Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2021 5 26 /03 /mars /2021 12:24

Salut,

avant un agenda remis à neuf avec force rendez-vous à Auray, voici déjà quelques pépites à propos de la Commune de Paris de 1871 (lectures et sons) :

- Sur France culture, se trouvent de multiples émissions sur la Commune de Paris, il y en a de vraiment intéressantes. Moisson à faire ici :
https://www.franceculture.fr/theme/commune-de-paris

- Sur Arte, on peut voir le documentaire "Les damnés de la Commune" (88 min) jusqu'au 20 mai 2021.
https://www.arte.tv/fr/videos/094482-000-A/les-damnes-de-la-commune/

- Série d'émissions enregistrées de Radio Libertaire pour les curieux et curieuses de cet événement que fut la Commune et de tous ses espoirs.
Avec comme fil conducteur Louise Michel au travers du siècle de la Commune https://lespartageuxdelacommune.blogspot.com/

- Toujours en rapport avec la Commune, on écoutera aussi l'Histoire du "mandat impératif" (même si le qualificatif "impératif" peut surprendre, il s'agit bien du mode privilégié de fonctionnement, de coordination et d'organisation des anarchistes)
https://www.anarchiste.info/radio/libertaire/emission/trous-noirs/

- Si votre librairie locale ne vous satisfait pas, jetez un œil sur la librairie fédérale de la Fédération anarchiste, Publico, et son rayon (garni) Commune de Paris :
https://www.librairie-publico.com/spip.php?page=recherche&recherche=commune#pagination_articles

- Un peu avant ou simultanément la Commune de Paris, il y a eu d'autres soulèvements communalistes en France, notamment à Marseille http://www.groupe-germinal.org/journal/DrapeauNoir_000_web.pdf, à Lyon (avec Bakounine himself !), Saint-Etienne https://lenumerozero.info/La-Commune-de-Saint-Etienne-du-24-au-28-mars-1871,
etc... Etc.

S'il y a eu une tentative manquée d'instauration d'une "Commune" à Brest le 2 octobre 1870, qu'en est-il du Morbihan durant ces années 1870-1871 ? Eh bien, vous en serez plus en lisant le mémoire d'Histoire qu'un sympathisant nous a transmis il y a quelques années et que vous trouverez en pièce jointe ! Merci chaleureux à lui !

En résumé, ce n'était pas folichon par ici. La population à majorité rurale était sous l'influence cléricale. Dans les milieux ouvriers locaux, il n'y avait pas de section de l'Internationale. La presse locale était toute dévouée (servile) au gouvernement de Thiers. Sur le tard, un journal lorientais républicain "modéré" a pu apporter des bribes d'information alternative, à fleuret moucheté, aux discours de l'Ordre bourgeois. Pour autant, tant le gouvernement central que les autorités locales vivaient dans la crainte que l'idée communaliste ne se répande. Malgré leur surveillance constante, il semble que des tracts favorables à la Commune aient circulé au Faouët et à Guiscriff... Le Morbihan aura quand même été en relation directe avec la Commune de Paris, en "accueillant" dans ses prisons des centaines de Communardes et Communards, à la citadelle de Port-Louis et au bagne de Belle-Ile, avant leur transfert vers Brest, la nouvelle Calédonie ou Guyane. Sympa !
Le mémoire, fondé sur les archives, fourmille de détails à découvrir (fichier de 600 Ko à nous demander)


(Le bagne de Belle-Ile a connu la "célébrité" en devenant plus tard un effrayant bagne pour... enfants !
http://anars56.over-blog.org/article-un-bagne-pour-enfants-a-belle-ile-66346359.html)

- Il y a 2 ans, le 18 mars 2019, la rue Thiers de Vannes a été rebaptisée nuitamment "rue des Partageux et des Partageuses" :
http://anars56.over-blog.org/2019/03/vannes-la-rue-thiers-debaptisee.et-renommee-rue-des-partageux-et-des-partageuses.html

- Petite compilation d'articles anarchistes analysant la Commune :
https://florealanar.wordpress.com/2011/03/14/1-il-y-a-cent-quarante-ans-la-commune/

Tout ceci n'est qu'un extrait de ce qui est publié à l'occasion des 150 ans de cette Commune...

Louise Michel bouge d'ailleurs encore : semaine dernière, elle vient de contraindre le conseil municipal de Ploërmel à ne plus tenir ses réunions au collège du... Sacré Cœur. Ce n'est pas une blague même si nous n'avons pas boudé notre plaisir :
https://www.letelegramme.fr/bretagne/a-ploermel-apres-la-statue-du-pape-c-est-le-lieu-du-conseil-qui-fait-polemique-19-03-2021-12721558.php
Salut à toi, Louise !

------------------------------------

Voici maintenant une série de rendez-vous. On notera plusieurs mobilisations "climat". Rappelons d'emblée que "le nucléaire ne sauvera pas le climat". On s'étonnera toujours que ne soit pas dénoncé (ou très peu) parmi les gros émetteurs de gaz à effet de serre (entre autres nuisances) le pourtant ravageur complexe militaro-industriel. Jérôme Baschet dénonce "le Capitalocène" et revendique pour y remédier "l'émergence de mondes communaux" (comme quoi... la Commune !) :
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/covid-19-une-maladie-du-capitalocene

C'est tout (comme disent nos ami.e.s Zapatistes, dont une délégation est attendue en Bretagne à la fin de l'été 2021).

------------------------------------

Vendredi 26 mars - Auray - 14h Mobilisation "climat" initiée par Youth for climate Auray ("Le climat devient extrême, nous aussi"). Rdv Place de la mairie

------------------------------------

Samedi 27 mars - Lorient - 14h → 16h30 Journée Mondiale pour la Fin de la Pêche. Organisé par Groupe L214 Lorient. Rdv Place Paul Bert.
https://www.l214.com/agenda-evenement-animaux?tid%5B%5D=55
Même initiative à Lannion, Quimper, Saint-Brieuc, Rennes, Nantes

------------------------------------

A partir du 27 mars, les soulèvements de la terre : Appel à reprendre les terres et à bloquer les industries qui les dévorent
https://lessoulevementsdelaterre.org/appel

------------------------------------

Dimanche 28 mars - Auray - 10h30 Marche pour une vraie loi climat, relayée par Le Cap des possibles et Alternatiba. Rdv devant la mairie

------------------------------------

Dimanche 28 mars - Auray - 15h Marche pour l'Art, la Culture et les libertés. Action artistico poético manifestante. Départ Place de la Mairie, arrivée Capitainerie de St Goustan

"Où est l' Art ?
On est là !
Vivant/es et bouillonnant/es d'idées à partager.
C'est notre métier, c'est notre vie : donner du sens à l'humanité par la création et la poésie.
L'offrir au monde sans peur.

Le sabotage actuel de la culture est inacceptable.
C'est le printemps, conjuguons nos talents
et ensemençons l'espace public !
Nous appelons les artistes, les responsables culturels, les élu/es,
les citoyen/nes solidaires ,
et tous les inclassables à une Marche pour l'Art, la Culture et les libertés
"


------------------------------------

 

Dimanche 28 mars - Vannes - 14h30 "Marche pour une vraie Loi Climat". Rassemblement sur l'esplanade du port, suivi d'une marche. A l'appel d'un collectif : La Renverse (Arradon)  - Action Aid pays de Vannes -  Collectif citoyen pour le climat - Clim'action Bretagne Sud -Green Vannes (Youth for climate) - Alter-actif (Arradon), soutenu par Attac pays de Vannes.

L'Appel : https://vraieloiclimat.fr/28mars/appel

 

------------------------------------



Mardi 30 mars - Internet - 19h Conférence publique et gratuite en ligne "Peut-on (encore) être écolo et manger de la viande ?", organisée par AVF Association végétarienne de France. Avec 3 intervenants : Jean-Marc Gancille, écologiste, animaliste et auteur des livres Carnage et Ne plus se mentir / Jonathan Guéguen, spécialiste des questions énergétiques et fondateur d’APALA, association écologiste scientifique / Jérôme Guilet, chercheur en astrophysique.

https://www.facebook.com/events/446157103165279/
https://zoom.us/j/98280254342

"En termes d’alimentation, on entend de plus en plus que manger de la viande serait mauvais pour l’environnement, pourtant certaines idées reçues ont la vie dure et la plupart d’entre nous ne voient pas vraiment le lien entre les deux :
En quoi mettre des animaux dans des prairies serait-il mauvais pour la planète ? En quoi manger un poulet, dont l’élevage a nécessité peu de ressources, aurait-il un coût écologique plus élevé que de manger des tomates ?
N’est-il pas mieux de manger une côte de bœuf locale que des avocats venus du Pérou ? Et la consommation de poissons, quel est son impact écologique ?
"

------------------------------------


    Pour d'autres infos, luttes, rencontres, réflexions, fêtes et agendas, se reporter auprès des ami-e-s de Rennes Infos http://rennes-info.org/, Les ami.e.s de May (Saint-Nazaire) https://ladm.noblogs.org/, Indymedia Nantes https://nantes.indymedia.org/, Bourrasque-infos (Brest) https://bourrasque-info.org/, Expansive Info (Rennes) https://expansive.info/, Démosphère Rennes https://rennes.demosphere.net/, L'en-dehors http://endehors.net/, Le monde libertaire https://www.monde-libertaire.fr/

    @narchas salutations.


    (Le groupe ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces rendez-vous)

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
5 mars 2021 5 05 /03 /mars /2021 11:12

Bonsoir, bonjour,

 

voici un court "actus anars 56".

 

D'abord un rectificatif : les rendez-vous autour du 8 mars, journée internationale pour les droits des femmes, à Lorient sont calés. Ce n'est plus dimanche 7 mars, comme annoncé précédemment mais :

 

- Samedi 6 mars - 15H Place Aristide Briand : déambulation "la rue est aussi aux femmes" en ville pour rebaptiser les rues de Lorient, à l'appel d'un collectif d'organisations politiques, syndicales et associatives.

 

- Lundi 8 mars à partir de 15H Place Aristide Briand : rassemblement intersyndical, grève féministe à partir de 15h40 pour dénoncer les différences de salaires entre les femmes et les hommes. "En France, pour une journée théorique de 8 heures (9h-17h avec une heure de pause), les femmes sont payées 25% de moins que les hommes. Ce qui reviendrait à dire que ces dernières pourraient arrêter de travailler quotidiennement à 15h40 puisqu'au-delà, elles travaillent «bénévolement»."

 

--------------------------------------

 

Samedi 6 mars - Vannes - 10h-13h Matinée débat, exposition féministe créée par des militantes de la CGT Vannes - Union locale CGT Vannes, rue des Tribunaux

 

--------------------------------------

 

Samedi 6 mars – CARNA’ZAD À PAIMBOEUF (44) - 14h au Jardin Étoilé "Ça va swinguer, ça va chanter, ça va guincher! Pour le Carnet libre et sauvage Pour stopper les projets destructeurs Stop à la grisaille du béton Stop au carnage au Carnet Sauvons les zones humides, sauvons la faune et la flore Venez manifester votre opposition aux crimes écocidaires Venez tous soutenir la ZAD, L’ultime rempart contre la voracité des élus et du Grand Port Non à son expulsion Assez de greenwashing, assez de mensonges. Avec vous, tous ensemble, nous sommes la Loire qui se défend !" https://zadducarnet.org/index.php/2021/02/25/carnazad-a-paimboeuf/

 

--------------------------------------

 

Lundi 8 mars - Auray - Intervention chantée au marché, manifestation revendicatrice pour les droits des femmes. 11 h devant la mairie - 20 choralistes,  chants à 2 endroits de la ville d' AURAY (place de la mairie, sur le parvis de l'église). Heure de dispersion : 13 h 

 
--------------------------------------

 

Samedi 13 mars - Rive gauche de la rade de Lorient - 10h33 Vélorution. Départ Riantec, Les quatre Chemins, direction Locmiquélic et Port-Louis. Balade manifestive, joyeuse, revendicative, musicale et auto-gérée. Dix ans après le début de la catastrophe nucléaire à Fukushima, pédalons contre cette technologie mortifère. Pédalons pour le climat que le nucléaire ne sauvera pas. https://www.facebook.com/velorution.lorient

 

--------------------------------------

 

Samedi 13 mars - Nantes - Manifestation contre les nucléaires civil et militaire. À l’occasion des 10 ans de la catastrophe de Fukushima (toujours en cours) et des presque 35 ans de celle de Tchernobyl, soyons nombreux et nombreuses en solidarité avec les victimes du nucléaire et pour nous opposer à la mise en service de l’EPR de Flamanville, à la construction de nouveaux réacteurs, et à la prolongation du fonctionnement des centrales nucléaires. RDV à 14h au Parc des Chantiers, Boulevard Léon Bureau (près de l'éléphant), Tram ligne 1, arrêt chantiers navals https://www.sortirdunucleaire.org/nantes Covoiturage depuis le Morbihan : https://www.stop-nucleaire56.org/

 

--------------------------------------

 

Coup de cœur / copinage : On nous a fait découvrir un chouette site, à l'esthétique bien sentie, qui traite d'écologie, de féminisme, d'anarchisme, d'athéisme, de civilisation industrielle, de stratégies... Des textes, du son, des vidéos. Sons : https://floraisons.blog/podcasts/

 

--------------------------------------

 

Pour d'autres infos, luttes, rencontres, réflexions, fêtes et agendas, se reporter auprès des ami-e-s de Rennes Infos, Les ami.e.s de May (Saint-Nazaire), Indymedia Nantes, Bourrasque-infos (Brest), Expansive Info (Rennes), Démosphère Rennes, L'en-dehors, Le monde libertaire, Radio libertaire

 

@narchas salutations.

 

(Le groupe ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces rendez-vous)

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
28 février 2021 7 28 /02 /février /2021 19:01
 
Après l'obligation de l'école à partir de 3 ans, les drapeaux tricolores dans les classes et sa fameuse "école de la confiance" , l'évaluation des CP et des CE1 conduisant à un étiquetage précoce des élèves (1),  la hiérarchisation des matières dans le secondaire, privilégiant bien sûr l'étude des mathématiques (dénoncée entre autres par Saïd Benmouffok dans son ouvrage, Le fiasco Blanquer) et la volonté de transformer les directeurs d'école en véritable chefs d'entreprise afin de "développer les compétences managériales et les capacités de motivation des équipes" (sic), Jean-Michel Blanquer propose maintenant l'évaluation des élèves de petite section de maternelle, c'est à dire d'enfants âgés de 3 ans. (2).
 
Ce questionnaire sera proposé à 35 000 élèves dès la rentrée 2021/2022 et est expérimenté depuis le premier semestre 2021 (3). L'institutrice ou l'instituteur devra renseigner si l'enfant "coupe la parole" "souvent/parfois/très peu" ou encore s'il "réagit de façon excessive", s'il "est agité", s'il "range mal", s'il "a des accès de colère", etc... L'évaluation se fait donc sur des critères comportementaux, supposant ainsi qu'il y ait un "enfant modèle". Il sera aussi demandé à l'enseignante ou à l'enseignant "d'évaluer" la situation familiale de l'enfant ainsi que l'implication de ses parents dans sa scolarité. Cette étude nominative suivra l'enfant durant tout son parcours scolaire. Les données de cette dernière seront traitées par la DEPP (4) (Direction de l'Évaluation, de la Prospective et de la Performance), dirigée par Fabienne Rosenwald (5), précédemment cheffe du service statistique et prospectif du ministère de l'Agriculture. Des chiffres, du rendement, de la performance, de la productivité. Un pas de plus dans la réification de l'humain.
 
Le Ministère de l'Éducation nationale reste très flou sur la finalité et sur l'utilisation des résultats de l'évaluation. On retrouve bien dans cette démarche l'obsession de M. Blanquer pour les chiffres et les statistiques, lui qui en 2016 lorgnait déjà sur les systèmes canadiens de classification :
 
"(...) le Canada prête une attention particulière aux origines et au profil de chaque élève, avec un appareil statistique extrêmement développé qui permet par la suite d'apporter des réponses aux besoins spécifiques de chacun d'entre eux." (6)
 
Cette forme d'étiquetage, de fichage n'est cependant pas inédite et a déjà été tentée en 2005 par un groupe d'experts de l'Inserm (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale). Ceux-ci avaient alors défini une nouvelle maladie, le "trouble des conduites" dont les symptômes étaient l'opposition, le mensonge ou même l'absence de timidité et en recommandaient un dépistage dès l'âge de trois ans "dans l'intérêt de l'enfant", analysant ainsi des faits sociaux comme des symptômes maladifs. C'est dans ce contexte et à la même époque (2004), que le très décrié rapport Bénisti préconisait le dépistage d'enfants "déviants" dès 3 ans en précisant que la "déviance" pouvait se manifester dès les 1 an de l'enfant.
 
Une autre expérience de ce genre a été tentée en 1974 avec le système GAMIN (Gestion Automatisé de la Médecine Infantile) (7). Celui-ci visait, via l'informatique naissante, à créer un fichier médical informatisé pour chaque enfant, afin de repérer les populations "à risque". Se basant sur des critères comportementaux avec des rubriques vagues telles que "troubles du comportement" ou "débilité mentale", la fiche devait suivre l'individu sans limite de temps et être consultable par les services médicaux et sociaux. L'appréciation des différentes rubriques étant forcément subjective, puisque laissée au seul soin du médecin généraliste. Ce système a été vivement critiqué à l'époque par l'ordre des médecins et diverses organisations syndicales et a été finalement condamné en juin 1981 par la CNIL.
 
La tentation de l'étiquetage et du fichage de la population n'est donc pas nouvelle, mais M. Blanquer, sous d'autres atours, n'hésite pas à nous la remettre sur la table. Et dans ce contexte de destruction tout azimut des libertés du Peuple, cette mesure, ainsi que le fichage des individus pour leur orientation politique et religieuse et le SNU, est passée, "sous les radars" et a été noyée dans le maelström du champ de bataille de nos luttes. D'aucun y verrait une stratégie politique...
 
Alimentant un peu plus le "big data", la récolte de ces informations serviront peut-être à élaborer des "politiques personnalisées", à l'image des publicités ciblées via les informations recueillies en ligne, ou à nous mettre préventivement sous surveillance pour les moins dociles, les plus "déviants". Ou peut-être nos Leaders cherchent-ils simplement à définir un "citoyen modèle", comme en Chine ? Au fond, la moisson de nos informations personnelles ne servira qu'à mettre un peu plus en pratique la doctrine du prophète néolibérale, Walter Lippmann : sublimer les impulsions des masses et leur offrir, via un gouvernement d'experts, les "bons substituts" afin de "fondre l'opinion publique en une forme plus civilisée, plus achevée" (8).
 
Vous voyez, c'est pour notre bien.
 
Yann Lajoie
 
 
 
 
 
 
(6) BLANQUER, Jean-Michel, L'école de demain, p.19
 
(7) Voir VITALIS, André, Informatique, Pouvoir et Liberté. 1988, pp 100-105 et HOFFSAES, Colette, Esprit. Changer la Culture et la Politique. 1982, Num 5, pp 22-42 et NORVEZ, Alain, De la naissance à l'école, santé, mode de garde et préscolarité dans la France contemporaine, 1990,  pp. 256-263
 
(8) Walter Lippmann, A Preface to Politics. 1913, p98. Référence tirée du livre de Barbara Stiegler, Il Faut S'adapter, 2018, p. 33
 
------------------------------
 
(Nous publions ce texte que beaucoup d’entre nous ont apprécié, même si tout le groupe ne se reconnaît pas intégralement dans le propos).
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
Published by anars56
28 février 2021 7 28 /02 /février /2021 11:32
Bonsoir, bonjour,

Notons dès à présent que la ZAD du Carnet "la Loire se défend", "L'île du Carnet contre l'industrialisation massive", près de Paimboeuf, pas loin de Saint-Nazaire donc, est menacée d'expulsion. Toute aide est la bienvenue ! Infos : https://zadducarnet.org/

Voici un aperçu de rendez-vous, plus ou moins loin et donc plus ou moins proches.

--------------------------------------------------

Samedi 20 février - Lorient - 15h Manifestation pour la liberté de manifester, contre la Loi dite de Sécurité globale et les autres mesures liberticides au niveau national et, spécifiquement à Lorient, contre les nouvelles caméras de vidéosurveillance, l'armement des policiers municipaux, contre l’arrêté municipal, interdisant les regroupements en présence de chiens ainsi que l'alcool dans certains endroits de la ville, qui vise clairement les sans-abris. Rdv Place Aristide Briand.

Informations : https://www.facebook.com/events/225945135907561/ A l'appel d'un collectif d'organisations

--------------------------------------------------

Samedi 20 février - Plouasne (22) - 10h30 → 12h. Rassemblement contre l'extension d'un élevage intensif de cochons à Plouasne. Organisé par Groupe L214 Rennes, Halte aux Marées Vertes et autres associations. Rdv 1 Boulevard de la Gare, devant la mairie. Infos :
https://www.facebook.com/events/841540436406348/

--------------------------------------------------

Samedi 27 février - Vannes - 12h → 14h Rassemblement devant "Subway, la cruauté à chaque bouchée" pour "demander à Subway de tourner le dos aux pires pratiques d’élevage et d’abattage des poulets." 17 rue Joseph Le Brix. Organisé par Groupe L214 Vannes. Infos :
https://www.facebook.com/events/721907872046581/

--------------------------------------------------
Samedi 27 février - Pontivy - 13h30 Manifestation pour la réouverture des lieux de culture et la prolongation de l'année blanche pour les intermittent.e.s du spectacle "Culture en flip, culture en slip" par le collectif Happax. https://www.facebook.com/events/186751213203880/ Rdv Square Lenglier, rue Nationale
--------------------------------------------------

Dimanche 7 mars - Lorient - Dans le cadre des mobilisations pour les droits des femmes du 8 mars : 14h Action féministe, rue du Port pour la rebaptiser au nom d'une femme (à définir). A l'appel d'un collectif d'organisations.
Les 15 jours précédant le 8 mars, l'espace public lorientais sera occupé de messages féministes, par des collages, des banderoles, des stickers...

--------------------------------------------------

Samedi 13 mars - Nantes - À l’occasion des 10 ans de la catastrophe de Fukushima - toujours en cours - (et des presque 35 ans de celle de Tchernobyl), soyons nombreux et nombreuses en solidarité avec les victimes du nucléaire et pour nous opposer à la mise en service de l’EPR de Flamanville, à la construction de nouveaux réacteurs, et à la prolongation du fonctionnement des centrales nucléaires.
Manifestation contre les nucléaires civil et militaire. RDV à 14h au Parc des Chantiers, Bloulvevard Léon Bureau (près de l'éléphant), Tram ligne 1, arrêt chantiers navals

https://www.sortirdunucleaire.org/nantes

Au programme > Fukushima : point sur l’accident dix ans après. En France : fiasco de l’EPR, risques de la construction de nouveaux réacteurs, comment le nucléaire pollue l’eau potable, pourquoi le nucléaire ne sauvera pas le climat, que faire des déchets radioactifs pendant 100 000 ans, pourquoi le nucléaire militaire est illégal, etc.

Des covoiturages sont organisés au départ du Morbihan, indiquez la ville de départ, l’horaire, le nombre de places et un téléphone.
Informations sur https://www.stop-nucleaire56.org
 

 

---------------------------------------------------------------------


DROITS DES FEMMES dans le Morbihan :

1. La déferlante, tout jeune collectif féministe et anticapitaliste, créé en pays de Vannes. Mail : ladeferlante@protonmail

2. La chorale les Co-clito existe depuis deux ans (et participe à la Déferlante)

3. Collectif Nous toutes Lorient :
https://www.facebook.com/NousToutesLorient/

... et sûrement d'autres collectifs informels plus ou moins éphémères dont nous n'avons pas connaissance.

Chez les "institutionnelles" :

1. CIDFF (basé à Vannes) http://www.cidff-morbihan.fr/

"A compter du 8 février 2021, le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles du Morbihan renforce ses actions auprès des personnes victimes de violences, notamment conjugales et/ou intrafamiliales, en mettant en place une ligne d’écoute, le lundi et le mardi, de 13h à 16h (sauf périodes de vacances scolaires), sans RDV, au 07 61 88 29 70.
L’idée est de proposer un espace de décompression, une écoute bienveillante et spontanée pour les personnes victimes de violences, tout public, qui souhaitent parler, comprendre ce qu’elles vivent.
Cette ligne s’adresse également aux personnes qui s’inquiètent et ne savent pas toujours comment réagir lorsqu’un membre de leur entourage est victime de violences.
Formée à l’écoute et à la prise en charge des victimes de violences, la professionnelle propose un temps d’échange d’une quarantaine de minutes maximum.
Si la ligne est occupée, il est possible d’envoyer un SMS pour être rappelé.
"

2. PLANNING FAMILIAL (basé à Questembert)
http://planningfamilial56.fr/

"Quel que soit votre âge, votre sexe, votre identité de genre, votre orientation sexuelle, le PF56 vous accueille et vous renseigne sur les questions de sexualité, de contraception, d’IVG, de violence…
L’accueil est confidentiel, gratuit et sans jugement.
Les permanences ont lieu tous les 1er et 3e mercredi de chaque mois de 14h30 à 17h30 ou sur rendez-vous au 07 83 60 77 83. Nous vous accueillerons dans notre local salle Alan Meur place du général de Gaulle à Questembert.
Vous pouvez aussi nous contacter par mail :

planningfamilial56@gmail.com"

 
---------------------------------------------------------------------

Pour d'autres infos, luttes, rencontres, réflexions, fêtes et agendas, se reporter auprès des ami-e-s de Rennes Infos http://rennes-info.org/, Les ami.e.s de May (Saint-Nazaire) https://ladm.noblogs.org/, Indymedia Nantes https://nantes.indymedia.org/, Bourrasque-infos (Brest) https://bourrasque-info.org/, Expansive Info (Rennes) https://expansive.info/, Démosphère Rennes https://rennes.demosphere.net/, L'en-dehors http://endehors.net/, Le monde libertaire https://www.monde-libertaire.fr/
 
@narchas salutations.

(Le groupe ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces rendez-vous)
Partager cet article
Repost0
1 février 2021 1 01 /02 /février /2021 20:32

Vannes, samedi 30 janvier, une bonne centaine de lycéen.ne.s dynamiques se sont opposé.e.s dans la bonne humeur aux discours de "Marchons enfants". On aura entre autres noté la pancarte "Mieux vaut une paire de mères qu'un père de merde". Il y avait aussi d'autres personnes motivées, dont des membres de notre groupe. Nous y avons fait circuler le papier reproduit ci-dessous.

Si les "Marchons enfants" étaient bien 200, il faut bien reconnaître que ce nombre a été atteint par la présence massive d'enfants... emmené.e.s par leurs parents.

Le groupe bigarré des lycéen.ne.s, initialement tenu à distance par les forces de police, a été contraint par ces dernières a quitté les lieux. Mobiles, les jeunes sont parti.e.s en cortège dans les rues de Vannes, jusque devant la mairie et sont redescendu.e.s entonner quelques sifflets et slogans à l'encontre des réactionnaires.

Par rapport à la même manifestation du 10 octobre 2020, nous nous félicitons que "Marchons enfants" voient ses effectifs divisés par trois alors que ceux de leurs opposant.e.s ont triplé.

Nous avons en tout cas trouvé remarquable que la Préfecture autorise une mobilisation pour "Marchons enfants" dans le centre-ville commerçant de Vannes, avec sono tonitruante, alors que les récentes mobilisations contre la Loi Sécurité globale et contre la réforme des retraites fin 2019 et début 2020 en ont toujours été empêchées... au nom de la sérénité commerciale.

Une orientation préfectorale qui pose, pour le moins, question.

Peut-être une préférence donnée aux groupes d'obédience religieuse, bien dans la ligne, bien dans le conformisme et la supposée tradition bretonne et des identitaires qui vont avec, au détriment des mouvements laïques, qui refusent que dieu guide leur conscience et leurs actes ? Dieu qui, nous le rappelons une fois encore, n'existe pas.

 

 
 

Une petite chanson en prime : https://www.youtube.com/watch?v=LnjMe5jCDbQ

 

---------------------------------------------

 

« Alerte Virus »

 

En ce jour du 30 pluviôse 2021, ici, place des Lys sont arrivés des virus aussi virulents que la peste brune, d’il y a 80 ans.

 

Ces virus variants, se nomment « Marchons enfants » et « Civitas ».

 

« Marchons enfants » est composé de plusieurs entités, c’est pour cela qu’il infecte l’esprit et le corps.

 

Le variant « Marchons enfants » se propage insidieusement au moyen de chromosomes qui se nomment, Les veilleurs, Les maires pour l’enfance, Les éveilleurs d’espérance, Les sentinelles, qui propagent des miasmes haineux et homophobes.

 

Le variant « Civitas », est quant à lui un peu plus virulent.

 

Il a été découvert en 2016, comme parti politique. Il stocke ses idées sur la partie extrême droite de votre cerveau, il se rapproche religieusement et royalement du virus de la peste brune. Il vous accrochera dangereusement par ses idées, homophobes, anti-migrants, contre le mariage homosexuel et peut vous donner la migraine religieuse extrême.

 

Soyez vigilants-antes et adoptez les bons gestes barrières contre ces virus.

 

Ne cédez pas à la haine !

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
21 janvier 2021 4 21 /01 /janvier /2021 21:10

Salut,

nouvelle manifestation contre la Loi Sécurité globale à Vannes, samedi prochain, 23 janvier : Rdv, 14h30, esplanade du port, à l'appel d'un collectif d'organisations, dont le groupe René Lochu.


COMMUNIQUE :

"
Pour la défense des libertés, contre la dérive autoritaire !

Retrait immédiat de la loi "sécurité globale
"

Nous appelons à manifester contre les violences du gouvernement Macron, et pour le retrait de la loi dite « Sécurité globale ».

A Vannes comme ailleurs, nous avons exprimé notre attachement aux libertés de manifester, d'informer, d'être informés et notre opposition aux politiques sécuritaires. Nous avons dénoncé les violences du gouvernement Macron, et les 3 décrets qui fichent les opinions politiques, syndicales, et même les informations de santé des citoyens.

C'est pourquoi, nous appelons les citoyens attachés aux libertés ainsi qu'aux droits humains fondamentaux à participer au rassemblement et à la manifestation.
"


Notre tract "Fichage : arme de l’État"

Et celui sur la loi Sécurité globale :
http://anars56.over-blog.org/2020/12/tract-contre-la-loi-securite-globale-du-groupe-rene-lochu.html

On réécoutera avec intérêt l'intro du groupe de rap Assassin:
https://www.youtube.com/watch?v=4_MG1HKmtB4list=PL2mPlWqAvaZr8eD81nK0ItetKxvCEndyv


----------------------

Quelques autres chansons pour se mettre en route :

- Boris VIAN : La java des chaussettes à clous



- Coluche : La guitare enragée (les salauds)


- R WAN - Le CRS Mélomane


- Trust : Police - milice

Il y en a pléthore... peut-être parce que la flicaille les mérite ?

Sur les exploits des police et gendarmerie, on pourra consulter le bulletin de Maurice Rajsfus : http://quefaitlapolice.samizdat.net/

----------------------

Du samedi 23 au dimanche 24 janvier - Week-end de chantiers collectifs à la ZAD du Carnet (44) (l'île du Carnet contre l'industrialisation massive), entre Saint-Nazaire et Nantes. https://zadducarnet.org/
Comment venir sur la Zad :
https://zadducarnet.org/index.php/venir-nous-rejoindre/

----------------------

Le FSL 56 (Forum social local), à Vannes et Plescop, prévu du 22 au 29 janvier, est ANNULE pour 2021 et REPORTE à 2022 : https://fsl56.org/2021/programme

----------------------

Vendredi 29 janvier - Tribunal correctionnel de Guingamp - A partir de 8h30. Des Faucheurs Volontaires sont convoqués au tribunal suite à une action anti glyphosate. Dire stop aux pesticides (à l'appel des Faucheurs d'Ogm, des Coquelicots, de l'association de soutien aux victimes des pesticides, des Pisseurs involontaires de glyphosate Bretagne). Covoiturage possible depuis le Morbihan.
https://pig.log.bzh/2021/01/17/29-janvier-tribunal-de-guingamp-proces-des-pesticides/

----------------------

@narchas salutations.

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
16 janvier 2021 6 16 /01 /janvier /2021 12:11
Le fichage, vieille arme de l’État !

 

Lundi 4 janvier, le Conseil d’État a jugé en référé que la police et la gendarmerie pourront ficher les activités et opinions politiques, les appartenances syndicales et les données de santé au nom de la sécurité publique, de la sûreté de l’État définie comme recouvrant les « intérêts fondamentaux de la Nation » (laissées totalement à l’appréciation de la police). Ces textes prolongent le projet de loi « sécurité globale », dont les données recueillies pour la surveillance de masse (drones, caméras, reconnaissance faciale, réseaux sociaux) vont pouvoir être centralisées dans ces fichiers, ce qui n’était pas le cas auparavant.

La requête en référé émanait des organisations syndicales CGT, FO, FSU et d’associations de défense des droits humains (GISTI, etc..). Et nous pouvons être surpris, déçus, d’une forme de satisfaction de ces organisations après le rendu. Ce serait moins pire que le pire...

Nous autres anarchistes, ne sommes pas surpris.es de l’utilisation du fichage. Les États ont toujours eu besoin, pour se maintenir, de réseaux de renseignements forts, pour contrôler leurs populations par un fichage systématique. Penser que cela ne serait propre qu’aux régimes totalitaires, c’est se mentir profondément. Un État, ce sont des fichiers fiscaux, de polices, de renseignements, médicaux, etc… Le fichage est au cœur de cet outil de privation de liberté qu’est l’État.
Pour mémoire, ce n’est qu’après une forte mobilisation que le décret instituant le fichier EDVIGE avait été retiré en novembre 2008...

Nous autres, anarchistes, luttons pour une société sans État. Une société sans Frontières. Une société sans fichage. Et si nous luttons pour cela, c’est que nous savons qu’au cœur des oppressions se trouve l’État, qu’il est un des outils, un des rouages les plus puissants pour briser l’individualité et tenter de formater les humains en fonction des besoins (des possédants, du patronat, du « marché », etc..). L’État est autant à combattre que le système capitaliste, les religions, et toutes pratiques, pensées qui hiérarchisent et discriminent les humains et les humaines (classes sociales, racismes, sexisme, haines des lgbti....). Envisager de se passer de l’un sans envisager de se passer des autres, ne sera qu’une voie sans issue politique si ce n’est une perpétuation de sombres sociétés hiérarchisées (communisme étatique autoritaire, libertarianisme, théocraties, etc.)

Depuis toujours les tenants de l’État ont peur de celles et ceux qui pensent autrement, de celles et ceux qui osent imaginer, militer, s’organiser pour un monde sans pouvoirs.
Alors oui, nous ne sommes pas surpris que l’État français se dote une fois de plus d’outils de contrôle et de pression contre sa propre population.

S’il ne peut exister d’État sans ce genre d’outil, une société sans État est, elle, possible et souhaitable.



Construisons ensemble la sortie des vieux modèles ! Pour l’émancipation de toutes et tous !


Relations Extérieures de la Fédération Anarchiste

 

(Nous reprenons à notre compte ce communiqué de la FA)

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 22:41

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 22:00

Bonsoir, bonjour, bonne (A)nné(E) !

(E) pour Égalité
(A) pour... ce que vous savez.

Pour ce début 2021, voici :
- une bonne pincée de liens en copinage,
- une première poignée de rendez-vous dans la rue.

2021, ce n'est pas anodin !

On aura, entre autres, à parler des 150 ans de la Commune de Paris, à laquelle toutes les tendances socialistes peuvent se référer : sociales-démocrates, communistes, anarchistes et autres révolutionnaires...


Parmi les "personnages" hauts en couleur qui y ont participé, outre l'inévitable Louise Michel, on aura remarqué la brestoise Nathalie Lemel, à la vie incroyable https://fr.wikipedia.org/wiki/Nathalie_Lemel

Il y aura aussi les 100 ans de la Commune de Kronstadt (en Russie), ligne de fracture irréconciliable entre les visions marxistes-léninistes (trotskistes comprises) et anarchistes pour un changement révolutionnaire de la société... Le pouvoir rouge a écrasé dans le sang le soulèvement.
Coup d’œil sur la fiche Wikipédia :
https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volte_de_Kronstadt

-------------------------

Copinage / liens :

Ouverture annoncée en janvier d'une librairie-café à Lorient : Fracas.
Librairie, café/thé/produits locaux, atelier de céramique :
https://www.facebook.com/fracas.lorient

-------------------------

Radio Libertaire peut s'écouter en ligne et chaque émission en podcast :
https://www.anarchiste.info/radio/libertaire/

-------------------------

France Culture a consacré 2 émissions à Rirette Maîtrejean (anarchiste de la "Belle époque")
https://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/rirette-maitrejean-linsoumise-12-une-anarchiste-de-la-belle-epoque
(28 min)

https://www.franceculture.fr/emissions/une-histoire-particuliere-un-recit-documentaire-en-deux-parties/rirette-maitrejean-linsoumise-22-dans-la-tourmente-de-la-bande-a-bonnot
(28 min)

Les Editions la Digitale, basées à l'origine à Baye, maintenant à Moëlan Sur Mer, ont publié "Souvenirs d'anarchie" de Rirette Maîtrejean. Le site de la Digitale est en train d'être refait : https://www.editionsladigitale.com/ C'est d'ailleurs aussi la Digitale qui a publié l'autobiographie de René Lochu "Libertaires, mes compagnons de Brest et d'ailleurs", parmi d'autres chouettes bouquins !

-------------------------

Guide de survie en protection numérique à l’usage des militant·es :
https://expansive.info/Guide-de-survie-en-protection-numerique-a-l-usage-des-militant-es-2553

-------------------------

Comité de soutien à Vincenzo Vecchi, le copain de Rochefort en Terre, sur qui les (in)"Justices" française et italienne s'acharnent. La Cour de Cassation doit se prononcer le 21 janvier prochain. Informations et soutiens : https://www.comite-soutien-vincenzo.org/

-------------------------

Des nouvelles de Grèce par notre compagnon Yannis Youlountas (d'un point de vue anarchiste bien sûr) :
http://blogyy.net/

-------------------------

Comprendre la société cubaine d’aujourd’hui Polemica cubana http://www.polemicacubana.fr/

"Le blog généraliste Polémica cubana, en langue française, est né il y a 11 ans. Nous sommes un collectif ayant pour objectif de donner à connaître le nouveau panorama politique, social et culturel qui se dessine aujourd’hui dans l’île où des groupes informels de jeunes travailleurs, d'artistes et d'universitaires se retrouvent autour de différents projets à caractère politique et culturel indépendamment des
structures officielles dominées par un État tentaculaire et dictatorial.


La renaissance du mouvement libertaire à La Havane est la clé pour entreprendre un vaste travail de solidarité avec les activistes cubains  dans leur lutte contre le capitalisme d’État, pour la liberté, pour l’autogestion et pour un changement profond de société.


Films alternatifs, ateliers d’écriture en marge des institutions, publications parallèles, galeries d’art libre, concerts de hip-hop ou d’électro, cours de danse… Cuba vit un renouveau culturel exceptionnel malgré la censure et la répression imposée par le ministère de la Culture et l'État. Une révolution !

Nous t'offrons sur notre blog un vaste panorama sur les nouvelles expressions politiques et culturelles existant sur l’île.
"

-------------------------

Comment s'engager en pandémie ? Avec Barbara Stiegler
https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-idees/comment-sengager-en-pandemie-avec-barbara-stiegler
(32 min)

-------------------------


AGENDA où l'on pourra croiser (ou pas) certain.e.s d'entre nous :

Du 28 décembre 2020 au 28 janvier 2021 - Erdeven - Véronique Corme expose "Rencontres du 3ème âge", à la médiathèque.
https://www.mediatheques-terre-atlantique.fr/evenements/expo-photos-0

En lien avec l'expo : LA PHOTO-NUMERIQUE ET LE TEMPS.
Conférence-Débat/Facebook-Live. Samedi 16 janvier 2021. 16h-18h.
https://www.facebook.com/events/715207079366181/
À l’occasion de la publication de l’essai La Photo-numérique une force néolibérale, par André Rouillé (éditions L’Échappée), la conférence-débat interrogera le rôle, les effets et la nature du temps dans la photo-numérique.
https://www.lechappee.org/collections/pour-en-finir-avec/la-photo-numerique

-------------------------

Samedi 16 janvier - Lorient - 15H Manifestation "violences policières, lois liberticides : BASTA" contre la Loi dite de Sécurité globale, contre les décrets organisant le fichage, contre le développement de la vidéosurveillance à Lorient et l'armement des policiers municipaux. Pour la liberté de manifester, de s'informer. A l'appel d'un collectif d'organisations, à l'initiative de la Ligue des Droits de l'Homme. RDV Place Aristide Briand

 



-------------------------

Samedi 16 janvier - Langoëlan - 14h Rassemblement contre les fermes-usines, pour la fin du "Plan volailles" soutenu par la Région Bretagne. Fanfare, pots et échanges. Organisé par le Collectif Morbihan contre les fermes-usines. RDV Devant la mairie

https://www.facebook.com/120000pouletsdelangoelan/?fref=tag

-------------------------

Samedi 16 janvier - Lanester - De 14h à 16h30 - Action organisée par Groupe L214 Lorient et Actions pour les Animaux sur Lorient et le bassin lorientais.
"On subit les conséquences, mais qui agit sur les causes ? Déforestation, surconsommation antibiotique et faible diversité génétique des animaux : et si la prochaine bombe sanitaire venait de l’élevage intensif ?" Devant l'hyper Leclerc, 1 rue Mauriac.
https://www.l214.com/agenda-evenement-animaux?tid%5B%5D=55

-------------------------

Samedi 16 janvier - Vannes - De 14h30 à 17h30 - Action organisée par Groupe L214 Vannes.
"On subit les conséquences, mais qui agit sur les causes ? Déforestation, surconsommation antibiotique et faible diversité génétique des animaux : et si la prochaine bombe sanitaire venait de l’élevage intensif ?" RDV Place des Lices
https://www.facebook.com/events/2098723850262692

-------------------------

Dimanche 17 janvier - Ile Berder (Larmor Baden) - 14h Rassemblement à l'entrée du passage de Berder contre le projet immobilier Giboire : bétonisation et privatisation. "Pour exprimer notre attachement à l'île de Berder comme bien commun à toutes et à tous, notamment dans le cadre d’un parc départemental, pour faire obstacle à ce projet et prouver qu'avec toutes nos intelligences une issue alternative est possible."
https://www.berderensemble.infini.fr/

 



-------------------------

Du vendredi 22 au vendredi 29 janvier - Plescop et Vannes - Forum social local (conférences, ateliers, débats, stands... etc.) si la situation sanitaire le permet. Programme : https://fsl56.org/2021/programme

-------------------------

 

Du samedi 23 au dimanche 24 janvier - Week-end de chantiers collectifs à la ZAD du Carnet (44), entre Saint-Nazaire et Nantes. Comment venir sur la Zad : consultez le site web : https://zadducarnet.org/index.php/venir-nous-rejoindre/
 

-------------------------

Vendredi 29 janvier - Tribunal correctionnel de Guingamp - A partir de 8h30. Des Faucheurs Volontaires sont convoqués au tribunal suite à une action anti glyphosate. Dire stop aux pesticides (à l'appel des Faucheurs d'Ogm, des Coquelicots, de l'association de soutien aux victimes des pesticides, des Pisseurs involontaires de glyphosate Bretagne). Covoiturage possible depuis le Morbihan

 



--------------------------------------

Pour d'autres infos, luttes, rencontres, réflexions, fêtes et agendas, se reporter auprès des ami-e-s de Rennes Infos
, Les ami.e.s de May (Saint-Nazaire), Indymedia Nantes, Bourrasque-infos (Brest), Expansive Info (Rennes), Démosphère Rennes, L'en-dehors, Le monde libertaire


@narchas salutations.


(Le groupe ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun
de ces rendez-vous
)

Partager cet article
Repost0
Published by anars56
4 janvier 2021 1 04 /01 /janvier /2021 22:11

Des poulets en stock

 

 

 

 

Encore une période sombre pour nos chers et tendres gallinacés.

 

Le 25 mars 2020, notre préfet adoré du Morbihan donne son accord à l’agrandissement du poulailler de Plaudren. 6 autres projets d’agrandissement, construction de fermes usines sont également déposés, rien que dans la département, Saint Guyomard, Plumelin, Berné, Priziac, Langoëlan, Néant sur Yvel.

 

Dix huit projets ont été acceptés discrètement au mois de décembre 2019 en Bretagne, 100 poulaillers sont prévus pour la région.

 

L’objectif du plan volaille en région Bretagne est de conquérir le marché français pour faire face à la concurrence internationale. La marchandise (poulets), issue des élevages bretons, sera distribuée aux collectivités, restauration scolaire, EHPAD…, sous couvert de poulets élevés en France donc « locaux ».

 

Quel exemple voulons-nous donner à nos enfants et à nos anciens, de ce modèle agricole ??


 

 

Un exemple d’élevage intensif


 

La capacité d’élevage de Plaudren accueillera 178 800 volatiles, sur une surface de 6 000 m2, soit 30 poulets au mètre carré, leur alimentation proviendra de France pour le blé et du Brésil pour le soja, où est le local ?

 

Les fientes seront stockées dans un hangar à proximité de l’élevage, en attente d’un transfert vers des centres de méthanisation et une autre partie pour les épandages.

 

Le lieu de stockage des fientes n’aura pas besoin de filtration d’air, considérant que la capacité de l’élevage ne dépasse pas les 200 000 poulets. Il n’y a pas si longtemps, le seuil d’obligation d’installation des filtres à particules était de 150 000 poulets.

 

La pollution émise par le stockage des fientes augmentera les émissions d’ammoniac dans l’air et les épandages pollueront les sols et les rivières, ce qui favorisera la perte massive de la biodiversité par les épandages et l’apparition de maladie pulmonaire par l’inhalation de particules d’ammoniac. (Voir lien : airbreizh)


 

 

Un système d’élevage capitaliste


 

La région Bretagne octroie pour les 100 projets d’élevage une subvention de 50 000 euros à chacune des entreprises, soit 5 millions d’euros.

 

Cet argent provient de subventions publiques, donc du contribuable. Celui-ci n’est pas informé de la destination de ses propres impôts. Si le ou la contribuable était au courant, accepterait-il de contribuer à ce modèle agricole ?

 

Outre le fait que l’entrepreneur touche des subventions, ce qui, à mon avis, n’est pas suffisant vu l’ampleur de la mise en place de ce modèle d’élevage, il va devoir emprunter aux banques (Crédit agricole) et encore s’endetter.

 

Les bénéfices de l’élevage iront en majeure partie aux grands groupes agroalimentaires, tels que Doux, Le gaulois, DUC, GAD, Tilly-Sabco, sans oublier les groupes céréaliers boursiers, qui profiteront de cette manne financière.

 

Ce modèle est conseillé par la Chambre d’agriculture, géré majoritairement par la FNSEA et par le ministère de l’agriculture, qui envoie des commerciaux pour imposer leur modèle capitaliste d’élevage. Tout ce beau monde est à la botte des multinationales agroalimentaires et chimiques.

 

Il va de soi que cette filiale de fermes usines ne pourvoira pas au plein emploi. Nous avons constaté que la seule ferme de Plaudren embauchera un salarié et un mi-temps du fait de l’automatisation de ce système d’élevage.


 

Santé et nutrition, bien-être animal


 

Bon ! Je ne suis pas médecin ni nutritionniste, ce paragraphe sera fait de constations et petites recherches.

 

Les poulets issus de ces fermes usines sont nourris avec des céréales qui proviennent de l’agriculture conventionnelle. Des pesticides et fongicides vont être utilisés pour la croissance des blés, maïs et soja, voire des OGM pour le soja provenant du Brésil, tous ces produits nous les retrouverons dans la chair du poulet. En mangeant ces mêmes volatiles nous ingérons ces produits, pour les mangeurs de viande !

 

Les poulets sont modifiés pour une croissance rapide, 38 à 40 jours, pour l’élevage intensif, deux fois plus vite qu’il y a 30 ans.

 

Le lendemain de l’éclosion des œufs, les poussins se retrouvent par centaine de milliers, enfermés dans d’énormes usines, sans voir la lumière du jour.

 

La promiscuité affaiblit leurs muscles et leurs os, on retrouve des poulets avec des pattes cassées et souffrant de maladies cardiovasculaires par manque d’exercices.

 

Les poulets sont tellement entassés, que des maladies apparaissent, l’éleveur va devoir utiliser des antibiotiques pour prévenir et combattre toute propagation des maladies.

 

Pour l’humain, les méthodes intensives d’élevage de poulets contribuent à l’apparition et à la propagation de maladies telles que la grippe aviaire, avec des conséquences pouvant être mortelles. Sans oublier les émissions d’ammoniac qui sont très irritantes pour le système respiratoire, la peau, et les yeux. A forte concentration, ce gaz peut entraîner des œdèmes pulmonaires. L’ammoniac est un gaz mortel à très forte dose.

 

Les poulets issus de fermes usines sont aussi une cause commune d’intoxication alimentaire par les bactéries telles que la salmonellose, la campylobacteriose…

 

La plupart des éleveurs de ce système ne consomme pas leurs propres productions. N’est-ce pas étrange ?

 

Un poulet élevé en intensif n’a pas ou très peu de propriété nutritive, sa chair est fade et molle. Les personnes qui en mangent ne sont pas rassasiées du fait de manque protéinique.

 

L’aspect du poulet est flasque, la chair se détache de l’os et n’a aucun goût.

 

L’os est cassant, en cause le manque d’exercice.

 

Certains restaurateurs donnent une définition au mot « restaurant », se restaurer.

 

Restaurer, c’est réparer, soigner, donc pourquoi se faire du mal en mangeant cette viande ??

 

Émission d’ammoniac dans l’air


 

Luttes et collectifs


 

Des militant.e.s se sont regroupé.e.s, en collectifs pour contrer le phénomène du toujours plus grand et du toujours plus de profits.

 

Pour le poulailler de Plaudren un collectif de 13 personnes membres adhérents et plus de 150 personnes soutiennent le collectif. Des associations ont rejoint le groupe comme Eau et Rivières, les Faucheurs-euses volontaires, les Amis-ies de la Confédération Paysanne, les Pisseurs-euses Involontaires de Glyphosate, l’association d’aide aux Victimes des pesticides, Extinction Rébellion, toutes et ous militent contre les élevages intensifs.

 

Sans oublier, L214, 269 Life France, Végétalisons nos assiettes, Végan et Végétariens, eux aussi luttent contre les fermes usines et pour le bien-être animal.

 

Le 17 juin 2020, plus de 200 personnes se sont réunies devant la mairie de Plaudren à l’appel du collectif «  De l’air pour les poulets ». Il dénonce la prolifération de fermes usines de poulets et autres méga centres de détention animales.

 

Le 23 juillet 2020, nous nous sommes réunis devant la préfecture de Vannes pour déposer un recours en justice contre le poulailler de Plaudren. Pour l’instant pas de réponse !

 

Pouvons-nous faire confiance en la justice, qui à mon sens, est à la botte de l’État et du système capitaliste.

 

Le 23 juillet à Vannes, nous étions plus ou moins 100 personnes, pour déposer le recours, j’ai senti des tensions entre militant.e.s de la Confédération Paysanne et antispécistes. Je ne vous écrirais pas l’histoire, elle est trop longue !

 

Ses tensions me désolent, alors que nous avons tous et toutes intérêt à militer ensemble. La lutte première est contre l’industrialisation et l’intensification de l’élevage.

 

Tous-tes sont invités à participer aux réunions et manifestations.

 

Les dissensions servent l’État et le monde capitaliste, nous aurions plus de poids face à eux, tous-tes regroupés-ées.


 


 

En bref et conclusion


 

En militant contre ces projets nous montrons que d’autres solutions sont possibles, pour le bien-être des personnes et le bien-être animal, le consommateur aura le choix de là où il voudra aller.

 

J’ai appris dans les médias, le 6 novembre 2020, que des cas de grippe aviaire, sont apparus dans 45 départements Français, il est vraiment urgent d’arrêter de produire quoi que se soit, à grande échelle.

 

Dans cet article, tout n’est pas écrit, je vous laisse le choix d’aller voir les liens ci dessous.

 

R.

 

Liens :

https://www.facebook.com/nopplaudren/

https://www.l214.com/poulets-eleves-pour-la-viande-dits-poulets-de-chair

http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=7592&PHPSESSID=5bm5ru80up01e5qj9juptmssp7

https://www.eau-et-rivieres.org/n%C3%A9ant-sur-yvel-un-projet-avicole-trop-hors-sol

https://www.269life-france.com/

https://www.airbreizh.asso.fr/vers-une-strategie-de-surveillance-de-lammoniac-en-bretagne/

https://pig.log.bzh/

https://www.faucheurs-volontaires.fr/

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements