Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 18:17

Le Canard enchaîné de ce mercredi 29 septembre nous fait remarquer ce « commentaire de Sarkozy, le 23 septembre, au soir de la journée de mobilisation contre la réforme des retraites :

« Les syndicats écartent l’idée de grève générale ou de grève reconductible. C’est là l’essentiel. On va gagner cette bataille. On se souviendra de cette victoire, pas du nombre de manifestants. Mais la partie n’est pas totalement jouée. Ce n’est donc pas le moment de déconner. » »

Effectivement, tout n’est pas joué ! Sarkozy nous dit même exactement ce qu’il faut faire pour le bousculer : la grève générale et/ou la grève reconductible ! Alors, qu’est-ce qu’on attend ?

Manifestations à partir de 10h :

- Vannes : La Rabine,

- Lorient : Place de la mairie,

- Pontivy : La Plaine,

- Belle-île : Le Palais embarcadère


Il nous semble important aussi de faire la grève des achats les jours de grève et de manifestations. C'est une participation au blocage de la machine économique.

Une victoire sociale sur la question des retraites aurait vraisemblablement une onde de choc positive au-delà des frontières hexagonales. Les classes populaires des autres pays pourraient s’en servir comme appui pour mettre un coup d’arrêt aux régressions sociales menées par l’ensemble des gouvernements. Se battre aujourd’hui pour le système par répartition des retraites est donc un acte de solidarité pour les générations actuelles et futures mais aussi pour les exploitéEs de tous les pays.

Nous ne leur devons rien, la bourgeoisie nous doit tout !

RETRAIT TOTAL DU PLAN RETRAITE ! (tract de l'OCL / OLS)

Pour la bourgeoisie, qui mène la danse, la réforme des retraites est indispensable afin, paraît-il, de « sauver » le régime par répartition. En fait, l’application d’une telle réforme – cotiser plus et plus longtemps pour être bien moins pensionné – ouvrira au contraire la voie à une retraite complémentaire par capitalisation que seuls les hauts revenus pourront se payer.
Sous prétexte de réduire la dette publique, cette réforme est encore un moyen supplémentaire de diminuer les dépenses sociales. Le but étant de nouvelles sources de profit pour le marché capitaliste.
Si cette réforme des retraites passe, le reste suivra. C’est pourquoi nous n’avons d’autre stratégie que de nous donner les moyens d’arracher son retrait total.
Ainsi que l’a dit le mouvement en Grèce : « Les peuples n’ont pas de dette, ils ne doivent rien à personne ». La « crise » actuelle n’est pas la nôtre. Les seuls à bénéficier de la situation présente sont ceux qui en sont responsables. Alors, qu’ils paient !

ARRÊTONS D’ÊTRE DUPES...

Nous n’accordons aucun crédit aux confédérations syndicales qui, unies ou non, nous convoquent de temps à autre à une journée de « mobilisation » sans lendemain : les syndicats ne font rien d’autre que défendre leur position de « partenaire social » face à l’État, et leurs actions visent non à créer le rapport de forces nécessaire pour le faire plier mais à agréger un mouvement d’opinion capable d’obtenir quelques aménagements de l’ordre existant avant de nous inviter à rentrer sagement à la maison.
Le combat mené autour de la réforme des retraites n’est pas non plus celui d’un large regroupement de gauche contre un gouvernement de droite, comme le disent certains. Les gouvernements de gauche en Europe (tels ceux de l’Espagne et de la Grèce) appliquent exactement la même politique que ceux de droite : recul de l’âge de départ à la retraite, baisse des salaires, privatisations, etc. En France, si la gauche revient au pouvoir, elle fera pour le capital ce que la droite n’a pas pu ou su faire.

... ET OPTONS POUR LE SEUL CHOIX POSSIBLE !

Nous qui sommes aujourd’hui dans la rue, en nous révoltant, nous avons plus à gagner qu’à perdre. D’autres formes de lutte sont nécessaires, comme ne plus faire payer les usagers : transports, électricité, etc. et occuper des lieux stratégiques, tout en sachant qu’il nous faudra arrêter tout, réfléchir et agir collectivement afin de faire reculer l’État.
Auto-organisons-nous à la base pour mettre le plus vite possible le capitalisme à la poubelle, une fois pour toutes et avant qu’il ne nous détruise.

Une révolution est à faire, une autre société à construire !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Grève générale en Espagne.

Le 29 septembre en Espagne : La Fédération anarchiste solidaire.


La population qui vit en Espagne subit une série de régressions sociales de la part du gouvernement socialiste Zapatero, dans un contexte d’effondrement de l’économie et de chômage massif. Pour déréguler davantage encore le marché du travail à travers de nouvelles lois dictées par le patronat, les réformes touchent les droits du travail, les rémunérations des gens privés d’emploi, la durée des contrats à durée déterminée, offre la création d’un marché lucratif de recherche d’emplois parallèlement à l’INEM (équivalent de l’ANPE), l’augmentation de la TVA et baisse ou gel des salaires et pensions diverses, accentuation de la chasse aux travailleurs sans papiers... L’attaque est dure, et généralisée : des millions de travailleurs et travailleuses vont donc payer durement la crise économique, et permettre à l’Etat espagnol et aux patrons d’imposer une logique néo-libérale.

 

Alors que les travailleurs et travailleuses de France luttent depuis des mois pour protester contre une nouvelle réforme du système des retraites, imposée par le gouvernement et le patronat français, la Fédération anarchiste invite les camarades espagnols à accentuer la pression en faveur de la grève générale, dans l’objectif du 29 septembre, jour de grèves et manifestations à travers tout le pays. Nous subissons nous aussi l’inertie des bureaucraties des syndicats majoritaires qui ne veulent pas exercer un rôle décisif ; c’est pourquoi nous vous encourageons à faciliter la convergence, avec les organisations sociales et syndicales qui se réclament de la révolution sociale, libertaire et autogestionnaire, vers l’union et l’action, afin d’obtenir la victoire par la grève générale et la paralysie de l’économie.

Repost 0
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 20:07

En Russie, les mouvements fascistes sont en pleine expansion et multiplient les agressions. La répression s'abat pourtant en priorité sur ceux qui s'y opposent. (cf. Le site Solidarité avec les antifascistes russes). Alors que la Russie est un partenaire privilégié pour l'Union Européenne, et spécialement de la France, il est important de s'interroger sur ce qui s'y passe.
C'est pourquoi une journée d'information et de solidarité avec les antifascistes russes est organisée le samedi 2 octobre, au  café de la Pente, à Rochefort en Terre, par le collectif Le point d'ébullition.
15h : Projection vidéos sur les antifascistes russes et rencontre-débat avec le collectif de soutien aux antifascistes russes. Entrée libre.
19h30 : Concert punk avec Cartouche, Mauvaise Graine, Bakounine, Death or Glory. Tables de presse. Tarif : 5€.
Infos : ebullition@laposte.net. et http://www.ebullition.lautre.net/concert.html

 

 

affiche concert samedi 02 oct

 

Russie et Biélorussie

Solidarité internationale contre la répression !

Liberté pour Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov !

Le 28 juillet 2010 plus de 200 personnes, jeunes antifascistes et anarchistes, ont mené une manifestation spontanée devant la mairie de Khimki (banlieue nord de Moscou), pour la défense de la forêt de cette ville qui a été abattue au profit du grand business. L’action, lors de laquelle plusieurs vitres ont été brisées, a trouvé un large écho. De leur côté, les autorités y ont répondu par des répressions. Au lendemain de l’action deux militants des mouvements sociaux connus, Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov, ont été arrêtés. Ils sont menacés de 7 ans de prison pour vandalisme bien qu’il n’y ait pas de preuves de leur complicité à des actes illégaux. D’autres militants, principalement des antifascistes, subissent des poursuites policières.

 

Les autorités, par peur d’une vague montante des protestations contre la déforestation, ont enfin reculé en exprimant la volonté de réviser le projet de l’autoroute. Mais il n’y a pas lieu de crier victoire. Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov sont toujours en prison sans droit, pris en otage par les autorités.

 

La Fédération anarchiste condamne la répression de l’État russe à l’encontre des militants écologistes et sociaux. Nous demandons la libération immédiate et inconditionnelle d’Alekseï Gaskarov et Maxime Solopov, ainsi que l’arrêt de toute intimidation envers les militants de l’opposition en Russie.


Solidarité avec les activistes biélorusses

La Fédération anarchiste s’inquiète de la situation en Biélorussie. Début septembre, suite à l’attaque de l’ambassade russe à Minsk, la police a arrêté différentes personnes.

À ce jour 7 compagnons sont encore détenus : Igor Bogachek, Valeriya Khotina, Sergey Sliusar, Nikolay Dedok, Alexey Zhingerovsky, Alexander Frantskevich et Anton Laptenok.

Deux autres personnes ont été arrêtés, Vladimir Volodin and Tatiana Seminischeva sans réelle charge. La détention des sept personnes arrêtées le 3 septembre a été prolongée.

Certaines sites anarchistes russes et biélorusses ont publié une déclaration d’un groupe anarchiste inconnu revendiquant l’attaque au cocktail molotov contre l’ambassade russe et déclarant soutenir l’action des défenseurs de la forêt de Khimky. Pour le moment, on ne connait pas grande chose ni sur ce groupe ni sur ses activités. Mais selon son communiqué, la police a arrêté des personnes innocentes.

La situation se complique car la police poursuit ses recherches, avec arrestations et interrogatoires de militants. La plupart des personnes interpelées le sont pour le simple fait d’être dans les répertoires téléphoniques des personnes arrêtées.

La Fédération anarchiste condamne les arrestations arbitraires et la répression dont sont victimes les militants sociaux. Elle condamne la criminalisation des mouvements sociaux et la politique sécuritaire des États qui utilisent des faits divers pour museler les libertés individuelles et collectives.

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
commenter cet article
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 18:53

Un site est dédié à cette volonté de grève générale.

Chaque jour, il recense les Assemblées Générales et les positions des syndicats qui optent pour la grève reconductible.

C'est ici : http://www.7septembre2010.fr/

L'information doit circuler !

 

Voici, en attendant les rendez-vous pour les manifestations retraites du samedi 2 octobre dans le Morbihan. 10h à :

- Vannes : La Rabine,

- Lorient : Place de la mairie,

- Pontivy : La Plaine,

- Belle-ile : Le Palais

 


Repost 0
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 13:56

Après les Rencontres amérindiennes - Soutien aux Mapuche du Chili - Lorient - Auray du vendredi 4 au dimanche 6 juin 2010 , voici les suites des luttes en cours :

 

 

 

CHILI  : TOUS VIVANTS, TOUS LIBRES !

 

SOLIDARITÉ AVEC LES 34 PRISONNIERS POLITIQUES  MAPUCHE

EN GRÈVE DE LA FAIM !

 

 

Au sud du Chili,  34 Prisonniers Politiques Mapuche sont en grève de la faim depuis plus de 60 jours, répartis dans six prisons, pour faire connaître et aboutir leurs revendications.

 

Les médias ont fait connaître au monde entier la situation dramatique des 33 mineurs chiliens prisonniers des entrailles de la terre. Au même moment, 34 Prisonniers Politiques Mapuche risquent leur vie dans une inacceptable indifférence. Ils se battent ainsi que leurs familles pour dénoncer le silence des médias et le mépris des autorités pour leurs revendications.

 

Injustement victimes de la loi antiterroriste héritée de l’époque Pinochet, ils ont pris l'ultime des décisions pour se faire entendre.

 

Pourquoi  cette « injustice »?

 

La loi 18.314, connue sous le nom de "loi antiterroriste", est utilisée, aujourd’hui, principalement pour stigmatiser et écraser les mouvements sociaux et particulièrement ceux du Peuple Mapuche. Les actuels accusés (96 au total) se trouvent judiciairement dépourvus de tous les moyens de défense du Droit commun, ce qui se traduit par une série d’irrégularités :  "présomption de culpabilité", détentions arbitraires, tortures et châtiments psychologiques, détentions provisoires prolongées, non-signification des charges retenues contre eux, accusations basées sur des déclarations de “témoins sans visage” avec lesquels il n’y aura aucune confrontation, déplacements arbitraires et harcèlement incessant de la police chilienne dans leurs communautés.

  

À l’appel lancé par le « Collectif des familles des prisonniers politiques Mapuche au Chili », pour soutenir internationalement les revendications de ces hommes et enfants en grève de la faim, le Collectif de soutien au Peuple Mapuche en France* soutient  leurs revendications :

 

- La fin d’utilisation de la loi 18.134, connue sous le nom d’antiterroriste, appliquée  par le régime de Pinochet à l’encontre des opposants à la dictature et, à présent, tout spécialement à l’encontre du Peuple Mapuche;

- La fin du double jugement – civil et militaire  – imposé aux inculpés Mapuche pour des affaires à caractère civil.

- La révision de tous les jugements antérieurs concernant les membres de communautés Mapuche condamnés au titre de la loi antiterroriste.

-  La reconnaissance de leurs droits environnementaux, sociaux, culturels et politiques, en accord avec la Convention 169 de l’OIT approuvée par le Congrès chilien et en vigueur depuis septembre 2009.

 

Rassemblement à Paris le 8 septembre devant l'ambassade du Chili



 (*) Ce Collectif regroupe la Fondation France-Libertés, l’AFAENAC, la Commission Amérique Latine du MRAP, le Collectif pour les Droits de l’Homme au Chili,  le Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques - CSIA Nitassinan, l’Association France Amérique Latine, l’Association des Ex-réfugiés politiques de Fontenay-sous-Bois, l’Association RELMU Paris, l’Association Terre et Liberté pour Arauco, l’association Nuevo Concepto Latino, l’Association La Bizikleta…

 

Autres vidéos d’infos (en Espagnol), elles durent quelques minutes chacune.

 

http://www.youtube.com/watch?v=gECbVAF8ndU&feature=player_embedded

 

http://www.youtube.com/watch?v=pEkyblfn6oo

 

Daniel Mermet (émission Là-bas si j'y suis sur France Inter) était du lundi 13 septembre au vendredi 16 septembre au Chili, dont le jeudi 16 précisément à Temuco en plein coeur de la Terre Mapuche. Depuis lundi 13/9 donc, en début d'émission, il rappelle la lutte des Mapuche et leurs revendications... Il fait aussi des parallèles intéressants  avec la France. Accès aux émissions : http://www.la-bas.org/

 

 Pour aller plus loin : Article du Monde diplomatique "Mapuches, les Chiliens dont on ne parle pas"

Vous pouvez écouter (ou réécouter en podcast) les émissions "Terre et Liberté" de Radio Libertaire, le deuxième lundi de chaque mois, de 16h à 18h. Accès aux émissions ici : http://terre-et-liberte.net/spip.php?article4

Repost 0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 11:50

Salut,

pour les retraites, il va encore falloir en mettre un coup pour populariser l'idée de grève générale, pour redonner confiance en la capacité politique des exploitéEs, précariséEs et laisséEs pour compte !

Noam Chomsky : "Le pouvoir ne souhaite pas que les gens comprennent qu'ils peuvent provoquer des changements."

Pour ce qui est du décompte du nombre de manifestantEs, visionnons toujours cette savoureuse vidéo d'Action Discrète qui remet les pendules à l'heure... à sa manière : http://anars56.over-blog.org/article-de-l-art-et-la-maniere-de-compter-le-nombre-de-manifestantes-action-discrete-57671678.html

On a fait un compte-rendu des manifs du 23 septembre dans le Morbihan et Quimperlé : http://anars56.over-blog.org/article-compte-rendu-manifestation-retraites-vannes-du-jeudi-23-septembre-57586209.html

Pour le samedi 2 octobre, prochaine manif sur les retraites, à l'appel des organisations syndicales, une partie du groupe libertaire Lochu - Ferrer (et FA 56) est déjà prise par l'organisation de la journée de soutien aux antifascistes russes au Café de la Pente, à Rochefort en Terre.

Couverture et sommaire du Monde libertaire de cette semaine : http://anars56.over-blog.org/article-le-monde-libertaire-1605-du-23-au-29-septembre-2010-57628727.html

Radio libertaire en podcast ici : http://media.radio-libertaire.org/php/grille.php

Les nouveautés débutent par * et rappelons que le groupe libertaire ne se reconnaît pas strictement dans tout ce qui est proposé.

Si vous voulez nous rencontrer pour aller un peu plus loin avec nous ou simplement discuter, RDV le lundi 4 octobre, de 18h15 à 19h15, à la maison des associations de Vannes, 6 rue Tannerie.

Anarchas salutations,
le groupe libertaire Lochu Ferrer & fédération anarchiste Vannes - Lorient

---------------------------------------------

Du vendredi 24 au dimanche 26 septembre - Bovel (35) - Festival On n'est pas là pour enfiler bovel. Musiques en tous genres avec beaucoup de tendances anarcho punks & variantes. Ateliers : masque, soudure, sérigraphie, couture, bière DIY, gravure, méca, trampoline, forge, pain savon. Spectacles, projections - Bouffe vegan - prix libre pour les 3 jours. Ca se passe au bois d’enatz Bovel (30 km de Rennes). Détails :
http://www.anartoka.com/pas-dupes/viewtopic.php?t=3822

---------------------------------------------

* Samedi 25 septembre - Rennes - Manifestation contre la nouvelle loi sur l'immigration - 15h - Place de la mairie - A l’appel de la coordination régionale Bretagne – Pays de Loire solidaire des personnes immigrées. Plus d'infos.

---------------------------------------------

* Samedi 25 septembre - Moëlan Sur Mer (29) - Film "Solutions locales pour un désordre global" de Coline Serreau, suivi d'un débat avec des acteurs locaux du développement durable - Organisé par l'association Rivière et Bocage du Bélon - Cinéma Le Kerfany - 4 euros. 15h.

---------------------------------------------

Samedi 25 et dimanche 26 septembre - Muzillac - Foire BIO (dont 2 conférences : Samedi, 15h30 : Vers une économie et une monnaie au service de l'homme et de la planète par Philippe Derudder.
Dimanche, 15h30 : Pour une agriculture sans pesticides, la voie de l'agroécologie par Marc Dufumier et François Veillerette). Centre du vieux couvent.

---------------------------------------------

Samedi 25 septembre - St-Nazaire (44) - Concerts "Ruban Violet" (tendances anarchos punks hardcore) contre la politique de l'exclusion, le contrôle de la population par la haine et la peur, le culte du pouvoir et de l'argent, la corruption systématique... avec Haymarket + Karaté 2000 + Bastard Academy. Entrée Prix Libre ou Gratuit - 21H - au Radeau Aux Sorcières (176 rue Henri Gautier).

---------------------------------------------

Samedi 25 septembre - Gurunhuel (22) - Concert de soutien au lieu alternatif et autogéré PK2 - Avec 3 groupes (anarcho punk + Hip hop révolutionnaire) - Videos-projections - Lieu-dit Herriet - Affiche ici : http://www.ebullition.lautre.net/concert.html

---------------------------------------------

Vendredi 1er octobre - Rennes - Concert anarcho punk rock "dispac'h" (révolution en Breton) organisé par l'asso General Strike (grève générale) avec  HEAVEN SUCKS, SKUDS AND PANIC PEOPLE, TROUZ AN NOZ, CARTOUCHE. Au JARDIN MODERNE. 6 €. 19h30

---------------------------------------------

Samedi 2 octobre - Rochefort en Terre - Café de la Pente - SOLIDARITE ET SOUTIEN AUX ANTIFASCISTES RUSSES - 15h : Projection vidéos et rencontre avec des membres du collectif de soutien aux antifascistes russes - 19h30 : Concert anarcho punk rock avec CARTOUCHE, MAUVAISE GRAINE, BAKOUNINE, DEATH OR GLORY. 5 euros. Organisé par LE POINT D'EBULLITION

---------------------------------------------

* Samedi 2 octobre - un peu partout - Manif pour le retrait du plan retraites du gouvernement

---------------------------------------------

* Jeudi 7 octobre - Ploërmel - Réunion publique sur la vidéosurveillance à Ploërmel (continuée par la municipalité de gauche) et les moyens de la dénoncer et de la combattre - Salle des Carmes, sous l'Office du tourisme 5, rue Val. 20h30. Par le collectif Ploermel sans videos.

---------------------------------------------

* Mardi 12 octobre - un peu partout - Grève et manifestation contre le projet retraite du gouvernement

---------------------------------------------

* Vendredi 15 Octobre - Inzinzac Lochrist - Cinéma le Vulcain : projection du film "Ajami", en collaboration avec le comité de jumelage avec Hallulh (Palestine) en présence de Janine Euvrard qui a écrit aux éditions Michalon "Israéliens-Palestiniens : que peut le cinéma ? - 20 h

---------------------------------------------

* Samedi 16 octobre - Plescop - Pique-nique végétarien - ChacunE apporte un plat végétal et/ou une boisson - Table de presse : droits des animaux, aspects sociaux et environnementaux, recettes... Midi - Parc de l'Hermine (Allée de l'Europe) Infos : veg56@voila.fr

---------------------------------------------

Depuis le mardi 26 juin jusque fin octobre 2010 - Rennes - Exposition de dessins extraits du Monde Libertaire (hebdo de la fédération anarchiste) - Local anarchiste La Commune, 17 rue Châteaudun. Permanences les mercredis et samedis, de 14h à 18h - Tél/Rep : 02 99 67 92 87. LIBRAIRIE, BIBLIOTHEQUE, TRACTS, AFFICHES..

---------------------------------------------

Vendredi 29 octobre - Trégunc (29) - Concert de soutien aux antifascistes russes, tendance anarcho punk avec Jaya the cat, The Decline, Trouz an Noz, Heyoka. Expos, stands, etc... Salle Sterenn. 8 euros

---------------------------------------------

Repost 0
Published by anars56 - dans Actus
commenter cet article
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 21:44

Il est toujiours bon de la revoir cette vidéo...

 

 

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 10:23

 

Affrontements et arrestations à Saint-Nazaire

 

Trois des six hommes interpellés jeudi soir à l’issue des incidents entre manifestants et forces de l’ordre ont été condamnés à des peines de prison ferme, hier à Saint-Nazaire. Un tuyauteur au chômage, un salarié des chantiers STX et un agent SNCF comparaissait pour avoir jeté des bouteilles ou des pierres sur les policiers. Seul l’un des trois a reconnu avoir lancé une bouteille. Deux ont été incarcérés à l’issue de l’audience pour deux mois de prison. Le dernier, au casier vierge, a écopé d’un mois ferme mais est ressorti libre du tribunal.

 

Infos du CODELIB Saint-Nazaire (Comité de défense des libertés fondamentales contre les dérives sécuritaires) :

 

Compte-rendu du procès du 24 septembre 2010 : comparutions immédiates suite à la manif du 23


Les 3 prévenus comparaissaient pour le même chef d'inculpation, à savoir jets de projectiles et attroupement illicite avec possession d'armes (à savoir des bouteilles). Le procureur demande 3 mois fermes avec mandat de dépôt pour les trois prévenus. A plusieurs reprises il évoque la nécessité de l'exemplarité et quand les avocats demandent une peine juste, il répond qu'il demande bien peu étant donné que les peines prévues par le code pénal pour ces chefs d'accusations vont jusqu'à 3 ans ferme voire 5 ans. 


Le premier prévenu, M. « B.», sans emploi depuis juillet et en reconversion professionnelle, a un casier judiciaire mais rien depuis 4 ans. Maitre Riaud insiste sur la question des sommations qui n'ont pas été entendues en rappelant le jugement en appel de l'affaire de l'année dernière et en évoquant un PV laconique sur la question des sommations.
L'avocate demande une peine mixte pour son client.

Les deux autres prévenus sont défendus conjointement par Maitre Loret et Maitre Lemoigne, qui demandent la nullité de la garde à vue (voire conclusions de la cour européenne des droits de l'homme), la requête cependant ne peut aboutir car la législation actuelle reste en vigueur jusqu'au 1er juillet 2011.

Monsieur « D. », soudeur à STX (Chantier naval) père de famille sans casier (0,47g d'alcool par litre d'air expiré) a jeté une canette sur une voiture, qui s'est avéré être un véhicule de police. Il s'excuse et précise qu'il ne savait pas qu'il s'agissait de policiers. Le procureur s'étonne qu'il n'ait pas entendu les sommations d'une part et qu'il n'ait pas reconnu le véhicule (peut être à cause de l'alcool selon lui). En l'occurrence les faits n'ont pas eu lieu sur le lieu de l'attroupement rappelle l'avocat et le véhicule
était banalisé.

Il précise que par ailleurs aucun des responsables syndicaux présents dans la salle n'a entendu les sommations. Son avocat souligne par ailleurs que lors de la garde à vue le chef d'accusation était de dégradations (hors le rapport ne mentionne que des dégâts mineurs) et que celui-ci a été changé. Il déplore l'absence d'avocats lors de la garde à vue (aucun prévenu n'en a demandé).

Monsieur « Z.», agent SNCF (0,97 g d'alcool par l. d'air expiré) a un casier (conduite en état d'ivresse). Il a renvoyé une goupille de lacrymo.
Sa petite amie témoigne, ils ont été arrêtés sur un parking et ont dit qu'ils étaient devant la sous-préfecture. Il se souvient de son acte, qu'il assume et souligne à propos de l'alcoolémie que l'alcool désinhibe. Il évoque la mention d'un film sur lequel on le verrait lors de sa garde à vue. Au tribunal il n'y a que des photos sur lequel on ne le voit pas, pas plus que les autres d'ailleurs.
Maitre Lemoigne s'étonne lors de sa plaidoirie que l'on qualifie de violence le renvoi d'une grenade vide par un manifestant alors que l'envoie de grenades pleines par les forces de l'ordre est considéré comme normal.

Le délibéré dure environ 5 minutes et la sentence tombe : 2 mois fermes avec mandat de dépôt pour MM. B. et Z., un mois ferme sans mandat de dépôt pour M. D. qui est convoqué chez le juge
d'application des peines.

Maitre Lemoigne a immédiatement fait appel de la décision concernant M. Z.


Un lycéen de 16 ans gardé à vue et poursuivi

J., 16 ans, a également été arrêté à l’issue de la manifestation. D’après nos information, il semblerait qu’il ait été frappé lors de son arrestation et/ou garde à vue et conduit à l'hôpital.
Il est accusé de jets de projectiles et de bris de vitrines (ce que ces copains présents démentent). Il a avoué pendant la garde-à-vue et signé le PV (on peut se demander dans quel état).
Sa mère a signé le PV reconnaissant qu'elle a pris connaissance des déclarations de son fils et de sa libération (sans présence d'un majeur, sous ordre du procureur) et actant qu'elle a refusé de signer la convocation car elle pense que son fils n'a rien fait.
Il est convoqué le 30 novembre devant le tribunal pour enfant.

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 09:02

« B.A.V.U.R.E. : Balle Atteignant Victorieusement Un Ressortissant Etranger. »

Anonyme

Où trouver Le monde libertaire près de chez vous ? Cliquez ici.
ML-1605-recto.gifSommaire


Editorial

Grève illimitée, par J.-P. Levaray, page 3

Conti : rebelotte !, par E.Vanhecke, page 4

Orage syndical, par J.-P.Germain, page 5

Brèves-Hebdo, page 6

Nomad’s land, par P. Sommermeyer, page 7

Vive l’outrage, par M. Rajsfus, page 8

Propagande en stock, par N. Potkine, page 16

Télévision piège à cons, par R. Nardonne, page 11

Georges Fontenis (2/2), par Julien, page 13
ML-1605-verso.gif
Puante usine, par Paco, page 17

Mostra de Venise, par H. Hurst, page 18

Solidarité internationale, par F.A., page 20

Vie du mouvement, page 21

La radio, page 22

L’agenda, page 23

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 14:45

Il est toujours difficile de jauger le nombre de manifestantEs mais il est clair que la mobilisation n'a pas molli à Vannes. Le rassemblement à la Rabine a débuté à 10h par les discours des confédérations syndicales. Ce qui nous (groupe libertaire Lochu et fédération anarchiste Vannes) a permis de distribuer notre tract revendiquant clairement le retrait du projet retraites du gouvernement et appelant à la reconduction et à la généralisation de la grève.


Le cortège s'est ensuite mis en branle et il a aggloméré quasiment le même nombre de manifestantEs, sinon plus (!), que pour la manifestation du 7 septembre, c'est-à-dire plus de 12 000 personnes en lutte pour leurs droits.  Les lycéenNEs et étudiantEs ouvraient la marche, suiviEs par les cortèges syndicaux. Nous étions au milieu avec drapeaux noirs (cela va de soi car tant qu'il y a du noir il y a de l'espoir !) et mégaphone à scander quelques slogans (cf la liste). Après le passage de la manifestation, nous avons pu constater et admirer que des individus non identifiés avaient encollé des affiches-slogans (bien comme il faut !) sur les vitrines des banques, compagnies d'assurances, agences intérim, etc... (cf ci-dessous). Il est vrai que la décoration des rues de Vannes laissaient à désirer. Elles se sont ainsi embellies ! Il semble que cet embellissement ait eu les suffrages des manifestantEs qui ont largement applaudi... Il n'est en revanche pas sûr que les banquiers et autres hommes d'affaires aient goûté d'être ainsi dévoilés en tant que véritables profiteurs et parfaits exploiteurs.

 

Dans le Morbihan, la mobilisation était identique au 7 septembre... On ne lâche rien ! Rien n'est joué. On peut encore faire plier le gouvernement plutôt que nous laisser piller !!! A Lorient, ce sont donc encore plus de 25 000 personnes qui ont manifesté, revendiqué, crié leur rage, bien plus de 3000 à Pontivy (plus que le 7 septembre !), 300 personnes à Belle-île.

 

Sur Lorient, le rond-point de Lann-Sevelin (Caudan-Lanester) a été bloqué dès 6h45 le matin à l'initiative de l'UL Cgt Lanester-Hennebont, à laquelle se sont joints d'autres individus (dont 1 camarade du groupe libertaire Ferrer). L'après-midi, un comité de grève, impulsé par la Cgt SBFM, avec FO, Sud-Solidaires et d'autres, a bloqué la voie express durant 2 heures.

A Quimperlé, où + de 5 000 personnes ont manifesté, une bonne partie du cortège  s'est émancipée du parcours défini par les syndicats pour aller bloquer durant une demie heure la voie express. Ces manifestantEs étaient contentEs de dire et de faire STOP. La CGT a fait refluer les troupes en prenant l'initiative du départ vers 12h10. La route n'est-elle pourtant pas le vaisseau de l'économie ultra-libérale ?

 

Prochaines manifestations retraites dans le Morbihan le samedi 2 octobre (10h) à :
- Vannes : La Rabine,
- Lorient : Place de la mairie,
- Pontivy : La Plaine,
- Belle-ile : Le Palais 


 

Tout est à tous, rien n'est à eux / tout ce qu'ils ont, ils l'ont volé / ils l'ont volé ! / Partage des richesses / Partage du travail / Ou alors, ça va péter / Ca va péter !

Image1-manif-230910.JPG

 

 

 

image-2-230910.JPG

 

 

 

image-3-230910.JPG

Repost 0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 16:58

 

 

 

- C'est pas dans les salons, c'est pas à Matignon qu'on obtiendra satisfaction. C’est  d

arton504-a0199

ans  la grève, c’est dans l’action ! Il faut lutter ! S'organiser ! Se syndiquer ! 

- C'est pas un jour de grève / qui nous fera gagner /  c'est la grève / illimitée !

- C'est pas la retraite qu'il faut réformer, c'est le capitalisme qu'il faut éliminer !

- De l'argent, il y en a, dans les caisses du patronat ! De l'argent, on l’prendra, dans les caisses du patronat !

 

- Tout est à tous, rien n'est à eux / tout ce qu'ils ont, ils l'ont volé / ils l'ont volé ! / Partage des richesses / Partage du travail / Ou alors, ça va péter / Ca va péter !


- Les retraites / sont nos salaires / les diminuer / c'est nous voler !

- Non non non ! / c'est pas à l'assemblée / c'est pas en 2012 / que ça va s'arranger / Non non non ! / c'est pas les élections / c'est la grève générale / qui fait peur au Capital !

- Quand on a dû sauver / ces gros cons de banquiers / on a vu que les caisses / ont débordé !


- Ils mentent, ils volent… ras le bol de ces guignols !

- Contre la loi du fric et des patrons ! Partageons les richesses, autogestion !

- A bas / à bas / la dictature / du patronat !

- Dépouillés ! / pas par les Rroms / par les spéculateurs / et par les financiers !

- Qui sème la misère, récolte la colère ! Grève générale ! Révolution sociale !

- Dans les usines, dans les bureaux, dans les écoles, dans les quartiers… C’est tous ensemble qu’il faut lutter

- Parents licenciés, Jeunesse précarisée... ça ne peut plus durer, ça va péter !

- Les patrons / sont des voleurs / Les retraites : aux travailleurs

- C’est pas les retraités, qui coûtent cher, Ce sont les actionnaires, le Medef et les banquiers !

- On n’veut plus faire / de sacrifices / pour augmenter / leurs bénéfices

- Les privilégiés, c'est pas les salariés, c'est le Medef et l'Élysée

- C'est la Sécu, qu'ils veulent tuer, c'est par la lutte, qu'on les fera payer

- C'est pas les retraites, qu'il faut amputer / C'est le chômage, qu'il faut éliminer / C'est les salaires, qu'il faut augmenter

- Ils servent à rien, ils nous coûtent cher, licencions les actionnaires !

- Y a rien à amender, Y a rien à négocier, C'est par la grève qu'on va gagner !

- La cogestion, c'est la grande illusion, ça sert seulement l'intérêt des patrons ! Les travailleurs n'ont qu'une seule solution, se syndiquer pour la révolution

- Une seule lutte, la lutte des classes, une seule guerre, la guerre sociale

- Contre le chômage et la précarité, guerre sociale, grève générale !

- C'est pas le salariat qu'il faut aménager, c'est le capitalisme qu'il faut éliminer !

- Augmenter les salaires, pas les horaires !

- Public, privé ! 37 annuités… C’est ça l’égalité !

- Chérèque Thibault / négociateurs / Chérèque Thibault / bonimenteurs / pour nos retraites / c'est pas des miettes / pour nos retraites / c'est le retrait qu'il faut !

 

- Plus tout ce que notre / votre imagination voudra bien trouver !!!

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements