Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2010 4 18 /11 /novembre /2010 22:00

« La vengeance est le plaisir des âmes faibles, étroites et mesquines. »

Juvénal

Où trouver le Monde libertaire près de chez vous ?
ML-1613-recto.jpgSommaire


Pôle emploi en grève, par B. Collins, page 3

Journalistes en danger, par P. Schindler, page 4

Froidure sociale, J.-P. Germain, page 5

L’autruche sort la tête du trou, page 5

Brèves de combat, page 6

Massacre étatique, par N. Potkine, page 7

Les voix du Seigneur…, par C. Cetti, page 9

Politiciens : la gêne ne gêne pas, par J. Langlois, page 10

Anarchy in Russia, par K.S. Bessmertny, page 12

From Bakunin with love, par S. Gruszka, page 14

Détruire les asiles, par Pascal, page 16

Éduquons-nous libertairement, par J.-P. Fournier, page 17

Politiquement artistique, par N. MacGrath, page 18

Radio noire, page 21

Agenda, page 22

Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 22:32


Le vendredi à Augan. Le samedi à Ploërmel

 

Il y a cinq ans, étaient installées les premières caméras de vidéosurveillance à Ploërmel. Depuis, chaque mois de novembre, le collectif “Ploërmel sans vidéo” organise un week­end d’actions et d’animations pour marquer cet anniversaire. L’objectif : informer les citoyens sur les systèmes mis en place, les sensibiliser aux éventuelles dérives et leur présenter les différents recours possibles.

 

Cette année, l’anniversaire se déroulera les 19 et 20 novembre prochains. Le vendredi, à partir de 21 h, c’est le café coopératif Champ Commun à Augan, qui proposera un concert de soutien au collectif “Ploërmel sans vidéo” avec Dinask (rock alternatif/punk) et Copine Connie (électro-punk).


Le système de vidéosurveillance de Ploërmel a été redéployé cet été. Depuis le 19 juillet, 21 caméras réparties sur sept sites sont actives : sur la place Clemenceau, à la piscine, aux Carmes, à l’école Tané et place de la Gare, au centre régional des arts martiaux, sur l’aire de covoiturage de Ronsouze et à la déchetterie. La municipalité (maintenant de gauche !) souhaite ainsi protéger les bâtiments publics de toute dégradation. Les images n’étant pas visionnées en continu et devant servir uniquement dans le cadre d’enquêtes. Montant total de l’opération : 75 000 euros, subventionnés par le Fonds d’intervention et de prévention de la délinquance.

 

Pour le collectif “Ploërmel sans vidéo”, impossible de connaître le taux d’élucidation des enquêtes dans laquelle la vidéosurveillance intervient. II considère le système comme une atteinte aux libertés individuelles et engage régulièrement des procédures judiciaires pour faire disparaître les caméras du paysage ploërmelais. Dernière en date  : un recours déposé en Préfecture pour le retrait de l’arrêté du 23 juin 2010, « autorisant l’exploitation d’un système de vidéosurveillance par la municipalité de Ploërmel ».

 

Programme Vendredi 19 à 20h30


Concert anniv10

Concert de soutien

* Dinask (rock alternatif / punk - Fougère) http://www.myspace.com/dinask

* Copine Connie (électro punk - Résident) http://www.myspace.com/copineconnie

Prix libre

Bar coopératif Le champ commun à Augan http://www.lechampcommun.fr/

 

Samedi 20 à 16h

Cyclo caméra’s tour 2010 “Le redéploiement” Nouveaux sites … Nouveau parcours !!

Exposé/discussion lors d’une balade en vélo autour des sites vidéo-surveillés (en prévention du filmage, perruque et grimage conseillés)

Départ à l’heure : Place des Carmes de Ploërmel à l’entrée de la bibliothèque

Samedi 20 à 18h-20h

Sound system reggae soul

* interlude apéro

Samedi 20 à 20h30

Débat public / rencontre

La branche française de l’ONG Privacy International a organisé les premiers “Big Brother Awards” http://bigbrotherawards.eu.org/ en France en l’an 2000. Lors des BBA 2006, le prix “Orwell Localités” a été décerné à la ville de Ploërmel.

Un des organisateurs des “Big Brother Awards” viendra présenter l’actualité d’une société de surveillance …

Entrée libre

Salles des Carmes, sous l’office du tourisme - parking La Poste

Repost 0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 11:43


« Le reggae, c’est mieux que le métal. »

Buenaventura Durruti


Où trouver le Monde libertaire près de chez vous ?

 

ML-1612-recto.jpgSommaire


Pas de soins pour les sans-papiers, par P. Schindler, page 3

X. Mathieu licencié, par des travailleurs de Continental, page 4

Notre 11 novembre, page 5

L’autruche sort la tête du trou, page 5

Brièvement, page 6

Nouvelles des fronts, par Hugues, page 7

Avenir malodorant, par N. Potkine, page 8

Retour sur le mouvement social, par M. Sahuc, page 9

Classe moyenne et révolution, par E. Raufaste, page 12

ML-1612-verso.jpgSocialisation de la santé en 1936, par G. Goutte, page 14

Retour sur une dérive de la science, par A. Cinere, page 17

La Vénus noire, par H. Hurst, page 19

Artistiquement vôtre, par Nathalie, page 20

Une radio 100 % anarchiste, page 21

De quoi s’occuper les jours qui viennent, page 22

Repost 0
14 novembre 2010 7 14 /11 /novembre /2010 10:56

Salut,

voici un agenda mis à jour.

On fait appel à vos services : on recenserait bien tous les lieux alternatifs ou un brin "militants"  ou ouverts à ce type d'activités (bars, librairies, cinémas, autres...) qui existent dans le Morbihan et qui sont ouverts au public (pas les lieux d'habitation donc), dans un double but :

1. montrer que partout, même dans des tous petits bleds au fin fond des campagnes, ça bouge, des individus remuent leurs méninges et agissent...

2. permettre à ceux - celles qui veulent prendre des initiatives, développer des activités (subversives - ne serait-ce que des débats ou des concerts de soutien !), d'avoir des lieux pour cela.

Plutôt que maudire sans cesse l'obscurité, il s'agit d'allumer une toute petite flamme, en espérant que la petite flamme finira par mettre le feu à la savane de l'exploitation... comme l'a dit chais plus qui.

Pour le moment, on a (mais il en manque sûrement plein !)

Cafés/bars :

- le café de la Pente à Rochefort en Terre http://www.lepotcommun.com/
- le bar le Galion à Lorient http://www.myspace.com/legalion
- le bar les brasses du Bengale à Port-Louis
- le café librairie Le bateau livre à Pénestin http://bateaulivre-penestin.pagesperso-orange.fr/
- le bar coopératif le Champ commun à Augan http://www.lechampcommun.fr/
- le Trussac café à Vannes
- le café Aux anges à Guern http://www.myspace.com/auxanges
- l'éco café & chambres d'hôtes le Violon vert au Faouët http://www.leviolonvert.com/
- le café le Djoulse à Hennebont http://www.myspace.com/ledjoulse

- le bar-restau Les trois marchands à Guémené sur Scorff

- le café Aux sabots rouges à Guémené sur Scorff


Cinémas :

- l'Iris à Questembert http://www.iris-cinema-questembert.com/
- les Arcades à Auray http://lesarcades.auray.free.fr/
- la Rivière à Etel http://cinema-la-riviere-etel.over-blog.com/
- le Vulcain à Inzinzac-Lochrist http://www.cinemalevulcain.com/cinemalevulcain/
- l'Armoric à Malestroit http://www.armoric-cinema.com/
- le Beaumanoir à Josselin
- le Jeanne d'Arc à Gourin http://www.cinegourin.fr/
- Quai 56 à Guer
- le Bonaparte à Coëtquidan
- les Cardinaux à Damgan : http://www.cine-damgan.com/
- le Celtic à Baud : http://www.cinemaleceltic.fr/index-narrow.htm
- le Club à Locminé : http://cinemaleclub.cine.allocine.fr/
- la Couronne de La Roche Bernard :
- CinéRoch à Guémené sur Scorff
- l'Elle du Faouet : http://cinema-elle.c.la/
- le Jeanne d'Arc à Muzillac : http://cinemamuzillac.cine.allocine.fr/

- le Richemont à Sarzeau

Pour ces cinémas, nous ne les connaissons pas tous, à vous de nous dire s'il y a au moins de temps en temps des projections débats...

Autres :

- l'écoopérative à Séné http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/morbihan/sene-une-ecooperative-rassemble-plusieurs-initiatives-04-02-2010-768149.php
- Vannes freecycle http://fr.groups.yahoo.com/group/vannes-freecycle/

- Galerie l'Atypic à Gestel (expositions artistiques, concerts...)

Pour ce qui est des cafés concerts, ça dépend s'il y a de la presse militante/alternative à disposition (on va dire au minimum le Canard enchaîné) et/ou la possibilité pour des associations/collectifs extérieurs d'organiser des événements (expos, concerts, débats, théâtre, bouffe collective, etc...) dans le troquet en question.

N'hésitez donc pas à compléter ! :-)

Sur Vannes et les environs, le collectif Resistance 56 continue la bataille contre la réforme des retraites. Compte-rendu de l'action du 11 novembre ici avec photos et videos (repris du site Resistance 56 et du Fsl 56) : http://anars56.over-blog.org/article-vannes-bilan-de-la-journee-11-novembre-de-resistance-56-60849245.html

Ce 11 novembre, dans l'après-midi, nous avons aussi pu voir avec profit le documentaire "les fusillés pour l'exemple" de 1914-18, qui nous conforte dans nos convictions antimilitariste et anti nationaliste.

Evénement particulier à retenir : le 5e anniversaire des caméras de vidéo-surveillance à Ploërmel (avec un concert de soutien au collectif Ploermelsansvideo vendredi 19 nov à Augan et samedi 20 novembre, à Ploërmel, un cyclo camera tour et un débat sur ce qu'est une société de surveillance. Détails dans l'agenda).

Vous pouvez d'ailleurs signer la pétition contre l'installation de la vidéo surveillance à Auray ici : http://www.mesopinions.com/Non-a-la-videosurveillance-a-Auray-et-ailleurs-petition-petitions-5869578f2c2c05bba83e5eb2f0f70e37.html

Comme d'hab', le groupe libertaire Lochu Ferrer et la fédération anarchiste Vannes ne se reconnaît pas obligatoirement dans tout ce qui est proposé dans cet agenda.



Les nouveautés débutent par *

 

Salutations libertaires,
le groupe libertaire Lochu - Ferrer et la FA 56

------------------------------------------------

* Lundi 15 novembre - Inzinzac Lochrist - Projection débat du documentaire de Pierre Carles "FIN DE CONCESSION" (où en est la critique radicale des médias en France, dix ans après la parution de "Sur la télévision" de Pierre Bourdieu, des "Nouveaux chiens de garde" de Serge Halimi, du journal "Pour lire pas lu le Plan B", des films de Pierre Carle "Pas vu pas pris" et "Enfin pris") - Discussion avec ATTAC 56 à l’issue du film - Cinéma le Vulcain - 20h00

------------------------------------------------

Lundi 15 novembre - Vannes - Projection du documentaire "Moi, la finance et le développement durable" (Une ménagère de plus de 50 ans reçoit un appel de sa banque. On lui propose de placer son argent sur un livret de développement durable. Les questions tombent : développement de quoi ? Durable pour qui ?) - Cinéma Garenne - 20h30 - Dans le cadre du mois du film documentaire

------------------------------------------------

* Mardi 16 novembre - Auray - Projection débat du documentaire "MOI, LA FINANCE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE" (Une ménagère de plus de cinquante ans, ayant récupéré son temps de cerveau disponible, interroge la Finance sur sa responsabilité face au développement durable), de Jocelyne Lemaire Darnaud - Débat avec des membres d'Amnesty International - Cinéma les Arcades (5 euros)

------------------------------------------------

* Mardi 16 novembre - Gourin - Projection du film "D’une seule voix" (Un Français, Jean Yves Labat de Rossi, invite des musiciens d'Israël et des territoires palestiniens à participer à une grande tournée en France. Sur scène, c'est un triomphe ; le public est enthousiaste. Mais dans les coulisses, l'harmonie reste à trouver...) - Discussion en présence de Jean-Yves Labat de Rossi - 20H - Cinéma Jeanne d'Arc

------------------------------------------------

* Mercredi 17 novembre - Questembert (56) - Projection sur grand écran du film "Walter. Retour en résistance" de Gilles Perret à 18h00 sous les halles. Par le collectif de Questembert qui continue la lutte et pas seulement au niveau des retraites

------------------------------------------------

Jeudi 18 novembre - Ploeren - Projection du documentaire "Vague à l'âme paysanne"  (Trois paysans du Centre Bretagne livrent leur quotidien fait de travail, de plaisir, de contraintes, de doutes... entre dépendance de la manne européenne et fluctuations des cours) - Espace culturel Le Triskell - 20h30 - Dans le cadre du mois du film documentaire

------------------------------------------------

* Vendredi  19  novembre - Pénestin (56) - 20h30 - Projection débat "disparition des abeilles : la fin d'un mystère", documentaire de Natacha Calestrémé - Débat animé par J.G.Gervot, un apiculteur de Nivillac, confronté à ce problème - Soirée proposée par l'asso Sanmélé au café librairie le Bateau livre - Participation libre

------------------------------------------------

* Vendredi 19 novembre - Augan (56) - Concert de soutien au collectif Ploermelsansvideos avec Dinask (rock alternatif/punk - Fougères) et Copine Connie (électro punk - Augan) - Dans le cadre du 5ème anniversaire des caméras de surveillance sur Ploërmel - prix libre - Bar coopératif Le Champ commun

------------------------------------------------

* Samedi 20 novembre - Ploërmel - Dans le cadre du 5ème anniversaire des caméras de surveillance sur Ploërmel - 16h Cyclo camera's tour 2010 "le redéploiement" : exposé/discussion lors d'une balade à vélo autouir des sites vidéo-surveillés (déguisement conseillé) (départ : Place des Carmes) - 18h-20h : sound system reggae soul - Apéro - 20h30 : débat public / rencontre avec un des organisateurs des "Big brother award" sur l'actualité d'une société de surveillance - Salle des Carmes (sous l'office de tourisme) - Parking la Poste

------------------------------------------------

Samedi 20 novembre - Lorient - Projection du documentaire "Kayar, l'enfance prise au filet" (Diagnostic des problèmes de la pêche au Sénégal) - Espace Courbet - 20h30 - Proposé par le CRISLA dans le cadre du mois du film documentaire

-----------------------------------------------

Dimanche 21 Novembre - Séné - Troc de plantes - Par l'association des "Jardiniers de France" - Salle des fêtes, place Coffornic.

------------------------------------------------

* Dimanche 21 et lundi 22 novembre - Inzinzac Lochrist - Projection débat du documentaire "ENTRE NOS MAINS" (Projet de reprise d'une entreprise de lingerie en faillite, basée à Orléans, sous forme de coopérative par les salariés, majoritairement des femmes) de Mariana Otero - Cinéma le Vulcain - 20h30

------------------------------------------------

Lundi 22 novembre - Lanester - Projection du documentaire "Les damnés de la mer" (sur la vie des pêcheurs marocains, sur la raréfaction des ressources, sur les ravages du capitalisme) http://www.cinergie.be/critique.php?action=display&id=1071 - Salle Jean Vilar - 20h - Dans le cadre du mois du film documentaire

------------------------------------------------

* Mardi 23 novembre - Gourin - Projection débat du documentaire "Plastic Planet" (Werner Boote propose une vision personnelle et surprenante de ce matériau tant controversé que fascinant : le plastique. Il nous emmène dans un voyage autour du monde qui nous montre l'impact inattendu du plastique sur notre vie quotidienne) - Animée par NPCB (Nature et patrimoine en centre Bretagne http://www.npcb.info/), suivie d’une présentation des travaux de Christophe Baley - 20H - Cinéma Jeanne d'Arc

------------------------------------------------

 

* Jeudi 25 novembre - Sarzeau - Projection-débat "Water Makes money" ou comment les grands multinationales s'emparent de la distribution de l'eau à l'échelle planétaire. Cinéma Richemont - Entrée gratuite. Organisée par Grains de Sable et l'Union des usagers de l'eau

 

------------------------------------------------

 

Dimanche 28 novembre - Arradon - Troc de plantes -  Par l'association des "Jardiniers de France" -  Gymnase du parc Franco, rue Plessis d'Arradon.

------------------------------------------------

Lundi 29 novembre - Lanester - Projection de "Food inc" (décortique et analyse les rouages d'une industrie qui influence chaque jour notre environnement et notre santé) http://www.foodinc-lefilm.com/synopsis - Salle Jean Vilar - 20h - Dans le cadre du mois du film documentaire.

------------------------------------------------

Mardi 30 novembre - Questembert - "Vague à l'âme paysanne"  (Trois paysans du Centre Bretagne livrent leur quotidien fait de travail, de plaisir, de contraintes, de doutes... entre dépendance de la manne européenne et fluctuations des cours) - Iris Cinéma - 20h - Dans le cadre du mois du film documentaire

------------------------------------------------

* Mardi 30 novembre - Malestroit - Projection du documentaire "Même pas peur", autour de "Les Piqueteros" (neuf comédiens amateurs de Brest pour qui théâtre rime avec engagement. Théâtre sur le monde du travail) http://www.lespiqueteros.com/?pagesId=11067 - suivie d'un débat avec les auteurs sur le thème de la création artistique - 20h30 - entrée gratuite - Cinéma Armoric - http://www.armoric-cinema.com/

------------------------------------------------

Vendredi 3 décembre - Vannes - Spectacle (conférence gesticulée collective) de la SCOP Le Pavé : "Inculture 6 : école et orientation - Derrière les grilles, les gorilles…” - Lycée Professionnel Jean Guéhenno - 79, Av la Marne

------------------------------------------------

Samedi 4 décembre - Rochefort en Terre (Café de la Pente) - Spectacle (conférence gesticulée collective) de la SCOP Le Pavé : "Inculture 6 : école et orientation - Derrière les grilles, les gorilles…”

------------------------------------------------

Dernier week end de janvier 2011 - Forum social local à Séné & Vannes. Programme à venir. Sachez d'ores et déjà qu'il y aura Normand Baillargeon http://fr.wikipedia.org/wiki/Normand_Baillargeon et que le groupe Lochu n'est pas innocent dans cette venue ;-)

------------------------------------------------

Repost 0
Published by anars56 - dans Actus
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 19:50

Ce jeudi 11 novembre, nous étions une 30aine au rendez-vous de 11h, tous de noir vêtus avec des masques blancs (pour symboliser les mortEs anonymes au travail...), à braver la pluie et le vent.

 

4 lieux ont été ciblés, chacun ayant une symbolique particulière :

11h : Esplanade des Droits de l'Homme (dans le quartier populaire de Ménimur, désert en cette journée pluvieuse). Discours, minute de silence et collage de l'affiche et du tract.

 

 

 


 

11h 30 : Devant les locaux de l'entreprise de téléphonie Orange dans le centre ville huppé (tristement célèbre pour ses salariés suicidés) : collage, déploiement de la banderole du collectif, entretien et photo d'un journaliste de Ouest France invité pour l'occasion. ( La photo arrivera bientôt)

12h15 :  Dans la galerie commerciale de l'hypermarché Carrefour (Zone commerciale impersonnelle de nos périphéries urbaines) : dénoncer le travail des esclaves de la grande distribution... Tous les magasins étaient ouverts à l'exception de la pharmacie... Défilé silencieux avec la banderole et distribution du tract aux travailleurs et nombreux clients. Réception plutôt positive des travailleurs du commerce et des clients.

13h15 : Devant l'usine Michelin, 1er site industriel de l'agglomération vannetaise (dans une zone industrielle périphérique impersonnelle).

Déploiement de la banderole à côté du bibendum décoré pour l'occasion de l'affiche et collage de l'affiche.

 

bibendum

Il y avait un camarade du groupe libertaire Lochu (et fédération anarchiste)... facile à reconnaître, il portait un masque blanc ;-) !!!

Repost 0
10 novembre 2010 3 10 /11 /novembre /2010 18:17

Vannes - Rendez-vous pour l'action Résistance 56 Place des Droits de l'Homme à Ménimur : 11h

 

Tous et toutes les participantEs sont invitéEs à se vêtir de noir (deuil) et à porter un masque blanc (anonymat des travailleurs & travailleuses mortEs au travail).

 

morts au travail

 

Tract_11nov2010_Resistance56-1.jpg

 

 

 

 


Repost 0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 22:04

Nous relayons l'appel du collectif antifasciste rennais. Le FN est la mouche du coche des partis au Pouvoir ou aspirant à l'alternance, ses "idées" étant trop largement reprises et appliquées par les uns et les autres.

 

TractMLP.gif

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
commenter cet article
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 20:14

« L’art de la prophétie est extrêmement difficile, surtout en ce qui concerne l’avenir. »
   Mark Twain

 

 Où trouver le Monde libertaire ?
ML-1611-recto.gifML-1611-verso.gifSommaire


Irresponsabilité syndicale, par Delgranados, page 3

Vers le temps paisible de la retraite, par M.-C. Calmus, page 4

L’Autruche a pondu, page 5

Les brèves, page 6

Quelles assemblées générales?, par J. Rackham, page 8

Les hommes taupes, par N. Potkine, page 9

Abolition totale de la peine de mort, par M. Crès, page 10

Tabagie et pauvreté, par L. Gallopavo, page 11

Dictatoriale Russie, par M. Tsovma, page 12

Les lapins de Bakounine, par M. Bakounine, page 14

L’Asras, par T. Porré, page 16

La peinture de Felix Nussbaum, par Xavier-Gilles, page 19

Entre nos mains, par H. Hurst, page 20

C’est pas du cinoche, par Bibo, page 21

Vie du mouvement, page 21

La radio, page 22

L’agenda, page 23

Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 10:03

Le travail nous retraite, la retraite nous travaille...

Le travail tue, l'exploitation rapporte...

Bloquer plus, pour gagner plus !

 

- 10h Lorient (Mairie et non Cosmao Dumanoir),
- 10h Vannes (la Rabine),
- 10h Auray (Place du Loch),
- 10h Ploërmel (place de la Mairie),
- 10h Pontivy (la Plaine),
- 10h30 Belle-ile (embarcadère Le Palais),
- 11h Groix (les Halles).

 

 

Des grèves et un mouvement solidaires

 

Depuis le début des mobilisations contre la casse du système de retraites, les manifestations et les actions sont nombreuses et variées. La mobilisation se poursuit partout avec des actions de blocage et des attaques contre l'économie et le pouvoir.

La solidarité est le maître mot de ces mobilisations : solidarité du public et du privé, solidarité des usagers, solidarité de l'opinion publique, solidarité des différents secteurs pour tenir les piquets de grève devant les raffineries et ailleurs, solidarité internationale, etc.

En fait, c'est bien un attachement au service de solidarité sociale qui se vit et qui se manifeste.

 

La solidarité est notre arme.

Les grèves et les manifestations sont massives, imaginatives et s'inscrivent dans la durée : création de caisses de grèves, création d'assemblées de grévistes, ouverture d'une Maison de la grève à Rennes, etc. Le mouvement a su trouver un second souffle avec la mobilisation de la jeunesse, notamment des lycées professionnels. Ces jeunes seront, en effet, les premières victimes de cette « réforme » injuste.

Désormais, il nous faut poursuivre la lutte et ouvrir de nouveaux fronts du côté des chômeurs, des précaires.

 

Quel avenir ?

La question des retraites est essentiellement une question de répartition des richesses (cette notion de richesses devant cependant prendre en compte ses dimensions écologiques - cf  les retraites sans la croissance -). L'allongement de la durée de cotisation et le recul de l'âge légal de départ à la retraite vise en fait à diminuer les pensions. Trop peu pourront obtenir une retraite complète. Sans parler des prisonniers et de toute une frange de la population privée d'emploi.

C'est la porte ouverte aux retraites complémentaires (pour celles et ceux qui le peuvent) et à la capitalisation (pour le plus grand profit des compagnies privées et des actionnaires). Le projet de "retraites par points" pour 2013, adopté dans un amendement par les Sénateurs, et qui a les faveurs à la fois des Compagnies d'Assurance, de la Cfdt et du PS, va exploser encore plus le système de retraites par répartition.

Après les travailleurs pauvres, les précaires, les RSAistes, les radiéEs de Pôle Emploi, la misère partagée, on nous prépare des pauvres vieux.

Là encore, il nous faut trouver le moyen de créer des mouvements de solidarité.

 

La grève générale.

Le mouvement s'inscrit dans des appels à la grève reconductible. L'enjeu est d'arriver à une grève générale qui bloque l'économie du pays. C'est aussi un moment qui permet de casser le train-train quotidien et de se réunir pour discuter et décider. La mise en place d'assemblées générales doit permettre de faire le lien entre les différents quartiers et les différents secteurs.

La grève générale c'est la prise de conscience de notre force collective et le début de nouveaux rapports sociaux. Ça peut être aussi le début d'un mouvement de grève autogestionnaire que nous, anarchistes, défendons et proposons.

 

L'autogestion.

L'autogestion n'est pas l'autarcie ou la mise en place d'alternatives limitées et fermées sur elles-mêmes. C'est la prise de décision collective sur la vie sociale (usines, services, santé, transport, etc.). L'autogestion c'est la récupération des usines, des entreprises, des espaces de travail mais aussi de l'habitat, des services et de l'espace publics.

Nous, anarchistes, défendons l'autogestion généralisée de la société, c'est-à-dire le contrôle par l'ensemble de la population et des travailleurs sur les décisions qui touchent à la vie et à l'organisation sociale. Décider ce que l'on produit, pourquoi ? Comment ? et pour qui ? Décider de la façon de s'organiser et de prendre des décisions.

Pour nous, il s'agit du fédéralisme libertaire. Notre but est la construction d'une société communiste libertaire, c'est-à-dire de la mise en commun des richesses, du partage, de l'autonomie et de la responsabilité individuelle.

Repost 0
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 18:40


Si nous appelons à ce rassemblement un 11 novembre, c'est tout d'abord pour rendre hommage aux victimes de la boucherie de 14-18, mais également à celles de toutes les guerres, actuelles et passées, sacrifiées sur l'autel du capitalisme au nom du nationalisme, ainsi qu'à tous les insoumis, déserteurs et pacifistes d'aujourd'hui et d'hier. Mais aussi pour dénoncer l'armée en tant qu'institution, ainsi que l’avancée du militarisme dans les structures économiques, dans l’éducation et dans le contrôle de la société dans son ensemble.

 

affiche 11 novembre
L’armée, c’est l’insécurité


Cette institution demeure un danger permanent qui pèse sur chacun de nous, en tant qu’individus, mais aussi sur toute la collectivité et en particulier sur le mouvement social, parce qu’elle est le dernier rempart, l’ultime recours armé de l'État et du patronat. Le MEDEF marseillais évoquait d'ailleurs le fait de faire intervenir les militaires dans le port de Marseille récemment. Le plan Vigipirate participe au contrôle des populations sous prétexte de lutte contre le terrorisme. On croise ainsi quotidiennement des bidasses armés jusqu'aux dents dans le métro parisien, les transports urbains, les gares ou certains quartiers… Quant à l'histoire sociale, elle n’est qu’une suite d’exemples sanglants de la nocivité intrinsèque de l’armée : de la Commune de Paris à celle de Kronstadt, des conseils ouvriers d’Allemagne ou d’Italie aux révolutionnaires espagnols, du Chili à la place Tian An Men, la liste est interminable de toutes les forfaitures et abominations de la gente militaire.


Rappelons qu'une instruction datée du 3 mai 2010, rédigée avec le concours des ministères de l'Intérieur et de la Défense par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), évoque le fait de pouvoir mobiliser 10 000 hommes en cas de « crise majeure ». Ces hommes pourraient être également utilisés dans les quartiers dit « sensibles », où la rénovation urbaine en cours vise à faciliter les interventions policières, mais aussi éventuellement militaires.


Propagande militariste


Des affiches et des spots particulièrement cyniques (« Devenez vous même ») sont apparus ces derniers mois dans les rues et sur les écrans. L'armée française a lancé une grande campagne publicitaire afin de recruter des jeunes, qui parfois se laissent tenter. C’est aussi que les temps s’y prêtent : la crise aidant, rarement la pression pesant sur les épaules de la jeunesse ne s’est aussi bien fait sentir. Elle est une proie de choix pour les sergents recruteurs. Lesquels ne s’y sont pas trompés : sur les 15 000 postes prévus, 12 000 seront réservés à des jeunes sans qualification, promis à l’ambitieux statut de militaire du rang.

Rappelons à cette jeunesse tant convoitée par les vautours en kaki que l'armée, école du crime, est aussi l'école de la soumission. L'armée est une institution hiérarchisée au sein de laquelle chaque individu est «modelé» à force de pression psychologique et d'astreinte physique. Le but étant de produire un modèle quasi-unique de militaire obéissant aux objectifs quelles qu'en soient les conséquences humaines et politiques.
Dans une société sécuritaire encadrée par le management, le militarisme devient le modèle social.

 

L'armée, coûteuse et polluante...


La chose militaire pollue, et pas que les esprits, il suffit de songer aux essais nucléaires, et à toutes les saletés qui ont été fabriquées : armes chimiques, bactériologiques, etc. Et on ne finit pas d’en payer les conséquences, il suffit de demander, à tout-e-s les irradié-e-s ou à tous les mutilé-e-s pour cause de mines antipersonnel par exemple !

Le Sipri (Institut national de recherche pour la paix, de Stockholm), dans son rapport annuel, publié le 2 juin dernier, nous informe qu’en 2009 le monde a consacré 1 531 milliards de dollars au secteur militaire. Soit 49 % de plus qu’en 2000. Et que la France est en bonne place dans cette course à la « rigueur » avec 63,9 milliards de dollars consacrés à l’armement.

 

 

Le capitalisme, c'est la guerre permanente de tous contre tous


Une fois de plus, derrière la guerre, derrière toutes les guerres se cachent toujours les intérêts économiques, les prétentions impérialistes et les appétits militaristes. La présence française en Afghanistan aux côtés des troupes américaines et anglaises est là pour nous le rappeler, les multiples bases de l'armée française en Afrique et ses interventions régulières sur ce continent (Tchad, Rwanda, Côte d'Ivoire...) aussi. De plus l'accord franco-anglais signé le 2 novembre dernier laisse présager du pire: la création d'une force militaire conjointe de plusieurs milliers d'hommes, mobilisables pour des opérations extérieures bilatérales ou sous drapeaux de l'OTAN, de l'ONU ou de l'Union européenne, ainsi que la création d'un laboratoire d'essais nucléaires commun. La conquête par la force armée du pouvoir et des richesses s'inscrit dans la logique et dans la continuation de la domination et de l'exploitation capitaliste sur le monde. Il n'existe pas de guerre juste ni de guerre humanitaire, pas plus que les « frappes chirurgicales » n'épargneront les civils. C'est un avenir de mort et de misère qui s'offre à tous les peuples opprimés.
m_nemo1584.png

Les anarchistes ne cesseront jamais de dénoncer et de lutter contre les marchands de canons, les armées, les nationalistes, les États et les systèmes économiques générateurs d'oppression et de logique guerrière !

Le groupe anarchiste La Digne Rage se joint donc à l'appel lancé à un rassemblement antimilitariste le jeudi 11 novembre 2010 à 10h place Sainte Anne.

http://www.anartoka.com/la-digne-rage

ladignerage@riseup.net

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements