schiste, l'agriculture intensive, les lignes grande-vitesse, les projets d'aéroports internationaux..., ne sont "que" des symptômes, des effets de la logique de croissance et de profit. N'est-ce pas à la base même du système capitaliste (la "propriété privée des moyens de production et de distribution") et à son protecteur, l'Etat (soumission et répression organisée de la population), qu'il faut s'en prendre ? C'est-à-dire aux causes qui ont conduit inéluctablement à ces effets ?

 

Il resterait à opposer l'organisation autogestionnaire et libertaire de la société... et ce n'est pas la tâche la plus mince à réaliser !

 

* Le groupe Glon-Sanders est dirigé par Alain Glon, par ailleurs président de l'Institut de Locarn  (cercle de "réflexions et prospections" régionaliste, adepte de la guerre économique ( = ultra libéral), où siègent régulièrement le Président du Conseil régional de Bretagne, JY Le Drian (PS), l'ancien Président du Conseil général de Loire-Atlantique, P Mareschal (PS), mais aussi P. Méhaignerie, Député en Ille-et-Vilaine (UMP) et François Goulard (UMP), président du Conseil général du Morbihan et député... c'est-à-dire les politiciens UMPS dans toute leur splendeur, au service de la classe dominante... tous favorables à l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes (44)... ceci expliquant sans doute cela)

 

Selon leur presse :

 

Extrait du Télégramme du vendredi 18 novembre 2011 :

Sanders. Les antis-OGM bloquent l'usine d'alimentsEnvoyer l'article à un ami

Tôt, hier matin, les «Faucheurs volontaires d'OGM», ont organisé le blocus de l'usine Sanders de Saint-Gérand. Une plainte a été déposée au tribunal, mais les manifestants devaient rester sur le site la nuit dernière.

D'ordinaire, lorsqu'ils s'invitent à la Une de l'actualité, c'est plutôt dans un champ de maïs qu'ils viennent de faucher! Hier matin pourtant, les faucheurs volontaires d'OGM ont troqué leurs faux pour des chaînes et des cadenas. (Lire la suite)

Saint-Gérand (56). Les faucheurs volontaires délogés de l'usine Glon Sanders

Envoyer l'article à un ami

La majorité des faucheurs volontaires d'OGM qui ont bloqué hier l'usine Glon Sanders de fabrication d'aliments pour animaux à Saint-Gérand (Morbihan) ont été délogés tôt ce matin. (Lire la suite)

 

Extrait de Ouest-France de jeudi 17 novembre 2011 (cliquez sur les liens pour lire les articles) :

et encore Ouest-France :

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 23:32

Trouvez le point de vente du Monde libertaire le plus proche de chez vous : http://www.trouverlapresse.fr
Retrouvez le site web du Monde Libertaire à l'adresse suivante : http://www.monde-libertaire.fr


« Les politiciens redoutaient le fascisme, mais ils avaient encore plus peur du peuple en armes. »
   Abel Paz

ML-1651-recto.jpgML-1651-verso.jpgSommaire

Actualité


Procès des «incendiaires» de Vincennes, par Nicolas, page 3

Saint-Ouen goes bunker, par Fred, page 4

Météo syndicale, par S. Bull, page 5

Chronique néphrétique, page 5

Des brèves, un strip, page 6

Le monde a soif, par P. Schindler, page 7

Chineries, par Tsi-Na-Pah p. 8

De l’austérité… et du reste, par E. Vilain, page 9

International


La Thaïlande sous le déluge, par F. Lesueur, page 12

Arguments


Séjour chez les Prud’hommes, par Kintpuash, page 15

Sur les rails du changement social, par G. Goutte, page 17

Histoire


Pas de paix entre les classes, par R. Pino, page 19

À lire


Provos dans les lignes, par A. Bernard, page 20

Mouvement


N’Autre école sort un n’autre numéro, page 21

Radios libres: histoire récupérée, page 21

Radio libertaire, page 22

Agenda, page 23



Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 17:04

Pour le camp autogéré d'informations et actions antinucléaires à Valognes, dans le Cotentin, en vue de bloquer / retarder un train de déchets radioactifs en partance vers l'Allemagne, il est prévu un covoiturage depuis le Morbihan. Se renseigner auprès de Stop nucléaire 56 trawalc' h ou directement avec nous !

L'initiative de ce camp est soutenue, entre autres, par un syndicat de cheminots (Sud Rail), qui s'inquiète des risques auxquels sont exposés les personnels de la Sncf concernés par ce transport... mais aussi pour la population des villes et villages traversés par le convoi.

Pour avoir plus d'infos sur ce camp, en écho et en lien avec les luttes antinucléaires allemandes, cliquez sur l'image.

 

castoraffichetravailFiniLeger

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2011 5 11 /11 /novembre /2011 19:41

« Les gens couverts de croix me font irréstiblement penser à un cimetière.» P. Léautaud

Pour trouver le Monde libertaire près de chez vous, cliquez ici !

ML-1650-recto.jpgML-1650-verso.jpgSommaire

Actualité
La presse attaquée, par P. Salcedo et R. Pino, page 3

Météo syndicale interplanétaire, par J.-P. Germain, page 4

Chronique néphrétique, page 5

Des brèves, un strip, page 6

Nouvelles du front social, par Hugues, page 7

Intégristes cathos dans Paname, par P. Schindler, p. 8

Résistons !, par Fédération anarchiste, page 8

Fouilles intégrales en prison, par Z. Salsamendi Abad, page 9

ETA dit «bye, bye» aux armes, par J.-M. Raynaud, page 10

International
De quelques questionnements, par Titata, page 12

Au sujet des élections tunisiennes, par Mohamed, page 13

L’Espagne avant les élections, par R. Pino, page 14

Grève de la faim au Chiapas, par G. Goutte, page 16

Histoire
Naissance de l’abstention anarchiste, par C. Fréjaville, page 17

À lire
Tête d’orage, par P. Sommermeyer, page 20

Mouvement
Trente bougies de soufflées, par P. P., page 21

La coopérative l’Indépendante en fête, page 21

Radio libertaire et sa brochure, p.22

Agenda, page 23

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 23:01

L'autre jour, j'étais à l’hôpital de Vannes pour rendre visite à un copain hospitalisé en neurologie. Au détour d'une conversation, alors que nous étions à marcher dans le couloir, celui-ci me déclare que pour l'amener d'un service à l'autre, afin de réaliser un examen, c'est une société privée avec ambulance qui s'est occupée de lui...

J'étais sidéré par cette information et comme nous étions à coté d'une infirmière, je demandais à celle-ci de bien vouloir m'en dire davantage... Celle-ci me déclara qu'en effet, lorsqu'il manquait du personnel, en l’occurrence des brancardiers, l’hôpital public faisait appel à des prestataires de service (comme on dit) pour effectuer le travail... Voyant mon expression sur le visage et avant que je ne dise quoi que ce soit, l’infirmière me déclare : "Qu'est ce que vous avez à proposer ?" J'avoue que je n'ai pas réfléchi et que j'ai répondu : "la révolution !"

Cerise sur le gâteau, j'ai appris par une copine qui a travaillé à l'hôpital de Vannes que tous les services sont reliés par des couloirs souterrains...

Vous imaginez donc le coût social et environnemental pour faire intervenir une ambulance pour accompagner un malade d'un service à l'autre !

Il est clair que face à la destruction des acquis sociaux, seule une riposte révolutionnaire s'impose !

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements