Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 21:22

Vannes : 10h, La Rabine, kiosque à musique   

Lorient : 10h, maison des syndicats, Boulevard Cosmao Dumanoir

Pontivy : 10h, la Plaine

Belle-île : 10h30, embarcadère au Palais

 

Une petite chanson pour se donner un peu de tonus : C'est dans la rue qu'ça s'passe, par la Cie Jolie Môme

 

RETRAITES : Y A-T-IL D’AUTRE SOLUTION QUE LA GREVE ?

 

TRACT 23 SEPT 2010 RECTOAprès une journée de manifestations massives le 7 septembre, les directions syndicales ont tout fait pour que le mouvement social ne puisse pousser l’avantage, résultat des courses : seize longs jours au cours desquels il ne doit pas – c’est du moins ce qu’elles espèrent - se passer grand-chose, et surtout pas la seule chose qui pourrait faire plier le gouvernement, à savoir le blocage du pays par la grève générale. Ainsi, elles laissent le champ libre au jeu parlementaire et se comportent davantage en supplétifs de la social-démocratie qu’en organisations de défense des intérêts matériels et moraux de la classe ouvrière et du salariat dans son ensemble.

 

En agissant de cette manière, elles œuvrent non seulement à la démoralisation de leurs propres troupes, à qui elles voudraient bien faire gober qu’il est trop tard et que tout est bouclé, mais elles assurent également leurs arrières, prises qu’elles sont dans le bourbier de la loi Chérèque-Thibaut-MEDEF du 21 août 2008 sur la représentativité des « partenaires sociaux » qui réserve des pactoles d’argent public à ceux qui oublieraient définitivement la lutte pour se lancer dans la cogestion et l’écriture des textes scélérats.

 

Ce qui se passe actuellement n’est rien d’autre que la bonne vieille méthode qui a fait ses preuves depuis 2003, celles des temps forts qui encadrent des temps morts et qui, sans qu’on s’en aperçoive, trimbale le pays jusqu’à la trêve estivale ; dégueu maisTRACT 23 SEPT 2010 VERSOefficace…

 

Pour la Fédération anarchiste, il est bien sûr capital d’obtenir d’abord et avant tout le retrait du projet gouvernemental : en premier lieu parce qu’il constituerait un premier coup d’arrêt à la longue série de revers qu’a essuyés le mouvement social ces dernières années, mais aussi parce qu’il permettrait d’éviter l’aggravation prévisible de la contre-réforme de 2010 : Fillon n’a rien annoncé d’autre le 9 septembre en confiant à l’antenne de France 2 : « il faudra forcément réaliser des adaptations au cours de la mise en œuvre de cette réforme. Il n’y aura jamais de réforme définitive ». Nous voilà donc prévenuEs ! Ce sera donc, graduellement, 63, 65, 7 0,  80 ans pour l’âge de départ avec 42, 45, 50, 60 annuités de cotisation, le tout jusqu’à ce que mort s’ensuive à se faire exploiter au travail ! Patronat et gouvernement nous préparent la retraite des morts sous le regard passif et bienveillant des roitelets syndicaux et nous ne serions pas en grève ?

 

Cependant, obtenir le retrait sans remettre en cause radicalement le lien des conditions de ressources avec le travail reviendrait à s’arrêter au milieu du gué.

 

Pour nous, anarchistes, qui militons pour l’égalité sociale, conditionner le confort d’une fin de vie à la durée de l’aliénation au travail équivaut à prolonger tout au long de l’existence les injustices dues à l’écart des salaires dont se sert le patronat pour asseoir sa domination sur le monde du travail.

 

Nous sommes donc partisanNEs d’une société d’où auraient disparu les parasites les plus nuisibles qu'ait connus l’humanité : le capitalisme et le relais politique chargé de le protéger des mouvements révolutionnaires, à savoir l’Etat (flanqué ou non d’une démocratie parlementaire). En ce sens, on peut dire que l’abolition du salariat sera la fin des injustices de l’actuel fonctionnement de la retraite.

 

Par la gestion directe de ce qu’il produit, l’humainE sera le mieux à même de mettre en place des systèmes de solidarité tout au long de la vie, et pas seulement lors de la vieillesse, qui consisteront à socialiser la part des richesses produites nécessaires à ce qu’aucunE sur la planète ne crève de faim, ne manque d’un toit, ne soit emportéE par la maladie faute d’un système de santé, c’est-à-dire exactement l’inverse de ce que réussit à faire le capitalisme


Mais parvenir à ce résultat suppose que la bataille commence enfin, que la lutte s’organise par la base, selon les modalités de l’autonomie du mouvement social, sur le principe des assemblées générales souveraines et du mandat impératif et révocable ; la double question la plus importante n’est donc pas de savoir combien de personnes seront dans la rue le 23, mais ce qu'elles feront pour bloquer les flux de marchandises et combien ne reprendront pas le travail le 24.

 

Fédération anarchiste

Repost 0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 18:33

 

« N’embrassez jamais la cause d’un homme, mais toujours celle de l’humanité. »

François Vincent Raspail

 

Où trouver le Monde libertaire près de chez vous ? Cliquez ici.

ML-1604-recto.gifML-1604-verso.gif 

 

 

 

Sommaire


Editorial


On y va !, par Fabrice, page 3

Interner les pauvres, par L. Ott, page 4

L’autruchon gris et sa chronique, par F. Ladrisse, page 5

En bref, page 6

Retraites : communiqué de la FA, par , page 7

Iran : justice lapidaire, par A. Pak, page 8

Chasse aux Roms à Lyon, par P. Pelletier, page 9

Râpons la carotte du capitalisme, par Nico, page 11

Salles de shoots, par Sophie, page 12

Sécuritaire vert, par N. Potkine, page 14

Pour une science libertaire, par H. Ferrière, page 15

Georges Fontenis [partie 1], par Julien, page 17

La vie du ML, page 21

Agenda, page 22

Radio, page 23

Repost 0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 19:08

Brest la Rouge fest 2010

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 21:56

Salut,

après cette 1ère semaine de mise en jambes face à ce qui nous révolte et face aux injustices sociales (samedi 4/9 : rassemblements/manifs contre l'expulsion des Rroms et gens du voyage ; mardi 7/9 : 1ère salve sur les retraites pour demander le retrait pur et simple du projet du gouvernement qui n'est ni amendable, ni négociable. Pour celles et ceux qui ne l'auraient pas eu, voici le texte du tract que nous avons diffusé à Vannes : http://anars56.over-blog.org/article-manifs-retraites-7-septembre-rien-n-est-a-negocier-le-capital-doit-payer-lorient-vannes-pontivy-belle-ile-56672899.html avec une magnifique photo de la banderole de la FA Rennes.
Pour bien appréhender cette question des retraites et argumenter face aux Pouvoirs, voici 2 vidéos rigolotes de 7 minutes mais néanmoins efficaces : http://anars56.over-blog.org/article-vive-les-retraites-56796436.html

On l'a compris, ici on milite pour la reconduction rapide du mouvement et pour la grève générale. A l'aide du mégaphone, on a scandé quelques slogans dans les rues de Vannes peu habituées au genre. Bon, incontestablement, il faudra qu'on s'entraîne encore pour bien être dans le rythme !!! ;-)), voici donc un nouvel agenda mis à jour.

Les nouveautés débutent par *

Pour nous rencontrer, on inaugure une nouveauté cette année : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 18h15 à 19h15 (avec table de presse), à la maison des assos de Vannes (6 rue Tannerie). N'hésitez pas à passer discuter le bout de gras. Ce 1er RDV a donc lieu lundi 4 octobre.

La diffusion hebdomadaire du Monde libertaire (le canard édité par la fédération anarchiste) a repris ce jeudi 9 septembre. Couverture et sommaire sont visibles là : http://anars56.over-blog.org/article-le-monde-libertaire-1603-du-9-au-15-septembre-2010-56745192.html

Radio libertaire peut être écoutée en podcast à partir de là : http://media.radio-libertaire.org/php/grille.php

Précision habituelle : le groupe libertaire Lochu Ferrer et FA 56 ne se reconnaît pas obligatoirement dans tout ce qui est présenté dans cet agenda.

Anarchas salutations.


--------------------------------------------------

* Vendredi 10 septembre - Lorient - Théâtre "si les coeurs ne battaient plus la chamade" (regard interrogateur plein d'ironie et d'humour, de tendresse et de poésie, sur les valeurs humanistes de notre société mais aussi un cri d'alarme. Entre rires et émotions), par la compagnie La Chimère. 20h30, maison des associations, 12 rue Colbert. Entrée : 5 ou 3 euros. Infos : 02 97 64 38 35

--------------------------------------------------

* Samedi 11 septembre - Lorient - Théâtre "si les coeurs ne battaient plus la chamade" (regard interrogateur plein d'ironie et d'humour, de tendresse et de poésie, sur les valeurs humanistes de notre société mais aussi un cri d'alarme. Entre rires et émotions), par la compagnie La Chimère. 14h30, maison des associations, 12 rue Colbert. Entrée : 5 ou 3 euros. Infos : 02 97 64 38 35

--------------------------------------------------

* Du vendredi 10 au dimanche 12 septembre - Séné (56) - Edition 2010 du festival Ozon le théâtre, basée sur le thème de l’itinérance (Vivre et être vivant par itinérance… pour l’évasion, le rêve, la liberté d’avoir la terre entière pour terrain de jeu… ou par accident de l’existence…) - Plus d’une vingtaine de spectacles dont six spécialement destinés au jeune public - Musiques des Balkans et autre jazz manouche pour respirer entre deux coups de théâtre - roulottes, tipies et tentes berbères au bord du Golfe. Programme : http://www.festival-ozon-le-theatre.com/site internet/programme2010.jpg

--------------------------------------------------

* Du vendredi 10 au dimanche 12 septembre - Ile de Bréhat (22) - Proto festival 2010 : musiques, contes, balades botaniques, bandes-dessinées. Programme et tarifs. http://fertile.canalblog.com/

--------------------------------------------------

Samedi 11 et dimanche 12 septembre - Soulvache (44) - La fête de la Grée 2010 (écolieu où le collectif y vivant vise l’autonomie comme dynamique sociale en harmonie avec la nature) : nombreux spectacles, débats, animations enfants, écologie, en soutien à l’achat collectif d’une ferme biologique. Le Samedi de 14h à minuit, le Dimanche de 11 h à 20 h. Infos/programme : http://lagree.cc/spip.php?article56

--------------------------------------------------

Lundi 13 septembre - Vannes - Débat sur l'Aéroport Notre Dame des Landes - 20h30 - Théâtre Anne de Bretagne (Palais des Arts et des Congrès), place de Bretagne. Avec l'ACIPA : http://acipa.free.fr/

--------------------------------------------------

Mercredi 15 septembre - Muzillac -  20h30 Réunion publique d’information avec diaporama sur l'aéroport de Notre Dame des Landes : historique et pertinence du projet d'aéroport ainsi que les alternatives possibles. Salle du cinéma Jeanne d’Arc. Participation de l'ACIPA http://acipa.free.fr/ et de Solidarités Ecologie. Organisation Terre En Vie

--------------------------------------------------

Vendredi 17 et samedi 18 septembre - Le Relecq Keruhon (29) - Brest la Rouge festival anarcho punk rock et Hip hop révolutionnaire en soutien à Anarchists against the wall (AATW - collectif israélien qui s'oppose à la construction du mur en Palestine). Manifestation à 11h, samedi 18. Projection gratuite du film AATW à 15h et débat à 16h. Strictement antifasciste. 8 euros par soir, 15 euros le pass 2 jours. A l'Astrolabe. Affiche et programme : http://brestlarouge.aceboard.fr/251369-2134-3501-0-BREST-ROUGE-FESTIVAL-SEPTEMBRE.htm

---------------------------------------------

Samedi 18 septembre - Etel -  20h30 - Cinéma La Rivière - Soirée "le vélo comme art de vivre" : Film   "Live Bicycle - le vélo comme art de vivre" Italie 2006, 55mn (VOST) : un film sur les voitures, la circulation, les gens, et l’idée d’une nouvelle façon de vivre appelée : vélo (et sur le rassemblement international Masse critique de 2006 à Rome). Echange sur  les rassemblements "Masse critique" (juillet 2010 à Paris) et l'Altertour avec des membres de Vélomotive et Vél'Orient. Entrée libre.

---------------------------------------------

* Samedi 18 septembre - Arradon Fête des résistances écologistes MAMM DOUAR  de 15h à 23h30 - Stands Faucheurs Volontaires, Les Sorcières de Brocéliande, les opposantEs à l’Aéroport de Notre Dame des Landes, association POENT EO (promotion et la pratique du transport à la voile, mise à disposition de vins biologiques du Bordelais)... De 15h à 21h Marché équitable local et international (en musique) - De 19 h à 21h Repas bio (Cuisine au vin. Boeuf Bourguignon ou Plat végétarien) - 21h Concert GILLES SERVAT - 22h Fest Noz - Participation prix libre. Organisation : Ingalan.

---------------------------------------------

Dimanche 19 septembre - Vannes - PIQUE-NIQUE VÉGÉTARIEN - ChacunE apporte un plat végétal. Nappe de presse : droits des animaux, aspects sociaux et environnementaux, recettes... Déjà végétarien ou curieux, bienvenue à la (re-)découverte du végétarisme. Butte de Kérino. 12h. Infos : veg56@voila.fr

---------------------------------------------

Jeudi 23 septembre - un peu partout encore une fois - Grèves et manifestations pour le retrait du projet retraites du Gouvernement. Rejoignez les cortèges libertaires. Faisons entendre la voix de la grève générale, expropriatrice et autogestionnaire.

---------------------------------------------

Vendredi 1er octobre - Rennes - Concert anarcho punk rock "dispac'h" organisé par l'asso General Strike (grève générale) avec  HEAVEN SUCKS, SKUDS AND PANIC PEOPLE, TROUZ AN NOZ, CARTOUCHE. Au JARDIN MODERNE. 6 €. 19h30

---------------------------------------------

Samedi 2 octobre - Rochefort en Terre - Café de la Pente - SOLIDARITE ET SOUTIEN AUX ANTIFASCISTES RUSSES - 15h : Projection vidéos sur les antifas russes (sous titrées en français) et rencontre avec des membres du collectif de soutien aux antifascistes russes http://antifasrusses.samizdat.net/ 19h30 : Concert anarcho punk rock avec CARTOUCHE, MAUVAISE GRAINE, BAKOUNINE, DEATH OR GLORY. 5 euros. Organisé par LE POINT D'EBULLITION http://www.ebullition.lautre.net/

---------------------------------------------

Depuis le mardi 26 juin jusque fin octobre 2010 - Rennes - Exposition de dessins extraits du Monde Libertaire (hebdo de la fédération anarchiste) - Local anarchiste La Commune, 17 rue Châteaudun. Permanences les mercredis et samedis, de 14h à 18h - Tél/Rep : 02 99 67 92 87. LIBRAIRIE, BIBLIOTHEQUE, TRACTS, AFFICHES..

---------------------------------------------

* Vendredi 29 octobre - Trégunc (29) - Concert de soutien aux antifascistes russes, tendance anarcho punk avec Jaya the cat, The Decline, Trouz an Noz, Heyoka. Expos, stands, etc... Salle Sterenn. 8 euros

---------------------------------------------

Repost 0
Published by anars56 - dans Actus
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 20:12

Argumentation humoristique de la Scop LE PAVE contre le projet "retraites" du gouvernement

 

 

La même, version la totale (22 min 48 sec) :
Repost 0
Published by anars56 - dans anticapitalisme
commenter cet article
8 septembre 2010 3 08 /09 /septembre /2010 21:56

« Immigrant. Individu mal informé qui pense qu’un pays est meilleur qu’un autre. »
Ambrose Bierce

 

Où trouver le Monde libertaire près de chez vous : http://www.trouverlapresse.com/LOP/start.do

Site du Monde libertaire avec les anciens articles en ligne


ML 1603 rectoML-1603-verso.gifSommaire

 

Editorial

 

Après l’été la rentrée !, par J. P. Germain, page 3

Roms et sans-papiers hors de l’hôpital, par P. Schindler, page 4

L’Autruche et sa chronique, par F. Ladrisse, page 5

En bref, page 6

Sarkozizanie : police partout, libertés en péril, par M. Rajsfus, page 7

L’escroquerie de la réforme des retraites, par J. Langlois, page 9

La chasse aux Roms, par C. Auzias, page 12

Autriche : arbitraire policier et libertés bafouées, par J. Segal, page 15

La fosse « sceptique » des complotistes, par V. Rasplus, page 17

Le centenaire de la SAC, par G. Goutte, page 19

Estival de cinéma, par M.-C. Camus, page 20

Le mouvement, page 21

La radio, page 22

L’agenda, page 23

Repost 0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 18:31

banderole FZ

Banderole de la FA Rennes

Vannes : 12 000 manifestantEs, (ci-dessous le texte du tract que nous avons diffusé)

Lorient : 25 000,

Pontivy : 3 000, 

Belle-Ile : 250

Rien n'est à négocier : le Capital doit payer

 


La journée de grève interprofessionnelle du 7 septembre est une étape importante de la mobilisation contre la casse des retraites. Mais la question qui se pose maintenant, c’est celle des suites à donner à cette journée. A nous de construire un mouvement social d’ampleur, le blocage de l’économie et du pays, pour que le gouvernement retire son projet.

 


L’affaire Woerth montre au grand jour les liens unissant gouverne-ment et patronat. Ce sont ces mêmes liens qui motivent le projet actuel de casse des retraites. Ce projet n’a en effet qu’un seul but : nous faire travailler toujours plus longtemps et nous laisser des retraites misérables dans le seul intérêt des capitalistes. Bien qu’encore inégalitaire, le système par répartition, concession que la bourgeoisie et l'État avaient du faire face aux luttes sociales, leur est intolérable : parce qu'il repose sur le principe de la solidarité et parce qu'il représente un immense gâteau que veulent se partager les assurances et les fonds de pension.

 

Le travail salarié, c'est déjà le vol organisé des richesses que nous produisons, mais aussi de notre vie, par le patronat, les actionnaires et l'État. Le racket sur nos retraites, c'est l'extension de ce vol légal, qui aura pour conséquence de nous déposséder de quelques années de plus de notre vie, avec à la clé une explosion prévisible des maladies professionnelles et des accidents du travail. Alors qu’avec les richesses produites, on pourrait très bien réduire le temps de travail, réduire la durée de cotisation et augmenter les salaires et les retraites !

 

L'État se fait l'instrument de la liquidation du système par réparti-tion, fidèle à son rôle d'instrument des classes dominantes. Il n'y a donc rien à attendre de lui, ni donc des gouvernements quelle que soit leur couleur politique.

 

Mais plusieurs signes montrent que le gouvernement n’est pas si sûr de son coup : écrans de fumée sécuritaires et racistes cet été mais aussi reculade sur l’aide au logement pour les étudiantEs. Rien n’est joué aujourd’hui !


 

Poursuivre, amplifier et radicaliser la mobilisation

 


Les confédérations syndicales refusent pour le moment d’appeler à une nouvelle date de grève interprofessionnelle après le 7. Si l’on veut gagner, c’est à nous de nous organiser. Partout où c’est possible, il faut organiser des assemblées générales de salariéEs pour décider ensemble des suites à donner au 7. Dans certains secteurs professionnels (RATP, SNCF, Éducation, Impôts…), la grève reconductible est en débat et pourrait démarrer par endroits. Il faut s’appuyer sur ces secteurs pour généraliser la mobilisation, que ce soit par la grève, des manifestations, des débats, des actions, etc. Tout est bon à prendre pour faire en sorte que les salariéEs s’engagent dans un mouvement interprofessionnel, avec l’objectif d’un blocage de l’économie et du pays.

 

Mais s’il y a urgence à construire la mobilisation, il ne faudrait pas pour autant oublier d’être clair sur les buts de celle-ci. La CFDT a d’ores et déjà annoncé à son congrès en juin qu’elle trahira dès que le gouvernement donnera quelques garanties sur la pénibilité. Les communiqués de l’intersyndicale nationale sont plus que flous en terme de revendications. Les bureaucraties syndicales et les organisations réformistes, qui cherchent à aménager le capitalisme, ne parlent presque que de l’allongement de l’âge minimum de départ de 60 à 62 ans (et de 65 à 67 pour une retraite à taux plein). Mais s’il faut toujours cotiser 41,5 ans pour avoir une retraite à taux plein, bien des salariéEs ne pourront pas totaliser cette durée. Ces organisa-tions sont en train de se ménager une porte de sortie : si le gouvernement maintient l’âge de départ à 60 ans mais ne revient pas sur le reste de la réforme, elles sortiront la tête haute mais il s’agira bel et bien d’une régression sociale pour les salariéEs. Ce qu’il faut exiger, c’est le retrait total du projet.


 

Gagner cette lutte est important pour changer durablement le rapport de force social en France.

Grève générale contre le capital & l’État !

 

La Fédération Anarchiste est une organisation de lutte qui se bat pour une révolution radicale et globale.

Nous voulons construire une société libre sans classe ni Etat, sans patrie ni frontière, garantissant l'égalité économique et sociale pour touTEs et la liberté de l'individu. Rendre possible l'édification d'un ordre social basé sur l'entraide, la solidarité, fondé sur le respect absolu de l'intégrité physique et morale de l'individu, voilà l'idéal qui nous anime et que nous souhaitons partager avec le plus grand nombre pour un monde meilleur.

Pour ce faire nous prônons l'autogestion des luttes par les concernéEs, les décisions prises en assemblées générales, le mandatement révocable.

N'attendant rien des échéances électorales où les partis politiques se suivent et se ressemblent, nos moyens sont le débat d’idées, l'action directe, la grève générale, la recherche permanente d'alternatives au capitalisme, ici et maintenant.

Repost 0
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 16:51

Lorient : 10h, Maison des Syndicats (place Cosmao Dumanoir)

Vannes : 10h, La Rabine

Pontivy : 10h, La Plaine

Belle-Ile-en-Mer : 10h, Le Port

Ploërmel : 10h, Maison des syndicats. Le regroupement a été rapatrié à Vannes !!!

 

Nos tracts précédents, qui se placent selon un autre angle, sont consultables ici et .

 

Tract fédéral :

Retraites : rien n’est à négocier, tout est à inventer !

 

Ce qu’ont compris celles et ceux qui ont défilé et fait grève tant le 15 que le 24 juin 2010, ce qu’ils ont refusé d’admettre, c’est que le projet Sarko-Chérèque ne vise à rien d’autre que de nous imposer ce que nos anciens appelaient la « retraite des morts » : on se crève au boulot et on casse sa pipe

 

Il faut savoir que l’espérance de vie en bonne santé n’est que de 63 ans pour les hommes et 65 ans pour les femmes ! Le 5 mai 2008, sur France-Inter, à l’occasion du premier anniversaire de l’élection de son idole, Hortefeux justifiait la contre- réforme des retraites en expliquant qu’à l’immédiat après-guerre, le système des retraites versait une moyenne de sept années de pension, et qu’on en était désormais à vingt ! Le capitalisme est contenu tout entier dans ces propos cyniques : un individu n’a le droit de vivre que s’il est productif, malheur à lui s’il ne l’est plus !


Face à la barbarie capitaliste, les anarchistes choisissent de se battre non pour atténuer à la marge la servitude du travail, mais pour abolir le salariat en faisant disparaître la propriété privée des moyens de production et de distribution qui engendre le parasitisme des possédants et de l’Etat.

 

La société à créer de toute urgence doit tout à la fois garantir la redistribution égalitaire des richesses produites, assurer la satisfaction des besoins matériels et intellectuels, mettre en place des solidarités tout au long de la vie et faire fonctionner des services publics.

 

Tout l’inverse des plans de rigueur, d’austérité, d’ajustement structurel imposés par les pouvoirs tant de droite que de gauche (socialistes en Grèce, Espagne, Portugal, conservateurs en France, Grande-Bretagne, Italie, Allemagne, la liste n’est pas limitative…). Qui peut croire un seul instant que, si nous balayons les affameurs qui ne vivent que pour le remboursement de leurs créances, l’activité économique de l’humanité n’est pas suffisante pour vivre dans une raisonnable aisance, loin de la gabegie et de la surconsommation ? N’en déplaise au gouvernement et au MEDEF, il n’existe pas de consensus autour du recul de l’âge à la retraite, personne n’en veut ! N’en déplaise aux social-démocrates politiques (qui vont du PS à l’extrême gauche trotskiste), n’en déplaise aux réformistes syndicaux et autres partisans de la taxe Tobin, il n’existe pas de consensus pour une autre réforme, prétendument plus juste parce qu’elle demanderait une plus grande contribution au capital, personne n’en veut !


Désormais, la situation est claire : si nous ne faisons rien, le capitalisme entraînera la planète entière sur la pente du creusement des inégalités sociales ; la question, dès lors, est de savoir comment il faut agir.

 

Pour la Fédération anarchiste, la riposte doit être proportionnée à la gravité des attaques. Faut-il attendre 2012 et le résultat des élections ? Le mal sera fait et ne sera jamais réparé. Faut-il défiler sagement à chaque journée d’action sous les regards goguenards du gouvernement et des patrons ? Nous ne gagnerons pas davantage qu’en 2003. Il n’y a pas de solution autre que l’expropriation des outils de production, des lieux de vie, pas d’autre perspective que de les gérer par nous-mêmes et pour nous-mêmes, pas d’autre moyen pour y parvenir que de s’organiser en rejoignant la Fédération anarchiste !

 

GREVE GENERALE EXPROPRIATRICE ET GESTIONNAIRE, REVOLUTION SOCIALE ET LIBERTAIRE !

 

Fédération anarchiste

Repost 0
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 14:08

Vannes : 11h - Préfecture du Morbihan - Place du Général de Gaulle (Un peu + de 300 manifestantEs)
Lorient  : 11h - De la place Aristide Briand à la Sous-Préfecture (Quai De Rohan) (Un peu + de 800 manifestantEs)
Pontivy : 11h - Sous-Préfecture - Place Aristide Briand (Un peu + de 100 manifestantEs)

 

Une chanson : Bérurier Noir : Tzigane, Tzigane et les paroles

 

TRACT :

Anti-racisme-040910.jpg

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 21:11

Ca bouge à Hennebont, ça fait plaisir de voir cette solidarité !

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Hennebont (56). 2 septembre 2010 - Près de 400 personnes réunies contre le racisme

Entre 300 et 400 personnes se sont rassemblées aujourd'hui en fin d'après-midi pour marquer leur soutien à un couple de commerçants de la commune, place de la Résistance à Langroix, en Hennebont (56). Le commerce de la femme a notamment été la cible ces dernières semaines d'agissements à caractère raciste, à savoir des tags.

Des impacts de balles ont également été découverts sur les devantures. "Il ne faut pas laisser passer le racisme et la xénophobie", a lancé le maire de la ville avant de lire une lettre envoyée au préfet dans laquelle les élus réclament que les auteurs de ces actes soient retrouvés et punis. "Cela fait chaud au coeur", ont murmuré les commerçants, très émus par ce rassemblement.

Source : Le Télégramme : http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/hennebont-56-pres-de-400-personnes-reunies-contre-le-racisme-diapo-02-09-2010-1036772.php

Et selon Ouest France : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-400-manifestants-contre-le-racisme-ce-soir-a-Langroix_-1496675------56083-ald_actu.Htm

En soutien au couple de commerçants victime de vandalisme à caractère raciste fin août, plus de 400 personnes se sont jointes au rassemblement organisé par le Cercle de solidarité, ce soir à Langroix. Dans ce quartier calme d’Hennebont, l’incident a étonné. Touchés par ce soutien, Thierry et Hasna Q. ont décidé de rouvrir leur commerce de plats marocains, fermé depuis août, la semaine prochaine.

Repost 0
Published by anars56 - dans Anti nationalisme
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de anars 56
  • Le blog de anars 56
  • : Le blog du groupe libertaire René Lochu (Vannes)
  • Contact

Pour nous contacter, ne pas passer par la page "contact" du blog. Ecrire à : groupe.lochu(a)riseup.net

Vous pouvez aussi vous abonner à la feuille d'infos "Anars 56" (par mail, en texte brut, deux ou trois fois par mois).
Il suffit de nous le demander par mail à l'adresse ci-dessus.

Pour nous rencontrer : le 1er lundi de chaque mois, nous tenons une permanence de 19h15 à 21h00 à la maison des associations, 31 rue Guillaume Le Bartz, à Vannes. Tables de presse, tracts... Attention : pas de permanence durant l'été. Pas de permanence lundi 2 octobre 2017.

 

Depuis quelques temps, des publicités intempestives (et insupportables par définition) apparaissent sur le blog, sans qu'on ait moyen de les empêcher. Nous vous recommandons de télécharger un bloqueur de publicités qui les neutralisera.

Recherche

Agenda de la semaine

Une bonne partie de ces infos paraît déjà dans les pages "actus anars 56", mais sont aussi retranscrits ici des rendez-vous arrivés entre deux envois. A noter que le groupe libertaire René Lochu ne se reconnaît pas obligatoirement intégralement dans chacun de ces événements.
 
Notre prochaine soirée publique :
 
 
 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Tout novembre (du 1er au 30 !) - Le mois du documentaire 2017, 17ème édition. 113 séances en Bretagne

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 2 novembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "La question démographique et ses implications politiques", avec Jean-Pierre Tertrais, par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vendredi 10 novembre - Vannes - Soirée débat du groupe Lochu. Nous accueillons Alain Leduc pour son ouvrage "Octave Mirbeau, le gentleman-vitrioleur"

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 7 décembre - Rennes, local "la Commune" - 20h30 Causerie populaire "Migrants. Témoignage de sympathisants sur leur expérience à Calais en soutien à la lutte des migrants", par le groupe la Sociale de la fédération anarchiste (FA)

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Concerts

Autres événements