Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 09:59

Les retraites sans la croissance

(Article extrait du Monde libertaire 1607)

   
Les travailleurs, retraités et chômeurs qui ne se résolvent pas à abdiquer face aux diktats de la finance et de leurs représentants, ont désormais largement démonté le discours des réformateurs sur les retraites (cf ce tract et cette vidéo).

En reprenant les hypothèses des capitalistes, basées sur l’évolution du Produit intérieur brut (PIB), il est en effet facile d’invalider leurs théories alarmistes. Comme le démontre Bernard Friot 1, dont les conclusions sont reprises dans le schéma ci-dessous, l’effort à produire d’ici 2050 est comparable à celui des cinquante dernières années et génère des réserves confortables pour les moins de 60 ans (voir schéma).

Aujourd’hui, beaucoup sont donc convaincus que le seul véritable enjeu du financement des retraites est le partage des richesses. En effet, il s’agit de revenir sur le vol de la valeur ajoutée, réorientée depuis les années 1980 en direction des profits au détriment des salaires, sur lesquels sont assises les cotisations sociales qui financent la prise en charge des risques maladie, invalidité, vieillesse et chômage pour le plus grand nombre.

Pour résoudre la question des retraites, remettre la main sur l’ensemble des richesses créées est évidemment une condition nécessaire, mais elle n’est pas suffisante. S’il est utile de reprendre les arguments de nos adversaires politiques pour démonter leurs discours, il faut aussi savoir se défaire de leur mode de pensée.

Le partage de quelles richesses ?

À moyen terme, l’enjeu caché de la réforme des retraites et de la période à venir est, au delà du partage des richesses, la notion de richesse elle-même.

En comparant le rythme de prélèvement des ressources (accéléré par la croissance mondiale) avec les réserves disponibles, nous pouvons prévoir que le doublement du PIB en 2050, toutes choses étant égales par ailleurs 2, ne sera pas possible.

Selon Bernard Friot, l’augmentation du PIB passe par des activités prédatrices mais aussi et surtout par la transformation d’activités, auparavant gratuites, en emploi (exemple des bonnes sœurs dans les hôpitaux des années 1960 qui sont devenues des infirmières). Mais c’est malheureusement bien la dimension destructrice du PIB qui est aujourd’hui prédominante (voir les liens entre PIB et empreinte écologique dans le rapport planète vivante du WWF 2008) : l’intensité énergétique par unité de PIB décroît moins vite que le PIB global n’augmente. C’est ce qu’on appelle l’effet rebond : si les automobiles consomment moins à l’unité, la distance parcourue augmente en même temps que le nombre de véhicules et avec le suréquipement (dont la climatisation), la consommation d’énergie s’accroît globalement.

Il est donc très déraisonnable d’imaginer, comme le fait Bernard Friot, un salaire moyen de 5 000 euros pour tous, quand la soutenabilité écologique (voir l’empreinte écologique des pays riches) imposerait des salaires bien moindres.

Quelques économistes intègrent ces dimensions à leur réflexion sur les retraites. Jean Gadrey pro pose d’abandonner la base des scénarios actuels : la macroéconomie classique quantitativiste. Selon lui, il faudrait partir d’estimations d’emplois ou de volume de travail par secteurs et sous-secteurs en fonction d’évaluations des besoins, de bilans écologiques et sociaux, et de projets de réorientation de la production.

Pour un syndicalisme autogestionnaire et inventif !

A l’image de la manifestation de la Confédération européenne des syndicats du 29 septembre pour « plus de croissance », la plupart des analyses émanant de la gauche et des syndicats évacuent cette contrainte, qui constitue pourtant la nouvelle donne de ce xxie siècle, de leur réflexion : croître pour redistribuer des richesses toxiques n’a aucun sens.

Les militants syndicaux ne peuvent fonder leurs discours sur l’argument classique de la répartition des richesses sans évoquer le fait que cette richesse essentiellement monétaire va devoir changer de nature et au moins passer par : une collectivisation des usages (mutualisation des biens) ; une réduction des besoins (entretenus par la publicité) ; une réduction de la vulnérabilité des individus et des territoires par le renforcement de leur autonomie (plus de temps pour être acteur soi-même dans des circuits économiques courts et locaux, conception de biens facilement réparables par le plus grand nombre, etc.).
Il nous faut voir bien au delà de la notion de gains de productivité (trop souvent synonyme de flexibilité) et de croissance.

En tant que militant d’un syndicat du bâtiment à la CNT, je constate que cette réflexion existe à travers des projets émergents d’habitats collectifs partagés en lien avec un atelier populaire d’architecture et d’urbanisme, de coopératives de construction et de consommation…

Ces solutions privilégient la sobriété, pour travailler moins et vivre mieux : un vrai projet de société !




1. Bernard Friot, L’Enjeu des retraites, La dispute, 2010, dont je recommande la lecture. (Voir l’article de M.-C. Calmus dans le présent ML. NdR.)
2. En excluant toute régulation par la guerre, par exemple.

Partager cet article

Repost 0
Published by anars56 - dans anticapitalisme
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 21 septembre - Grève et manifestations contre les Ordonnances Macron et cie... 10h30 Lorient (Bld Cosmao-Dumanoir), Pontivy (la Plaine), Belle-île (le Port) à l'appel de l'intersyndicale Cgt, Fo, Fsu, Solidaires, Unef. IMPORTANT : l'intersyndicale réserve 2 cars au départ de Vannes (9h Place de la Libération) avec un passage par Auray et un car au départ de Ploërmel. Un cortège anticapitaliste et libertaire est aussi prévu sur Lorient à l'initiative d'Alternative libertaire.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 22 septembre - Lorient - Rassemblement de soutien à Laurent Guillou et Stéphane Rouxel ex-salariés de l’entreprise Nutréa-Triskalia, victimes des pesticides - 9h devant le Tribunal des Prud’hommes de Lorient (10 rue Georges Collier). Organisé par le Collectif de soutien aux victimes des pesticides de l'Ouest

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 24 septembre - Vannes - 12h Pique-nique de rentrée proposé par le groupe libertaire René Lochu ! Repas, discussions, jeux, café zapatiste solidaire, table de presse et même livres gratuits... Apportez vos musiques et jeux. Aire de pique-nique dans l'anse, rue Larmor-Gwened. En cas de pluie : repli au kiosque à musique sur l'esplanade du port de Vannes.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 23 et dimanche 24 septembre - Muzillac (56) - La bio en fête "Terre en vie" : de 10h à 19h, exposants, animations enfants, forums, débats, concerts…

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du mardi 26 (18h) au mercredi 27 septembre à 5h du matin - Vannes (et dans d'autres départements de Bretagne et de France) - « Nuits debout devant les abattoirs », organisé par l'association 269 Life libération animale. Abattoir Le Floc'h. S'inscrire et bien prendre en compte les consignes.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 29 septembre au dimanche 1er octobre - Theix-Noyalo (56) - Festival "FESTI’NOMADE". Evénement culturel, citoyen, militant autour des modes d'habitats alternatifs, légers, nomades en général et leur intégration au sein du nouveau quartier de Brestivan à Theix (56). 3 journées de rencontres, d’échanges, de conférences, spectacles vivants, films et concerts. Organisées en collaboration avec l'association ANTILABE et l'association HALEM. Lieu : alter quartier de Brestivan

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 30 septembre - Saint-Lô (Manche) - Manifestation contre le réacteur nucléaire EPR en construction (avec une multitudes d'anomalies graves) à Flamanville. Départs en car : Quimper, Quimperlé, Lorient, Auray, Vannes, Ploërmel... http://www.stop-nucleaire56.org/

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 4 octobre - Questembert (56) - 20h00 Soirée discussion "La gestion par les normes au service de l’industrialisation de l’agriculture : comment y résister ?", en présence de Yannick Ogor, auteur du livre « Le paysan impossible ». Centre Alan Meur. Entrée libre mais participation pour les frais d’organisation. Organisée par la Marmite

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 7 octobre - Josselin (56) - 5ème journée de la transition au Centre Culturel. Thème « Les circuits courts ». Forum associatif, espace de gratuité, projection de film, table ronde et débat, des animations autour d’alternatives (four solaire, poêle rocket, marmite norvégienne, climatiseur sans énergie), soupe aux cailloux, repas partagé le soir, stands en lien avec la résilience et la décroissance. Prise de son par la radio Plum’ FM

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 8 octobre - Riantec (56) - Pique-nique végétalien / vegan à partir de 12h à la plage de l'Ile de Kerner. Chacun-e apporte une préparation végétale qui est mise en commun. Table de presse : revues, tracts sur les droits des animaux, les aspects éthiques, sanitaires, écologiques et sociaux de la production / consommation de chair animale. Infos : veg56@net-c.fr

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 13 et Samedi 14 octobre - Vannes - L'Association France Palestine Solidarité 56 fête ses 15 Ans.
Vendredi : « Concert pour La Paix » au Jam Session, 4 place Bir Hakeim
Samedi (Centre socio-culturel Henri Matisse) : 14h « On récolte ce que l'on sème », film documentaire suivi d'un débat en présence du réalisateur palestinien Alaa Ashkar. Entrée libre et gratuite. 16h Goûter Palestinien (Thé, café, pâtisseries en vente sur place). 17h  « Chroniques de Gaza mai-juin 2016 », conférence-débat animée par Sarah Katz et Pierre Stambul de l'Union Juive française pour la Paix. 19h soirée festive Palestinienne (Buffet Palestinien accompagné par un spectacle de la troupe de dabké « Palestine ». Transmettre l’histoire et la culture de la Palestine à travers la Dabké, la danse folklorique palestinienne) - 15€  (repas et animations) – Réservations : 06.11.02.83.74 ou afps56@hotmail.fr

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 14 et dimanche 15 octobre - Rochefort en Terre, café de la Pente (56) - Des alternatives à la psychiatrie : atelier, débat, projection, rencontre. Partage d’expériences et de ressources avec des survivant.es du système de santé mentale. Animé par Gaëlle, Lise et Miran.
Samedi : 18h - Projection de Healing Voices (documentaire 2016), suivi d’un repas « auberge espagnole » avec une présentation-discussion autour du mouvement des entendeurs de voix.
Dimanche : 10h - Atelier, partage de savoirs-ressources pour faire face aux crises ou aux détresses psycho-émotionnelles. 13h repas « auberge espagnole ». 14h30 - Atelier de co-écoute : Se libérer du système de santé mentale

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Concerts

Autres événements

Evénement culturel, citoyen, militant autour des modes d'habitats alternatifs, légers, nomades...
Festi'nomade