Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 22:39

R-Rocker.gifRudolf Rocker : Théorie et pratique de l'anarchosyndicalisme, édition Aden (2011), 19 euros (!!??), 202 pages.


C'est avec un plaisir certain que les anarchistes vont se plonger dans la traduction récente de Théorie et pratique de l'anarchosyndicalisme de Rudolf Rocker. Publié initialement en 1938, on doit sa traduction à Normand Baillargeon - le même qui a incité les éditions Agone à traduire et publier l'incontournable Une histoire populaire des Etats-Unis de Howard Zinn. L'ouvrage est précédé d'une courte introduction qui offre quelques éléments biographiques sur l'auteur.


Pour les autres lecteur-e-s, étranger-e-s à la mouvance libertaire, Théorie et pratique... est une parfaite introduction aux logiques de la pensée anarchiste. Dans un langage très clair, érudit et accessible, Rudolf Rocker y expose l'histoire du mouvement ouvrier et du syndicalisme - ses prémisses théoriques et ses aboutissements politiques. Le livre est alors à la fois une étude socio-historique et une explicitation du mouvement d'émancipation. Il dresse un panorama international de l'activisme anarchiste et s'attarde particulièrement sur la signification et l'importance du soulèvement espagnol de 1936. Mais avant d'en arriver là, R. Rocker retrace, à travers de nombreux exemples historiques, le quotidien de l'exploitation économique et l'étendue des luttes qui ont construit la société actuelle : l'apparition des syndicats, le luddisme, les différentes méthodes d'actions anarchosyndicalistes (grève-boycott-sabotage...) et leur finalité utopique.


L'approche de l'auteur est résolument non-dogmatique : la liberté, l'égalité, « la conscience de la responsabilité personnelle » et « la capacité de compassion envers autrui » servent simplement de guides. Ensemble, ils orientent vers une « perfectibilité » de la vie humaine et sociale.


L'aspiration anarchiste est ici conçue comme un processus résolument dynamique et non figé. Il n'y a pas pour l'auteur de « concepts absolus », il y a au contraire la possibilité d'applications multiples pour l'organisation sociale. Et c'est à juste titre que Noam Chomsky souligne dans sa préface cette reconnaissance des multiples formes sociales possibles et changeantes comme l'une des grandes leçons de l'histoire.


Un des nombreux apports essentiels de l'ouvrage est qu'il témoigne d'une ténacité stimulante, alors qu'il est écrit dans une période propice aux extrêmes droites, juste avant la seconde guerre mondiale. La verve, toujours très contemporaine, avec laquelle R. Rocker dénonce les méfaits du capitalisme et de l'Etat moderne réjouira et inspirera sans doute nombre de lecteur-e-s.


On peut et on doit certes regretter une critique sociale qui tend à se limiter au capitalisme et qui conçoit l'Etat ou l'idée de Nation comme simple instrument au service des industriels exploiteurs. (Le patriarcat et le racisme sont aussi des systèmes distincts d'exploitation et de domination ! Et c'est pourquoi, l'explication concernant « l'accroissement de la prostitution », page 61, m'apparait très insatisfaisante). Le recours à l'idée de nature est également décevant.


Malgré tout, ce livre recèle de véritables extraits d'anthologies: par exemple, j'adore ces :
« L'Etat n'est capable de rien d'autre que de maintenir d'anciens privilèges ou d'en créer de nouveaux : c'est la toute sa substance et sa pleine signification. » « Prétendre que la soi-disant dictature du prolétariat est différente parce qu'elle est une dictature exercée par une classe et non par des individus n'est qu'un tour de passe-passe bon pour les nigauds, qui ne peut tromper aucun individu sérieux. »


Il est alors un parfait antidote contre l'engouement récent autour de l'hypothèse communiste et je-ne-sais quelle nébuleuse « néo-maoïste » ; véritable chapelle-caserne qui n'a de nouveau que le préfixe !
                                                                                                                                 Yly (fév' 2011)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Un anarchosyndicaliste 02/03/2011 17:54


Une partie des textes de R. Rocker, un temps secrétaire de l'AIT existe dans "Les Cahiers de l'Anarchosyndicalisme" téléchargeable sur les sites de la CNT-AIT Caen et de la CNT-AIT Toulouse !


anars56 07/03/2011 22:41



Bonne initiative et merci pour l'info.



Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Réunion publique ANNULÉE pour cause de couvre-feu étatique : Mardi 27 Octobre - Rennes - 20h. Réunion publique : « Les résistances paysannes : une autre conception du progrès » avec Silvia Pérez-Vitoria (universitaire, auteure de « La riposte des paysans » et « Manifeste pour un XXIème siècle paysan », elle collabore aux revues « L’Ecologiste » et « Nature et Progrès »…). - Salle 12 Maison des associations 6 Cours des Alliés. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Soirée ANNULÉE : Vendredi 30 octobre - Lorient, cité Allende (12 rue Colbert) - 20h Conférence-débat par Pinar SELEK, à propos de l'article de Voltairine de Cleyre « Le mariage est une mauvaise action ». Organisée par les Ami.e.s de Voltairine

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 2 novembre - Rennes - 19h Causerie Populaire : Croissance économique & décroissance globale : de quoi parle-t-on ? Avec François Graner, biophysicien directeur de recherche au CNRS de l’Université de Paris – Diderot. Débat animé par Jean-Pierre Tertrais, auteur d’une centaine d’articles dans le Monde Libertaire, des brochures et livres sur la décroissance. au local la commune, 17 rue de Châteaudun, Rennes. Par le groupe la Sociale de la Fédération anarchiste

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 5 novembre - Vannes - 14h30 Mobilisation des salarié.e.s du social et du médico-social public et privé "en solde et en grève" contre l'imposture du "Segur" (- 183 euros), à l'appel de la CGT 56 "Santé et action sociale". Rdv Place de la mairie

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lundi 9 novembre - Questembert, cinéma Iris - 20h30 Ciné-débat "Un pays qui se tient sage" de David Dufresnes (sur les violences policières), en présence du réalisateur. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 12 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h45 Ciné-débat "La cravate" (sur le parcours d'un militant d'extrême-droite), en présence du co-réalisateur Etienne Chaillou. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 14 novembre - Belle-Ile, Le Palais, salle Arletty - 20h30 Ciné-débat "Delphine et Carole, insoumuses" (Ce voyage au cœur du « féminisme enchanté » des années 1970 relate la rencontre entre la comédienne Delphine Seyrig et la vidéaste Carole Roussopoulos. Derrière leurs combats menés caméra au poing, surgit un ton empreint d’humour et d’insolence. Réalisé par la petite-fille de Carole). Rencontre avec Josiane Zardoya, monteuse du film.  

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 19 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Mon pays fabrique des armes" (sidérante enquête sur les ventes d'armes françaises), d'Anne POIRET. En partenariat avec Amnesty International, avec Jean Froidefond de la commission "armes" d'Amnesty et Armand Paquereau de la campagne "Silence ! On arme". Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 27 novembre - Lorient, cité Allende (12 rue Colbert) - 20h Conférence-débat « La contraception masculine » par l’association Thomas Bouaoù – avec lectures de textes du livre d’André MOREL « Le Zoïde ». Organisée par les Ami.e.s de Voltairine

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dimanche 29 novembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 18h Ciné-débat "LIP. L'imagination au pouvoir" (sur une entreprise reprise en autogestion par ses employé.e.s au cours d'une grève). Suivi d'une rencontre avec l'équipe de l'Usine Invisible, structure solidaire développée dans le Morbihan dans un souci de juste reconnaissance et rémunération des couturièr.e.s mobilisé.e.s par la crise sanitaire

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements

Au cinéma Ti Hanok à Auray Dim 29 nov