Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 23:54

 

Dépoussiérage et fondamentaux.

 

une idée utile est rarement perdue ;

elle tombe toujours dans quelques esprits féconds

où elle fermente en silence et se développe tôt ou tard.

Fanny Raoul (1801)

 

 

La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d'Olympes de Gouges est un texte de référence dans l'historiographie féministe. Et pourtant, dans le même pays à la même période, une autre voix méconnue crie une révolte identique.

Opinion d une femmeEn 1801, Fanny Raoul, une Bretonne dont on ne sait aujourd'hui quasiment rien, publie un pamphlet radical contre la domination masculine : Opinion d'une femme sur les femmes. Ce petit essai, imprégné des Lumières, reste d'une actualité étonnante. Il s'insurge contre la double morale, les violences masculines, la dépendance économique imposée aux femmes, l'éducation et les droits sexué-es dont bénéficient les hommes. Et il s'attache à briser divers discours toujours actuels : les blabla classiques sur les différences de force physique ou sur la nature des femmes.

Comme la déclaration d'Olympes de Gouges, l'essai de Fanny Raoul doit être appréhendé comme un texte fondateur du féminisme. Sa force tient au fait que, plutôt que de retenir l'idée déprimante que rien n'a changé, on en sort avec une conviction affermie. Et – malgré des débordements chauvins – il méritait bien une republication, dotée d'une préface de Geneviève Fraisse et d'un texte satirique final de Marie Desplechin. On peut remercier ici le travail de dépoussiérage, effectué par les éditions Le passager clandestin, pour rendre accessible ce texte – trop – méconnu.

 

Autre époque, autre ton

Dernièrement, la Petite encyclopédie critique des éditions Textuel a publié un recueil d'articles : Le féminisme change-t-il nos vies ?

À partir de cette question somme toute naïve, reformulée et déclinée sur 6 thèmes, l'ouvrage illustre l'évidence d'une réponse positive.

le-feminisme-change-t-il-nos-vies.pngRéuni sous la direction de Delphine Gardey, le groupe d'universitaires a cherché à montrer la diversité et la pertinence des approches féministes, sans traiter la question de manière intimiste. Les résultats sont plutôt stimulants. Six articles résument les grandes étapes du féminisme et dressent un tableau accessible des différentes démarches et revendications. Qu'il s'agisse du travail, de la politique ou des sexualités, ils dénoncent aussi de manière convaincante les reformulations patriarcales et les backlash.Le féminisme change nos vies, certes et bien sûr, mais l'égalité est loin d'être acquise.

Deux parties ont été traitées de manière vraiment enthousiasmante. Celle qui répond à la question Le féminisme émancipera-t-il les hommes ? est assurément bien menée – tout en montrant implicitementl'intégration du regard féministe par certains hommes. Et l'article de Lulia Hasdeu sur la décolonisation est particulièrement intéressant. Elle y analyse la restitution par la France du corps de Saartjie Baartman, plus connue sous le nom de « Vénus hottentote ».

Alors, en tant qu'introduction aux théories féministes, ce livre est à conseiller ou à offrir aux personnes désireuses de découvrir le mouvement politique de libération des femmes. Un court glossaire en fin d'ouvrage viendra faciliter la compréhension des textes et des arguments avancés, en définissant, entre autres : genre, hétéronormé, naturalisation.

À l'heure où certains cherchent à dénigrer le mouvement féministe en le taxant de « culturel »1, ce petit recueil permet grâce à des applications concrètes de réactualiser les fondamentaux : le personnel est politique  et mon corps m'appartient.

 

-----------------------------------------------

1Par exemple, dans l'introduction du livre : En catimini...Histoire et communiqués des Rote Zora

 

Yly

Partager cet article

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti patriarcat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er jeudi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog. Nous vous recommandons de télécharger adblock qui les neutralisera. Adblock, logiciel gratuit, fonctionne pour Mozilla, Internet explorer, etc...

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
 

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 10 juin - Vannes - 10h30 Rassemblement en mémoire de Clément Méric, antifasciste, tué par des néo-nazis. Clément, Brestois d’origine, militant anti-fasciste, anti-capitaliste et de la cause animale, a été assassiné le 5 juin 2013 par des néo-nazis à Paris. L’actualité nous confirme que ses combats sont toujours nécessaires. Programme : lecture publique de textes et chants de lutte, puis pique-nique. Le Kiosque, esplanade du port, la Rabine. Proposé par le groupe libertaire René Lochu

--------------------------------------------------------------------------

Dimanche 11 juin - Augan (56), café Le champ commun - 17h : 150 années de luttes à travers les chants italiens avec "Le chant des grenouilles", "Senti le rane che cantano…" Dans ce spectacle mêlant récits, chants et musique, nous vous ferons entendre d’autres voix : celles, orgueilleuses et enragées, des brigands méridionaux et de leur guerre désespérée contre le nouvel État ; celles des paysans et des ouvriers agricoles, dont les luttes pour une existence meilleures seront sans relâche ; celles des travailleurs des carrières de marbre de Toscane, des mineurs de soufre de Sicile ; les voix fières et impertinentes des mondines ; celles des émigrés qui, après des décennies de défaites, allaient poursuivre leur rêve de justice dans d’autres terres. Entrée libre. Petite restauration sur place

--------------------------------------------------------------------------

Mardi 13 juin - Inzinzac-Lochrist (56), cinéma le Vulcain - 20h30 Projection de "Bienvenus", comédie sur un centre d'accueil pour réfugié-e-s en Norvège. Débat avec Amnesty international

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 8 juillet - Hennebont (56) - 12h Pique-nique végétarien et végétalien. Chacun-e apporte un plat et on partage. Table de presse : droit des animaux, impacts sanitaires, sociaux, éthiques, écologiques de l'alimentation, de la production / consommation carnée et ovo lactée. Rdv à la bergerie, le long du Blavet sur le halage. Organisé par le collectif veg@net-c.fr

--------------------------------------------------------------------------

Samedi 8 et dimanche 9 juillet - Notre-dame-des-landes (44) - De nos terres à la Terre : Résister, agir, vivre... Rassemblement annuel organisé par la Coordination des opposant-e-s. Plus d'infos : http://notredamedeslandes2017.org

--------------------------------------------------------------------------

 

Concerts

Autres événements