Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 19:47

Des membres du groupe Lochu seront de cette mobilisation !

Quimper : Pour la solidarité au-delà les frontières. Manif sam 23 janvier
Quimper : Pour la solidarité au-delà les frontières. Manif sam 23 janvier
Repost 0
Published by anars56
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 22:37

FILM DEMOKRATIA AU FORUM SOCIAL LOCAL DE SENE.
NOUS NE POUVONS PAS ASSUMER POLITIQUEMENT.

 

Le film "Demokratia" de Thierry Kruger et Pablo Girault-Lazaré est programmé au FSL le 30/01/2016. Nous découvrons a posteriori que ce film met en scène et cautionne Étienne Chouard. Nous, groupe libertaire Lochu, avons alors informé les autres composantes du FSL de qui est Étienne Chouard et de ses affinités idéologiques avec différents groupes d'extrême-droite. En conséquence nous avons demandé sa déprogrammation tout en étant conscient-e-s que les programmes étaient déjà imprimés. Les autres composantes ont analysé nos arguments et ont décidé de maintenir la projection-débat en présence du réalisateur. Déçu-e-s, nous décidons de nous retirer de cette action et du FSL.

Néanmoins, la projection-débat de films sur les luttes zapatistes actuelles que nous avions prévu au sein du FSL est maintenue, hors ce cadre, à l'amphithéâtre de la nouvelle Maison des Associations de Vannes, 31, rue Guillaume Le Bartz, le samedi 30 janvier à 16h30.

 

Note au 27/01/2016 : Attention notre projection débat prévue ce samedi est reportée à une date ultérieure.

 

Repost 0
Published by anars56
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 11:59
Actus anars 56 - Bonus ! 15 janvier 2016

Yo !

 

v'là quelques rendez-vous envoyés en bonus par des ami-e-s. C'est qu'il n'y a pas que le Morbihan dans la vie !

 

Mais avant, poussons une huée générale à destination de la mairie de Questembert qui a interdit la réunion publique d'hier soir (jeudi 14 janvier) à propos de la Zad de NDDL au prétexte de... l'état d'urgence ! Qu'à cela ne tienne, "90 personnes ont défié cet état d'urgence et la censure de la réunion d'information". Avec en banderole "Nous sommes la nature qui se défend !" (cf. photo en PJ). Pour la petite histoire : "cette banderole avait été interdite à la frontière par la douane française pendant la cop21 !! Mais maintenant elle est sur le territoire."

 

NB : Le groupe Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement en intégralité dans les événements relayés ci-dessous.

 

@narchas salutations,


----------------------------------------------------------------------------------------

 

Samedi 16 janvier - Pontivy (56) - Rassemblement en soutien à la lutte NDDL. Discussion avec les passant-e-s, panneaux, affiches, tracts, chansons, cidre chaud. 15h Place du Martray

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Samedi 16 janvier – Soulvache (44) - Soirée de soutien pour la ZAD de Notre Dame des Landes. Nous dansons et chantons sur les cendres de leurs grands projets. Pour la terre, pour nous enfants, pour la vie. Spectacles & concerts. Godo le doux jongleur musical, Le Prince Ringard (troubadours voyageurs infatigables), Alerte Rouge (hip-hop rap enragé et réaliste). De 20h à 02h. Prix libre. Restauration sur place. Café le Papier Buvard http://lepapierbuvard.com/programme-2015-2016/

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Dimanche 17 janvier - Fouesnant (29) - Rassemblement pour soutenir les 27 migrants (réfugiés kurdes irakiens) arrivés à Fouesnant. Il y a déjà eu 2 manifestations pour contester leur séjour, du Front National et de Adsav. Montrons que nous sommes solidaires et favorables à l'accueil des réfugiés. Place de la Mairie, 11h30. Organisé par un collectif local de citoyen-ne-s

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Mercredi 20 janvier - Morlaix (29) - Soirée autour de la lutte de Notre-Dame-Des-Landes au cinéma La Salamandre. 20h30. Deux films seront présentés : "No ouestern" (un court métrage réalisé sur la ZAD en super 8 par le collectif "les scotcheuses" en 2014), "Le dernier continent", film réalisé par Vincent Lapize, tourné sur la ZAD entre 2012 et 2014. http://lederniercontinent.tumblr.com/ Les réalisateurs-trices des films seront ensuite présent-e-s pour en discuter avec nous... Et on vous propose ensuite de boire un coup pour bien finir la soirée, et vous donner des nouvelles fraîches de la zad ! Organisé par le collectif anti-aéroport - et son monde - de Morlaix

 

Nota Bene du groupe Lochu : à Morlaix, il y a une rue Bakounine (le camarade vitamine) ! ;-)

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Jeudi 21 janvier - Guingamp (22) - Rencontre et débat organisés par le Repaire de Guingamp : "Linky à Guingamp. Attention : installation de janvier à juin 2016 ! NON ! Aux nouveaux compteurs électriques « intelligents ». Le gouvernement a profité de la COP2 pour lancer officiellement l’installation de nouveaux compteurs électriques Linky dits « intelligents ». L’Allemagne a décidé de se passer de cette technologie au motif qu’elle n’apporte rien à l’usager. Convaincus du peu d’intérêt du gadget et du danger des pollutions électromagnétiques continues dans leur foyer, de plus en plus de particuliers refusent l’accès à leur compteur au moment du changement. Les communes, propriétaires des compteurs, peuvent les refuser aussi ! Marché lucratif, la machine est bien huilée ! Communication minimale mais moderne et rassurante...
Tout est fait pour ne pas faire de vagues... 19h Café Repaire au Lapin Rouge (Rue Maréchal Foch). Infos : repaire.citoyen.22@gmail.com

 

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Samedu 23 janvier - Quimper (29) - Rassemblement et manif  "Pour une Bretagne ouverte et solidaire" en réponse à la manif des fachos d'Adsav ce même jour mais devant la préfecture. "Nous n'avons que trop longtemps gardé le silence face à une extrême droite qui s'impose dans le moindre sujet de société et verrouille tout débat. Descendons dans la rue avant tout pour défendre une société d'égalité, de solidarité, et où la différence ne serait pas un défaut mais une valeur !" 14h Place de la mairie.

 

----------------------------------------------------------------------------------------

Repost 0
Published by anars56
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 23:42

Salut,

 

voici un agenda car les initiatives se multiplient un peu partout, notamment en rapport à la lutte contre l'aéroport de NDDL. Aujourd'hui même (mardi 9 janvier), il y a eu une action sympathique (et déterminée) à Vannes : http://anars56.over-blog.org/2016/01/vannes-nddl-action-devant-la-prefecture.html


Il est assez difficile de tout relayer tant ça foisonne ! Et ce n'est pas ici qu'on va le déplorer. Participons, participons ou créons-en nous-mêmes :-)


Et comme le titrait une banderole immense samedi dernier à Nantes, lors du blocage du Pont de Chéviré : "Ceci est un avertissement". Que le Pouvoir se le dise !


Une vidéo (parmi bien d'autres) sur la détermination dans la lutte aujourd'hui : https://www.youtube.com/watch?v=EtEzAXgxYkQ&feature=share

 

Les sites Rennes Infos http://rennes-info.org/, Indymedia Nantes https://nantes.indymedia.org/, Brest médias libres http://brest.mediaslibres.org/, Zad NDDL http://zad.nadir.org sont de très bons supports pour connaître les luttes en cours (et accéder aussi à des réflexions de fond) !

 

Ci-dessous nous relayons le communiqué de Copain 44 qui relate le contexte de l'occupation puis de l'évacuation du pont de Cheviré dans la nuit de samedi à dimanche.

 

Au fait, ça y est, Johnny Halliday soutient la ZAD de Notre Dame des Landes : https://vimeo.com/151273797

 

Un chouette hors-série du Monde libertaire vient de sortir. Il est consacré à la démocratie (!), avec des regards anars multiples sur le sujet.

 

@narchas salutations

Groupe libertaire Lochu et la liaison Vannes de la fédération anarchiste
(nous ne nous reconnaissons pas obligatoirement en intégralité dans les RDV ci-dessous)


-------------------------------------------------------------------------

 

Mercredi 13 janvier - Nantes - Rassemblement de soutien aux personnes de NDDL menacées d'expulsion et en procès. Devant le Tribunal de Grande Instance de Nantes, quai François Mitterrand à 10h30. http://zad.nadir.org/spip.php?article3404

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Mercredi 13 janvier - Augan (56), café Le champ commun http://lechampcommun.fr/la-prog - 19H30 - Conférence sur la ZAD. Projection d’un documentaire et rencontre avec les habitants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Quels enjeux et perspectives depuis ce territoire en lutte ?

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Jeudi 14 janvier - Questembert (56) - 19H - Zad de Notre dame des Landes, réunion d'information publique avec des témoignages d'habitant-e-s de la Zad. (Le gouvernement, soutenu par des industriels, veut débuter les travaux du projet d’aéroport sur la ZAD (Zone A Défendre) de Notre Dame des Landes. Des habitantes et des habitants de cette zone annoncent y vivre.  Des centaines d'hectares ont été remis collectivement en culture et une soixantaine de fermes et de maisons auto-construites sont habitées. A travers les multiples projets existants avec les personnes vivant et cultivant aux alentours, cela laisse imaginer la possibilité d'autres manières de vivre, d'habiter, de s'activer et de cultiver ensemble). Salle Alan Meur. Auberge espagnole : apportez un plat à partager. De la boisson locale sera proposée sur place. Organisée par des habitant-e-s du pays de Questembert.

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Jeudi 14 janvier - Cinéma de Muzillac (56) - 20H projection du film "Le dernier continent" de Vincent Lapize, projection organisée par Terre en vie, avec présence de trois zadistes.

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Vendredi 15 janvier - Rochefort en Terre (56), café de la Pente http://www.lepotcommun.com/ - Concert anarcho punk avec Los Fastidios (ska punk, Italie), Mauvaise graine (punk militant, Lorient), Rudy’s back (Sound anti-system, Angers). 20h. 6 euros. Co-organisé par Keep the rage, General strike et Rudy'back

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Samedi 16 janvier - Rennes - Tracto-vélo contre l'aéroport NDDL, pour l'abandon immédiat des procédures d'expulsion. Dans un climat d'annonces d'expulsions et de reprise de travaux au début de l'année 2016, montrons à l'Etat et Vinci que nous ne nous laisserons pas faire. 11H défilé et rassemblement TRACTEURS et VÉLOS à l'appel du Collectif de soutien Nddl 35 et de Copain 35.  
- devant la Bintinais à Noyal-Chatillon (écomusée) pour le convoi Sud - devant le Conseil Régional, pour le convoi du Nord - à Villejean (à préciser) pour le convoi Est
- 12h : Nous nous retrouverons tous à Rennes Métropole pour un grand pique-nique et des prises de parole.
http://zad.nadir.org/spip.php?article3329

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Mercredi 20 Janvier - Rochefort en Terre (56), café de la Pente http://www.lepotcommun.com/ - Projection du documentaire "A côté" (2008) de Stéphane Mercurio, dans le cadre d'une rencontre avec Chantal Courtois, femme de détenu qui entend partager avec nous son expérience de l'enfermement et de "l'après-prison", vu du point de vue des proches. 20h30 - Participation libre

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Lundi 25 janvier - Vannes - Documentaire-Débat avec François-Xavier Gilles, réalisateur. Dans les collines au sud d'Hébron, des familles palestiniennes vivent dans des grottes. 1500 palestiniens y vivent dans huit villages harcelés quotidiennement par les forces d'occupation et les colons israéliens, en lisière de la Ligne Verte - 20h30 - Palais des Arts. Organisé par l'association France Palestine Solidarité Vannes.

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Jeudi 28 janvier - Rochefort en Terre (56), café de la Pente http://www.lepotcommun.com/ - 20h30 - Projection du film "Je ne mange pas de ce pain là. Benjamin Péret, poète c'est-à-dire révolutionnaire", de Rémy Ricordeau (2015). Benjamin Péret fut un des principaux animateurs du mouvement surréaliste. Éternel réfractaire à l'autorité quelle qu'elle soit, les combats qu'il a menés dans le monde des idées et celui de la politique l'ont été au service d'une conception de l'émancipation humaine qui supposait à ses yeux la liberté la plus absolue : celle de l'expression sensible comme celle, concomitante, de la pensée critique. Novateur, dans sa démarche poétique autant que dans sa réflexion politique, les fulgurances dont il a nourri son œuvre demeurent aujourd'hui d'une brûlante actualité.

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Vendredi 29 janvier - Auray (56) - Projection du film "Le dernier continent" sur la lutte à la Zad de NDDL. En présence d'une zadiste et du réalisateur. Cinéma Ty Hanok

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Du mardi 26 au dimanche 31 janvier - Séné (56) - Forum social local. Conférences, projections, débats, ateliers, stands, théâtre, restauration végétalienne bio. Prix libre. Programme : http://fsl56.org/2016/debut Une partie d’entre nous organisera dans ce cadre une projection de documentaires sur le mouvement zapatiste actuel, à partir des films produits en automédia par les Zapatistes elles et eux-mêmes. Avec un débat à la suite. Samedi de 16h30 à 18h00.

 

-------------------------------------------------------------------------

 

Mercredi 3 Février - Rochefort en Terre (56), café de la Pente http://www.lepotcommun.com/ - Projection du documentaire "A l'ombre de la république" (2012), dans le cadre du Cycle Stéphane Mercurio et de la seconde rencontre avec Chantal Courtois, femme de détenu, à propos des conditions d'enfermement dans les prisons françaises. 20h30 - Participation libre

 

-------------------------------------------------------------------------


 
Samedi 6 février - Vannes - Repas palestinien (Végétarien-Bio) - 17€ par personne - Centre social de Kercado à partir de 19h30. Apporter dans la mesure du possible, assiette, couverts et verres. Réservez avant le 25 janvier, soit par mail, téléphone au 0611028374. Organisé par l'association France Palestine Solidarité Vannes

 

-------------------------------------------------------------------------

 

COMMUNIQUE DE PRESSE du COPAIN 44 - 10/01/16

 

Hollande ! Non aux expulsions !

 

Hier, nous avons réussi un magnifique rassemblement sur le périphérique Nantais.
C'est grâce à la cohésion et la solidarité de l'ensemble des composantes de la lutte.
Réussir à rassembler plus de 20 000 personnes et plus de 450 tracteurs en à peine 10 jours, en plein état d'urgence, est la démonstration de la très grande mobilisation et de la détermination de tous les opposants au projet d'aéroport. 40 villes, partout en France, ont organisé des événements de soutien à notre action.


Hier, à 16h30, pas de réponse, malgré l'importance de la mobilisation spontanée.

 

Nous Copain avons donc décidé de garder 120 tracteurs pour bloquer le pont.

 

Dans une ambiance calme et festive, les 140 paysans, aidés de près 500 personnes venues les soutenir, ont installé le campement, toujours dans l'attente d'une communication de Mr Hollande en réponse à notre requête, soit : l'abandon immédiat de la procédure en référé d'expulsion contre les habitants et paysans « historiques » de la Zad de Notre Dame des landes, et la garantie, claire et sans ambiguïté, conformément à ses engagements, qu'il n'y aura aucune expulsion de la zad avant l'aboutissement total de tous les recours.

 

La seule réponse que nous ayons eu du gouvernement, à ce jour, c'est de nous envoyer un énorme dispositif antiémeute : une foule de gardes mobiles équipés jusqu'aux dents, des camions antiémeute à lance à eau, un bataillon de grosses dépanneuses poids lourds et des ambulances.

 

Après nous avoir pris en tenailles sur les deux côtés du périphérique, positionnés à quelques dizaines de mètres de nos tracteurs, il nous a été ordonné de partir en ces termes : « Vous avez 10 minutes pour vous décider, soit vous partez, soit vous restez et il y aura de la casse et des blessés des deux côtés. » La présence des ambulances ne laisse aucun doute sur les intentions prédéterminées d'une recherche de l'affrontement.

 

Il a été collectivement décidé de quitter les lieux, nous avons commencé à démonter le campement et à mettre les tracteurs en ordre de départ.

 

C'est alors, que les forces de l'ordre, sans doute inquiètes qu'il n' y ait pas les affrontements attendus, ont alors déclenché un tir nourri de plusieurs centaines de grenades lacrymogènes et de canons à eau. Malgré ce déclenchement de violence inouï et sous la pression des gardes mobiles qui avançaient, nous avons terminé les manœuvres de démontage.

 

Nous avons évacué le pont, sans affrontement, sans casse, sans blessé et sans arrestation, comme nous le souhaitions : c'est une réussite.


Aujourd'hui, dimanche 10 janvier, toujours pas de réponse de l'Elysée à notre requête.

 

Nous, paysans de Copain avons donc décidé de continuer le blocage.

 

Tous les comités de soutien et tous les opposants au projet d'aéroport sont invités à se tenir prêts à venir se joindre à l'action de Copain, dès demain, surveillez les réseaux. Nous ne voulons pas de procès le 13 janvier ni d'expulsions sur la Zad.

 

Copain 44

 

Repost 0
Published by anars56
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 19:10
Vannes - NDDL : Action devant la préfecture

Dès potron minet (7h du mat' !), dans la fraîcheur de l'hiver, ce mardi 12 janvier, une vingtaine de personnes prennent place sur le trottoir le long des grilles de la préfecture de Vannes. Les voies de circulation restent libres. Pancartes et banderoles sont de sortie, en soutien à la lutte contre l'aéroport de Notre-dame-des-Landes et pour l'arrêt des poursuites judiciaires à l'encontre des habitant-e-s et occupant-e-s de la Zad. Un premier tracteur est déjà là. Une caravane est installée ainsi qu'une flexi-yourte. Un petit déjeuner est organisé avec thé, café, gâteaux sous un petit air d'accordéon. Le commissaire, pas content, se pointe avec quelques RG : "Je m'habille, je vais boire un café et je reviens !" Le jour n'était pas levé, la maison poulaga dormait encore à ergots fermés...


Entretemps, le réseau militant s'est activé et le groupe grossit jusqu'à une bonne trentaine de participant-e-s, trois autres tracteurs arrivent. Il est à peine 8h30. La flicaille s'installe à son tour et bloque la rue à l'aide de barrières dans les deux sens. Les journalistes (presse écrite, radios, télés locales...) arrivent. Les médias alternatifs, contactés directement, s'informent par téléphone. Parlottes avec les flics qui veulent une levée de camp rapide. L'ambiance reste détendue, une chorale s'improvise. Sur les banderoles et pancartes, on peut lire : "Ni expulsions, ni procès. M. Hollande, respectez votre parole", "Non à l'aéroport. La terre aux paysans", "Non au bitume, oui aux légumes", "Stop béton, stop gaspillage"... L'occupation de l'espace durera jusque 11h30. Les flics ont pris leurs boucliers et se mettent en ordre signifiant au groupe : "Vous avez une minute et demie pour tout enlever !" Collectivement, le groupe décide une déambulation jusqu'au parking Vinci/Indigo de la place de la République pour une opération "parking gratuit". Pendant que le groupe s'installe et accroche ses banderoles, le dernier tracteur a promené les bagnoles et motos de flics à sa suite. A 14h00, l'action était terminée... pour aujourd'hui ! Dans le lot des mobilisé-e-s, on pouvait voir des membres du collectif de Vannes contre l'aéroport NDDL, du collectif VHF, du Copain 56, du groupe Lochu, etc.

 

Demain, c'est le procès au tribunal de Nantes des personnes menacées d'expulsion. Un covoiturage se met en place pour aller les soutenir. Selon le verdict, il sera décidé ensuite des actions décentralisées à mener.

 

L'agitation dans les collectifs va crescendo au fur et à mesure des pressions du pouvoir, de sa volonté de passer en force pour imposer son aéroport et le monde productiviste, plus que jamais capitaliste et répressif, qui va avec.

 

No pasaran !

 

Selon le Télégramme : http://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/vannes-les-opposants-a-l-aeroport-devant-la-prefecture-12-01-2016-10917001.php

Selon Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/bretagne/vannes-56000/vannes-les-opposants-laeroport-squattent-devant-la-prefecture-3964689

 

Vannes - NDDL : Action devant la préfecture
Vannes - NDDL : Action devant la préfecture
Vannes - NDDL : Action devant la préfecture
Repost 0
Published by anars56
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 17:36

Le car organisé par le collectif de Vannes contre l'aéroport de NDDL a été plein en 2 jours (53 places) ! Un second car a alors été réservé et en 24 heures il s'est rempli ! Pour les personnes qui ne peuvent avoir de place, il y a des covoiturages aux points de RDV : 8h30 : Auray (le Ballon), 9h00 Vannes (près de Leroy Merlin), 9h30 Muzillac (aire de covoiturage).

Ces cars vont au rendez-vous de Neustrie et non au Zénith (cf. détails plus bas).

 

Mais aussi : un départ est prévu de Concoret (56), rendez-vous à 8h30, parking du foyer rural, face au terrain de foot. Des véhicules sont déjà complets, venez avec le vôtre si vous êtes prêt-e-s à transporter des personnes.

 

Par ailleurs, a lieu à Ploërmel (56) ce même samedi 9 janvier, Place de l'Hôtel de Ville, à 14 h un "rassemblement en solidarité avec les habitants et paysans de la ZAD assignés en référé expulsion." Organisé par le Comité de Soutien aux opposants à l'aéroport de NDDL du pays de Ploërmel."

 

Extraits de la lettre de l'Acipa du 6 janvier 2016 :

 

Nous appelons à une forte mobilisation le 9 janvier sur le périphérique de Nantes, en convois de tracteurs, vélos, marcheurs, convergeant vers Cheviré, pour un grand banquet partagé au pied du pont, victuailles tirées des sacs. Le tout dans une ambiance enthousiaste, conviviale et sereine, celle que nous avons su conserver pendant les huit jours de notre convoi « CAP sur la COP » malgré l'état d'urgence. L'action de cette journée autour de Nantes sera assumable par tous et toutes et gérée ensemble de bout en bout. Nous nous portons collectivement garants de son succès.

 

Nous ne laisserons jamais disparaître les terres de la zad  et tous ceux qui la font vivre.

 

Nous appelons donc à nous rejoindre pour une mobilisation le 9 janvier 2016, que ce soit :

- à la tracto-vélo de Notre-Dame-des-Landes à 8h30, qui ira jusqu'au périphérique de Nantes

- si vous n'avez pas de vélo : à la manifestation piétonne (les deux se rejoindront)

et si vous êtes trop loin, à des manifestations, blocages, occupations et autres formes d'actions près de chez vous en solidarité contre les expulsions, (plutôt) le 9 ou le 16 janvier, selon possibilités locales appréciées par les comités de soutien... Rennes, Toulouse, d'autres villes... ont déjà annoncé des actions."

À l'appel des composantes de la lutte contre l'aéroport

 

Pour Nantes, détail des rendez-vous :

  • à vélo:
    • Bourg de Notre-Dame-des-Landes 8h30
    • Le Cardo 11h30
    • Zénith Atlantis 11h30
    • Cinéville de Saint Sébastien 11h30
    • Centre Commercial Océane Porte de Rezé 11h30
  • à pied :
    • La Neustrie Terminus du tram ligne 3 - 11h30

Surveillez les informations, pour Nantes et ailleurs, sur  https://www.acipa-ndl.fr/ et http://zad.nadir.org

 

Enfin voici une réponse aux attaques et mensonges contre la zad.


Depuis quelques jours comme avant chaque grande mobilisation, une petite histoire croustillante visant à stigmatiser le mouvement anti-aéroport, et en particulier les occupants de la zad, est servie aux médias. En l'occurence, une maison en bordure de la zad, malencontreusement squattée brièvement il y a deux ans contre l'avis des ses anciens habitants et laissée vide depuis. Certains s'empressent de la relayer, de l'amplifier à grand coup de généralités mensongères et ne se gênent pas pour conclure que « les riverains » seraient opposés aux « zadistes ». Ces opérations de communication cherchent à diviser, à jouer sur les peurs, fantasmes et préjugés. Un ancien maire déclare que « tout le secteur » serait « soumis à la loi du plus fort imposée par des mercenaires-occupants qui font régner la terreur ». Dans le même registre grotesque, le nouveau président de région n'hésite pas quant à lui à comparer la zad à « Mossoul » ou « Damas ». Mais aussi insistantes que soient ces opérations de propagande, elles ne peuvent masquer la réalité locale et la force du mouvement. Face à ces attaques nous voulons ici rappeler que :

 

- la quasi-totalité des habitants des bourgs alentours est fermement opposée au projet d'aéroport.

 

- une très grande partie d'entre eux entretient des rapports de bon voisinage avec les occupants de la zad. En 2012, de très nombreux habitants du coin se sont mobilisés pour soutenir et ravitailler ces occupants lorsque milles policiers sont venus envahir la zad et y détruire des fermes et maisons. Depuis, beaucoup de ces habitants ont participé aux chantiers collectifs, fêtes et mobilisations ou passent au quotidien sur la zad. Des liens denses se sont tissés dans la lutte et on peut affirmer sans risque de se tromper que la solidarité locale sera de nouveau au rendez-vous en cas de nouvelle tentative d'expulsion de la zad.

 

Nous n'affirmons pas ici qu'il n'y ait jamais eu d'incidents avec certains habitants des bourgs alentours, notamment pendant la période de fortes tensions créée par l'occupation policière qui a suivie l'opération César. Il est alors aisé, comme dans n'importe quel village ou coin de banlieue qui se retrouve sous les feux des projecteurs, de monter quelques faits divers en épingle dans les médias et de les ressasser ensuite à l'infini pour faire de l'esbrouffe. C'est ce que s'emploient, de loin, quotidiennent à faire Retaillau, Mustière et consorts pour semer la zizanie. De près, la réalité du terrain est toute autre, ouverte au dialogue, à l'entraide et à la volonté de vivre ensemble.

 

Nous n'affirmons pas cependant ici faire l'unanimité. A chaque fois que des gens décident de vivre en porte à faux avec les normes sociales individualistes et consuméristes, elles sont sujettes à la critique et à des attaques. Il y a des forces réactionnaires dans les bourgs autour de la zad comme partout ailleurs. Cependant, ce qui s'expérimente collectivement sur la zad, en terme social, agricole ou politique, est porteur d'un espoir tangible pour toutes celles et ceux qui ressentent aujourd'hui que le monde productiviste et marchand va droit dans le mur.

 

Les voix qui se font entendre du coté des pro-aéroport sont avant tout celles des lobbys patronaux et des élites politiques locales. Et c'est bien le gouvernement qui fait « régner la terreur » lorsque ses hommes armés débarquent dans le bocage et qui engage « des mercenaires » privés pour mener à bien ses projets. Mais contrairement au mouvement anti-aéroport, les pro n'ont jamais bénéficié d'une quelconque assise populaire. Et ce pour une simple et bonne raison : cet aéroport comme tant d'autres projets d'aménagement nuisibles du territoire va à l'encontre de la volonté et des intérêts des populations concernées. Nous continuerons à lutter pour un avenir partageur et sans aéroport, main dans la main avec les habitants et paysans qu'ils voudraient forcer aujourd'hui à partir.


Le groupe presse de la zad

Repost 0
Published by anars56
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 22:50

Notre-Dame-Des-Landes :

 

2 rendez-vous cette semaine :

 

- Mercredi 6 janvier à Vannes : Afin de contribuer à la mobilisation pour le grand rassemblement de samedi à Nantes, le collectif du Pays de Vannes distribue un tract. RENDEZ-VOUS DEVANT LE PARKING VINCI, place de la République (près de la Poste du centre-ville) à 9h30.

 

- Samedi 9 janvier à Nantes : mobilisation générale des opposant-e-s au projet d’aéroport suite à l’annonce de l’audience en expulsion des habitant-e-s et paysan-ne-s historiques le 13 janvier 2016  !

 

9 janvier – Pourquoi faut-il venir ? + précisions logistiques : http://zad.nadir.org/spip.php?article3353

 

L'idée est de bloquer le périphérique de Nantes. En tracteurs, à vélo et à pieds !
Instruments de musique et mégaphone bienvenus.

 

Des départs groupés sont organisés dans le Morbihan (prévoir son pique-nique) :

 

- Lanester : RDV covoiturage au parking à côté du Mac Crado à 9h30.
- Pontivy : 8h45 sur La Plaine
- Le Collectif du Pays de Vannes contre le projet d'aéroport organise un car :
    8h30 Auray rond point du Ballon
    9h00 Vannes vers Leroy Merlin
    9h30 Muzillac aire de covoiturage
Participation: 10 € minimum. Retour vers 18h à Vannes. Pour être sûr-e d’avoir une place, téléphonez au 02 97 42 58 24

 

- Quimperlé (29) : covoiturage 8h45 à l'Intermarché de Kervidanou (par le collectif Nddl de Quimperlé)

 

Et RDV sur place à 11h30 au parking du Zénith d'Atlantis. St Herblain.
En venant de Vannes ou St Nazaire : par RD 201 en direction de Nantes, prendre la sortie « Zénith ».

 

Attention : les cars partant de Auray-Vannes-Muzillac vont à Neustrie (et non au Zénith) comme les cyclistes partant de la Zad.

A partir de 13h00, entre Neustrie et le Zénith (cf. carte) démarre le grand banquet sur le périph' !

 

Depuis la zad de Notre-Dame-des-Landes - Ce que nous voulons pour le 9 janvier (texte d'occupant-e-s de la Zad) : http://zad.nadir.org/spip.php?article3354

 

Evidemment, le groupe libertaire Lochu et la liaison Vannes de la fédération anarchiste seront de cette mobilisation !


Lieu d'expérimentations sociales, d'autogestion, la Zad mérite tout notre soutien et les porteurs du projet d'aéroport tout notre mépris.
No pasaran !

 

@narchas salutations.

 

NDDL - Samedi 9 janvier - Mobilisation à Nantes

Déclaration de COPAIN 44 à la presse ce mardi 5 janvier 2016


Tous mobilisés le samedi 09 janvier 2016 à Nantes et partout en France pour l'abandon des procédures d'expulsions sur la Zad de Notre dame des landes.

Nous, paysans de Copain du 44 et de toute la France, notre colère est montée d'un cran début décembre :
le gouvernement osait demander l'expulsion immédiate des opposants historiques vivant sur la zad, onze familles et quatre fermes.

Il n'y aura pas d'aéroport à Notre Dame des Landes parce que nous nous y opposerons par tous les moyens.

Pour cette raison, nous ne laisserons pas disparaître les fermes de la zad et les familles de paysans que nous défendons et soutenons depuis 1973.

S'ils sont encore là aujourd'hui, c'est bien sûr par leurs convictions, et leurs engagements personnels, mais c'est aussi parce que nous nous sommes tous mobilisés, en particulier au moment de l'opération César. Si les paysannes et paysans des quatre fermes les plus menacées aujourd'hui ont choisi de rester avec leur familles et leurs troupeaux dans ce contexte éprouvant, c'est aussi parce que 400 paysans en tracteurs sont venus à NDDL, puis 500 à Nantes, et que Copain a tout fait pour les soutenir.

Aujourd'hui, leur résistance envers et contre tout, est devenu pour nous le symbole de notre engagement à tous pour une autre façon de concevoir l'aménagement du territoire, la protection des terres agricoles et nourricières et la mise en place d'autres pratiques respectueuses de l'environnement.
Nous sommes tous responsables de la situation où ils se trouvent aujourd'hui.
Nous sommes venus les défendre parce que l'Utilité Publique du projet, décrétée en 2008, a été largement mise en doute par de nombreux apports scientifiques.
Les projets d'utilité publique, nous paysans, on connaît. Nombre d'entre nous ont cédé des surfaces agricoles pour sécuriser des routes, construire des collèges ou des hôpitaux.

Mais là, nous sommes venus plusieurs fois à plus de 500 en tracteur à NDDL ou à Nantes pour demander, avec tous les autres opposants, que la DUP de 2008 soit remise à plat, et que l'optimisation de l'aéroport actuel face l'objet d'une réelle étude objective.

Les porteurs du projet savent leur cause perdue sur le fond du dossier, alors on ne parle plus que de zone de non droit à coup de grandes déclarations et de pétitions de riverains.
La meilleure façon de redonner de la sérénité aux riverains est d'abandonner immédiatement ce grand projet inutile.

Le gouvernement sait aujourd'hui qu'il sera impossible de vider la ZAD par la force, alors malgré les engagements du président Hollande, il décide de frapper les occupants historiques, avant même l'aboutissement de tous les recours. Où est l'urgence alors que AGO redistribue les terres agricoles pour les cultures de la saison à venir ?

Pour toute réponse, fin décembre AGO, pour le compte de l'Etat, réactive la procédure abandonnée le 10.
La colère monte encore.

Nous ne pouvons toléré que pour des intérêts personnels économiques, politiques ou électoraux, bien loin de l'utilité publique, on joue avec l'avenir de milliers d'hectares de terres nourricières et de dizaines de familles qui la font vivre.

Parce que expulser les habitants et les paysans historiques de la ZAD, c'est nous expulser à terme de nos fermes et piétiner les valeurs que nous défendons au long cours, nous appelons tous les paysans à venir nous rejoindre le samedi 9 janvier sur le périphérique de Nantes avec leur tracteur, signe indéniable de la mobilisation paysanne, pour protéger les terres, les habitants et les paysans de Notre Dame des Landes.


Nous appelons partout en France les paysans à se rassembler en même temps devant les lieux de pouvoir.
Dès aujourd'hui, nous demandons solennellement à Mr Hollande d'honorer ses engagements et de faire stopper immédiatement toute procédure d'expulsion jusqu'à aboutissement de la totalité des recours.

Mr Hollande, stopper cette procédure c'est éviter le pire que pourrait provoquer l'éclatement de la colère.



 

Repost 0
Published by anars56
23 décembre 2015 3 23 /12 /décembre /2015 19:10

Salut,

 

vous trouverez notre compte-rendu de la manif de samedi à Pontivy contre la xénophobie sur le blog (à consulter avec un bloqueur de publicités !) : http://anars56.over-blog.org/2015/12/contre-le-racisme-et-l-etat-d-urgence-une-manifestation-reussie-a-pontivy.html On ne l’a pas écrit mais ce fut aussi un plaisir de retrouver des têtes connues et amies (Yo !) et d’en voir des nouvelles !

 

En pièce jointe vous trouverez le tract que nous avions rédigé, ou ici : http://anars56.over-blog.org/2015/12/tract-manif-pontivy-antifasciste.html

 

Pour un panorama des mouvements d’extrême droite en Bretagne et une analyse de l’état d’urgence, le travail du Collectif antifasciste rennais est à saluer : http://www.antifabzh.lautre.net/roazhon/2015/12/pontivy-rassemblement-contre-les-idees-dextreme-droite/ Ce texte a été lu en public à Pontivy.

 

Quelques rendez-vous s’annoncent déjà pour janvier !

 

Vendredi 15 janvier - Rochefort en Terre (56), café de la Pente - Concert anarcho punk avec Los Fastidios (ska punk, Italie), Mauvaise graine (punk militant, Lorient), Rudy’s back (Sound anti-system, Angers). 20h. 6 euros. Co-organisé par Keep the rage, General strihe et Rudy'back

 

Samedi 16 janvier - Zad de Notre-dame-des-landes (44) - Grande journée de mobilisation. http://zad.nadir.org/spip.php?article3322 Ici l’appel et le matériel contre les expulsions qui s’annoncent : http://zad.nadir.org/spip.php?article3188

 

Du vendredi 29 au dimanche 31 janvier - Séné (56) - Forum social local. Conférences, projections, débats, ateliers, stands, théâtre, restauration végétalienne bio. Prix libre. Programme : http://fsl56.org/2016/debut Une partie d’entre nous organisera dans ce cadre une projection de documentaires sur le mouvement zapatiste actuel, à partir des films produits en automédia par les Zapatistes elles et eux-mêmes. Avec un débat à la suite. Samedi de 16h30 à 18h00.

 

Et une petite chanson pour bien finir l’année : « Je suis fils... » de Corrigan Fest :

https://www.youtube.com/watch?v=6bz...

 

@narchas salutations.

Repost 0
Published by anars56
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 06:59

Selon France 3 :

Pontivy (56) : manifestation contre le racisme et le fascisme, malgré l'interdiction du préfet

Alors que le préfet du Morbihan s'était opposé à la tenue de cette manifestation à Pontivy à l'appel du collectif contre le racisme et la xénophobie, quelque 250 personnes ont bravé l'interdiction et défilé dans les rues de la ville ce samedi après-midi.

Les manifestants ont défilé dans les rues de Pontivy, sans pouvoir accéder au centre-ville © S. Izad

Lire la suite ici.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Selon nous :

 

Contre le racisme et l'état d'urgence, une manifestation réussie à Pontivy !

 

Samedi 19 décembre, 250 personnes ont manifesté à Pontivy contre la xénophobie, les violences d'extrême-droite et... l'état d'urgence qui s'apparente par bien des aspects à une politique d'extrême droite justement. Face à leur idéologie et pratique liberticides, nous avons affirmé nos valeurs de résistance, de solidarité, notre volonté de ne pas plier à quelque injonction d'où qu'elle vienne (de l’État, des religieux, des partis de gauche et de droite, des fascistes) mais au contraire de toujours œuvrer à la transformation de la société vers l'autogestion et l'entraide : sans classes, sans État (qui est une forme d'oppression de classe), sans patriarcat, sans racisme.

 

Il nous a plu aussi de nous rassembler et défiler contre l'extrême droite une semaine après les élections. En effet, pour nous, le nationalisme se combat au quotidien, dans la rue, au travail, partout. Déposer un bulletin dans une urne pour des partis dont la politique engraisse ceux de l'extrême droite n'est pas notre combat.

 

Alors qu'en début de semaine, la Préfecture déclarait ne pas avoir assez de moyens pour garantir la sécurité, elle a su bizarrement trouver les forces pour nous encadrer.

 

Notre déambulation fut, comme annoncée, pacifique, joyeuse et déterminée, avec sa batucada rose, ses clowns et ses banderoles aux slogans bien sentis.

 

Nous avons dénoncé bien sûr la duplicité de la Préfecture, de la Mairie (droite), de l'Union des commerçants qui ont tenté et réussi largement à démobiliser (alors que toutes les garanties avaient été données pour que le marché de Noël ne soit pas perturbé et pour le caractère festif et pacifique de notre marche). Mais, pour notre part, groupe libertaire Lochu de Vannes, si nous avons bien perçu le contexte local de pression à la fois par les trois institutions ci-dessus, par les milieux d'extrême-droite qui prétendaient nous empêcher d'être là, nous ne comprenons pas (ou nous comprenons trop) le recul des organisations locales suivantes : Alternative Citoyenne, Attac 56, Confédération Paysanne, CGT, FSU, Ensemble, Parti de Gauche, PCF, RESF.

 

Les député-e-s, sénateurs et sénatrices de ces militants ont voté l'état d'urgence. Pourtant, dans leurs rangs, beaucoup ont dénoncé les dérives liberticides inhérentes à un tel choix politique (sur plus de 2500 perquisitions, de centaines d'assignations à résidence et d'arrestations parfois à caractère politique, seules 2 arrestations donnent lieu à des poursuites dans le cadre des attentats).

 

Le lundi, le collectif local maintenait l'appel à manifestation du samedi, quand bien même elle serait interdite (cf. ce communiqué http://rennes-info.org/Reponse-du-Collectif-Pontivy).

Mais en cours de semaine, une partie du collectif (cf. les organisations citées plus haut), malgré son affirmation de départ, recule, se réunit sans consulter les autres membres ni les soutiens et déclare mensongèrement la démobilisation au nom de TOUT le collectif. Est-ce un acte vraiment démocratique ?

Finalement, sous la pression, les membres de ces organisations ne consultent qu'eux-mêmes, décident pour toutes et tous et s'enfuient en obéissant aux injonctions administratives de l’État. Pourtant, la véritable éthique se jauge dans les moments de tension. Leur incohérence politique et leur fuite des responsabilités devraient les interroger.

 

De fait, ces organisations s'accommodent de cette société de classes, de plus en plus policière, tant elles semblent toujours avoir peur qu'une partie de la population s'organise, revendique en dehors du cadre (carcan) qu'elles définissent.

 

Heureusement, d'autres ont maintenu le cap, gardé leur cohérence, et assumé un appel à rassemblement pour accueillir toutes les personnes et tous les groupes qui ressentaient le besoin d'exprimer leur refus de la xénophobie et qui refusent qu'au nom de l'état d'urgence, on leur interdise de manifester. Ô combien aurions-nous été sans les manœuvres conjuguées de la Préfecture, de la mairie, de l'Union des commerçants et de ces organisations ayant capitulé ?! Dans les jours qui précédaient, de partout en Bretagne, nous entendions que la mobilisation prenait une belle ampleur. Et c'est sans doute cela que redoutaient tous ces gens et leurs organisations s'inscrivant dans le cadre défini par le Pouvoir (qui les méprise et s'en sert). Nous fumes néanmoins 250 à désobéir, à ne pas nous taire. Et c'est ainsi que, collectivement, comme une évidence, le rassemblement s'est transformé en manifestation.

 

Pour notre part, groupe libertaire Lochu, certes avec nos petits bras, mais néanmoins bras dessus bras dessous, nous serons toujours là pour faire face à l'oppression et l'exploitation dont le fascisme est une des expressions. Et nous ne croyons pas travestir ainsi la parole de toutes et tous les anarchistes en affirmant que c'est aussi leur cas.

 

Vous trouverez ci-dessous le texte du tract que nous avions rédigé pour l'occasion. Nous avions volontairement écarté la partie dénonciatrice (que vous trouvez finalement ci-dessus dans le compte-rendu ! ;-)), pour mettre en avant les valeurs qui fondent notre combat et qui étaient présentes dans l'appel à mobilisation.

 

Repost 0
Published by anars56
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 22:01

Nous, groupe libertaire Lochu (Vannes),

 

avons signé cet appel à manifestation pacifique et festive contre la violence d'extrême-droite, car nous nous reconnaissons dans les valeurs de droits humains, d'expression, de solidarité, d'égalité entre les personnes, les peuples et les cultures.

 

La société anarchiste que nous défendons, grâce à l'autogestion, cristallise naturellement ces valeurs égalitaires et solidaires.

 

 

Qu'est-ce que l'autogestion ?

L'autogestion est une forme de démocratie directe.

 

Concrètement, c'est une société sans capitalisme ni planification autoritaire, ni système hiérarchique.

Chaque individu, quelles que soient ses origines, son âge ou son sexe, y est acteur et libre, tant dans les prises de décision que dans le partage des tâches, au travail comme dans la cité.

Les individus n'ont pas à se soumettre à un État ou à un-e exploitant-e. Ils et elles sont des autogestionnaires, à la fois dirigeant-e-s et exécutant-e-s des tâches qu'ils ont acceptées après les avoir examinées et en avoir débattu.

 

Au travail, l'égalisation des rémunérations est favorisée et même l'abolition de l'argent, lequel peut être remplacé par l'échange et/ou le don.

Chacun-e produit des services ou des marchandises, tout en prenant en compte les impacts écologiques et sociaux liés.

Chacun-e décide de la gestion économique et sociale non au profit de quelques-un-e-s mais pour toutes et tous et dans l'intérêt de chacun-e.

 

Dans la cité, lors de réunions dans sa commune ou quelque soit le collectif ou l'association, l'individu décide, valide et participe aux affaires qui le concernent lui et son environnement social.

Si besoin, des individus sont alors mandatés pour mettre en œuvre des tâches décidées ensemble et qu'ils ont choisies. Ce mandat est révocable par tous les individus du collectif et n'accorde aucun privilège. Aucun individu ou groupe ne doit s'imposer. C'est à l'assemblée et à chacun-e d'y veiller.

Dans cette société, chaque individu a les moyens de s'éduquer et d'acquérir les connaissances et compétences dont il a besoin pour mettre en œuvre son autonomie en harmonie avec le collectif.

 

Un gouvernement ou un chef quels qu'ils soient sont fauteurs de désordres. L'anarchie est l'ordre moins le pouvoir : pour nous, seule une société sans gouvernement, fondée sur la coopération volontaire, sur la liberté et la solidarité offre la justice sociale.

 

Si l'autogestion généralisée de la société est un objectif, dès aujourd'hui partout dans notre vie, il est possible d'apprendre et d'expérimenter librement des échanges égalitaires.

 

Repost 0
Published by anars56

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er jeudi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog. Nous vous recommandons de télécharger adblock qui les neutralisera. Adblock, logiciel gratuit, fonctionne pour Mozilla, Internet explorer, etc...

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

--------------------------------------------------------------------------

Lundi 27 mars - Vannes - Projection du documentaire "Aube dorée, une affaire personnelle" (90 min - sur le parti néo-nazi grec), de la journaliste-réalisatrice grecque Angélique Kourounis, primé et récompensé dans de nombreux festivals. Débat avec la réalisatrice. Au Palais des arts à 20h00. Organisé par Bretagne Grèce Solidarité Santé

--------------------------------------------------------------------------

Du lundi 27 au jeudi 30 mars - Rézé (44) - Forum du film documentaire d'intervention sociale, proposé par l'association Visages. Cinéma St Paul

--------------------------------------------------------------------------

Jeudi 30 mars - Ciné Roch à Guéméné sur Scorff (56) - 20h Soirée ciné-débat "Zéro phyyo, 100 % bio. Des cantines bio et des villes sans pesticides" (87 min), avant-première avec le réalisateur Guillaume Bodin. Entrée gratuite

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 4 avril - Rennes (35) - 19h30 "Pourquoi nous n'irons pas voter", réunion publique du groupe la Sociale de la Fédération anarchiste. Campagne pour l’abstention active, contre la résignation et pour la lutte des classes. La campagne présidentielle actuelle démontre l’état avancé de pourrissement de ce système de représentation politique pour le seul bénéfice des classes possédantes. Intervention de Paul Boino, universitaire (prof d'urbanisme et d'aménagement) de Lyon. M.I.R. Maison Internationale de Rennes, 7 Quai Chateaubriand. M° République

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 4 Avril - Rennes - 19h « Animaux aquatiques, le grand carnage », conférence organisée par Sentience Rennes (étudiant-e-s pour les animaux), présentée Par Yves Bonnardel. Campus Villejean, amphi L1. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Mercredi 5 avril - Rennes - 19h « L'humanisme, idéologie d'égalité ou idéologie de domination ? », conférence organisée par le CRPEA (Collectif rennais pour l'égalité animale), présentée par Yves Bonnardel. Campus Villejean, bâtiment L. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 7 avril - Cléguérec (56) - Fest-noz contre les projets miniers en centre-Bretagne, par le collectif Attention mines (Silfiac). Avec plusieurs groupes. Ouverture des portes de la Salle des fêtes : 19h00. 6 euros (gratuit moins de 12 ans). Restauration crêpes et galettes

--------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 7 au samedi 15 avril - Trégunc, Douarnenez, Quimper, Châteaulin, Brest (29) - Festival féministe Clito'rik 2 de l'association GAST. Concerts, théâtre, ateliers consentement, auto-défense, auto-gynéco, lesbobus, moments d'échanges, sexualités invisibilisées des personnes en situation de handicap et des vieillEUx, performances...

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 9 avril - Ploemel (56) - 12h. Pique-nique végétarien et vegan. Chacun apporte un plat végétal, une boisson et partage. Ce pique-nique est ouvert aux curieux et aux personnes déjà végétariennes ou veganes. Table de presse sur les droits des animaux, les dimensions sociales, éthiques et écologiques de l'alimentation. Parc de Mané Bogad. Infos : veg56@net-c.fr

--------------------------------------------------------------------------

Vendredi 21 avril - Rochefort en Terre (56), café de la Pente - 20h30 Discussions autour des contraceptions testiculaires avec le collectif finistérien Thomas Bouloù : projection, discussions en groupes, présentation technique, fin de soirée « sauvage et informelle »

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 23 avril - Rochefort en Terre (56), café de la Pente - 16h Ciné-débat autour de l'éducation populaire. Avec plusieurs courts-métrages ou extraits de conférences autour de la thématique de l'éducation populaire : définition(s ?), enjeux, expérimentations puis goûter popote. Avec le soutien des Cemea Bretagne

--------------------------------------------------------------------------

Jeudi 27 avril - Ciné Roch à Guéméné sur Scorff (56) -19h45 Projection du documentaire sur la transition écologique "Qu'est-ce qu'on attend ?" de Marie-Monique Robin

--------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 28 au dimanche 30 avril - Lorient et Ploemeur (56) - Rencontres internationales des résistances aux OGM, avec des représentant-e-s des 5 continents. Ateliers (sur inscription), conférences... Organisées par Ingalan

--------------------------------------------------------------------------

Vendredi 28 avril - Rennes - 19h « La parole des femmes sur la question animale », conférence organisée par Sentience Rennes et le CRPEA (Collectif rennais pour l'égalité animale), présentée par Élise Désaulniers. Campus Villejean, bâtiment L. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 20 Mai - Lorient - Mobilisation contre Bayer-Monsanto de 10h à 21h. Animations, marché de producteurs, stands, pique-nique, restauration bio, marche (départ 14h), prises de paroles, buvettes, musiques. Rdv Quai des Indes

--------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements