Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 23:54

 

Dépoussiérage et fondamentaux.

 

une idée utile est rarement perdue ;

elle tombe toujours dans quelques esprits féconds

où elle fermente en silence et se développe tôt ou tard.

Fanny Raoul (1801)

 

 

La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d'Olympes de Gouges est un texte de référence dans l'historiographie féministe. Et pourtant, dans le même pays à la même période, une autre voix méconnue crie une révolte identique.

Opinion d une femmeEn 1801, Fanny Raoul, une Bretonne dont on ne sait aujourd'hui quasiment rien, publie un pamphlet radical contre la domination masculine : Opinion d'une femme sur les femmes. Ce petit essai, imprégné des Lumières, reste d'une actualité étonnante. Il s'insurge contre la double morale, les violences masculines, la dépendance économique imposée aux femmes, l'éducation et les droits sexué-es dont bénéficient les hommes. Et il s'attache à briser divers discours toujours actuels : les blabla classiques sur les différences de force physique ou sur la nature des femmes.

Comme la déclaration d'Olympes de Gouges, l'essai de Fanny Raoul doit être appréhendé comme un texte fondateur du féminisme. Sa force tient au fait que, plutôt que de retenir l'idée déprimante que rien n'a changé, on en sort avec une conviction affermie. Et – malgré des débordements chauvins – il méritait bien une republication, dotée d'une préface de Geneviève Fraisse et d'un texte satirique final de Marie Desplechin. On peut remercier ici le travail de dépoussiérage, effectué par les éditions Le passager clandestin, pour rendre accessible ce texte – trop – méconnu.

 

Autre époque, autre ton

Dernièrement, la Petite encyclopédie critique des éditions Textuel a publié un recueil d'articles : Le féminisme change-t-il nos vies ?

À partir de cette question somme toute naïve, reformulée et déclinée sur 6 thèmes, l'ouvrage illustre l'évidence d'une réponse positive.

le-feminisme-change-t-il-nos-vies.pngRéuni sous la direction de Delphine Gardey, le groupe d'universitaires a cherché à montrer la diversité et la pertinence des approches féministes, sans traiter la question de manière intimiste. Les résultats sont plutôt stimulants. Six articles résument les grandes étapes du féminisme et dressent un tableau accessible des différentes démarches et revendications. Qu'il s'agisse du travail, de la politique ou des sexualités, ils dénoncent aussi de manière convaincante les reformulations patriarcales et les backlash.Le féminisme change nos vies, certes et bien sûr, mais l'égalité est loin d'être acquise.

Deux parties ont été traitées de manière vraiment enthousiasmante. Celle qui répond à la question Le féminisme émancipera-t-il les hommes ? est assurément bien menée – tout en montrant implicitementl'intégration du regard féministe par certains hommes. Et l'article de Lulia Hasdeu sur la décolonisation est particulièrement intéressant. Elle y analyse la restitution par la France du corps de Saartjie Baartman, plus connue sous le nom de « Vénus hottentote ».

Alors, en tant qu'introduction aux théories féministes, ce livre est à conseiller ou à offrir aux personnes désireuses de découvrir le mouvement politique de libération des femmes. Un court glossaire en fin d'ouvrage viendra faciliter la compréhension des textes et des arguments avancés, en définissant, entre autres : genre, hétéronormé, naturalisation.

À l'heure où certains cherchent à dénigrer le mouvement féministe en le taxant de « culturel »1, ce petit recueil permet grâce à des applications concrètes de réactualiser les fondamentaux : le personnel est politique  et mon corps m'appartient.

 

-----------------------------------------------

1Par exemple, dans l'introduction du livre : En catimini...Histoire et communiqués des Rote Zora

 

Yly

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 novembre - Vannes, Lorient et Pontivy - Appel unitaire à la grève. Rassemblements (autorisés) des personnels de l’Éducation Nationale (écoles, collèges, lycées) pour l'amélioration des conditions sanitaires, pour l'allègement des effectifs et le recrutement de personnels (ceux des listes complémentaires etc...) . 10h30 Vannes, devant la DSDEN (3, Allée du Général Le Troadec), 10h30 Lorient devant la sous-préfecture, 10h30 à Pontivy à La Plaine. A l'appel des syndicats de l’Éducation Cgt, Fo, Fsu et Sud

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 10 décembre - Auray, cinéma Ti Hanok - 20h30 Ciné-débat "Autonomes" (documentaire de François Bégaudeau), en présence de Benjamin Constant, présent dans le film. Tarifs habituels

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements