Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 17:57

Invité par un enseignant du Bono, pour faire une leçon d'instruction civique [1] aux élèves du CM1, le nouveau député de la circonscription Auray - Quiberon, Philippe Le Ray, s'est présenté comme un "citoyen normal" qui "représente (...) environ 120 000 personnes". (Ouest-France du 26 juin 2012). 


Prenons ces paroles au mot et soumettons les à notre examen pour déterminer si cet homme dit vrai ou s’il tente de nous intriguer en donnant une certaine image de sa personne.

 

Rappelons qu'au premier tour des législatives, notre élu a récolté 15 144 voix, soit un peu plus de 12,5 % des 120 000 humains qu'il prétend représenter. Au second tour, il a recueilli 31 942 suffrages (26,6 % de 120 000 êtres doués de raison… mais dépossédés de leur souveraineté sur les affaires qui les concernent : souveraineté qui est accaparée par le détenteur du chèque en blanc que constitue la délégation sans contrôle à un député, a contrario du mandat impératif préconisé par les anarchistes). On se demande si auprès des jeunes cerveaux du CM1, il a parlé en chiffres bruts du nombre réel de gens qui ont voté pour lui et leur a soumis cet étrange problème mathématique, où dans une prétendue démocratie, dont la règle est le principe dit majoritaire, celui qui parle pour 120 000 personnes ne le fait qu'avec l'accord (et encore, combien ont voté pour cette personne à défaut de quelqu'un d'autre ?) d'un quart des représentés... ? Sans compter qu’un député légifère (décide de ce qui est autorisé ou interdit, de ce qui est bien ou mal au regard d’un certain « ordre ») pour l’ensemble des citoyennes et citoyens : soit plus de 65 millions d’individus en France !

 

Notre député s'affiche à l'instar de notre bon Président de la République française (que nous préférons appeler "Chef de l'Etat français"), comme un "citoyen normal". Mais il est instructif de lire la presse locale, car dans un article consacré à l'élection du nouveau député, nous apprenons que celui-ci "percevra une indemnité mensuelle de (...) 5189,27 euros net. Il touchera aussi une indemnité de frais de mandat de 6 412 euros par mois et un crédit ouvert mensuellement de 9 138 euros pour la rémunération de ses collaborateurs. Les députés disposent aussi d'un accès gratuit à l'ensemble du réseau SNCF, en première classe". (Ouest-France du 19 juin 2012)

L’article a négligé de préciser qu’au bout de 5 ans de ce mandat, il pourra toucher une retraite de 1 549 euros mensuels

 

Ainsi, le concept de "normalité" se mesure à l'aune de cet autre article de la presse locale qu'il nous paraît pertinent de mettre en parallèle : en 2010 le salaire moyen en France s'élevait à 2 082 euros net par mois ; le salaire médian, quant à lui, est à 1 657 euros net (c'est-à-dire que 50 % des salariés gagnent plus, et 50 % des salariés gagnent moins que cette somme). Les 10 % les mieux payés touchaient 3 317 euros (3 663 euros pour les hommes et  2 812 euros pour les femmes), et les 1 % les mieux payés palpaient 7 654 euros nets par mois...


Ajoutons que notre député local, apparenté UMP (mais non adhérent), est également conseiller général du canton d'Auray et conseiller municipal de la commune de Plumergat. Au titre de ces deux tâches [2], il bénéficie de quelques indemnités. Le cumul des "mandats" est un sport national en France puisque les 3/4 des députés les cumulent (Cf le Monde du 27 juin 2012). Il faut croire qu'être chargé d'un mandat occupe peu de temps. En effet, de deux choses l'une : ou cette activité laisse beaucoup de temps libre et il n'est alors pas faux de déclarer que nos élu-e-s n'en font pas une rame quand ils sont porteurs d'un seul mandat, ou alors un "mandat" est une tâche à plein temps… le cumul signifie dans ce cas, s'occuper des affaires par dessus la jambe !

 

Ainsi, notre citoyen député se revendiquant « normal » fait partie des 1% les plus riches, et ses frais sont pris en charge. Il est des normalités qu'on aimerait partager ! Qu'est-ce que cet individu rompu aux "serrages de louches et oeillades marquées" (Télégramme du 19 juin 2012) peut comprendre au quotidien des gens (la moitié des salariés français vivent avec moins de 1 657 euros par mois, et beaucoup d'entre eux et elles avec beaucoup moins... et leurs frais ne sont pas pris en charge !) ? Voilà un autre problème d’instruction civique qui n’a probablement pas été discuté avec les écoliers…

 

Dans un monde de riches et de pauvres (maintenus pauvres pour que les riches puissent exister), il n'y a pas d'intérêt général ! Le député est celui de la classe dominante, c’est-à-dire des riches, qu'il porte l'étiquette gauche ou droite. Il n'est d'ailleurs pas rare que des textes législatifs soient conçus en amont par des lobbies efficaces et rompus à la négociation (et aux petits cadeaux qui les accompagnent, lesquels agrémentent le quotidien des élu-e-s éprouvé-e-s par tant de responsabilités...).

 

Au vu de l'ensemble de ces éléments, chacune et chacun estimera si ce député est bien un "citoyen "normal"...

 

Si nous avons allumé un député de droite, le feu de notre rage et de notre rejet de cette clique vaut pour toutes et tous les autres, quelles que soient leur tendance. Nous ne leur accordons aucune légitimité. Nous gardons notre entière liberté de parole car nous ne leur avons pas donné notre voix...

 



[1] C'est-à-dire d'endoctrinement à l'idéologie de l'Etat capitaliste et à sa pseudo démocratie. Le professeur de ce service public a donc bien fait son travail d'endoctrinement pour l'Etat. Il aura certainement une bonne note...


[2] Nous n'osons dire "mandat" car dans la démocratie bourgeoise les mandants (le peuple) n'ont aucun pouvoir sur le "mandaté"... C'est une donc une usurpation du langage que de laisser penser qu'un ou une élu-e serait porteur d'un mandat !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 2 octobre - Angers - 14h Rassemblement de soutien à Vincenzo devant la Cour d'appel (rue Waldeck Rousseau). Pour sa totale liberté. Pour des covoiturages, contactez le comité de soutien.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 3 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 19h Ciné-débat "Numéro 387" de Madeleine Royer suivi d'un échange avec SOS Méditerranée. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 3 octobre - Lorient, café Komment ksé ? - 19h30-22h00 Conférence gesticulée "Burnout.com Le management à contresens" par Arthur MOLVEAU – 19h30 – 22h

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 5 octobre - Etel, cinéma la Rivière - 20h30 Ciné-rencontre "Je veux vivre avec vous" (sur l'immigration) avec la réalisatrice Kristell Menez.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 6 octobre - Vannes, cinéma La Garenne - 20h Ciné-rencontre "Le char et l'olivier. Une autre histoire de la Palestine", documentaire de Roland Nurier. Projection en sa présence. Organisé par l'AFPS Vannes (Association France Palestine Solidarité)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 7 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Le char et l'olivier. Une autre histoire de la Palestine", documentaire de Roland Nurier. Projection en sa présence. Organisé par l'AFPS Vannes (Association France Palestine Solidarité). Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 octobre - Rochefort en Terre, café de la Pente - 20h30 Soirée concert du Planning familial. Dans le cadre de son week-end annuel la Fédération de Bretagne du Planning Familial vous propose une soirée festive avec des artistes militantes ! Rouge Feu (Slam), Ratur (Rap), DJ Set Lysistrata (set féministe). L’entrée est à prix libre pour financer la caisse IVG hors délai du Planning 35

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 et dimanche 11 octobre - Melrand - Week-end festif et solidaire sur la question des exilé.e.s, Organisé par HAPAX, RESF Pontivy - Soutien aux familles exilées et KerOchap. Conférences gesticulées, spectacles, concerts, tables rondes, repas... Réservation obligatoire : 07 66 09 06 90. Prix libre

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 11 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-rencontre "Je veux vivre avec vous" (sur l'immigration) avec la réalisatrice Kristell Menez. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 13 octobre - Questembert, cinéma Iris - 20h30 En partenariat avec Cinéphare, ciné-rencontre "La nuit venue" (polar social, quasi documentaire) avec le co-scénariste Frédéric Farrucci

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 15 octobre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Un pays qui se tient sage" de David Dufresnes (sur les violences policières), avec Gwendal Le Roy, éborgné lors d'une manifestation à Rennes. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 17 octobre - Lorient - 14h30 Place de la Mairie - Rassemblement "Notre assiette pour demain" organisé par le collectif lorientais contre Bayer Monsanto

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 17 Octobre - Rennes - 14h : Débat - Animation et exposition sur l’amiante, avec Virginie Dupeyroux, auteure et animatrice de http://amiante-et-mensonge-notre-perpetuite.com/ au local la commune, 17 rue de Châteaudun, Rennes. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 19 octobre - Quimperlé (29), cinéma la Bobine. - 20h30 Proposé par l'association Chlorofilm, ciné-rencontre "Antigone" (sur une famille d'immigré.e.s algérien.ne.s au Canada) de Sophie Deraspe, en présence du producteur Marc Daigle

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 27 Octobre - Rennes - 20h. Réunion publique : « Les résistances paysannes : une autre conception du progrès » avec Silvia Pérez-Vitoria (universitaire, auteure de « La riposte des paysans » et « Manifeste pour un XXIème siècle paysan », elle collabore aux revues « L’Ecologiste » et « Nature et Progrès »…). - Salle 12 Maison des associations 6 Cours des Alliés. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 12 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h45 Ciné-débat "La cravate" (sur le parcours d'un militant d'extrême-droite), en présence du co-réalisateur Etienne Chaillou. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements