Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 17:42

Ernestine

 

"LE PROJET

 

Concoret est une petite commune étonnante par son dynamisme associatif, l'implication des habitants dans la vie de la commune et l'existence de nombreux collectifs - de vie et d'activités - .  Pourtant, les espaces de lien social dans le bourg que sont les commerces et les bars disparaissent progressivement.

C'est face à ce constat que l'envie de créer une maison d'activités ouverte à tous dans le bourg est apparue : un lieu convivial, de rencontre et d'échange... Ainsi, nous imaginons la création d'un bar associatif mais aussi un espace qui puisse accueillir des spectacles, des rencontres, des réunions, une sorte de foyer pour petits, moyens et grands, un espace modulable aux envies des uns et des autres. Un collectif d'une vingtaine de personnes se réunit depuis quelques mois pour mettre en œuvre cette idée.

De son temps, Ernestine, conteuse musicienne a fait résonner sa maison de paroles et de chants. Située place du patis vert, au centre du bourg, cette maison est actuellement en vente au prix de 50 000 € et nous semble idéale pour accueillir cette dynamique.

Nous souhaitons que ce lieu construit et géré collectivement reste indépendant des banques et des institutions, que l'investissement de départ soit le fruit d'un soutien citoyen pour permettre un fonctionnement au quotidien autofinancé sans une trop grande pression financière.

Par soutien citoyen nous entendons aussi bien l'achat de parts, les dons en numéraire ou en nature, que le bénévolat durant les travaux.

Notre collectif fonctionne de manière horizontale : tout le monde peut s'exprimer dans le respect et l'écoute des autres et les décisions sont prises au consensus. Des commissions de travail sont chargées d'étudier divers aspects du projet (juridique, financier, associatif...) dans le but de faciliter les prises de décision en assemblée plénière.

Une  association a été créée le 17 juin 2014.

Si vous êtes intéressé-e, si vous souhaitez participer à l'organisation, aux travaux, au financement ou de quelque manière que ce soit,

contactez nous !

 

maison_ernestine@riseup.net

 

Repost 0
18 avril 2014 5 18 /04 /avril /2014 09:07

L'association Mala Semilla nous présente le festival "Unies sont nos cultures" qui a lieu à Lorient le dimanche 20 avril.
Le Festival Unies Sont Nos Cultures se déroule tous les ans depuis 2009 au port de commerce de Lorient, dans la même rue que le bar" Le Galion", rue Florian Laporte, le dimanche de Pâques.
"Le festival "Unies sont nos cultures" est une journée dédiée au métissage artistique de cultures évoluant en marge des réseaux institutionnels. Fort logiquement, nous assumons les valeurs qui nous poussent à organiser ce type d'événement. Nous sommes strictement antifascistes, anticapitalistes, antisexistes et pro environnementalistes."
C'est un festoche artistique Libertaire avec du Graf, des Sound-System, du Roller derby, démo de skate, Percu, table de presse militante, exposition, projection et discussion et Concert.

Interview radiophonique des organisatrices et organisateurs dans l'émission Keep the rage du 11 avril 2014, sur Radio laser (Guichen).

 

 

Programme de la 5ème édition d’Unies Sont Nos Cultures :

- Exposition à partir de 13 h « La retirada, les chemins de l’exil », sur l'exil des antifascistes, républicains et libertaires espagnols en 1938-39 (voir le document exceptionnel récemment confié par l’institut Jean Vigo édité en DVD)
- Jam Graffiti avec près de 50 Graffeurs !!!
- Sound System Hardcore, Punk, Acid, Breakcore + d’info a venir (14h-01h).
- Tables de presse avec Collectif libertaire de Lorient, Sea Shepherd Lorient, Incroyable Comestible, CNT 66, Keep the Rage, FFC, ABRACADABOUM, Réveillez les Crêtes, …
- Roller Derby et Skate avec Les Morues et Skate in Lorient à partir de 16h
- Percu et initiation à la percu avec le mala semilla percu crew. (16h)
- Projection du film « Squatt, la ville est à nous » de Christophe Coello suivie d’une discussion/débats autour du film.(17h-19h)
- Chorale de Chants Révolutionnaires (19h)
- Couscous Veget’ et Carnivore à partir de 18h

- Concert au Galion a partir de 20h30 (6€) avec : Mauvaise Graine (punk libertaire), Death or Glory (punk-rock), Stylnox (ska), Trouz An Noz (electro punk)
Affiche USNC 2014

Repost 0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 19:51

Entre Halloween et Noël, c'est un peu la période des déguisements. Le déguisement est aussi le symbole du carnaval. Or nombre de fêtes populaires, à l'instar des carnavals, revêtent désormais un aspect commercial prédominant alors qu'elles bousculaient - peu ou prou - l'ordre en place. Pourtant, cette récupération ne fonctionne pas encore partout. Des carnavals, ancrés dans une culture populaire, font de la résistance et font vivre une forme de subversion vivace et stimulante, tout en s'inscrivant dans la société actuelle.
Le carnaval de Cayenne est de ceux-là.
Zoom !

 

Dispositifs scénographiques des touloulou sales (carnaval de Cayenne) :
performance urbaine et émancipation sociale


par notre camarade Blodwenn Mauffret, docteure en Études théâtrales / Laboratoire SeFeA (scènes francophones et écritures de l'altérité)– Paris 3 – Sorbonne et membre du groupe libertaire Lochu ! 

 

Introduction :

Cette présente analyse s'inscrit au sein d'un travail de doctorat en Études Théâtrales qui aborde le carnaval de Cayenne à travers sa dramaticité. Cette recherche s'ancre à partir de plusieurs travaux de terrain où nous nous sommes positionnées en observatrices mais aussi en carnavalières. La problématique majeure de notre étude doctorale interroge la relation qu'entretiennent l'esthétique et la subversion à travers l'histoire du carnaval de Cayenne, de la colonisation à l'époque contemporaine. Elle interroge les mécanismes d'ajustement qui ont amené esclaves et « gens de couleur libres » à retourner une fête religieuse, au service d'une coercition imposée par l'ordre colonial et esclavagiste, en une pratique subversive contre l'ordre imposé. L'histoire du carnaval, des premiers temps de la colonie jusqu'à la période contemporaine, est constituée d'esthétiques originales qui rendent possible des subversions de tout type. La tradition dramatique carnavalesque est fortement marquée par la pratique du Détour pouvant se définir par l'exacerbation du caractère dérisoire de l'être créole. Le grotesque européen mêlé à la dérision militante créole, offrent-ils un héritage théâtral permettant d'exprimer une digne rage, une humanité perdue, une utopie nouvelle ?
Ce présent article questionne une pratique carnavalesque contemporaine, les touloulou sales, qui s'inscrit dans cette tradition dramatique du Détour et du grotesque. Pour cela, nous interrogerons non pas tant les discours produits par les représentations carnavalesques des touloulou sales mais, plutôt, les dispositifs scénographiques propres à leur performance. En quoi et comment les matériaux concrets et préalables à la représentation, à la mise en place d'un discours, narrent-ils le politique, bousculent-ils l'ordre en place au profit d'une émancipation sociale ?

Lire la suite de ce très intéressant texte (20 pages en pdf)


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

bebe.jpg

 

 

Blodwenn Mauffret a soutenu sa thèse «  Le carnaval de Cayenne : esthétique et subversion – Histoire d'un phénomène festif issu du fait colonial » sous la direction de Mme Sylvie Chalaye le 5 décembre 2012 à Paris 3 et a obtenu la mention très honorable et les félicitations du jury. Elle est l'auteure de nombreux articles scientifiques sur le carnaval et d'un ouvrage Le carnaval de Cayenne. Le jeu carnavalesque : une esthétique de proximité, Matoury : Éditions Ibis Rouge, 2005.

 

Résumé :

 

Touloulou sale désigne dans le carnaval de Cayenne toute personne qui se déguise à peu de frais et défile sans musiques ni chorégraphies préétablies à la différence des groupes à thème organisés et régis en association loi 1901. Les touloulou sales vont à l'encontre du carnaval-parade, du carnaval-spectacle, mis en place depuis les années 1970. Ils sont l'expression d'une culture populaire qui affirme sa pauvreté et bouscule l'ordre établi. Les matériaux préalables à la performativité carnavalesque et visibles au sein des dispositifs scénographiques manifestent l'esthétique grotesque bakhtinienne qui permet au carnavalier de s'affranchir des points de vue prédominants sur le monde et de mettre en place une utopisation du monde.

 

Mots clés : carnaval, Guyane française, grotesque, matérialité, subversion

 

Abstract :

Dirty touloulou is the name of the people who disguise themselves at little cost in the Cayenne carnival. The dirty touloulou parade without a rehearsed choreography or music contrary to the organised carnival bands. Their aesthetics are poles apart. The dirty touloulou band are in opposition to the carnival-parade, the carnival-show, a new aesthetic beginning in the 1970's. They are the manifestation of the people's culture. They assert their poverty. They contest the social order.  The materials required for carnival performance and apparent in the scene setting, are the expression of the European grotesque. This aesthetic was clearly defined by M. Bakthine. The grotesque enables dirty touloulou to free themselves from prevailing opinions about the world and to produce a new utopia.


Keywords : carnival, French Guiana, grotesque, materiality, subversion.

 

(traduction Alexandra Evain)

Repost 0
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 14:12

Pour la 4ème année consécutive, le festival Unies sont nos cultures, initié par l'asso mala semilla (mauvraie graine) a réussi son pari de conjuguer diverses activités artistiques "de rue" et "du cirque". Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des grafs qui ont été réalisés ce jour là dans la rue Florian Laporte que le public (acteurs et spectateurs) occupait.

La projection du film "A tornallom", proposée par le collectif libertaire de Lorient, a réuni une trentaine de personnes. Ce documentaire revenait sur une lutte contre l'extension d'un port à Valence en Espagne au début  des années 2000. Résistance de paysans et paysannes qui ne voulaient pas quitter leur maison ni voir leurs jardins recouverts de bitume... Dans le local, on pouvait voir une expo sur la lutte à la Zad (NDDL). Un groupe de zadistes avait d'ailleurs fait le déplacement.

Les concerts ont fait le plein les deux soirs ! Bonne musique, bonne ambiance, bonnes paroles !

Aux côtés du groupe anarchiste Crabes (No pasaran) de Quimper, de Keep the rage, du collectif du pays de Lorient contre l'aéroport de NDDL, d'Alternative libertaire (Lorient), nous avons tenu une table de presse l'après-midi.

bus caillou

barbe rousse

zad partout

K I want you

Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 11:29

Au programme : des artistes graphiques, des musiciens, les arts du cirque, des percussions africaines, du sound système (avec Juisotronic), des démonstrations de skateboard et de roller derby (avec les Morues de Lorient)... et bien d'autres animations à découvrir sur place. Mais aussi des ateliers et des débats information autour de valeurs solidaires, militante, antifascistes et anticapitalistes. Ce sera aussi l'occasion de voir une exposition itinérante proposée par les militants de la Zad (Zone à défendre) de Notre-Dame-des-Landes.

 

Nous y tiendrons un stand le dimanche après-midi.

Ca se passe à Lorient, rue Florian Laporte. La rue est réservée pour le festival. Les festivalières et festivaliers l'occupent donc !

 

unies sont nos cultures

 

 

Dimanche 15h : Projection débat du collectif libertaire de Lorient autour du documentaire "A tornallom". Le terme signifie l'entraide entre paysans pour les travaux des champs. Le port de Valence veut s'agrandir sur les jardins historiques de La Punta. Là-bas, les habitants décident de s'organiser pour lutter contre cette expansion et invitent les jeunes de la ville à se joindre à leur mouvement.

projection-film te168-kor

Repost 0
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 17:19

gouel divroadel mail-85910

 

GENERAL STRIKE et KEEP THE RAGE présentent :

A partir de 15h :

Projection du documentaire "Les sentiers de l'utopie" suivie d'un débat

Quand les tempêtes de la crise financière ont commencé à souffler en 2007, Isabelle Fremeaux et John Jordan se sont lancés sur les routes européennes pour faire l’expérience de vies post- capitalistes. Ils n’étaient pas à la recherche d’un pays de nulle part, d’un modèle universel ou d’un avenir parfait, mais voulaient rencontrer des communautés qui osent vivre différemment, malgré cette catastrophe qu’est le capitalisme. Pendant sept mois, ils ont voyagé et visité onze communautés et projets. D’un Camp Climat installé illégalement aux abords de l’aéroport d’Heathrow, jusqu’à un hameau squatté par des punks Cévenols, en passant par une communauté anglaise à très faible impact écologique, des usines occupées en Serbie, un collectif pratiquant l’amour libre dans une ancienne base de la Stasi ou une ferme ayant aboli la propriété privée, Isabelle Fremeaux et John Jordan ont partagé différentes manières d’aimer et de manger, de produire et d’échanger, de décider des choses ensemble et de se rebeller. Avec le maire d’un village espagnol qui avait exproprié les terres du duc local, avec les élèves en charge d’une école anarchiste et le facteur philosophe de la Libre Ville danoise de Christiania, les auteurs ont vu vivre dans les interstices invisibles du système dominant des Utopies bien vivantes. De cette expérience a émergé un film-livre (le DVD est fourni avec l’ouvrage). Le texte est un récit de voyage captivant, analysant les communautés, leurs pratiques et leurs histoires. Le film est un docu-fiction, tourné pendant le périple, prenant la forme d’un road-movie poétique situé dans un futur post-capitaliste. Les personnages et les lieux circulent du livre au film. Dans Les Sentiers de l’Utopie, les mots et les images jouent avec les frontières entre présent et futur, imagination et action. Cette publication unique nous donne envie de vivre d’autres vies, et nous met au défi de commencer dès aujourd’hui.

GOUEL-DIVROADEL.jpgA 18h apéro/concert en extérieur avec PIZZZA (anarcho variété hiphop)

A 20h concerts en intérieur avec :

- HEYOKA (anarcho-punk Dijon)
- SPANNER (ska punk militant UK)
- COP ON FIRE (punk dub Belgique)
- MAUVAISE GRAINE (anarcho-punk Lorient)
- PRIMEVAL SOUP (punk UK)


Restauration végane sur place à prix libre, préparée par la cantine SCHMRUTZ.

L'entrée est libre l'après midi et le concert du soir en intérieur est à 8€.

Ca se passe au Café de la Pente à Rochefort en Terre (Morbihan)

Contacts : keeptherage@mailoo.org ou generalstrike.asso@voila.fr

Repost 0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 17:40

Samedi 10 septembre - Rennes - Sound anti System avec Dj Funky Primate (r’n’b, northern soul, modern soul, crossover) organisé par Happy Culture (Du miel dans tes oreilles...),  en soutien au lancement d’une distro libertaire (= table de presse, infokiosque et disques). Prix libre. 20h au bar Le Papier Timbré 39, rue de Dinan.

 

sound-anti-system.jpg

Repost 0
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 14:12

Journée "Unissons nos cultures" : deuxième édition

 

Impulsées par le groupe Mauvaise graine, les journées "unissons nos cultures" visent à faire se rencontrer la contre-culture (graff, tag, arts de rue, son en free, punk rock et son esprit autogestionnaire DIY (Do it yourself)) et l'engagement militant libertaire et/ou anticapitaliste.


Au programme, dans la rue Florian Laporte (port de pêche), qui sera coupée à la circulation :

 

- Dès 10 h : création d'une fresque murale sur un mur de 30 mètres de long, jam graffiti
- Toute la journée : tables de presse d'organisations libertaires : (groupe libertaire Lochu-Ferrer (fédération anarchiste), Alternative Libertaire, CNT, Disuj !) et/ou anti capitaliste (Cgt chômeurs, Sud-Etudiant, Npa...).

Il y aura aussi une sono avec de la musique techno en free...
- 16h : Projection débat du documentaire de Pierre Carles "Juppé forcément" sur la construction médiatique de l'élection de Juppé à la mairie de Bordeaux en 1995. Ce film de 30 minutes, un des premiers de Pierre Carles, révèle déjà sa marque de fabrique : les contradictions et mensonges des intervenants sont mis en perspective de manière humoristique, inattendue et toujours efficace. L'esprit critique est en éveil permanent tout en se marrant bien. Aujourd'hui le rôle des grands médias est particulièrement intrigant et pose toujours question. Alors que se profile le spectacle de l'élection présidentielle, les médias participent à nous enfermer dans une logique d'alternance avec le culte des personnalités... comme pour mieux éviter une réelle remise en cause de la société de classes. Ce sera sans doute là l'un des aspects du débat qui ne manquera pas de suivre la projection.
- 21h : Au bar LE GALION  (rue Florian Laporte) : Concert anarcho punk avec HEYOKA (Dijon), MAUVAISE GRAINE (Lorient), HANDYMEN (Hennebont)

Prix libre la journée, 4 euros le concert.

Galion 240411

Repost 0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 23:11

view.php.jpg

Soirée organisée par l’Association Liber Terre (liber.terre@wanadoo.fr) à Guémené sur Scorff (Morbihan – Centre Bretagne).

Repost 0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 20:44

affichette-la-ferme-des-animaux.JPG

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er jeudi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog. Nous vous recommandons de télécharger adblock qui les neutralisera. Adblock, logiciel gratuit, fonctionne pour Mozilla, Internet explorer, etc...

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

--------------------------------------------------------------------------

Lundi 27 mars - Vannes - Projection du documentaire "Aube dorée, une affaire personnelle" (90 min - sur le parti néo-nazi grec), de la journaliste-réalisatrice grecque Angélique Kourounis, primé et récompensé dans de nombreux festivals. Débat avec la réalisatrice. Au Palais des arts à 20h00. Organisé par Bretagne Grèce Solidarité Santé

--------------------------------------------------------------------------

Du lundi 27 au jeudi 30 mars - Rézé (44) - Forum du film documentaire d'intervention sociale, proposé par l'association Visages. Cinéma St Paul

--------------------------------------------------------------------------

Jeudi 30 mars - Ciné Roch à Guéméné sur Scorff (56) - 20h Soirée ciné-débat "Zéro phyyo, 100 % bio. Des cantines bio et des villes sans pesticides" (87 min), avant-première avec le réalisateur Guillaume Bodin. Entrée gratuite

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 4 avril - Rennes (35) - 19h30 "Pourquoi nous n'irons pas voter", réunion publique du groupe la Sociale de la Fédération anarchiste. Campagne pour l’abstention active, contre la résignation et pour la lutte des classes. La campagne présidentielle actuelle démontre l’état avancé de pourrissement de ce système de représentation politique pour le seul bénéfice des classes possédantes. Intervention de Paul Boino, universitaire (prof d'urbanisme et d'aménagement) de Lyon. M.I.R. Maison Internationale de Rennes, 7 Quai Chateaubriand. M° République

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 4 Avril - Rennes - 19h « Animaux aquatiques, le grand carnage », conférence organisée par Sentience Rennes (étudiant-e-s pour les animaux), présentée Par Yves Bonnardel. Campus Villejean, amphi L1. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Mercredi 5 avril - Rennes - 19h « L'humanisme, idéologie d'égalité ou idéologie de domination ? », conférence organisée par le CRPEA (Collectif rennais pour l'égalité animale), présentée par Yves Bonnardel. Campus Villejean, bâtiment L. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 7 avril - Cléguérec (56) - Fest-noz contre les projets miniers en centre-Bretagne, par le collectif Attention mines (Silfiac). Avec plusieurs groupes. Ouverture des portes de la Salle des fêtes : 19h00. 6 euros (gratuit moins de 12 ans). Restauration crêpes et galettes

--------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 7 au samedi 15 avril - Trégunc, Douarnenez, Quimper, Châteaulin, Brest (29) - Festival féministe Clito'rik 2 de l'association GAST. Concerts, théâtre, ateliers consentement, auto-défense, auto-gynéco, lesbobus, moments d'échanges, sexualités invisibilisées des personnes en situation de handicap et des vieillEUx, performances...

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 9 avril - Ploemel (56) - 12h. Pique-nique végétarien et vegan. Chacun apporte un plat végétal, une boisson et partage. Ce pique-nique est ouvert aux curieux et aux personnes déjà végétariennes ou veganes. Table de presse sur les droits des animaux, les dimensions sociales, éthiques et écologiques de l'alimentation. Parc de Mané Bogad. Infos : veg56@net-c.fr

--------------------------------------------------------------------------

Vendredi 21 avril - Rochefort en Terre (56), café de la Pente - 20h30 Discussions autour des contraceptions testiculaires avec le collectif finistérien Thomas Bouloù : projection, discussions en groupes, présentation technique, fin de soirée « sauvage et informelle »

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 23 avril - Rochefort en Terre (56), café de la Pente - 16h Ciné-débat autour de l'éducation populaire. Avec plusieurs courts-métrages ou extraits de conférences autour de la thématique de l'éducation populaire : définition(s ?), enjeux, expérimentations puis goûter popote. Avec le soutien des Cemea Bretagne

--------------------------------------------------------------------------

Jeudi 27 avril - Ciné Roch à Guéméné sur Scorff (56) -19h45 Projection du documentaire sur la transition écologique "Qu'est-ce qu'on attend ?" de Marie-Monique Robin

--------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 28 au dimanche 30 avril - Lorient et Ploemeur (56) - Rencontres internationales des résistances aux OGM, avec des représentant-e-s des 5 continents. Ateliers (sur inscription), conférences... Organisées par Ingalan

--------------------------------------------------------------------------

Vendredi 28 avril - Rennes - 19h « La parole des femmes sur la question animale », conférence organisée par Sentience Rennes et le CRPEA (Collectif rennais pour l'égalité animale), présentée par Élise Désaulniers. Campus Villejean, bâtiment L. Entrée libre

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 20 Mai - Lorient - Mobilisation contre Bayer-Monsanto de 10h à 21h. Animations, marché de producteurs, stands, pique-nique, restauration bio, marche (départ 14h), prises de paroles, buvettes, musiques. Rdv Quai des Indes

--------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements