Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 20:40
L'Association Ingalañ Bro an Alré, le Cinéma Les Arcades à Auray et le Département d'Etudes Ibériques et Ibéro-américaines de l'Université de Bretagne Sud à Lorient proposent 3 jours d'interventions à buts culturel, humanitaire et social.

Le 27 février 2010, un tremblement de terre de magnitude 8,8 a ravagé le centre du Chili, suivi d'un tsunami avec des vagues de 8 à 10 m.

Les communautés indiennes côtières ont été particulièrement touchées et l'aide du Chili ne se porte pas en priorité sur celles-ci pour des raisons liées aux revendications des Mapuche, antérieurement au séisme puisqu' existantes, siècle après siècle, depuis l'invasion espagnole.

Des projections de films suivies de débats seront l'opportunité,  les 4, 5 et 6 juin à Lorient à l'UBS la première soirée, puis à Auray les deux autres journées au Cinéma Les Arcades, de découvrir un peuple qui préserve son identité au détriment d'une intégration destructrice des cultures indigènes.

Seront présents des intervenants indiens Mapuche, et le 6 juin également une représentante des tribus indiennes d'Amazonie du Nord Pérou, ainsi que des spécialistes universitaires des questions indiennes de l'Amérique Latine, et un représentant de Terres et Libertés.


Le 5 juin, entre deux films débats, sera proposé un repas-buffet froid solidaire, que nous espérons  d'origine indienne, dont les fonds récoltés seront  reversés à l'association Mapuche We Foliche Amuleaiñ. Elle percevra directement les sommes rassemblées lors de ces 3 jours et les redistribuera au sein des communautés sinistrées.

Mapuche-we-4-5-6-juin.jpg

Mapuche-2.jpg

Partager cet article
Repost0
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 17:43

Flottille internationale civile et humanitaire attaquée par l'armée israélienne. L'Association France Palestine Solidarité 56 organise 2 rassemblements :

- Vannes, mardi 1er juin, 18h, devant la Préfecture

- Lorient, mercredi 2 Juin, 18h,  Place Aristide Briand

 

 

Communiqué 

Gaza encore un crime de guerre !

Ce matin, vers 5h30, les commandos spéciaux israéliens ont attaqué une flotille d'aide humanitaire avec, à bord, 600 personnes désarmées et 10 000 tonnes de matériel humanitaire en direction de la bande de Gaza.

La zone est mise sous blocus par l'armée israélienne. L'attaque a eu lieu au milieu des eaux internationales, au mépris de toutes les conventions, et a fait 19 morts chez les militants et militantes civilEs humanitaires.

La Fédération anarchiste s'élève contre ce massacre perpétré par l'armée, même si elle ne soutient pas l'IHH (association de défense des droits de l'Homme et des libertés, d'obédience islamiste) et ses méthodes d'organisation dicutables. Elle rappelle son opposition à la politique israélienne de colonisation et de blocus et souligne que cette attaque ne pourra profiter qu'à l'extrémisme religieux et raciste quel qu'il soit.

Pour une paix juste et durable, la Fédération anarchiste exprime sa solidarité avec le peuple palestinien et les victimes de l'attaque. Elle rappelle aussi son opposition aux religions souvent cause de crimes dans la région. Elle soutient et continuera de soutenir tous ceux et toutes celles qui luttent contre la violence d'Etat, les Palestiniens & Palestiniennes mais aussi les Israéliennes & Israéliens qui se battent contre la politique d'annexion menée par Israël (les anarchistes contre le mur, le mouvement Black laundry…) et les militantes et militants anticolonialistes internationaux.

Partager cet article
Repost0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 23:56

67ÈME CONGRÈS DE LA FÉDÉRATION ANARCHISTE DES 22-23-24 MAI 2010 À RENNES

 

MOTION LUTTES SOCIALES

 

BALAYONS LES AFFAMEURS, SORTONS DE L'IMPASSE SUICIDAIRE DU CAPITALISME !

 

En France comme ailleurs, les grandEs patronNEs ne s'en cachent même plus : ils et elles mènent une véritable guerre de classe contre le monde du travail et mettent tout en œuvre pour la gagner avec la complicité active des Etats.

Ils font payer aux salariéEs, chômeur-se-s, jeunes, retraitéEs... l'addition de la crise de leur système économique et financier, le système capitaliste, liquidant ainsi un siècle de conquêtes sociales. Ils affirment leur volonté de maintenir et d'augmenter sans cesse leur profit et de récupérer ce qu'ils ont été obligés de céder.

A les entendre, il n'y aurait plus d'argent pour le service public, les retraites, les aides sociales alors même que des milliards d'euros ont été trouvés pour les banques et certains secteurs du capitalisme ; et que 30 milliards d'exonérations sont accordés par an aux patrons au prix du pillage de notre Sécurité Sociale, fondée sur nos salaires directs et différés.

La propagande gouvernementale et le matraquage médiatique ne changeront pas les faits : la spéculation et les profits explosent alors que parallèlement la pauvreté, la précarité, l'exploitation forcenée se développent partout et que les tentatives de résistances sont criminalisées (lutte des sans-papiers, grévistes soi disant preneurs d'otage, etc.).

Aucune solution ne viendra des combinaisons politiciennes. L'abstention massive aux dernières élections, notamment dans les quartiers populaires montre que les exploités n'espèrent rien de ce qui constitue, pour les anarchistes, une impasse.

Dans le même temps, les bureaucraties syndicales mènent un véritable travail de sape, d'émiettement (journées d'actions sans perspectives) et d'anesthésie des luttes sociales et accompagnent plus ou moins directement les contre-réformes en cours ou en projet comme celle des retraites. L'unité d'action absolument nécessaire n'a de sens que sur des bases décidées et organisées par ceux qui luttent.

Face au consensus politico-syndical qui tente de tout verrouiller, face à la résignation entretenue par l'idée fausse que le capitalisme est indépassable, les militants de la Fédération Anarchiste s'engagent résolument dans la bagarre avec tous ceux qui veulent se réapproprier leurs luttes ou faire vivre les alternatives en actes, notamment avec les luttes sur le transport gratuit, la réappropriation des logements, l'éducation populaire... Ils opposent à la résignation la volonté de comprendre et d'agir.

Nous décidons d'expliquer notre point de vue le plus largement possible, avec d'autres organisations lorsque les conditions le permettent.

Nos analyses, nos propositions, notre projet de société seront présentés et débattus lors de réunions, débats, meetings, qui seront organisés partout en France et diffusées avec tous les moyens d'information dont la Fédération anarchiste dispose (le Monde libertaire, Radio libertaire,...).

 

Fédération anarchiste

Partager cet article
Repost0
28 mai 2010 5 28 /05 /mai /2010 11:24


« Quand la morale fout le camp, le fric cavale derrière. »
Jacques Prévert


Où trouver l'hebdomadaire Monde libertaire près de chez vous ?

 

 

ML-1597-recto.gifSommaire

Si le vin des luttes coule à flots nos retraites ne boiront pas la tasse,
par A. Somiador, page 3

Politique et football, par J.-M. Raynaud, page 4

Les écureuils l’ont emporté, par la Louise, page 5

Les brèves, page 6

Goodyear éclaté, par A. Pierre, page 7

Homophobie à la hausse, par P. Schindler, page 7

Un oiseau rouge, noir, vert et libéral, par T. Porré, page 8

À la petite semaine, par Floréal, page 8

Le trou de la phynance, par J. Langlois, page 9

Sans-papiers et répression aux États-Unis, par N. Baillargeon, page 11

Les mutins de 1917, entretien, page 13

Big Brother Awards, par J.-P. Garnier, page 15

Oaxaca, communiqué FA, page 16

Valeur de l’humanité, par N. Potkine, page 17

Tendre foi, par Paco, page 18

Maurice Rajsfus crêve l’écran, par P. Schindler, page 19

Grèce, communiqué FA, page 21

Radio libertaire, page 22

Le nez dehors, page 23

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 12:58

Grève interprofessionnelle Jeudi 27 mai pour l’emploi, les salaires, les retraites.

Manifestations : 10 h 30. 

- Lorient : Maison des Syndicats, bd Cosmao Dumanoir

- Vannes : La Rabine - Le Port

- Pontivy : La Plaine

- Belle-ile : Mairie - Le Palais

 

CertainEs d'entre nous seront présentEs à Vannes (avec le Monde libertaire, hebdo de la FA), d'autres à Lorient. Rejoignez nous !

Près de 3 000 personnes ont manifesté à Vannes et près de 10 000 à Lorient.

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Retraites - Ne pas perdre sa vie à la gagner !


Dans les entreprises, les quartiers, les universités : Construire la grève générale contre la casse des retraites !


Alors que le monde du travail est traversé par des vagues de licenciements, de privatisations et de délocalisations, le gouvernement nous incite à nous « serrer la ceinture », notamment en remettant en cause nos retraites. Il est grand temps d’inverser la vapeur en engageant le combat contre le patronat et l’Etat, mais aussi contre l’Union Européenne, le FMI et l’OMC : c’est-à-dire contre le capitalisme et ses institutions.


Une attaque frontale contre les retraites par répartition


Que ce soit l’UMP, le PS ou les Verts, tous s’accordent pour dire que l’allongement de la durée de vie doit être suivi d’un allongement de la durée de cotisation aux retraites. L'espérance de vie en bonne santé n'est pourtant que de 63 ans pour les hommes et 65 ans pour les femmes. Ces partis politiques ne discutent que de la forme que doit prendre cet allongement. Or, qu’on choisisse d’allonger la durée de cotisation ou de retarder l’âge du départ, les conséquences seront les mêmes. Beaucoup de salariéEs, en particulier les femmes, n’arrivent déjà pas à cotiser 40 ans et doivent partir tard ou avec une retraite incomplète. Ce système se généraliserait avec l’allongement de la durée de cotisation et à terme, seule une partie des salariéEs pourront compléter leur retraite avec des fonds de pension privés.


Relevons la tête


Pourtant, d’autres solutions sont possibles. Depuis la création du système de retraites jusqu’à aujourd’hui, la production de richesses s’est accrue bien davantage que le nombre d’habitantEs. Le vrai problème qu’aucunE politicardE n’aborde réellement, c’est la répartition de ces richesses. On pourrait très bien réduire le temps de travail, réduire la durée de cotisation et augmenter les salaires et les retraites.
Mais pour cela, il faut s’attaquer aux revenus du capital.


Le patronat et le gouvernement n’hésitent pas, eux, à s’attaquer aux revenus du
travail. On en est bien là, la lutte des classes n'a pas cessé, les exppatron_fait_la_manche.article.pngloiteurs le savent bien et s'y emploient. Alors qu’ils sont pleinement responsables de la crise, ils font le  choix de la faire payer aux classes populaires. La situation est déjà très difficile pour les travailleuses et les travailleurs : les licenciements, les restructurations multiples dans le public comme dans le privé, l’augmentation de la précarité causent une souffrance au travail de plus en plus grande. Pourtant, ça n’empêche pas patronat et gouvernement d’exiger que nous bossions plus longtemps pour eux. La situation est la même partout dans le monde. En Grèce, ils n’hésitent plus à diminuer les retraites et les salaires et à virer des fonctionnaires. C’est ce qui nous attend si nous ne relevons pas la tête pour dire stop, pour faire cracher le capital, pour imposer une autre répartition des richesses et une autre organisation de la société.


Notre arme, c’est la grève


Partout dans le pays, des collectifs contre la réforme des retraites s’organisent, à l’image des collectifs contre la constitution européenne en 2005 ou des collectifs contre la privatisation de la Poste à l’automne dernier. Ces collectifs sont utiles pour mobiliser dans les quartiers et mener la bataille idéologique.

Mais en appelant simplement à une meilleure répartition des richesses entre capital et travail, ils ont leurs limites. Pour notre part, nous sommes contre le capital lui-même, le travail aliéné, pas pour son aménagement, à plus ou moins grosses doses de keynésianisme. Les "droits" n'ont été en réalité que des miettes concédées, et concédées uniquement lorsque des mots d'ordres clairs étaient encore vivants dans le mouvement social : lorsqu'un véritable rapport de force, basé sur une conscience de la nécessité d'abolir salariat et capitalisme, et un débordement des centrales politiques et syndicales, faisaient assez craindre au patronat et à l'Etat pour qu'ils finissent par lâcher gros. Aussi pour faire reculer le gouvernement, la construction d’une grève interprofessionnelle reconductible sera incontournable.
Cela peut sembler un peu illusoire. Ca ne l’est pas. Les seules véritables illusions, c’est de s’imaginer que les directions syndicales appelleront à la grève générale, que le PS va s’engager dans la bataille ou que le projet de loi qui sortira en juillet prochain sera allégé par rapport aux annonces actuelles. C’est bel et bien à nous de construire ce mouvement dans les entreprises, en regroupant dès maintenant les syndicalistes, les salariéEs prêtEs à se battre contre la réforme et en mettant largement en débat la question de la grève générale, entre organisations syndicales et avec touTEs les salariéEs avec ou sans emploi.


Construire une riposte sociale unitaire à la base !


Nous devons aussi renouer avec les méthodes traditionnelles de lutte du mouvement ouvrier comme les occupations des lieux de travail, les blocages des centres économiques névralgiques, etc.
La radicalité qui s'est exprimée dans certaines actions de salariéEs contre leurs licenciements (séquestration de patrons et de cadres, sabotage ou réquisition des outils de production) nous montre la voie à suivre.
Une victoire d’ampleur changerait complètement la donne après la série de défaites que nous avons encaissées ces dernières années. Si nous gagnons, cela montrerait que l’action collective a un sens, que la redistribution des richesses est possible, qu’il ne faut pas se résigner.


Etat et patronat main dans la main pour nous plumer, 2012 n'y changera rien !


Tant qu'il y aura le capitalisme, il y aura des crises et de la misère. Se tourner vers l'Etat pour réguler « la folie » capitaliste est illusoire. L'Etat est par nature basé sur la protection des intérêts du capital et sur la confiscation du pouvoir par une minorité. En ces temps de crise, l'Etat montre de façon criante sa collusion avec le capital : d'un côté, envoi de la police et décisions de justice contre les salariéEs qui se battent pour sauver leur emploi et, de l'autre, cadeaux aux banques et aux patronNEs... Toute tentative de changement social égalitaire par l'accession aux commandes de l'Etat, par la voie électorale ou « révolutionnaire », a échoué. Déléguer le changement aux politiciens et politiciennes de gauche ou d'extrême gauche, serait donc une impasse … de Mitterrand à Lula en passant par Lénine ou Mao, les résultats et les désillusions ont toujours été les mêmes. Espérer des élections de 2012, c'est préparer les désillusions de demain.


Changer de cap, rompre avec le capitalisme et l'Etat


Nous ne voulons pas nous figer dans des discours de sauvegarde du système actuel : il est temps de se demander quel projet de société nous défendons. Se battre pour le régime de retraites actuel revient quelque part à se battre pour le système salarial, et ça, c'est hors de question !
Le salariat repose sur l'exploitation et l'ordre hiérarchique : qu'il crève !

Les retraites actuelles maintiennent les inégalités de revenus et c'est insupportable car nous voulons vivre libres entre égaux.


Nous voulons :

   - une économie socialisée et égalitaire gérée directement par les travailleurs, travailleuses et les usagerEs,

   - mettre un terme au productivisme effréné, à la course à la croissance meurtrière et à la destruction des écosystèmes, en produisant moins et plus utile.

Nous sommes opposéEs à la mise en concurrence des individus en fonction de leur "mérite". Que tout le monde ait de quoi se nourrir, se vêtir, se loger et se cultiver ! 

   - à l'idée de l'Etat, substituer la participation du plus grand nombre aux prises de décisions qui les concernent. Cela avec des structures fonctionnant sur la démocratie directe, pour permettre la participation de toutes et tous, sur des mandats révocables pour empêcher que se reconstituent des privilèges et sur le fédéralisme pour construire des projets de grande ampleur.

C'est à partir des mouvements sociaux,  par le biais des assemblées générales et de leur coordination fédéraliste, que peut se construire la gestion directe de la société, de la production et de la distribution des biens et des services sans système hiérarchique.


Le racket sur nos retraites, c'est le capitalisme et l'Etat : Débarrassons-nous en !

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 23:11

view.php.jpg

Soirée organisée par l’Association Liber Terre (liber.terre@wanadoo.fr) à Guémené sur Scorff (Morbihan – Centre Bretagne).

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 18:15

Salut,

voici quelques nouveautés pour l'agenda, certaines ont lieu ce vendredi soir ! Pas eu le temps de faire l'annonce auparavant.
Ce week-end, c'est le congrès fédéral de la fédération anarchiste à Rennes, de samedi 9h au lundi 13H.

Ces nouveautés débutent par *

Il va de soi que le groupe libertaire en se reconnaît pas obligatoirement dans tout ce qui est proposé dans cet agenda...

D'autres infos sur Indymédia Nantes : https://nantes.indymedia.org/colonne_centrale
Sur l'agenda du Forum social local (56), lequel est de + en + fourni : http://fsl56.org/agenda/debut?DokuWiki=f1e6e95b5764adf04c460d38ff155fd2

Le Monde libertaire vient de refaire à neuf son site, il est riche de tout un tas d'infos et mis à jour régulièrement : http://www.monde-libertaire.fr/
Au sommaire de cette semaine : http://anars56.over-blog.org/article-le-monde-libertaire-n-1596-20-26-mai-2010-50776572.html

En fin de message, vous trouverez l'appel à soutien de l’association Roquette Amère (lieu de vie coopératif et autogéré) qui rachète la Ferme de Quimerc’h (Bannalec - 29)

Anarchas salutations,
le groupe libertaire Lochu - Ferrer et FA Vannes - Lorient

-------------------------------------------------------

* Vendredi 21 mai - Lorient - Conférence-débat de la section de Lorient de la Ligue des Droits de l'Homme : "Le passé colonial" avec Armelle Mabon (auteur de Prisonniers de guerre « indigènes ») et Gilles Manceron (Vice-président de la LDH), avec les historiens - 20h30 - Entrée libre

-------------------------------------------------------

* Vendredi 21 mai - Malestroit (56) - L'agora plum (émission radio de Plum'FM) aura pour sujet "Et si on refaisait le monde?" - bar le Goëland - de 20h30 à 22H - Enregistrement en direct.

-------------------------------------------------------

Samedi 22 Mai - Auray - L'association "Ingalañ Bro An Alré" propose une soirée de concerts au Petit théâtre (19h) en soutien au programme "Penn Da Benn" d'Ingalañ, pour la valorisation du coton biologique et équitable en Afrique de l'Ouest. Avec : Maion et Wenn (chanson française et dérision), Gimol dru band (Rock en breton), Dého (chanson française). Exposition du programme d'Ingalañ en Afrique. Bar bio & équitable sur place. Entrée : 8 euros.

-------------------------------------------------------

* Samedi 22 mai - Rennes - Meeting de la fédération anarchiste "Ce que disent les anarchistes"- 21h. Entrée libre. 3 militants donneront des positions de la F.A. sur les sujets suivants : actualité sociale en France ; position de la F.A. sur la défense de l'environnement et la décroissance libertaire ; position de la F.A. sur l'actualité internationale, la crise financière du capitalisme et les luttes sociales qui s'y opposent. Ce meeting sera suivi vers 22h d'un concert festif avec le groupe "bistro-bistro", chanson française jazz-manouche http://www.myspace.com/bistrobistro. Maison de Quartier de Villejean, 2 rue de Bourgogne.

-------------------------------------------------------

* Mardi 25 mai - Vannes - 20h30 - Cinéma La Garenne - Film et débats : "Les arrivants" (Documentaire, 1h53, 2008) - Organisé par le Réseau Education Sans Frontières de Vannes (soutien aux sans-papers). Infos : http://fsl56.org/agenda/debut?id=membres:resf:agenda:les_arrivants

-------------------------------------------------------

* Mardi 25 mai - La Marmite, Village de Bobéhec, La Vraie Croix (56) - 20h - Invitation à constituer un collectif pour la création d'un hameau respectueux de l'environnement, autonome et solidaire.

-------------------------------------------------------

Mardi 25 mai - Quimperlé - Cinéma la Bobine : "MUR" de Simone Bitton. Séance unique  suivie d'un débat organisé par le Mouvement  de la paix de Quimperlé avec Yves Jardin de l'Asso  France Palestine du Finistère.
http://chlorofilm.blog4ever.com/blog/index-56731.html

-------------------------------------------------------

* Mercredi 26 mai - Séné - A l'invitation d'Attac 56, Bruno Tuschzer jouera son spectacle inspiré du roman de Carl Henning Wjkmark ”une mort moderne”. Parodie corrosive entre la sphère politique et le monde de la santé. 20 h 30, à la salle des fêtes.

-------------------------------------------------------

* Jeudi 27 mai 2010 - Vannes - 20h30 - Théâtre Anne de Bretagne (Palais des Arts et des Congrès) - Saynète, exposés, débats autour de la réforme des retraites programmée par le gouvernement... par Attac 56.

-------------------------------------------------------

Du vendredi 4 juin au dimanche 6 juin (Lorient + Auray) : L'Association Ingalañ Bro an Alré, le Cinéma Les Arcades à Auray et le Département d'Etudes Ibériques et Ibéro-américaines de l'Université de Bretagne Sud à Lorient proposent 3 jours de "rencontres amérindiennes" à buts culturel, humanitaire et social.
Programme du vendredi (Lorient) : https://nantes.indymedia.org/article/20787
Samedi (Auray) : https://nantes.indymedia.org/article/20788
Dimanche (Auray) : https://nantes.indymedia.org/article/20789

-------------------------------------------------------

Samedi 5 et dimanche 6 juin. Questembert - Inauguration du « Théâtre de verdure », lieu associatif créé et géré par l’association «Les cents Fous» membres du réseau «Caracoles».


-------------------------------------------------------

12 juin - Rennes - Action "jette ta télé" du "Comité d'intervention artisticomilitante" - Place de la mairie "la journée sans télé" - Jonglage, chansons, discussions, percussions, bal costumé le soir...

-------------------------------------------------------

Appel à Soutien
L’association Roquette Amère rachète la Ferme de Quimerc’h.

Depuis 4 ans, la Roquette Amère crée un outil de travail et un lieu de vie coopératif et autogéré. Elle est partie de rien : des terres nues et non viabilisées. Aujourd'hui, un verger qui sera productif à partir de l'an prochain, production de fruits rouges, un fournil avec four à pain, des poules, des logements... Tout cela après avoir traversé de nombreux obstacles (administratifs, organisationnels, financiers et autres). Aujourd'hui, c'est 4 personnes en permanence sur le site et de 7 à 25 personnes d'avril à novembre.

Aujourd'hui, nous avons l'occasion (et la nécessité, à défaut de quoi nous devrons partir) d'acquérir les bâtis et les terres de la ferme de Quimerc'h. Cela permettra de pérenniser le lieu et l'outil mais également de continuer à développer nos projets (rencontres agripolitiques, projets artistiques et agricoles, ateliers pratiques à l'autogestion).

60 000€, c'est le montant qu'il nous faut pour l'achat du lieu et lui assurer une année de fonctionnement. Nos recettes actuelles (vente de pain, fruits rouges en AMAP et sur les marchés), qui couvrent tout juste nos dépenses, ne nous permettent pas d'envisager sereinement cet achat. Aussi pour que vive ce lieu d'accueil et d'échange, nous en appelons à votre soutien.

Merci de diffuser cet appel dans vos réseaux et au plaisir de vous voir partager un verre ou un morceau autour de notre table.

Association Roquette Amère
Ferme de Quimerc’h
Rte de Quimperlé
29380 Bannalec

Contacts:

06 28 82 37 58 ou 06 82 10 83 66

roquetamere@gmail.com

Partager cet article
Repost0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 16:26


« Conter c’est bien, recompter c’est mieux. »

Un trader de la Société générale



ML-1596-recto.gif
ML-1596-verso.gifSommaire


Des écureuils en colère, par Catherine, page 3


Avortement libre ! Page 4


Fait d’hiver, J.-M. Raynaud, page 4


Un squat FOU, par M. Darnault, page 5


Les brèves, page 6


Intermarché en lutte, par P. Thiesset, page 7


La baballe à Boniface, par J. Segal, page 8


L’écologie de P. Pelletier, page 9


La Suisse dégage ses pauvres, par D. Gillard, page 12


Almeria en ébullition, traduit par R. Pino, page 15


Pas tous pourris, par la FAI, page 16


Papiere ! par Olynx, page 17


Charters allemands, par Olynx, page 18


Polar féminin, par B. Rey, page 18


Le voile se lève, par H. Hurst, page 19


La brochure de RL, page 20


La vie du mouvement, page 21


Tout sur les programmes de Radio libertaire, page 22


L’agenda en attendant l’été, page 23

Partager cet article
Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 11:53


« J’ai l’espérance d’une organisation sociale dans laquelle personne ne contrôle autrui et où chacun se contrôle soi-même. »
Voltairine de Cleyre

 

Site du Monde libertaire

ML-1595-recto.gifSommaire


Des escrocs et des voleurs, par Fabrice, page 3

Faits d'hiver, par J. M. Raynaut, page 4

Nouvelles des fronts, par H. Lenoir, page 5

Brèves en désordres, page 6

L’islam en question, par V. Benito, page 7

À la petite semaine, par Floréal, page 8

Droite dans ses bottes, par M. Silberstein, page 9

Les retraites à la loupe, par J. Langlois, page 10
ML-1595-verso.gif
Meurtres à Oaxaca, par C. Albertini, page 13

Communiqué de Vocal, page 15

Famille, je vous haime, par N. Potkine, page 16

L’art confisqué par les nazis, par P. Sommermeyer, page 18

Passe ta BAC d’abord, par Paco, page 19

La brochure de Radio libertaire, page 20

Vie du mouvement, page 21

Radio libertaire, demandez le programme ! Page 22

L’agenda de toutes les escapades, page 23

Partager cet article
Repost0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 12:15
L'hebdomadaire de la Fédération anarchiste a enfin son site :

http://www.monde-libertaire.fr/

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements