Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 18:59

Soutenons les p'tits jeunes du coin (ria d'Etel) !

 

Dans un entretien donné à l'édition d'Auray (Morbihan) du Ouest-France, le 6 novembre 2009, Gilles Servat répondait ceci :

 

" Chanteur engagé, êtes-vous aussi un conteur engagé ?

Avant, j'écrivais des chansons contestataires et engagées. Maintenant, je n'ai plus un discours idéologique mais je transmets mes idées par l'émotion. Avec le public, les clefs de l'émotion ne sont pas le sujet mais les affinités avec le vécu, les endroits.

 

Vous vous qualifiez comment ?

Anarchiste romantique. Mais un anarchiste qui n'a pas la volonté de l'imposer aux autres. Aujourd'hui il n'y a pas d'organisation qui me satisfasse. On est de plus en plus surveillé, on refait un retour vers Louis XV, et encore, Louis XV était beaucoup plus cultivé !"

 

Dans les années 1970 & 80, il a aussi participé à des galas de soutien à la Fédération anarchiste et à Radio libertaire.

 

Ici, on aime toujours les chansons contestataires. Allez, une petite sélection :

 

LES PROLETAIRES (1972) :


 

 

 

 

 

JE NE HURLERAI PAS AVEC LES LOUPS (1983) (merci à PC56620 pour la vidéo !)

 

 

 

 

 

L'INSTITUTRICE DE QUIMPERLE (1972) (Vive les culs-bénits !)

 

 

Repost 0
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 14:06

Salut,

Le forum social de Séné - Vannes s'est plutôt bien passé, avec une affluence en hausse, des débats intéressants et de bonnes rencontres.  Une réunion bilan est prévue jeudi 10 février. Pour celles et ceux qui  n'ont pu venir ou qui ont raté des conférences car elles étaient  concomitantes avec d'autres, sachez que les interventions ont été  filmées. Elles seront donc disponibles d'ici quelques semaines (le temps du montage) sur le site du Forum social local FSL 56 http://fsl56.org/. On a estimé qu'il y avait 250 personnes environ à celle de Normand  Baillargeon. C'est plutôt pas mal (on n'est pas habitués !) :-)
Pour ceux ou celles qui auraient raté l'intro au débat "apprendre pour résister", v'là le texte : 
http://anars56.over-blog.org/article-introduction-du-groupe-libertaire-lochu-au-debat-mene-par-normand-baillargeon-apprendre-pour-resister-66170779.html

On peut aussi dire qu'Isabelle D-B, déléguée ouest de l'Association végétarienne de France, a très bien assuré pour remplacer Fabrice  Nicolino, vendredi à Vannes sur le thème "l'industrie de la viande  menace le monde". Les 80 personnes présentes n'ont pas regretté leur déplacement car c'était très instructif et il s'avère que, vu les dégâts  de cette industrie sur tous les plans, le titre était bien choisi !

Sinon, c'est confirmé, à notre invitation, Jacques Lesage de la Haye http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Lesage_de_La_Haye sera bien à Vannes le vendredi 1er avril, sur les questions relatives à l'enfermement psychiatrique.

 

Si vous voulez faire un bout de chemin avec le groupe libertaire Lochu-Ferrer et la fédération anarchiste Vannes-Lorient, vous pouvez  passer le 1er lundi de chaque mois (lundi prochain donc : 7 février), de  18h15 à 19h15, à la maison des associations, au 6 rue Tannerie à Vannes !

Sur le blog, la rubrique Histoire s'est enrichie d'un texte repiqué ailleurs sur le bagne des enfants, à Belle-Ile (eh oui, cette saloperie a existé !) : 

http://anars56.over-blog.org/article-un-bagne-pour-enfants-a-belle-ile-66346359.html

D'ailleurs, continuons dans l'auto-promo, vous pouvez retrouver dans cette Catégorie Histoire, 2 textes relatifs à la lutte contre le projet  de centrale nucléaire à Erdeven (56) au début des années 70 :
http://anars56.over-blog.org/article-30163724.html,

1 texte relatif à la communauté libertaire du Gouah-du près de Locminé (56) en 1968 :
http://anars56.over-blog.org/article-une-communaute-libertaire-en-1968-pres-de-locmine-47965050.html


Dans le Monde libertaire, l'hebdo édité par la FA, il y a chaque semaine un article de Mohamed, un copain tunisien du groupe Pierre-Besnard de  la FA, sur les événements révolutionnaires en Tunisie. Ils sont lisibles ici :

http://www.monde-libertaire.fr/international/item/14211
http://www.monde-libertaire.fr/international/item/14186
http://www.monde-libertaire.fr/international/item/14161

Enfin, toujours aussi excellentes, les émissions de Radio libertaire, téléchargeables à partir de ce lien : 
http://media.radio-libertaire.org/php/grille.php

Rappel 1 : Le groupe libertaire ne se reconnaît pas obligatoirement et intégralement dans chaque événement proposé par cet agenda ;
Rappel 2 : Les nouveautés débutent par * (de +, entre chaque envoi  "infos anars 56", le blog s'enrichit des nouveautés qui nous arrivent au  fil de l'eau)

Anarchas salutations,
le groupe libertaire Lochu - Ferrer et la FA Vannes - Lorient

NB : Appel à souscription pour la création d’un bar à vocation culturelle à Vannes (concerts, projections, conférences-débats,  représentations théâtrales, expositions, réunions associatives, etc.) : L'éloge de la lenteur - Infos : nadpilune@gmail.com

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Vendredi 4 février -  Quimper - Soirée ciné-débat : « LA DÉCROISSANCE »  par la CNT Staf 29 - 20h30 - Halles St François (salle n°2) - Entrée  gratuite - Pour introduire les débats, projection d’une vidéo : «  Simplicité volontaire et décroissance 1 (réflexions) » produit et réalise par Jean-Claude DECOURT ; Utopimages - Suivi d’échanges et de  débats - Pour préparer le remue méninges http://www.decroissance.org/http://www.ladecroissance.net/

------------------------------------------------

* Vendredi 4 février - Rennes - Conférence gesticulée « Inculture(s) 7 : le féminisme et le sexisme » - Dans le cadre de "La semaine du Pavé à toutes les sauces", l’association Questions d’égalité s’associe à la  SCOP Le Pavé - 20h30 à l’espace Anne de Bretagne, 15 rue Martenot - 8  euros plein tarif ; 5 euros tarif réduit - Inscription :  regis.leprêtre@sfr.fr ou 06 08 74 05 83

-----------------------------------------------

* Samedi 5 février - Rochefort en Terre (56) - Café de la Pente - 20h30 –  Soirée ROCK’N JEUN’S avec Atomic Tea Times, The Stuff, Veszely - Entrée  libre / Majo sur les conso

------------------------------------------------

* Samedi 5 février - Guidel (56) - Concert punk & anarcho-punk de soutien à l'asso Total des Accords avec MAUVAISE GRAINE (Lorient), TOMMYKNOCKERS (Brest), COPINE CONNIE (Ploërmel), BALTRING TERROR (St-Brieuc), R'LAAAAA!!! (Vitré) + d'autres groupes à confirmer - ZA PEN  MANE - Prix libre - 21h

------------------------------------------------

* Du lundi 7 au lundi 14 février - Rennes - Semaine de sensibilisation du Réseau Universités Sans Frontières - sur le campus de Villejean -  Toute la semaine : Expo photo, hall B Table de presse du RUSF tous les  midis, hall B Micro-trottoir - Réunions tous les mardis 18h30 dans les salles F - Lundi 14 février : Projection : « Les arrivants », suivie d’un débat avec Alain Quemener (RESF, MRAP) 18h, Amphi B1

-----------------------------------------------

* Mardi 8 février - Lanester - Le mouvement syndical face à son avenir, Avec Jean-Marie Pernot, Docteur en Science Politique, Chercheur à l'institut de Recherches Economiques et Sociales, auteur du livre  “Syndicats : lendemains de crise ?” - Proposé par L'ALID (Atelier  Lanestérien d'Initiative Démocratique) - 20h30 - Salle “TAM-TAM” de la  médiatèque - Rue Jean Paul Sartre - Entrée libre et gratuite

-----------------------------------------------

Mardi 8 février - Rennes - Solidarité avec les inculpés contre le projet d'aéroport (de Notre Dame des Landes) - Rassemblement devant la  cour  d’appel, Place du parlement de Bretagne. 14 h - Infos :  https://nantes.indymedia.org/article/22806

-----------------------------------------------

Mercredi 9 février - Ambon (56) - L'aéroport Notre Dame Des Landes  et... vous ? - Conférences diaporama par le collectif Morbihan contre  l'aéroport NDDL - 20h30 - Salle le lenn - Infos :  http://fsl56.org/agenda/debut?id=commun:agenda:l_aeroport_notre_dame_des_landes_et..._vous

-----------------------------------------------

Mercredi 9 Février - Rennes -  Soirée-Débat "l'incinérateur et  nous..."  : C’est comment un incinérateur : Intervention d’un  professionnel de  la branche // Environnement et risques pour la santé  aujourd’hui :  Intervention du Docteur Claude Lesné // Peut-on faire  autrement ? :  Intervention de Pénélope Vincent-Sweet (France Nature  Environnement) -  20h - I.R.T.S. 2 avenue du Bois Labbé - Libre participation aux frais -  Organisé par Le CODANIOM (COmité de Défense et  d’Action contre les  Nuisances de l’Incinérateur des Ordures Ménagères) de Rennes  Villejean-Beauregard

------------------------------------------------

Mercredi 9 février - Rennes - Projection-débat A-Team & B-Movies :  L’hacienda en feu ! John Wayne au milieu ! animée par le groupe des  Amériques de la CNT autour du film "Vamos a matar, compañeros" de  Sergio  Corbucci et des luttes dans le Mexique d’aujourd’hui ! - 20h -  Papier  Timbré - Organisé par Dr Louarn et Melvin

-----------------------------------------------

* Mercredi 9 février - Brest - Rassemblement contre la fermeture du centre de planification de Kérigonan + Pour le droit à l'avortement et à  la contraception anonymes et gratuites pour toutes - 18h - Place de la  Liberté - Appel par le collectif de femmes brestoises - Infos : https://nantes.indymedia.org/article/22939

-----------------------------------------------

* Jeudi 10 février - Quimperlé (29) - Film-Documentaire belge (2009, 43  min), suivi d'une soirée-débat sur l'excision : "Secrets de femmes,  paroles d’hommes" - 20h30 - Armés de leur caméra, Eric Dagostino et Marc  Dacosse profitent du tournage du Clip de la chanson « Non, à l'excision  » de Tiken Jah Fakoly pour essayer de comprendre comment les hommes maliens vivent la question de l'excision dans leur quotidien - Cinéma la  Bobine - 20h30 - Entrée libre

-----------------------------------------------

Jeudi 17 février - Rennes - Fest-Noz "Bertaeyn / Breizh Against Racism" avec Les Ramoneurs de Menhirs + IMG + Disgresk + Duo Thomas &  Jean-Mai (20h - PAF : 5 euros) - Salle de la Cité - Organisé par  General Strike, CNT 35 & IMG


------------------------------------------------

Vendredi 18 février - Plescop (56) - L'aeroport Notre Dame Des Landes  et... vous ? - Conférences diaporama par le collectif Morbihan contre l'aéroport NDDL - 20h30 - Espace Roger Le Studer - Infos : 
http://fsl56.org/agenda/debut?id=commun:agenda:l_aeroport_notre_dame_des_landes_et..._vous

-----------------------------------------------

Samedi 19 Février - N-D des Landes (44) - Rassemblement populaire pour contrer le projet d'aéroport - A cette occasion sera lancée une action : un jeûne tournant à durée indéterminée, grâce à une caravane de la  résistance - en face de la mairie de Notre Dame des Landes - 10h

----------------------------------------------

* Samedi 26 février - BREST - Concert antifascite avec DEATH OR GLORY (punk rock - Rennes), BRIXTON CATS (punk rock - Paris), LOS TRES PUNTOS  (ska rock - Paris), COLLECTIF MARY READ (hip-hop révolutionnaire) -  salle des conférences, Place de la Liberté - 8 € - 20h

----------------------------------------------

* Dimanche 24 avril - Lorient - Journée libertaire : graff, expo  tableau, tables de presse, jonglage, jeux, projection débat, concert  avec HEYOKA (anarcho punk - Dijon), MAUVAISE GRAINE (anarcho punk -  Lorient) - Bar LE GALION - Le groupe libertaire Lochu - Ferrer sera de  la partie ! :-)

----------------------------------------------

* Samedi 30 avril -  Rochefort en Terre (56), au Café de la Pente - Concert de soutien à RESF 56 (Réseau éducation sans frontières) avec Unité Mau Mau (hiphop enragé - Rennes) + Kings Of Nothing (punk-rock  mélo - Malestroit) + Murder One (hardcore plouc - Vannes) - 20h - 5 eur

----------------------------------------------

Repost 0
Published by anars56 - dans Actus
commenter cet article
6 février 2011 7 06 /02 /février /2011 10:49

Selon le Télégramme du 5 février 2011, en page Concarneau : http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/quimperle-concarneau/concarneau/port-la-poste-donne-un-coup-de-pouce-a-l-atelier-de-velos-05-02-2011-1197871.php?xtmc=le%20crade&xtcr=1

 

Pour connaître l'historique et les enjeux autour du Crade, lire cet article sur ce blog.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Port. La Poste donne un coup de pouce à l'atelier de vélos

5 février 2011

Crade-Poste.jpgLa Poste a remis, hier, trois vélos déclassés au Crade, l'atelier de recyclage de vélos installé dans un local du port. L'association, menacée d'expulsion par la CCI, voit dans ce geste un encouragement.


Il y a un peu plus d'un mois, La Poste déposait au 8 de la rue des Thoniers un courrier d'huissier notifiant au Crade (*), une assignation en référé devant le tribunal, pour l'occupation de ce local désaffecté dont la CCI est concessionnaire. Hier, la présence d'un camion jaune devant le bâtiment était porteuse de bien meilleures nouvelles pour l'association. Claude Guinamant, directeur d'établissement courrier du Pays de Concarneau, et Ronan Le Tallec, «facteur qualité» au bureau du centre, lui ont remis trois vélos, déclassés mais en assez bon état. Charge, à présent, à Xavier Durand et Rémy Guittény, les deux animateurs du Crade, de les remettre en service. Ouvert en septembre 2010 et fort d'une cinquantaine d'adhérents, l'atelier a déjà récupéré puis recyclé des dizaines de vélos, mis à disposition de ceux qui cherchent un moyen de transport. «Lors d'une conversation, Xavier m'a expliqué leur démarche, j'ai alors décidé de leur céder de vieux cycles: nous renouvelons notre parc tous les cinq ans, je souhaite ainsi en faire profiter les associations, comme les Genêts d'Or précédemment», explique Claude Guinamant. D'autant que son entreprise, précise-t-il, est engagée dans un programme de développement durable, avec la montée en puissance des vélos à assistance électrique.

Vers l'école du Lin?

Le directeur d'établissement ne souhaite pas pour autant prendre position dans le conflit entre le Crade et la Chambre de commerce. «C'est aujourd'hui un geste simple, pour la bonne cause, sans aucun esprit polémique», résume-t-il. Reste que Xavier Durand explique que «dans une situation précaire comme la nôtre, tous les coups de pouce sont bons à prendre». Côté judiciaire, après deux reports, la prochaine audience était programmée à mercredi. Mais le mouvement des magistrats de Quimper devrait décaler la date. Des discussions ont par ailleurs été engagées avec la Ville pour trouver une solution pérenne de relogement. La piste de l'école du Lin est évoquée.

* Centre de recherches sur l'avenir des déplacements écologiques.

Repost 0
Published by anars56 - dans écologie
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 23:41

Voici une compilation de 10 entretiens radiophoniques effectués avec Normand BAILLARGEON, professeur québécois en sciences de l'éducation, essayiste et militant libertaire. Normand B. était à Séné (près de Vannes), samedi 29 janvier 2011, pour le Forum social local FSL 56.

Le 11ème lien MP3 "les intellectuels et la lutte des classes" est la retranscription de sa conférence à Rennes du 26 janvier 2011.

Avant les liens, vous trouverez de chouettes citations introductives ! Bonne écoute !!

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

baillargeon.jpg

=> Normand Baillargeon -> à la rencontre de ...
**********************************************************

Pour être un membre irréprochable parmi une communauté de moutons, il faut avant toute chose être soi-même un mouton.
-> Albert Einstein

Ames haine !
-> Jacques Prévert

Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/75e4y ou http://www.mediafire.com/?vmkdelqwa1z


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


=> Normand Baillargeon -> à la recherche de ...
***********************************************************
Le commun des mortels tient la religion pour vraie, les sages la tiennent pour fausse tandis que les dirigeants la tiennent pour utile.
-> Sénèque

Si vous priez assez longtemps pour de la pluie, elle finira par arriver.
La même chose se produit si on ne prie pas.
-> Steve Allen

Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/hzhkp ou http://www.mediafire.com/?c8on27d284g


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

=> Normand Baillargeon -> l'art du bobard :
******************************************************autodefense.jpg
La première chose qu’il faut faire, c’est prendre soin de votre cerveau. La deuxième est de vous extraire de tout système d’endoctrinement. Il vient alors un moment ou ça devient un réflexe de lire la première page de votre journal en y recensant les mensonges et les distorsions, un réflexe de replacer tout cela dans un cadre rationnel.
Pour y arriver, vous devez encore reconnaitre que l’Etat, les corporations, les medias et ainsi de suite, vous considère comme un ennemi ; vous devez donc apprendre à vous défendre. Si nous avions un vrai système d’éducation, on y donnerait des cours d’autodéfense intellectuelle.
-> Noam Chomsky

=> Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/sdtv4 ou http://www.mediafire.com/?cfjtt4g7t6z

Le texte peut être lu en intégralité ici :
http://2doc.net/qyeek
ou
http://olivier.hammam.free.fr/imports/auteurs/normand/cours1.htm


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


=> Normand Baillargeon -> anarchie et éducation :
***************************************************************
Le pouvoir est maudit : voilà pourquoi je suis anarchiste.
-> Louise Michel

Ni dieu ni maître
Mieux d'être
-> Jacques Prévert

L'anarchisme est cette tendance, présente dans toute l'histoire de la pensée et de l'action humaine, qui nous incite à vouloir identifier les structures coercitives, autoritaires et hiérarchiques de toutes sortes pour les examiner et mettre à l'épreuve leur légitimité ; lorsqu'il arrive que ces structures ne peuvent se justifier, ce qui est le plus souvent le cas,
l'anarchisme nous porte à chercher à les éliminer et à ainsi élargir l'espace de la liberté.
-> Noam Chomsky

Vivifiant entretien autour de l'anarchie, de la liberté et de l'éducation...
=> Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/qibz4 ou http://www.mediafire.com/?zw24am0hwkc


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


=> Normand Baillargeon -> éducation et liberté :
************************************************************
Si l’on éveille chez les hommes l’idée de la liberté, les hommes libres ne cesseront de se libérer eux-mêmes ; si, au contraire, on les rend simplement *instruits* (ou *cultivés*), ils s’adapteront toujours aux circonstances de la *manière la plus cultivée et la plus raffinée* et ils dégénéreront en valets serviles.
Que sont, pour la plupart, nos sujets pleins d’esprit et cultivés ?
Des maîtres d’esclaves ricaneurs et eux-mêmes – des esclaves.
-> Max Stirner

L’éducation deduc-et-liberte.gifes enfants, prenant pour point de départ l’autorité, doit successivement aboutir à la plus entière liberté. Nous entendons par liberté, au point de vue positif, le plein développement de toutes les facultés qui se trouvent en l’homme ; et, au point de vue négatif, l’entière indépendance de la volonté de chacun vis-à-vis de celle d’autrui.
-> Michel Bakounine

L’idée centrale de cette nouvelle éducation libertaire pour laquelle ont oeuvré sébastien Faure et léon Tolstoï, pour laquelle francisco Ferrer est mort, est de mettre l’accent, en éducation, sur le déploiement de la nature de l’enfant. Dans nos écoles d’aujourd’hui, c’est le plus souvent le principe opposé qui a cours. Le but du professeur est d’imposer quelque chose à l’enfant... de manière à rendre les enfan ts les plus semblables possible.
-> Léonard Abbot

Nous nous trouvons désormais confrontés à ce fait paradoxal que l'éducation est devenue un des principaux obstacles à l‘intelligence et à la liberté de penser.
-> Bertrand Russell

Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/2fpui ou http://www.mediafire.com/?1j087qgx42i

Pour reluquer une de ses études en intégralité, par ici : http://2doc.net/0oh1y


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 


=> Normand Baillargeon -> heureux sans dieu :
************************************************************Heureux-sans-dieu.jpg
Religion : une fille de l'espoir et de la peur qui explique à l'ignorance la nature de l'inconnaissable.
-> Ambrose Gwinett Bierce

Quiconque me parle de Dieu en veut à ma bourse ou à ma liberté
-> Pierre-Joseph Proudhon

Mon plus grand chagrin est qu'il n'existe réellement pas de dieu et de me voir privé, par là, du plaisir de l'insulter plus positivement.
-> Donatien Alphonse Francois de Sade

La seule excuse de Dieu, c'est qu'il n'existe pas.
-> Stendhal

Je ne sais pas si Dieu existe, mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse.
-> Woody Allen

Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/ugvh0 ou http://www.mediafire.com/?zrm3ssrp2j7


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


=> Normand Baillargeon -> la philosophie et le rire :
****************************************************************
J'ai toujourLa-philosophie-et-le-rire.jpgs eu la cocasserie en haute estime ; il m'a toujours semblé qu'il y a une parenté entre les plus hauts moments de l'art et les raccourcis saugrenus qui déclenchent le rire.
-> Jean Dubuffet

Il ne faut pas désespérer des imbéciles. Avec un peu d'entraînement, on peut arriver à en faire des militaires.
-> Pierre Desproges

Un concerné n'est pas obligatoirement un imbécile encerclé.
-> Pierre Dac

Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/goemb ou http://www.mediafire.com/?44j146w25na


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 


=> Normand Baillargeon -> la philosophie et l'art :
**************************************************************
Tout l'intérêt de l'art se trouve dans le commencement. Après le commencement, c'est déjà la fin.
-> Pablo Picasso

L'art est ce qui rend la vie plus intéressante que l'art.
-> Robert Filliou

Craindre les sens, c'est devenir philosophe.
-> Francis Piacabia

Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/f6185 ou http://www.mediafire.com/?zqqjqwhdu0f


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


=> Normand Baillargeon -> le bourrage de crâne :
**************************************************************

 

Sans parole, je suis toute parole ; sans langue, je suis chaque langue.
D'incessants déferlements de rumeurs tantôt m'affleurent comme d'un destin de calme promenade et me font sable, tantôt me choquent et me font roc.
Je m'allonge en très immense et très docile plage où de vastes êtres collectifs, nerveux et tumultueux, abordent en gémissant élémentairement.
De tous les langages mêlés, j'entends se composer une sorte de non-langage indiciblement rumoreux ; et ce non-langage, je l'écoute en ses suprêmes efforts pour tenter d'atterrir.

Au cours de mon tête-à-tête avec les radios mondiales, il m'advient de me percevoir en contact, comme par médiumnité, avec de redoutables êtres psychiques assiégeant la planète, obsédant l'humanité, cherchant des peuples entiers d'esprits à subjuguer, à dévorer, à sahariser.
L'ensemble des propagandes lancées simultanément jour et nuit sur tous les pays, sans jamais une seule seconde d'interruption, m'apparaît en ces moments changés en une volée d'oiseaux de proie, impatients de fondre sur des millions et des millions de cerveaux. Au-delà des paroles, j'entends des cris de carnassiers mentaux en quête de pâture.

Le sentiment qu'à travers les propagandes se manifeste une puissance vorace explique le fait qu'instinctivement, en nombre chaque jour plus grand, des millions d'hommes refusent d'entendre l'appareil à fausse parole ; ils se détournent de l'indésirable cadeau que leur firent les savants, refusant par un obscur et sûr instinct d'entrer en contact avec les monstres avides qui rôdent autour d'eux : écouter une émission de propagande leur paraît permettre à des pilleurs de tenter une razzia contre leur faculté d'entendement.

->  Armand Robin
extraits de "La fausse parole" aux superbes éditions "Le temps qu'il fait" !


 La propagande est à la démocratie ce que la violence est à un État totalitaire.
-> Noam Chomsky


Fin observateur de l'Histoire, Baillargeon nous narre tel un polar l'arnaque de l'opinion publique !
Communications à tout va, manipulations en série... de quoi y laisser sa peau sur l'autel des balivernes,
Immuables ? Que non !
=> Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/4ddjk ou http://www.mediafire.com/?ad0g90g8q6d


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


=> Normand Baillargeon -> principes de reconstruction sociale :
*********************************************************************************
Je tombai un jour sur un écolier de taille moyenne qui était en train de maltraiter un écolier plus petit. Je lui fis des remontrances, mais il rétorqua : « Les grands me tapent dessus, alors je tape sur les bébés : c’est ça qui est juste ».
Par ces mots, il venait de résumer l’histoire de l’espèce humaine.

Le réalisme naïf conduit à la physique et la physique, si elle est vraie, montre que le réalisme naïf est faux. Il s’ensuit que si le réalisme naïf est vrai, alors il est faux; donc il est faux.

L’école philosophique aujourd’hui la plus influente en Grande-Bretagne soutient une doctrine linguistique à laquelle je suis incapable de souscrire. […] Ces philosophes me rappellent un marchand à qui un jour je demandais le plus court chemin pour aller à Winchester. Il appela un homme qui se trouvait dans l’arrière boutique :
— Le monsieur veut connaître le plus court chemin pour aller à Winchester.
Une voix répondit :
— Winchester?
— Ouais.
— Comment s’y rendre?
— Ouais.
— Le plus court chemin?
— Ouais.
— J’sais pas…
Il voulait savoir clairement et précisément ce qu’était de la question, mais la réponse ne l’intéressait pas. C’est exactement l’effet que produit la philosophie moderne sur ceux qui recherchent sincèrement la vérité.
-> Bertrand Russell

B-Russel.jpg
Je l’ai souvent écrit et je l’ait dit plus souvent encore : Bertrand Russell (1872-1970) est, entre tous, mon philosophe du XXe siècle préféré. Je lui voue cette grande admiration pour plusieurs raisons. Pour commencer, à cause de la profondeur de son travail en philosophie et en mathématiques, qui est, indiscutablement, celui d’un génie. Mais j’admire aussi Russell pour sa grande intégrité et pour son engagement politique constant et indéfectible, un engagement qui fut, sa vie durant, celui d’un radical et d’un compagnon de route des libertaires.
Russell, ce qui ne gâte rien, avait de surcroît un grand sens de l’humour, caractérisé notamment par sa capacité à produire des mots d’esprits fins et souvent caustiques.
-> Normand Baillargeon


=> Ecoute en mp3, là : http://2doc.net/nl7ee ou http://www.mediafire.com/?j2jrg23h82i

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

=> Normand Baillargeon -> les intellectuels et la lutte des classes (Rennes 26/1/2011) :
***********************************************************************************************************

 

Je veux croire que les êtres humains ont un instinct de liberté, qu'il souhaitent véritablement avoir le contrôle de leurs affaires ; qu'ils ne veulent être ni bousculés ni opprimés, ni recevoir des ordres et ainsi de suite ; et qu'ils n'aspirent à rien tant que de s'engager dans des activités qui ont du sens, comme dans du travail constructif qu'ils sont en mesure de contrôler - ou à tout le moins de contrôler avec d'autres. Je ne connais aucune manière de prouver cela. Il s'agit essentiellement d'un espoir placé dans ce que nous sommes, un espoir au nom duquel on peut penser que, si les structures sociales se transforment suffisamment, ces aspects de la nature humaine auraient la possibilité de se manifester.
-> Noam Chomsky

 

A l'invitation du groupe la Sociale de la FA Rennes, le mercredi 26 janvier 2011, intervention de Normand Baillargeon sur le thème "les intellectuels et la lutte des classes" .
Pas de potion magique en vue ni de poudre de Merlinpinpin, une belle balade en terre intellectuelle !
Les perspectives sont à l'horizon, Le pain de l'amitié aussi !

 

Ecoute en mp3, par là : http://bit.ly/hxl9aG ou http://www.mediafire.com/?312152fguqf5ys6

 

Cette conférence peut aussi être visionnée en 7 parties. Voici les liens !

 

1 http://www.dailymotion.com/video/xgwe7a_normand-baillargeon-intellectuels-et-lutte-de-classe-fa-1-5_news

 

2 - http://www.dailymotion.com/video/xgwhpt_normand-baillargeon-intellectuels-et-lutte-de-classe-fa-2-7_news

 

3 - http://www.dailymotion.com/video/xgwhrq_normand-baillargeon-intellectuels-et-lutte-de-classe-fa-3-7_news

 

4 - http://www.dailymotion.com/video/xgwhsw_normand-baillargeon-intellectuels-et-lutte-de-classe-fa-4-7_news

 

5 - http://www.dailymotion.com/video/xgwiny_normand-baillargeon-intellectuels-et-lutte-de-classe-fa-5-7_news

 

6 - http://www.dailymotion.com/video/xgwio0_normand-baillargeon-intellectuels-et-lutte-de-classe-fa-6-7_news

 

7 - http://www.dailymotion.com/video/xgwio2_normand-baillargeon-intellectuels-et-lutte-de-classe-fa-7-7_news

 

Repost 0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 11:28


« Je ne suis ni un gauchiste autiste, ou un anarchiste bakouniniste ou quelque chose comme ça, mais anarcho-syndicaliste : anarchiste avec l’ordre qui est nécessaire. »

Norman Spinrad

Où trouver le Monde libertaire près de chez vous ? Cliquez ICI

ML-1621-recto.jpgSommaire


Actualité

Salles de shoot, par P. Schindler, page 3

Météo syndicale, par J.-P. Germain, page 5

L’Autruche, par F. Ladrisse, page 5

Des brèves, un strip, page 6

Nostalgie policière, par P. Schindler, page 7

Le procès des anarchistes grecs, par G. Goutte, page 7

Collectifs interpro et lutte sociale, par Daniel, page 8


Arguments

Des souris dans un labyrinthe, par N. Potkine, page 10

Retours sur la révolution tunisienne, par Mohamed, page 11

Crédulité, débilité et béatification, par M. Silberstein, page 14


ML-1621-verso.jpgSciences

Zemmour, un cancre en maths, par P. Huneman, page 16


Histoire

La révolution des oeillets, première partie, par C. Reeve, page 17


Peinture

Matisse prend un coup de froid, par Xavier-Gilles, page 19


Mouvement

C’est pas du cinoche, par Bibo, page 21

Le Crade à Concarneau, par Stef, page 21

La plus percutante des radios, page 22

L’agenda vous parle, page 23

Repost 0
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 23:46
Article repris au site BZH Explorer : http://www.bzh-explorer.com/spip.php?article456 Merci à lui !!

Un "bagne" pour enfants en Bretagne

Autrefois, la Bretagne comptait plusieurs centres de rééducation bretons, publics ou privés. Le plus connu fut l’institution publique de Belle-Île-en-Mer (Morbihan), autour de laquelle s’est forgée la légende noire d’un bagne d’enfants parmi les plus répressifs et répulsifs.

La "notoriété" de ce bagne pour enfants a éclaté dans les années 1930, lors d’une émeute à l’intérieur de cette prison unique. La presse a alors dénoncé les colonies dites “pénitentiaires” ou “correctionnelles” pour mineurs comme étant des bagnes d’enfants.

L’institution belliloise, dite de la "Haute Boulogne", est une ancienne colonie agricole et maritime datant de 1880, située sur un terre-plein derrière la forteresse Vauban, au Palais. Elle est définitivement fermée en 1977.

En août 1934, une révolte éclate sur l’île. Un des enfants, avant de manger sa soupe dans le silence absolu, a ce jour-là osé mordre dans un morceau de fromage. Les surveillants l’ont alors rossé de coups. A la suite de ces mauvais traitements administrés à leur camarade, une émeute éclate au sein de l’institution de Belle-Île-en-Mer, qui provoque l’évasion massive de 55 pupilles. Ce fait divers est suivi d’une campagne de presse très virulente, et va inspirer des intellectuels comme Jacques Prévert, qui écrit son célèbre poème "La Chasse à l’enfant". Il y dénonce la "battue" organisée sur l’île, avec prime de 20 francs offerte aux touristes et aux habitants de Belle-île, pour chaque garçon capturé.

 

Extraits : "Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! Maintenant il s’est sauvé Et comme une bête traquée Il galope dans la nuit Et tous galopent après lui Les gendarmes les touristes les rentiers les artistes Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! C’est la meute des honnêtes gens Qui fait la chasse à l’enfant..." (Jacques Prévert)


Entourée par un mur d’enceinte, l’institution se composait d’une série de baraquements disposés plus ou moins en quinconce sur le terrain. Y sont détenus les jeunes d’au moins treize ans condamnés à des peines de 6 mois à 2 ans ainsi que des adolescents détenus jusqu’à leurs 16 ans ou à leurs 21 ans.peniten.gif

En 1902 la colonie pénitentiaire de Belle-Ile installée à côté de la Citadelle (Le Palais) est agrandie pour accueillir davantage de détenus (117 hectares sur le domaine de Bruté, à cinq kilomètres à l’intérieur de l’île). Le pénitencier compte jusqu’à 320 pensionnaires.

L’année 1940 marque la fin dans les textes de ce que l’on appelait les bagnes d’enfants. La "maison" de Belle-Ile alors devenue "institut public d’éducation surveillée" (IPES) fonctionnera encore quatre ans. En 1945, l’institut est évacué puis Haute-Boulogne reprend du service en accueillant des mineurs coupables d’avoir appartenus à la Milice installée en France par les nazis pendant l’Occupation.

Fin 1947, l’IPES rouvre ses portes, avec un régime assoupli, plus "éducatif" que "répressif".

 

Qui allait à Belle-île ?

Parce que c’était sur une île, la colonie de Belle-Île s’est retrouvée presque naturellement destinée à accueillir ceux que l’on considérait comme “les plus durs”, les plus insubordonnés. Selon Marie Rouanet, les occupants de ces "prisons" pour enfants étaient le plus souvent coupables de petits délits, ou tout simplement indisciplinés. De 1850 jusqu’au milieu du XXe siècle, des milliers de jeunes sont condamnés à la maison de correction, et y subissent de durs châtiments.

Parmi les délits recensés dans ces institutions françaises, le vol est l’un des plus courants (tuiles d’église, vol de saucisse...). Après une plainte de voisin par exemple, le voyou peut en prendre pour 4 ans !

Autre exemple, cité par Marie Rouanet, que celui d’un garçon de 12 ans contre qui le curé de Cintegabelle porte plainte. Le jeune homme "fume ostensiblement, ne retire pas sa casquette et tient des propos irrévérencieux au passage d’une procession. Coupable de « trouble à l’ordre public sur le parcours d’une procession et pendant l’exercice du culte », celui-ci est condamné à deux ans de maison de correction". Les enfants errants, les mendiants et les petites filles qui se prostituent, sont également enfermés. D’autres encore viennent de l’Assistance publique, après une mauvaise conduite dans leur famille d’accueil par exemple.

 

La vie au quotidien

La journée décrite ci-dessous se déroulait ainsi dans la plupart des institutions pénitentiaires pour enfants en France. On peut donc imaginer qu’elle était semblable à Belle-île. Lever à 6 heures du matin avec des exercices d’hygiène rudimentaires. Pour le petit déjeuner, un simple morceau de pain. Puis ils vont aux ateliers agricoles ou dans leur salle de cours, selon la saison. Les jeunes marchent à pied en rang serré jusqu’aux champs, avec interdiction de se parler pendant les huit à douze heures de travaux quotidiens. Pour le déjeuner, du pain trempé dans du bouillon de légumes, et un plat de légumes (souvent secs). Le soir, de la soupe.

En cas de manquement à la discipline, les punitions sont diverses : régime pain sec, piquet dans la position à genoux pendant les récréations, cachot... En théorie, les coups sont interdits, mais les mauvais traitements sont nombreux (coups de ceinture, coups de trousseau de clefs, sévices sexuels).

Après 1945, une ordonnance sur la protection judiciaire de la jeunesse considère le jeune délinquant comme un individu digne de ce nom. L’enfant est autorisé à sortir le dimanche. L’accent est mis davantage sur l’éducation au détriment de l’apprentissage, lequel a montré ses limites. Des efforts sont fait en matière d’hygiène et d’activités sportives.

L’institution de Belle-île ferme définitivement ses portes en 1977.

 

Biblio :

-  Jean Fayard, "Une enfance en enfer", éditions Le Cherche Midi (2003).

-  Marie Rouanet, "Les enfants du bagne", éditions Pocket (2001). Elle retrace cent ans d’histoire de la délinquance juvénile, à travers la vie dans les pénitenciers pour enfants qu’on appela les "petits bagnes".

-  Yann Le Pennec, "Le bagne des enfants de Belle-île"

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

Jacques PREVERT : La chasse à l'enfant

 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Au-dessus de l'île on voit des oiseaux
Tout autour de l'île il y a de l'eau
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Qu'est-ce que c'est que ces hurlements ?
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
C'est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l'enfant
Il avait dit j'en ai assez de la maison de redressement
Et les gardiens à coup de clefs lui avaient brisé les dents
Et puis ils l'avaient laissé étendu sur le ciment
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Maintenant il s'est sauvé
Et comme une bête traquée
Il galope dans la nuit
Et tous galopent après lui
Les gendarmes les touristes les rentiers les artistes
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
C'est la meute des honnêtes gens
Qui fait la chasse à l'enfant
Pour chasser l'enfant, pas besoin de permis
Tous les braves gens s'y sont mis
Qu'est-ce qui nage dans la nuit
Quels sont ces éclairs ces bruits
C'est un enfant qui s'enfuit
On tire sur lui à coups de fusil
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Tous ces messieurs sur le rivage
Sont bredouilles et verts de rage
Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !
Rejoindras-tu le continent rejoindras-tu le continent ?
Au-dessus de l'île on voit des oiseaux
Tout autour de l'île il y a de l'eau.

(Jacques Prévert, extrait de Paroles, éditions Gallimard)
Repost 0
Published by anars56 - dans Histoire
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 18:34

De la révolte à la révolution

Communiqué FA. Tunisie, Egypte.

 

REVOLTEAprès avoir chassé le dictateur Ben Ali, la population tunisienne, et particulièrement la jeunesse, continue son combat et sa marche vers la liberté. Une partie de la population, notamment les plus pauvres, rejette le système de partis au pouvoir et refuse de se laisser enfermer dans des joutes électorales. En continuant sa lutte, la population tunisienne peut profiter de cet élan de liberté pour arracher de nouveaux droits : répartition des richesses, sécurité sociale, laïcité affirmée, libertés politiques. L’enjeu essentiel est de construire et renforcer les formes d’auto-organisation et de résistance syndicale, communale, dans les villages et les quartiers.

 

La lutte du peuple tunisien a fait tâche d’huile dans d’autres pays arabes (Algérie, Égypte, Yémen, etc.) même si les circonstances ne sont pas les mêmes. On peut dire que la révolte tunisienne a commencé avec le soulèvement de la population du bassin minier de Gafsa, en 2008, alors qu’il y a peu de luttes syndicales dans les autres pays où les gouvernements ont pris soin de briser tout mouvement d’opposition. En Tunisie, les appels à la grève générale ont permis de donner une assise sociale à la contestation : certains patrons se sont faits virer, des assemblées se tiennent. Il en est ressorti des formes d’auto-organisation pour assurer la vie quotidienne de la population. Ce sont ces formes d’auto-organisation qui ont aussi permis de résister à la répression des milices.

 

Globalement, dans la plupart des pays et notamment en Égypte, c’est une révolte de la jeunesse, contre le régime et contre la hausse des prix. L’armée n’a pas encore fait le choix de lâcher le gouvernement en place, au moins de ne pas intervenir. Pourtant, rien ne laisse présager d’une issue plutôt que d’une autre, même si nous pouvons craindre de nouveaux bains de sang comme c’est le cas aujourd’hui.Egypte.jpg

 

Ce qui motive ces soulèvements ce sont les privations de liberté, la violence, la répression, la dictature mais aussi la hausse des prix, les inégalités sociales, la misère et l’exploitation. On peut dire que cette situation est vécue par l’ensemble des classes populaires de la planète. La révolution a commencé en Tunisie. Où s’arrêtera-t-elle ?

 

Il nous faut dénoncer les discours médiatiques et la complicité des hommes politiques pour qui la solution ne peut être que dans la poursuite du système existant. Pour eux, la vacance de pouvoir est synonyme de chaos. Ils ont peur des capacités d’auto-organisation des populations et de leur capacité de réalisation.

 

Les populations en insurrection aspirent à l’égalité et à la liberté, qui ne seront possibles qu’en rejetant toute forme d’exploitation et d’oppression, quelle soit économique, politique, religieuse, sexuelle, morale.

 

Il est temps de construire une société libre et égalitaire sans se laisser voler sa révolte par les partis politiques et/ou religieux. L’exemple de l’Iran doit, à se titre, être riche d’enseignements. De même, en Algérie, la population avait dû lutter contre la violence du parti toujours en place et contre les islamistes. En Irak, les luttes syndicales et politiques se développent sans se laisser enfermer dans la guerre entre impérialisme américain et islamisme politique. Cette guerre de pouvoir se fait toujours au détriment de la vie, de la liberté des populations qu’ils oppriment ou tentent d’opprimer.

 

L’espoir suscité par la révolution tunisienne offre une troisième voie pour ces pays et leurs populations : bâtir une nouvelle forme d’organisation sociale basée sur la liberté, l’égalité, la solidarité et le refus des systèmes de pouvoir et de domination. Dans ce combat, les populations des pays arabes et du monde trouveront toujours les anarchistes pour leur apporter leur soutien et leur aide.

 

À nous tous et toutes d’apporter tout le soutien nécessaire à ces luttes, à faire pression sur les intérêts des gouvernements et des patrons et de prolonger cette vague de contestation révolutionnaire.

 

Fédération anarchiste

relations-internationales@federation-anarchiste.org

http://federation-anarchiste.org/spip.php?article977

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 16:01

 

Le groupe libertaire Lochu - Ferrer existe depuis 1993. Il réunit sur Lorient et Vannes des personnes qui se réclament de l'anarchisme. Il existe pour structurer et affirmer au grand jour nos aspirations, nos opinions et nos combats.

 

Notre engagement trouve sa motivation dans la conviction qu'un autre système social doit exister. Notre volonté pour accéder à un monde non autoritaire, non capitaliste, autogestionnaire et solidaire nous renvoie inlassablement aux deux aspects du militantisme.

 

Ce militantisme est d'une part un combat.

 

- Combat contre les expressions du despotisme (d'Etat ou religieux), de l'injustice au quotidien,

- Combat contre la guerre – combat contre la xénophobie – combat pour l'égalité (sexuelle, économique) – combat écologiste. La liste de nos engagements est longue...

 

D'autre part, c'est une réflexion.

 

Réflexion sur un autre modèle de relations sociales, éthiques, économiques... en un mot l'avènement de la révolution sociale !

 

Parallèlement à notre engagement quotidien dans les luttes revendicatives, nous privilégions le débat public. Cette forme de rencontres est la base de toutes réflexions communes.

 

Nous sommes ainsi organiséEs sur les bases de la libre association autour d'un pacte associatif. CertainEs d'entre nous sont aussi membres de la fédération anarchiste, ce qui nous permet de disposer d'un hebdomadaire – le Monde libertaire -, d'un secrétariat aux relations internationales, de matériel militant (affiches, autocollants...), de Radio libertaire (sur Paris et sur internet), d'une structure d'éditions de livres et brochures, etc... Ce pacte fédératif et d'entraide permet aussi à certains groupes de disposer de locaux – bibliothèques et librairies – dans les villes de Rennes, Rouen, Besançon… Enfin, l'acte de se fédérer est un témoignage comme quoi les anarchistes peuvent se coordonner au delà du groupe local.

 

Pour les anarchistes, l'élaboration d'une autre société ne peut pas être imposée de manière autoritaire par de soi-disant spécialistes mais devra être le fruit de la réflexion de toutes et de tous. Personne ne détient de vérité toute faite.

 

Aussi n'avons-nous pas peur de partager voire confronter avec d'autres nos idées et pratiques. C'est en ce sens que nous sommes partie prenante du Forum social de Séné « Pour un autre monde » qui, sans le dire, fonctionne, selon nous, de manière relativement libertaire : prise de décision collective, autogérée, répartition des tâches, principe du prix libre, débats, etc... ainsi que cette volonté de "mettre l'humain avant le profit".

Aussi, même si nous pouvons avoir de profondes divergences avec certaines composantes, nous sommes capables de nous fédérer de manière temporaire, le temps d'un projet commun avec d'autres.

 

Aujourd'hui, nous accueillons Normand Baillargeon, que nous remercions d'emblée d'avoir accepté notre invitation.

 

Normand Baillargeon est professeur en sciences de l'éducation à Montréal où il forme les enseignants à l'histoire de la pédagogie et à la philosophie de l'éducation, essayiste, militant libertaire et collaborateur de revues alternatives, il intervient aussi dans une émission sur Télé-Québec. Au Québec, il a participé à la fondation du « Collectif pour une éducation de qualité ». Son livre sur l'éducation à la pensée critique a remporté le Prix Québec Sceptique 2005 et a acquis une renommée internationale. Il est par ailleurs en relation régulière avec Noam Chomsky et est également l'auteur de : « L'ordre moins le pouvoir- Histoire et actualités de l'anarchisme ».

 

Le thème de l'intervention que nous proposons aujourd'hui est « Apprendre pour résister », c'est-à-dire la nécessité de se cultiver, de développer son esprit critique pour démêler les mots des Pouvoirs qui visent à nous maintenir sous leur joug ! Mais il ne s'agit pas seulement de démêler les mensonges des Puissants mais bien dans un 1er temps de résister, pour envisager dans un 2ème temps de reprendre le contrôle sur nos vies, de nous émanciper de l'emprise capitaliste, étatiste, patriarcale, religieuse... de penser et construire un autre futur. C'est pourquoi il nous a semblé intéressant de recevoir Normand qui n'hésite pas à reprendre à son compte les idées émancipatrices de l'anarchisme pour sortir du cadre institutionnel qui est sans issue, selon nous.

 

L'organisation du débat a un coût, la participation est libre aussi n'hésitez pas à mettre un p'tit quelque chose dans la corbeille qui circule si vous souhaitez que ce type d'événements puisse se renouveler. Merci d'être venuEs !

Repost 0
Published by anars56 - dans Anarchisme
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:21

Salut,

pour des raisons personnelles, Fabrice Nicolino est contraint d'annuler son intervention de vendredi 28 janvier, à Vannes, pour le Forum social  local. Arghhhh !
Mais, ouf, il est remplacé par Isabelle Dudouet-Bercegeay, déléguée  régionale de l'Association Végétarienne de France, qui intervient sur le  même sujet : "l'industrie de la viande menace le monde" (sur les plans  écologiques, sanitaires, éthiques et de solidarité internationale) -  L'intervention d'Isabelle D-B débute par la projection du film (21 minutes) : "La Terre dévorée", suivie d'un diaporama et d'un débat. "Le  contenu de notre assiette participe au réchauffement climatique et à  la dégradation globale de notre environnement, d'une façon que peu de  gens soupçonnent. La conférence présente, images et chiffres à l'appui,  cet aspect malheureusement négligé du débat."

Le groupe libertaire Lochu sera présent tout le week-end du Forum social "pour un autre monde" !

Découvrez l'association "le Crade" qui a ouvert un squat "atelier de  réparation de vélos" sur Concarneau cet automne, au port de pêche. Au  titre de l'occupation illégale, la Chambre de commerce et d'industrie  les poursuit devant les tribunaux. Prochaine audience du procès :  mercredi 9 février, 9h, devant le Tribunal de Grande Instance de Quimpe
http://anars56.over-blog.org/article-le-crade-a-concarneau-egalite-ecologie-velo-65690158.html

Il va sans dire qu'on soutient nos amis écolos squatteurs sans réserve !!

En kiosque, retrouvez l'hebdo édité par la FA, le Monde libertaire.

Peut-être à ce week-end au Forum social de Séné ?
Anarchas salutations,
NB : 1. le groupe libertaire Lochu Ferrer et la fédération anarchiste  Vannes - Lorient qui ne se reconnaît pas obligatoirement et strictement  dans tout ce qui est proposé dans cet agenda.
2. les nouveautés débutent par *

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Vendredi 28 janvier - 20h30 - IUT Vannes - Fabrice Nicolino est  remplacé par Isabelle Dudouet-Bercegeay : L’Industrie de la viande  menace le monde (Forum social local "Pour un autre monde") - Projection  du film (21 minutes) : "La Terre dévorée" suivi d'un diaporama et enfin  d'un débat. Le contenu de notre assiette participe au réchauffement  climatique et à la dégradation globale de notre environnement, d'une  façon que peu de gens soupçonnent. La conférence présente, images et  chiffres à l'appui, cet aspect malheureusement négligé du débat.

------------------------------------------------

Samedi 29 janvier - Séné (56) - De 11h à 24h Forum social local "Pour un autre monde" : Films, débats et conférences (dont Normand Baillargeon à  14h). Stands, garderie, restauration (bio). Les clowns du forum et la  "flanfare aux pruneaux". Entrez libres. Programme complet sur ce blog !

------------------------------------------------

Samedi 29 janvier - Augan (56) - 21H - Concert "Le tour de Fanch"  (rythmes festifs et envoûtants. Discrètement révolutionnaire mais  absolument révolutionnaire, désenchanté mais toujours rêveur...)  - Bar coopératif Le champ commun

------------------------------------------------

* Dimanche 30 janvier - Séné - Forum social local "Pour un autre monde" : Films, débats et conférences...

------------------------------------------------

* Dimanche 30 janvier - Nantes - Projection "La domination masculine" -  18h - Local B17, 17 rue Paul Bellamy (petite restauration vegan sur  place) - Organisé par Les embobineuses - Infos :  https://nantes.indymedia.org/article/22869

------------------------------------------------

* Lundi 31 Janvier - Auray - Conférence débat "Retour de Palestine -  Témoignage de Pierre STAMBUL, parti en novembre 2010 dans les  territoires palestiniens occupés" - PIERRE STAMBUL est membre du bureau  national de l’UJFP (Union Juive Française pour la Paix), militant  antisioniste pour une paix juste entre les deux peuples israéliens et  palestiniens - 20h - Au Petit Théâtre 103 place de la République -  Organisée par l'AFPS (Association France Palestine Solidarité) 56 Vannes

-----------------------------------------------

* Jeudi 3 février - Inzinzac Lochrist - Cinéma Le Vulcain - projection du documentaire FIX ME (Raed, auteur réalisateur palestinien, a mal à la  tête. Au sens propre comme au sens figuré. Ca l’empêche de travailler.  Il décide de se faire soigner et se rend au service de santé mentale de  Ramallah…) - 20h30 - en présence du réalisateur Raed Andoni - avec le  comité de jumelage avec la Palestine

-----------------------------------------------

* Mardi 8 février - Rennes - Solidarité avec les inculpés contre le projet d'aéroport (de Notre Dame des Landes) - Rassemblement devant la  cour d’appel, Place du parlement de Bretagne. 14 h - Infos :  https://nantes.indymedia.org/article/22806

-----------------------------------------------

* Mercredi 9 février - Ambon (56) - L'aeroport Notre Dame Des Landes  et... vous ? - Conférences diaporama par le collectif Morbihan contre  l'aéroport NDDL - 20h30 - Salle le lenn - Infos : http://fsl56.org/agenda/debut?id=commun:agenda:l_aeroport_notre_dame_des_landes_et..._vous

-----------------------------------------------

* Mercredi 9 Février - Rennes -  Soirée-Débat "l'incinérateur et  nous..." (C’est comment un incinérateur : Intervention d’un  professionnel de la branche // Environnement et risques pour la santé  aujourd’hui : Intervention du Docteur Claude Lesné // Peut-on faire  autrement ? : Intervention de Pénélope Vincent-Sweet (France Nature  Environnement) - 20h - I.R.T.S. 2 avenue du Bois Labbé - Libre  participation aux frais - Organisé par Le CODANIOM (COmité de Défense et  d’Action contre les Nuisances de l’Incinérateur des Ordures Ménagères)  de Rennes Villejean-Beauregard

-----------------------------------------------

* Mercredi 9 février - Rennes - Projection-débat A-Team & B-Movies :  L’hacienda en feu ! John Wayne au milieu ! animée par le groupe des  Amériques de la CNT autour du film "Vamos a matar, compañeros" de Sergio  Corbucci et des luttes dans le Mexique d’aujourd’hui ! - 20h - Papier  Timbré - Organisé par Dr Louarn et Melvin

-----------------------------------------------

* Jeudi 17 février - Rennes - Fest-Noz "Bertaeyn / Breizh Against  Racism" avec Les Ramoneurs de Menhirs + IMG + Disgresk + Duo Thomas  & Jean-Mai (20h - PAF : 5 euros) - Salle de la Cité - Organisé par  General Strike, CNT 35 & IMG

-----------------------------------------------

* Vendredi 18 février - Plescop (56) - L'aeroport Notre Dame Des Landes  et... vous ? - Conférences diaporama par le collectif Morbihan contre  l'aéroport NDDL - 20h30 - Espace Roger Le Studer - Infos :  http://fsl56.org/agenda/debut?id=commun:agenda:l_aeroport_notre_dame_des_landes_et..._vous

-----------------------------------------------

* Samedi 19 Février - N-D des Landes (44) - Rassemblement populaire pour  contrer le projet d'aéroport - A cette occasion sera lancée une action :  un jeûne tournant à durée indéterminée, grâce à une caravane de la  résistance - en face de la mairie de Notre Dame des Landes - 10h

-----------------------------------------------

Repost 0
Published by anars56 - dans Actus
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 11:14

« Il n'existe pas d'autre voie vers la solidarité humaine que la recherche et le respect de la dignité individuelle. »

Pierre Lecomte de Nouÿ



ML-1620-recto.jpgSommaire

Actualité

En une : Tunisie, l’éveil du doute, par Mohamed, page 3

Le Pen, bis repetita, par P. Schindler, page 4

L’Autruche truchonne, par F. Ladrisse, page 5

Des brèves, un strip, page 6

Élèves évalués et débilité ministérielle, par le CNRBE, page 7

Il était une fois la JAPD, par Germinale, page 8


Arguments

Consultants consternés, par N. Potkine, page 9

Fripouille présidentielle, par J. Langlois, page 10

What is WikiLeaks ? par E. Vilain, page 11


ML-1620-verso.jpgMusique et société

En avant le blues féministe, par Pascal, page 13


Histoire

Léon Tolstoï, deuxième partie, par R. Rocker, page 15


Lecture & cinéma

Dadounisation de l’éros, par M. Giraud, page 19

Pour un anarchisme réfléchi, par A. Bernard, page 20


Mouvement

C’est pas du cinoche, par Bibo, page 21

Chronique hebdo évolue, par Sophie, page 21

La plus érudite des radios, page 22

L’agenda vous agende, page 23

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements