Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 11:49

maudite soit la guerre liber terre-001

 

maudite soit la guerre liber terre-002

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 10:50

La pièce de théâtre "Les Guerrières de la Paix", sur proposition de l'Association Liber Terre, est programmée pour une représentation unique en Bretagne au théâtre des Halles de Pontivy, samedi 8 mars, à 20h30, à l'occasion de la Journée des Femmes.

L'avant-première de la la pièce vient d'avoir lieu à guichets fermés au Forum Léo Ferré de Paris, où elle a remporté un grand succès.

Elle présente plusieurs belles figures de femmes du mouvement anarchiste, et leur action pacifiste pendant la Grande Guerre.

 

Guerrieres-paix-CP-scan-RV.jpg

 

Ce spectacle met en scène un aspect peu connu de la guerre de 1914 : le combat des femmes pacifistes pour tenter de mettre fin à la grande tuerie, combat qui mènera certaines devant les conseils de guerre.

Composé à partir des paroles et des écrits de ces femmes trop ignorées par l'Histoire, et rythmé par des chansons d'époque, il nous transmet, par delà le drame de cette guerre, un message de fraternité et d'espoir.

 

guerrieres-paix.jpg

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 13:54


La presse locale, dès qu'il s'agit d'un Breton qui sort un peu du lot n'en peut plus de le glorifier... qu'importe d'où lui vient la gloire. Ainsi, un ingénieur brestois vient de recevoir "les insignes de chevalier dans l'ordre national de la Légion d'honneur des mains de Jean-Yves Le Drian", ministre de la Défense. Le Télégramme évoque un "parcours exemplaire" (ici l'article).

Quel est cet exemple ?

"Ingénieur du Génie maritime, son grand-père avait été chargé de la construction d'un grand nombre de navires de guerre dont les cuirassiers Dunkerque et Richelieu".

"Ingénieur des ponts, son père a été en charge du chantier de l'Ile Longue".
Le mérite de notre monsieur est de s'être formé dans... "le corps de l'armement" ! Quelle surprise ! Digne héritier spirituel de son géniteur, il s'est alors "fortement impliqué dans les programmes SNLE (sous-marins nucléaires lanceurs d'engins) et porte-avions".
Il a participé "à la mise en service du Rafale".
Il prend en 2010 la direction des "activités systèmes de mission de défense du groupe Thales".
Telle une malédiction familiale, sa vie semble vouée à la fabrication d'armes de destruction massive... Une constance remarquable ! Cela valait bien un p'tit badge, un brillant pin's !

Espérons que sa descendance rompra avec cet atavisme guerrier pour offrir ses talents et intelligence au service de la paix entre les humainEs et non aux profiteurs des guerres (États et industriels)... en combattant, par exemple, les fabricants et marchands d'armes... c'est-à-dire un pilier du capitalisme !

Car, outre la mise en danger, la souffrance voire la destruction de populations entières quand il en est fait usage, l'armement est un accaparement considérable d'argent, de cerveaux et de bras, qui auraient pu être destinés à des activités sociales et environnementales.

 

Que l'État remette une breloque à ses serviteurs zélés, c'est dans sa logique.

Que le Télégramme en soit la courroie de transmission vaudra peut-être une médaille aussi à ce journal ?!

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 18:16

Depuis une dizaine de jours, il nous était annoncé que l'Etat français, en particulier son chef, comptait bien montrer ses muscles avec un nouveau tir expérimental de missile atomique, le M51, au large de Penmarc'h (29). Confirmant s'il en était besoin que "l'Etat est le plus froid des monstres froids." (Nietsche)

C'est que la fRance fait partie des 9 Etats détenteurs de la bombe atomique, aux côtés des USA, GB, Russie, Chine, Inde, Pakistan, Israël et Corée.

La Fédération anti-nucléaire de Bretagne (dont nous sommes membres) avait dénoncé dans un communiqué la violation du Traité de non prolifération.

Prétendûment arme de dissuasion, le perfectionnement de tels engins de guerre ne fait qu'entretenir la course mondiale aux armements, prive les populations de milliards d'euros qui pourraient être bien plus utiles et entretient un climat mondial d'insécurité avec cette menace de destruction massive.

Le programme global M51 est en effet estimé à 31 milliards d'euros, soit l'équivalent de 18 000 postes d'infirmier-e-s durant 20 ans. En ces temps de recherches de milliards et de chômage de masse, il était sans doute très urgent de procéder à cet essai.

M51.jpgAinsi, dimanche matin, le SNLE (sous-marin nucléaire lanceur d'engins) "le Vigilant" a propulsé ce missile (12 mètres de haut, 56 tonnes, d'un coût de 120 millions d'euros... et d'une puissance de "60 fois Hiroshima" !) qui devait traverser l'atlantique. Il a explosé en vol au bout d'une minute ! Heureusement qu'il n'était pas porteur d'une ogive nucléaire : la Bretagne n'existerait plus et nous ne serions pas là pour nous "gausser" !

56 tonnes de débris (métaux, matériels composites divers) sont donc à chercher au large de la côte finistérienne sur une surface de 900 km2 jusqu'à une profondeur de 100 mètres. Plusieurs navires de la marine nationale sont déjà sur les lieux. Hop encore un paquet d'euros jetés par dessus bord et un surplus de pollution !

Questions :

Et si ce missile avait explosé au moment où il sortait du tube, que seraient devenus les marins ?

En cas de conflit nucléaire, si le missile projeté dévie et frappe un autre pays que celui visé, que se passe-t-il ?

 

Les gouvernements changent, la politique reste la même. La farce continue.

Constatons avec le biologiste Jean Rostand : "La préparation d'un crime est... un crime".

 

Le 9 juin, le mouvement de la Paix organise un festival pour l'abolition des armes nucléaires à Crozon (29), près de la base de sous-marins nucléaires de l'Ile Longue. Programme.

 

Lire aussi :


Le communiqué de l'Observatoire du nucléaire :  le missile M51 tombe à l'eau, la France atomique dans le pastis !

 

Articles du Télégramme :

Tir de M51. Le missile explose en vol (6 mai 2013)

Penmarc'h. La Marine en quête des débris du missile (7 mai 2013)

 

Articles de Ouest-France :

Penmarc’h. Échec du tir de missile M51 effectué en mer (5 mai 2013)

M51. Un missile à 120 millions d’euros pièce (6 mai 2013)

Missile M51. Les pêcheurs dénoncent la « mer poubelle » (7 mai 2013)

Tir raté de missile : débris à repêcher au large du Finistère (7 mai 2013)

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 18:03

Communiqué de la Fédération Anti-nucléaire Bretagne

 

"Nouveau tir de missile nucléaire au large de la Bretagne !


Un nouveau tir de missile M51 devrait avoir lieu le 4 mai 2013 (*), entre 6h 20 et 9h 40, à partir d’un sous-marin nucléaire au large de Penmarc’h (cf carte ci-dessous). Le dernier tir remonte au 27 janvier 2010 (4ème essai) et beaucoup de bigoudens, et notamment les marins-pêcheurs langoustiniers, avaient entendu et suivi le décollage du missile.

Alors que la Corée du Nord continue d’exercer un chantage à l’arme nucléaire et de procéder à des essais de missiles, ce nouvel essai d’un missile français est une véritable provocation et marque la volonté de François Hollande de relancer l’armement nucléaire, et ce dans la droite ligne de ses prédécesseurs Sarkozy, Chirac,

 

En violation caractérisée du TNP (Traité de Non Prolifération), la France développe le missile nucléaire M51. Sous couvert d'une prétendue "modernisation" de l'arsenal existant, c'est à une véritable relance de l'armement nucléaire que l'on assiste. Le missile M51 est en effet constitutif d'un changement radical de doctrine : il s'agit d'une arme conçue pour être utilisée sur le champ de bataille. C'est là un renversement complet de la doctrine de la dissuasion nucléaire, renversement assumé par Jacques Chirac le 19 janvier 2006 dans son discours de l'Ile Longue et non remis en cause depuis.

Avec le missile M51, plus précis et donc permettant l'utilisation de bombes nucléaires de puissance réduite, le gouvernement français poursuit un objectif de banalisation des armes nucléaires et radioactives, et de leur usage. La Fédération anti-nucléaire Bretagne rappelle que toute arme nucléaire ou radioactive est dévastatrice, et entraîne de graves conséquences sanitaires à moyen et long terme. L’usage d’armes à l'uranium appauvri employées en Irak, et probablement encore très récemment au Mali, le démontrent. D'une portée de 6000 km, le missile M51 menace jusqu'à la Chine.

Cette nouvelle violation du TNP vient malheureusement confirmer le mépris du gouvernement français pour le droit international. En contradiction totale avec les dispositions du TNP, François Hollande a une nouvelle fois tenté le 15 février 2013 de vendre des réacteurs nucléaire à l'Inde, un des 3 seuls pays au monde non signataires du traité. Le Sénat a même été saisi d’un projet de loi « relatif à la répartition des droits de propriété intellectuelle dans les accords de développement des utilisations pacifiques de l'énergie nucléaire ». La France contribue ainsi à saboter purement et simplement le TNP, dans le seul but de vendre à l'étranger les réacteurs nucléaires d'Areva. La Fédération anti-nucléaire Bretagne rappelle les liens indissociables entre nucléaire civil et nucléaire militaire, la technologie du nucléaire civile étant une passerelle directe vers la fabrication d'armes nucléaires.

La Fédération anti-nucléaire Bretagne appelle tous les Français à exiger du Président Hollande et du gouvernement qu'il respecte enfin le Traité de Non-prolifération, en engageant la France dans la voie du désarmement nucléaire. Elle demande d’urgence le désarmement de tous les sous-marins nucléaires français et le démantèlement de leurs réacteurs nucléaires avant la catastrophe !

 

(*) Des reports sont possibles aux 5/7/15/26 mai (6h 20 – 9h 40), aux 26/30 juin (6h 20 – 8h 30) et aux 1er/7 juillet (6h 20 – 8h 30). Ces reports sont toutefois conditionnés à la disponibilité du BEM Monge qui était en escale à Boston le 9 avril et participe à la « Grande Armada » à Rouen du 6 au 16 juin 2013.

Carte_tir_M51_2013

 

La Fédération Anti-nucléaire Bretagne a été constituée le 27 octobre 2012 à Pontivy. Elle a pour but de structurer et d’amplifier l’action régionale du mouvement anti‑nucléaire breton, et d’agir pour l’arrêt immédiat du nucléaire.

Plateforme disponible sur les sites www.stop-nucleaire56.org et www.sortirdunucleairecornouaille.org "

 

Le groupe Lochu est membre actif de cette fédération antinucléaire.

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 21:42

“Un processus d’accompagnement politique est nécessaire pour établir, à défaut d’une pleine adhésion, une confiance minimale entre les différentes composantes d’un pays ainsi que vis-à-vis de l’autorité étatique. Sans cette confiance minimale, l’État rencontrera les plus grandes difficultés à établir un monopole sur l’usage de la force” – Livre Blanc Défense et Sécurité nationale 2013 (p. 80).


terminator

 

Le livre blanc est sorti : horreur ! l’Etat PS s’apprêterait donc à saborder l’armée française avec la suppression de 24.000 postes entre 2014 et 2019 ? La droite hurle au scandale ; oubliant que sous Sarkozy, la dernière loi de programmation militaire, courant de 2009 jusqu’en 2014, en avait supprimé 54.000. Quant à Mélenchon et à Le Pen, c’est à qui renchérira le plus sur la gloire de l’armée de la Patrie : le coprésident du Parti de gauche parle d’un “nouvel étiolement de la puissance militaire de la France”, quant à la présidente du FN, elle préconise d’interdire que le budget de la Défense passe sous la barre des 2% du PIB (il est actuellement à 1,5%, ce qui est déjà bien assez monstrueux).


Que les fanatiques, de droite ou de gauche, de la Grande Muette et de l’Etat (qui ne sont qu’une seule et même chose) se rassurent tout de même. Sur les plus de 285.000 postes dépendant actuellement du Ministère de la Défense (dont plus de 218.000 militaires et près de 67.000 “civils”), il en restera tout de même environ 260.000 en 2019. Pour le menu détail des postes de chair à canon supprimés, il faudra attendre la nouvelle loi de programmation militaire, examinée en automne par le parlement.


Surtout, on oublie de dire que le budget du ministère de la Défense est… maintenu. Il continue de caracoler en tête des premiers postes de dépense avec l’Education Nationale (où, ce n’est pas un hasard, l’on apprend aussi à obéir). La machine de guerre (pardon, de maintien de la paix) de la Brave Patrie consume tout de même 11% du budget de l’Etat, ce qui est honorable. Pas moins de 179,2 milliards en euros constants devront être consacrés à l’institution bidassière, entre 2014 et 2019. Si l’on déduit cette coquette somme des 364 milliards d’euros prévus entre 2014 et 2025, il y aura même une augmentation entre 2020 et 2025, avec 184,8 milliards.


Saperlipopette, maiz’alors, pourquoi ces suppressions de postes et de casernes, si elles ne répondent pas au prétexte foireux de la “crise” et du manque de sous ? Pour rediriger l’argent public vers autre chose que de rémunérer des êtres humains, eussent-ils le crâne rasé et le cerveau dûment lavé pour tuer et être tués : les “crises”, c’est bien connu, sont l’occasion de dégraisser le personnel pour augmenter les profits. En l’occurrence, s’il s’agit pour Hollande de “sanctuariser” le budget de l’armée, c’est pour préserver ”l’impératif industriel”, à l’échelle française comme à l’échelle européenne.


Jugeons-en : l’industrie militaire en France pèse actuellement plus de 4.000 entreprises, avec un chiffre d’affaires global de 15 milliards d’euros, exportant entre 25% et 40% de sa philanthropique production. Hormis l’entretien du parc nucléaire militaire océanique et aéroporté, faisant “l’excellence de notre industrie de défense”, le livre blanc affiche le soutien de l’Etat aux vendeurs de canons pour la recherche technologique et le développement des matériels de guerre innovants. Tuer oui, mais avec inventivité !


Les industries de boucherie traditionnelle ne seront pas les seules favorisées par l’Etat ; au nom de la lutte contre le “terrorisme” et les risques “d’instabilité politique”, aussi bien dans certaines régions du monde que sur le territoire national (sécurité intérieure et extérieure faisant “continuité”), le renseignement et la “cyberdéfense” sont appelés à se développer encore plus. Les technologies big-brotheriennes de flicage des moyens de communications, dont internet, sont une priorité (le LB appelle cela la “capacité informatique offensive”). Avec développement des satellites, des systèmes d’interception électromagnétique, et autres “charges utiles adaptées aux aéronefs” (sic). A l’intérieur, il faudra encore accroître vidéosurveillance, flicage des communications, biométrie et autres vigipirateries, pour renforcer notamment le “dispositif gouvernemental de lutte contre la radicalisation”. Le parc technologique gravitant autour du dispositif Frontex est aussi appelé à se développer, contre les hordes d’immigré-e-s menaçant notre beau pays (au nom de la lutte contre les “trafics d’êtres humains”). Dans la même obsession étatiste de la surveillance total, un accroissement substantiel de la flotte de drones est aussi annoncé, bien que la France compte déjà 30 engins tactiques et 12 de surveillance de théâtre. La machine remplaçant l’humain pour broyer les humains, c’est vieux comme la baisse tendancielle du taux de profit.


L’Etat-VRP devra comme de bien entendu persévérer encore dans son concours diplomatique pour augmenter les exportations d’armes estampillées Franchouillie. Et aider les industriels aux nécessaires ”restructurations”… Bref, si on lit entre les lignes, ce livre blanc est tout bénef pour les capitalistes vendeurs d’armes ou de technologies de surveillance bien de chez nous, biberonnés depuis toujours par les mamelles de l’Etat, qui pourvoit généreusement à leur gloutonnerie en leur déversant le bon lait de l’argent public.


Les priorités stratégiques (renforcement du contrôle des territoires d’outre-mer, d’Afrique, du Proche-Orient et du Golfe arabo-persique) couvrent elles aussi les intérêts d’autres lobbys industriels bien connus, ceux ayant le monopole sur certains minerais (dont l’uranium), le pétrole ou le gaz, toutes choses indispensables à la sacro-sainte Croissance du Développement Durable du Profit. Quant aux belles promesses d’en finir avec la Françafrique, c’en est fini : l’occupation de nombreux pays d’Afrique par l’armée française n’est pas un instant remise en question.


Comment les révolutionnaires peuvent-ils-elles lutter face à l’ogre militariste, coeur même de l’Etat, lorsque celui-ci promet de seconder les forces de police et de gendarmerie en cas de “crise intérieure” ? Le dogme de la lutte armée généralisée n’a guère montré son efficacité face à la puissance de feu des Etats, ou alors au prix de nouveaux Etats plus sanglants encore à la clé. Mais s’il est facile, aux types mêmes de l’organisation autoritaire que sont l’Etat et le capitalisme, de surveiller et de réprimer des organisations aux décisions centralisées, il est beaucoup moins aisé de contrecarrer la puissance d’un mouvement social d’ampleur si elle est animée, de façon aussi décentralisée que solidaire, par une multiplicité d’initiatives autonomes de lutte et de vie, librement fédérées et résolues à se défendre contre la violence de toutes les formes de domination.


Source : Juanito, Pavillon Noir, 29 avril 2013

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 11:23

Le Monde libertaire est partenaire officiel du film "Cinq caméras brisées", un documentaire sur les luttes d'un village palestinien contre le mur imposé par l'armée d'Israël, qui sort en salles de cinéma le 20 février. Plus d'infos ici.

cameras-brisees.JPG

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 12:15

Lu sur le site du CIRFA (Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées) :

 

l-armee-recrute-affiche.jpg"Le Centre d'Information et de Recrutement des Forces Armées de Vannes sera présent au "Raid du Golf - édition 2012" sur l'esplanade du port de Vannes, du vendredi 22 au dimanche 24 juin 2012 de 10h00 à 20h00" dans le cadre de sa campagne Devenez vous-mêmes.com.

Constatons d'emblée que la patrie est bien en danger, car "notre" service des armées massacre déjà l'orthographe nationale ! Eh oui, c'est le raid du GolfE (et non du golf... !) du Morbihan dont il s'agit : 4 courses à pied sur les chemins côtiers...

Peut-être est-ce cela l'esprit d'équipe militaire car, comme le constatait Coluche : "Pour toute une équipe, il y a un seul esprit, alors, on partage !"... la langue de la patrie dût-elle en souffrir !


Ah, Vannes et l'armée, une sacrée histoire d'amour : celle du sabre et du goupillon ! Bizarrement, nous préférons Jacques Prévert : "La guerre serait un bienfait des dieux si elle ne tuait que les professionnels." (Fatras)

 

Pour une réponse à la campagne de recrutement de l’armée de terre, nous nous référons sans hésitation à celle intitulée "devenezvousmême.clown" (reprise au site Rebellyon) :

En réponse à la propagande scandaleuse de l’armée de terre française, l’armée des Clowns lance une contre campagne de recrutement intitulée devenezvousmême.clown

Pour pos­tu­ler, c’est ici : http://deve­nez­vous­meme.clown.zici.fr/

Toute par­ti­ci­pa­tion est bien­ve­nue, y com­pris pour animer le web-site !

La ques­tion peut avoir de mul­ti­ples répon­ses… mais la prin­ci­pale est qu‘il est pour nous impos­si­ble de lais­ser passer sans rien dire, sans rien faire, sans rien tenter, le site inter­net « deve­nez­vous­même.com » de l’armée de terre fran­çaise, et sa grande cam­pa­gne de recru­te­ment…

Ce site est donc aussi une invi­ta­tion à visi­ter le site offi­ciel de recru­te­ment de l’armée de terre, car chacun doit se faire son avis sur la ques­tion : http://www.recru­te­ment.terre.defense.gouv.fr/ deve­nez-vous-meme

La ques­tion étant : deve­nir soi même dans l’armée de terre, au ser­vice de la France, est-ce pos­si­ble ?

Est-ce pos­si­ble de « deve­nir soi-même » avec des armes de guer­res, des ordres, une hié­rar­chie toute puis­sante, encore des ordres, de la sou­mis­sion, de la dis­ci­pline, et tout ceci au ser­vice de la glo­rieuse France ? Patrie des droits de l’homme (blanc et riche et homme) ? Patrie de la fran­ça­fri­que ? Patrie du nucléaire ? Patrie pseudo démo­cra­ti­que…

Cette France, qui ose encore affi­cher comme devise « liberté égalité fra­ter­nité » avec pour­tant des poli­ti­ques de plus en plus orien­tées vers la répres­sion, le racisme, les dis­cri­mi­na­tions, le natio­na­lisme, le clien­té­lisme, la cor­rup­tion, le copi­nage…

Est-ce pos­si­ble de deve­nir soi-même au ser­vice et aux ordres de cette France là ?

Ces ques­tions s’adres­sent à nous toutes et tous, citoyens de France et d’ailleurs, citoyens du monde et du Clownistan …

Ainsi que celles-ci : pour vivre un jour un monde de paix, d’amour, de bien­veillance et de par­tage entre tous les êtres humains… doit-on rejoin­dre une armée natio­na­liste, quelle qu’elle soit, avec ses armes, ses fron­tiè­res à défen­dre et ses chefs ?

Ou rejoin­dre la joyeuse « art nez des clowns », avec ses nez rouges, ses armes de déri­sion mas­si­ve, sa bien­veillance, ses câlins, ses bisous, ses cou­leurs, son absence de hié­rar­chie, sa créa­ti­vité, sa liberté…… ?

A vous, à nous de voir… et dans tous les cas, ENGAGEZ-VOUS !

Contact pro­vi­soire : clow­nis­tan69@gmail.com

Les docu­ments joints sont tota­le­ment libres de droits.

 

Recrut-11

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 18:40


Si nous appelons à ce rassemblement un 11 novembre, c'est tout d'abord pour rendre hommage aux victimes de la boucherie de 14-18, mais également à celles de toutes les guerres, actuelles et passées, sacrifiées sur l'autel du capitalisme au nom du nationalisme, ainsi qu'à tous les insoumis, déserteurs et pacifistes d'aujourd'hui et d'hier. Mais aussi pour dénoncer l'armée en tant qu'institution, ainsi que l’avancée du militarisme dans les structures économiques, dans l’éducation et dans le contrôle de la société dans son ensemble.

 

affiche 11 novembre
L’armée, c’est l’insécurité


Cette institution demeure un danger permanent qui pèse sur chacun de nous, en tant qu’individus, mais aussi sur toute la collectivité et en particulier sur le mouvement social, parce qu’elle est le dernier rempart, l’ultime recours armé de l'État et du patronat. Le MEDEF marseillais évoquait d'ailleurs le fait de faire intervenir les militaires dans le port de Marseille récemment. Le plan Vigipirate participe au contrôle des populations sous prétexte de lutte contre le terrorisme. On croise ainsi quotidiennement des bidasses armés jusqu'aux dents dans le métro parisien, les transports urbains, les gares ou certains quartiers… Quant à l'histoire sociale, elle n’est qu’une suite d’exemples sanglants de la nocivité intrinsèque de l’armée : de la Commune de Paris à celle de Kronstadt, des conseils ouvriers d’Allemagne ou d’Italie aux révolutionnaires espagnols, du Chili à la place Tian An Men, la liste est interminable de toutes les forfaitures et abominations de la gente militaire.


Rappelons qu'une instruction datée du 3 mai 2010, rédigée avec le concours des ministères de l'Intérieur et de la Défense par le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), évoque le fait de pouvoir mobiliser 10 000 hommes en cas de « crise majeure ». Ces hommes pourraient être également utilisés dans les quartiers dit « sensibles », où la rénovation urbaine en cours vise à faciliter les interventions policières, mais aussi éventuellement militaires.


Propagande militariste


Des affiches et des spots particulièrement cyniques (« Devenez vous même ») sont apparus ces derniers mois dans les rues et sur les écrans. L'armée française a lancé une grande campagne publicitaire afin de recruter des jeunes, qui parfois se laissent tenter. C’est aussi que les temps s’y prêtent : la crise aidant, rarement la pression pesant sur les épaules de la jeunesse ne s’est aussi bien fait sentir. Elle est une proie de choix pour les sergents recruteurs. Lesquels ne s’y sont pas trompés : sur les 15 000 postes prévus, 12 000 seront réservés à des jeunes sans qualification, promis à l’ambitieux statut de militaire du rang.

Rappelons à cette jeunesse tant convoitée par les vautours en kaki que l'armée, école du crime, est aussi l'école de la soumission. L'armée est une institution hiérarchisée au sein de laquelle chaque individu est «modelé» à force de pression psychologique et d'astreinte physique. Le but étant de produire un modèle quasi-unique de militaire obéissant aux objectifs quelles qu'en soient les conséquences humaines et politiques.
Dans une société sécuritaire encadrée par le management, le militarisme devient le modèle social.

 

L'armée, coûteuse et polluante...


La chose militaire pollue, et pas que les esprits, il suffit de songer aux essais nucléaires, et à toutes les saletés qui ont été fabriquées : armes chimiques, bactériologiques, etc. Et on ne finit pas d’en payer les conséquences, il suffit de demander, à tout-e-s les irradié-e-s ou à tous les mutilé-e-s pour cause de mines antipersonnel par exemple !

Le Sipri (Institut national de recherche pour la paix, de Stockholm), dans son rapport annuel, publié le 2 juin dernier, nous informe qu’en 2009 le monde a consacré 1 531 milliards de dollars au secteur militaire. Soit 49 % de plus qu’en 2000. Et que la France est en bonne place dans cette course à la « rigueur » avec 63,9 milliards de dollars consacrés à l’armement.

 

 

Le capitalisme, c'est la guerre permanente de tous contre tous


Une fois de plus, derrière la guerre, derrière toutes les guerres se cachent toujours les intérêts économiques, les prétentions impérialistes et les appétits militaristes. La présence française en Afghanistan aux côtés des troupes américaines et anglaises est là pour nous le rappeler, les multiples bases de l'armée française en Afrique et ses interventions régulières sur ce continent (Tchad, Rwanda, Côte d'Ivoire...) aussi. De plus l'accord franco-anglais signé le 2 novembre dernier laisse présager du pire: la création d'une force militaire conjointe de plusieurs milliers d'hommes, mobilisables pour des opérations extérieures bilatérales ou sous drapeaux de l'OTAN, de l'ONU ou de l'Union européenne, ainsi que la création d'un laboratoire d'essais nucléaires commun. La conquête par la force armée du pouvoir et des richesses s'inscrit dans la logique et dans la continuation de la domination et de l'exploitation capitaliste sur le monde. Il n'existe pas de guerre juste ni de guerre humanitaire, pas plus que les « frappes chirurgicales » n'épargneront les civils. C'est un avenir de mort et de misère qui s'offre à tous les peuples opprimés.
m_nemo1584.png

Les anarchistes ne cesseront jamais de dénoncer et de lutter contre les marchands de canons, les armées, les nationalistes, les États et les systèmes économiques générateurs d'oppression et de logique guerrière !

Le groupe anarchiste La Digne Rage se joint donc à l'appel lancé à un rassemblement antimilitariste le jeudi 11 novembre 2010 à 10h place Sainte Anne.

http://www.anartoka.com/la-digne-rage

ladignerage@riseup.net

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 23:18

SAMEDI 5 JUIN 15h  MANIFESTATION DE L’HOTEL DE VILLE A LA PREFECTURE DE VANNES

Israël attaque la flottille de la liberté :

9 morts et de nombreux blessés... .

Pour protester contre l'acte de barbarie israélien contre la flottille humanitaire non violente qui se rendait à Gaza !

Pour exiger l'acheminement de l'aide humanitaire à Gaza !

Pour exiger l'intervention immédiate du gouvernement français et la protection des missions humanitaires en direction de Gaza !

Pour exiger une protection internationale des flottilles humanitaires !

Pour exiger la levée totale du blocus de Gaza !

Pour exiger des sanctions contre Israël !

Pour exiger la libération de Salah Hamoury, prisonnier franco palestinien dans les prisons israéliennes depuis 5 ans sans preuve de culpabilité et sans procès.

Les associations soussignées appellent la population à exprimer son indignation devant l’attaque meurtrière par l’armée israélienne de la flottille humanitaire non-violente qui tentait d’acheminer du matériel et des produits de première nécessité à la population de Gaza soumise au blocus israélien depuis 3 années. Cette attaque perpétrée en haute mer constitue un acte de guerre inadmissible. 

 

Signataires : AFPS56, Ligue des Droits de l’homme, CCFD, CELEM, PC, ATTAC, Mouvement de la Paix, Les Verts, Parti de Gauche, Groupe libertaire Lochu-Ferrer & Fédération Anarchiste, Alternative Libertaire, Parti socialiste, ACEAP,  ACTO, UDB,  ALTERNATIFS 56, FSU, CGT, NPA, MOC (mouvement des objecteurs de croissance) …

Cette liste n’est pas exhaustive, d’autres associations sont encore susceptibles de se joindre à cet appel  

 

------------------------------------------------------------------------

 

Ce texte est celui de l'appel du collectif. Il ne nous satisfait pas complètement.

Nous aurions préféré par exemple "Pour protester contre l'acte de barbarie de l'Etat israélien" car, pour notre part, nous distinguons "l'Etat israélien" de "la société israélienne"... comme, d'une manière générale, selon notre point de vue, le terme "Etat" n'est pas l'équivalent de celui de "société".

De même, le terme "Israël" signifie le pays Israël, l'Etat qui le dirige, mais aussi les habitantEs qui y vivent, y compris les opposantEs à la politique du gouvernement (même s'ils sont très minoritaires)...

L' Etat est cet appareil autoritaire, même en régime prétendument "démocratique", qui est détenteur du monopole de l'usage légal de la violence et c'est lui seul qui décide de faire usage, ou non, de cette force via son armée.

La société, elle, est multiple et traversée de conflits, entre autres, de classes. Elle englobe ainsi, en son sein, une minorité opposée à la politique du gouvernement gestionnaire de l'Etat. En Israël, on y trouve les anarchistes contre le mur, les refuzniks, des militantes et militants laïques, pacifistes, etc...

Mais, face à la barbarie meutrière perpétrée par l'appareil militaire israélien et à son Etat qui le commande, il nous est apparu logique de nous associer au collectif pour faire part de notre indignation car il est nécessaire d'être unanimes face au terrorisme étatique !

Repost 0
Published by anars56 - dans antimilitarisme
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er jeudi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog. Nous vous recommandons de télécharger adblock qui les neutralisera. Adblock, logiciel gratuit, fonctionne pour Mozilla, Internet explorer, etc...

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

--------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 26 au dimanche 28 mai - Lorient - Festival Unies sont nos cultures (contre-culture autogérée). 8ème édition. Jam Graffiti, concerts, sound-systems, sk8board, tables de presse, expos, performances... Rue Florian Laporte

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 27 mai - Quimper (29) - 4ème fête de l'autogestion (par la CNT) - De 10h à 20h concerts, discussions, marché gratuit, stands, tables de presse. Entrée libre (sur donation). Esplanade F. Mitterrand

--------------------------------------------------------------------------

Jeudi 1er Juin - Rennes (35) - 20h30 Causerie populaire "idéologies et archéologie préhistorique" (en quoi les interprétations des faits archéologiques sont, depuis la naissance de la Préhistoire (concept né au milieu du 19ème siècle), tributaire des idéologies dans lesquelles baignent les archéologues qui les proposent. On parlera de racisme, de patriarcalisme et des grandes idéologies politiques du 20ème siècle qui s'exercent en filigrane dans les interprétations archéologiques). Organisée par le groupe la sociale de la F.A. Local la Commune

--------------------------------------------------------------------------

Vendredi 2 juin - Caen (14) - Concert de solidarité internationale pour des camarades anarchistes tchèques. avec Sid et Enfants de la lutte. A la Pétroleuse. 20h. Prix libre. Info : groupesanguin@laposte.net

--------------------------------------------------------------------------

Concerts

 

Caen (14)

Autres événements