Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 22:10

Ni religion, ni racisme, ni xénophobiereligion-oppression-mentale.jpg


La lutte antireligieuse est plus que jamais à mener face au retour en force des communautarismes religieux, à la revendication d’une « laïcité ouverte » ou « laïcité positive », où hiérarchies et appareils religieux interviendraient directement dans les institutions, face aux attaques contre le droit à l’avortement orchestrées par des lobbies religieux, aux financements publics des institutions religieuses notamment dans l’Éducation, etc.

De plus, le gouvernement utilise le combat pour la laïcité, celle qui retire aux religieux leur droit d’action obscurantiste et irrationnel, notamment contre les plus jeunes, afin de faire des amalgames xénophobes contre certaines personnes, de confessions et plus généralement de cultures différentes.

D’une part, l’État instrumentalise les fondamentalismes religieux afin d’instaurer sa politique sécuritaire, d’autre part, il veut faire croire que ces mêmes religions dans leurs versions « soft » seraient nécessaires à la société. Selon nous, le retour du religieux révèle surtout de l’exclusion croissante d’une part importante de la société.


En conséquence la Fédération anarchiste rappelle :


- qu’elle combat, a combattu et combattra toujours toutes les religions quelles qu’elles soient

-
 que les religions n’ont jamais, ne sont pas et ne seront jamais des facteurs d’émancipation ; qu’elles instaurent un rapport de domination politique, sexuelle, économique et nationaliste.


Pour cette même raison : nous refusons tout amalgame entre les religions et les origines.

-
 nous affirmons que les interdictions et répressions perpétrées par l’État contre certaines religions, qui sont souvent le prétexte à des politiques xénophobes, ne peuvent être un moyen souhaitable de combattre la religion

-
 nous affirmons que ceux qui, sous couvert d’un nécessaire combat antireligieux, véhiculent des idées racistes, xénophobes et nauséabondes, seront toujours les ennemis de la Fédération anarchiste.


dieu.jpgFédération Anarchiste

Partager cet article
Repost0

commentaires

Y
<br /> Vous dites que chacun est libre de pratiquer sa religion, soit. Convenons aussi que chacun est libre de ne s'être jamais poser la question de dieu. Mais dans ce cas, admettons aussi que tout un<br /> chacun est libre de ne pas croire et de critiquer la religion, celle-ci étant alors l'opposée de notre propre vision. Si on n'admet pas ce dernier point, c'est qu'on croit que la religion a quelque<br /> chose de supérieur qu'une autre façon de pensée qui souhaite s'affranchir de Dieux et de Maitres.<br /> <br /> La critique de la religion, quelle qu'elle soit, n'a pas bonne presse, même chez nombres d'incroyants car elle est tout de suite considérée comme critique et atteinte à la liberté de ceux qui<br /> croient.<br /> <br /> Or:<br /> <br /> - Primo, la religion n'est pas l'apanage du cercle privé et rien que cela, elle a une grande influence socialement, d'où son instrumentalisation par l'Etat et son imprégnation importante dans le<br /> secteur médical et éducatif rappelée dans cet article.<br /> <br /> - Secondo, aurait-elle même été une question strictement privée, je ne vois pas en quoi une critique d'une autre forme de pensée constituerait une atteinte à la liberté : quand les cyniques<br /> grecques (philosophes) critiquent le platonisme, quand les matérialistes critiquent l'idéalisme, etc., ils n'empêchent en rien les visions du monde adverses de croire en ce dont ils croient, sauf<br /> si vraiment ils ne sont pas assez courageux pour le faire...<br /> D'ailleurs si le platonisme et plus tard, le christianisme, ont triomphé pendant de longues périodes et jusqu'à aujourd'hui encore, c'est bien qu'ils ont su affronté les critiques! Et comment!<br /> voudrais-je dire.<br /> <br /> Pour finir donc : je ne vois pas en quoi une critique de la religion ou, dans le cas présent, un tel article empêcherait aux croyants de jouir de leur liberté de croire. C'est un argument souvent<br /> utilisé, mais qui n'a souvent d'autre réalité qu'un fantasme considérant les croyants comme possédant un quelconque privilège sur les incroyants.<br /> <br /> Les anarchistes sont pour la liberté de pratiquer et de penser, comme cela est d'ailleurs lisiblement dit dans cet article. Mais ils contre les logiques de mort, et selon beaucoup d'entre-eux (que<br /> cela puisse scandalisé certains ou non)la religion en fait partie - entre autres.<br /> <br /> <br />
D
<br /> Honnêtement je trouve vos déclarations ridicules et pitoyables chaque personne<br /> est libre de pratiquer la religion qu'il a choisi et vous n'avez aucun droit de les critiquer pour ça ou de vous croire supérieur à ceux qui croient car vous ne l'êtes pas (!). Par ailleurs je vous<br /> conseillerais franchement de revoir vous cours d'histoire car vous affirmez des choses qui n'ont pas de fondement. ps: je ne suis pas catholique.<br /> <br /> <br />
A
<br /> <br /> Vous vous méprenez, Diana : pour nous, chacun est libre de croire ou de ne pas croire en un dieu ou en n'importe quel autre grigri ou signe ou même que  la Terre est plate<br /> (ce n'est qu'en 1992 qu'un Pape - Jean-Paul 2 - a admis la rotondité de la Terre... à la grande<br /> colère des fondamentalistes chrétiens américains...). Ce que nous condamnons et combattons, c'est le système religieux. "Religion" s’entend comme "système collectif organisé<br /> des croyances en événements surnaturels et/ou en un être supérieur, avec ses rites, ses dogmes, son système hiérarchique et sa propension à enrégimenter le reste de la société qui n’est pas sous<br /> son joug".<br /> <br /> Là où le système religieux est puissant, il n'hésite pas à s'attaquer à la liberté des individus et à vouloir contrôler leur esprit, spécialement celui des enfants : les thèses créationnistes<br /> arrivent (ou reviennent) en force, y compris en France.<br /> <br /> L’Histoire, parlons-en, elle est jonchée de cadavres n’adorant pas le bon Dieu, au bon endroit, au bon moment, ou n’en adorant aucun ! Du massacre des premiers Chrétiens, en passant par les<br /> Croisades ou l’extermination des Indiens d’Amérique… Différents lieux de la planète sont encore secoués par ces divergences liées à l’intolérance religieuse qui, si elle n’est pas le moteur<br /> premier des conflits, elle n’en est pas moins un redoutable carburant.<br /> <br /> Les hiérarchies religieuses, spécialement les monothéistes, et ceux qui les suivent, n'ont de cesse de vouloir cantonner les femmes à la maison, de restreindre leur libre sexualité et le droit à<br /> l'avortement. En Irlande, où l'Eglise catholique est puissante, même le droit au divorce est combattu. L'homosexualité est encore un crime passible de mort dans certains pays musulmans. L'Eglise<br /> mène toujours aujourd'hui campagne contre l'usage du préservatif dans des pays ravagés par le Sida.<br /> <br /> <br /> Que des individus croient en une entité surnatuelle ou que le Père Noël existe, ça les regarde. Le problème avec le Dieu des religions (qui est le fruit de l'imagination humaine), c'est qu'il se<br /> veut notre maître à tous et à toutes et qu'on doit lui obéir, si on en croit ceux qui répandent sa (soit-disant) parole. Selon eux, Dieu voit tout, entend tout, sait tout : c'est Big Brother !!<br /> Etonnament, on a toujours à faire aux intermédiaires jamais au Dieu lui-même... Bizarre, non ? Leurs Livres sacrés<br /> sont remplis de codes et de contraintes. S'ils ne concernaient que leurs fidèles, pourquoi pas... mais chaque religion tente d'étendre son champ de prospection, y compris par la manipulation, la<br /> menace et la force...<br /> <br /> <br /> Alors, oui, permettez-nous de le redire "les religions n’ont jamais, ne sont pas et ne seront jamais des facteurs d’émancipation ; elles instaurent un rapport de domination politique,<br /> sexuelle, économique et nationaliste."<br /> <br /> <br /> Aussi, nous estimons être fondés à les critiquer, à les empêcher d'empiéter sur nos vies (et la laïcté est un bien en cela, bien qu'insuffisant) et même à réduire leur influence : par l'ironie et<br /> des arguments rationnels.<br /> <br /> <br /> <br /> "Et même si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser". Bakounine<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse suivante : groupe.lochu(a)riseup.net

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda

Le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Planguenoual (22) - De 11h à 22h, festival "Dérivages", "algues vertes en mots et en images" : militant, festif et culturel. Conférences, scène musicale, auteurs, dessinateurs, concours photos, vente aux enchères... Organisé par le collectif Halte aux marées vertes

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Liffré (35) - 11h Seconde marche Climat "Bridor dehors", à l'appel du Comité Local pour l'Environnement et la Résilience Ecologique à Liffré-Cormier. Grand projet inutile : Sevailles 2, tête de bassin versant (Le CHEVRE affluent de la VILAINE) menacé par le plus gros projet d’usine de surgelés au monde (30m de haut sur 25ha). Par Louis Le Duff, milliardaire Breton et PDG du groupe Le Duff. La Préfecture d'Ille-et-Vilaine a donné son autorisation...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Nantes - 12h Manifestation en soutien à Vincenzo Vecchi et contre la criminalisation des mouvements sociaux. Rdv au Miroir d'eau (face au château). Pour la défense de nos droits fondamentaux, contre l'application d'une loi fasciste en France, pour la liberté définitive de notre ami. Pique-nique à midi,prises de paroles à partir de 14h, batucada, chorales, fest deiz...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 24 septembre - Hennebont - 16h Mobilisation du Mouvement de la Paix "Rendez-vous de la paix" entre autres pour le désarmement nucléaire total. Musiques, marche et pot de la paix. Rdv au Square de la Paix

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Mercredi 28 septembre - Josselin, cinéma Le Beaumanoir - 20h15 Ciné-débat autour du documentaire « Un monde sous vide »,  Prix Jouvence au Festival du Film Vert 2022. Organisé par Josselin en transition

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 29 septembre - Grève et manifestations interprofessionnelles et intersyndicales (Cgt, Fsu et Solidaires) "Augmentez les salaires pas les profits" pour la hausse des salaires, des pensions, allocations et minimas sociaux, etc. 10h30 Lorient (L'Orientis), Pontivy (la Plaine), Vannes (le port) et 11h Belle-Ile (le port du Palais)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 30 septembre - Lorient - 20h30 Conférence-débat "L’extrême-droite à l’Assemblée nationale" présentée par VISA (Vigilance et Initiatives syndicales antifascistes), organisée par le Collectif antifasciste du Morbihan (dont le groupe René Lochu est membre). Entrée libre

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 1er octobre - Josselin, centre culturel l'Ecusson - De 14h à 18h, 9éme édition de la « Journée de la Transition » (atelier, conférence "Objection de croissance, bien vivre et gratuité" par Paul Ariès, exposition, buvette...). Organisé par Josselin en transition

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Samedi 8 octobre - Vannes - Nouvelle mobilisation du comité vannetais de soutien à Vincenzo Vecci, juste avant son passage à la Cour de Cassation de Paris, mardi 11 octobre

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Du vendredi 14 au samedi 15 octobre - Melrand (56) - 5ème week-end festif et solidaire à Kerochap, au profit de RESF (Réseau éducation sans frontière) Pontivy. Cabaret, diner, spectacle (vendredi 20h, 20 euros) / Spectacles, concerts, animations enfants, marché de producteurs (samedi dès 14h), et 19h Fest noz. Prix libre

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements

Sam 17 septembre à Corcoué sur Logne (44)

 

 

Sam 24 septembre à Planguenoual (22)

 

 

Sam 24 septembre à Liffré (35)

 

 

Sam 1er octobre - Josselin en transition